Cette publication ne fait pas partie de la bibliothèque YouScribe
Elle est disponible uniquement à l'achat (la librairie de YouScribe)
Achetez pour : 29,99 € Lire un extrait

Téléchargement

Format(s) : EPUB

avec DRM

Développement social et émotionnel chez l'enfant et l'adolescent, tome 2

De
482 pages
Ce livre présente les connaissances et les hypothèses qui animent le domaine du développement social et émotionnel de l’enfant. Ce second tome porte sur différents enjeux psychosociaux en lien avec le développement, comme la maltraitance, les comportements agressifs et l’hyperactivité ou encore la déficience physique.
Voir plus Voir moins

Vous aimerez aussi

Épine : 0,8443 po. 100 M 480 p .
DÉVELOPPEMENT SOCIAL ET ÉMOTIONNEL GeorGe M. Tarabulsy, École de psychologie de l’Université Laval.
Marc a. ProvosT, Département de psychologie de l’Université du Québec à Trois-Rivières.
Jean-Pascal leMelin, Département de psychoéducation de l’Université de Sherbrooke. CHEZ L’ENFANT ET L’ADOLESCENT
andré PlaMondon,al.
caroline dufresne,Trois-Rivières. Applications pratiques et cliniques
TOME 2LE DOMAINE DU DÉVELOPPEMENT DE L’ENFANT ET DE L’ADOLESCENT EST EN TRAIN DE PRENDRE Sous la direction de
une nouvelle direction qui affecte la façon dont les chercheurs perçoivent leur science et conçoivent les George M. Tarabulsy
facteurs du développement social et émotionnel. Les études longitudinales menées depuis les années 1970 –
Marc A. Provostdont les réelles conclusions nous apparaissent aujourd’hui –, combinées aux nombreuses études récentes
impliquant des stratégies d’intervention ainsi qu’aux expériences de transfert de connaissances vers les poli- Jean-Pascal Lemelin
tiques sociales et éducatives, permettent de mieux comprendre la place de l’enfance et de l’adolescence dans André Plamondon
les transformations qui ont cours chez l’humain tout au long de sa vie.
Caroline Dufresne
Participant à l’effervescence de cette période particulièrement riche pour la recherche, ce livre vient
situer le domaine du développement social et émotionnel de l’enfant et de l’adolescent et présenter les
facettes les plus essentielles des connaissances, des hypothèses et des spéculations qui animent les
intervenants et les chercheurs. Il s’agit du deuxième de deux tomes réunissant des contributions de chercheurs
québécois, mais aussi canadiens, anglais, américains et français. Il porte sur différents enjeux psychosociaux en
lien avec le développement, comme la maltraitance, le placement, la fréquentation des services de garde, les
interactions parent-enfant, l’adoption internationale, la maternité à l’adolescence, les comportements
agressifs et l’hyperactivité, les contextes favorables au développement social, la défcience physique, la motiva -
tion et l’intervention. Les chapitres de ce deuxième tome illustrent à quel point le développement social et
émotionnel infuence les divers contextes et circonstances dans lesquels se retrouvent les enfants, et qu’il en
est même tributaire. Les auteurs y montrent que les gestes parfois anodins que nous posons, les choix sociaux
que nous prenons ainsi que les situations plus diffciles dans lesquelles les enfants peuvent se retrouver sont
étroitement associés à ce que deviennent ces derniers. Ensemble, ils dépeignent un domaine d’une grande
étendue et d’une grande complexité, en soulignant les connaissances envers lesquelles nous pouvons avoir
confance, les endroits où nous devons faire preuve de prudence et, certainement, les questions qui demeurent.
onT collaboré à ceT ouvraGe
Claire Baudry Karine Dubois-Comtois Elizabeth Meins Audrey St-Pierre
Marc Bigras Louise S. Éthier Tristan Milot Réjean Tessier
Stéphanie Boutin Samuel Giroux Ellen Moss Richard E. Tremblay
France Capuano Frédéric Guay Line Nadeau Catherine Vandal
Geneviève Couture Marie-Claude Guay Sarah Paquin Pierrette Verlaan
Chantal Cyr Christa Japel Jessica Pearson Isabelle Vinet
Anne-Sophie Denault Vicky Lafantaisie François Poulin Anne-Pier Voyer
Michèle Déry Simon Larose Amélie Roy
Pooja Dhiman Krassimira Marinova Diane St-Laurent
ISBN 978-2-7605-3194-9
Presses
de l’Université ,!7IC7G0-fdbjej!PUQ.CA Extrait de la publicationdu Québec
3194-Couvert.indd All Pages 12-11-09 15:39
Sous la direction de G. M. Tarabulsy,
DÉVELOPPEMENT SOCIAL ET ÉMOTIONNEL
M. A. Provost, J.-P. Lemelin,
TOME 2
CHEZ L’ENFANT ET L’ADOLESCENT
A. Plamondon, C. DufresneExtrait de la publicationDÉVELOPPEMENT SOCIAL ET ÉMOTIONNEL
CHEZ L’ENFANT ET L’ADOLESCENT
Applications pratiques et cliniques
Extrait de la publicationDES MÊMES AUTEURS
Développement social et émotionnel chez l’enfant et l’adolescent
Tome 1 – Les bases du développement
ISBN 978-2-7605-3191-8, 472 pages
Presses de l’Université du Québec
Le Delta I, 2875, boulevard Laurier, bureau 450, Québec (Québec) G1V 2M2
Téléphone : 418 657-4399 − Télécopieur : 418 657-2096
Courriel : puq@puq.ca − Internet : www.puq.ca
Diffusion / Distribution :
Canada : Prologue inc., 1650, boulevard Lionel-Bertrand, Boisbriand (Québec) J7H 1N7
Tél. : 450 434-0306 / 1 800 363-2864
France : Sodis, 128, av. du Maréchal de Lattre de Tassigny, 77403 Lagny, France – Tél. : 01 60 07 82 99
Afrique : Action pédagogique pour l’éducation et la formation, Angle des rues Jilali Taj Eddine et El Ghadfa, Maârif 20100,
Casablanca, Maroc – Tél. : 212 (0) 22-23-12-22
Belgique : Patrimoine SPRL, avenue Milcamps 119, 1030 Bruxelles, Belgique – Tél. : 02 7366847
Suisse : Servidis SA, Chemin des Chalets, 1279 Chavannes-de-Bogis, Suisse – Tél. : 022 960.95.32
La Loi sur le droit d’auteur interdit la reproduction des œuvres sans autorisation des titulaires de droits. Or, la photocopie
non autorisée – le « photocopillage » – s’est généralisée, provoquant une baisse des ventes de livres et compromettant
la rédaction et la production de nouveaux ouvrages par des professionnels. L’objet du logo apparaissant ci-contre
est d’alerter le lecteur sur la menace que représente pour l’avenir de l’écrit le développement massif du « photocopillage ».
Extrait de la publication
Membre deDÉVELOPPEMENT SOCIAL ET ÉMOTIONNEL
CHEZ L’ENFANT ET L’ADOLESCENT
Applications pratiques et cliniques
TOME 2
Sous la direction de
George M. Tarabulsy, Marc A. Provost,
Jean-Pascal Lemelin, André Plamondon et Caroline Dufresne
Presses de l’Université du QuébecCatalogage avant publication de Bibliothèque et Archives nationales du Québec et Bibliothèque et Archives Canada
Vedette principale au titre :
Développement social et émotionnel chez l’enfant et l’adolescent
Comprend des réf. bibliogr. et un index.
Sommaire : t. 1. Les bases du développement / sous la direction de Jean-Pascal Lemelin … [et al.]
t. 2. Applications pratiques et cliniques / sous la direction de George M. Tarabulsy … [et al.].
ISBN 978-2-7605-3191-8 (v. 1)
ISBN 978-2-7605-3194-9 (v. 2)
1. Socialisation. 2. Affectivité. 3. Enfants – Développement. 4. Attachement chez l’enfant. 5. Enfants et adultes.
6. Adolescents – Psychologie. I. Lemelin, Jean-Pascal, 1972- . II. Tarabulsy, George M. (George Mikhail), 1964- .
III. Titre : Les bases du développement. IV. Titre : Applications pratiques et cliniques.
HQ783.D482 2012 303.3’2 C2012-940877-8
Les Presses de l’Université du Québec reconnaissent l’aide financière du gouvernement du Canada
par l’entremise du Fonds du livre du Canada et du Conseil des Arts du Canada pour leurs activités d’édition.
Elles remercient également la Société de développement des entreprises culturelles (SODEC)
pour son soutien financier.
Mise en pages : InterscrIpt
C o u v e r t u r e : rIchard hodgson
2012-1.1 – Tous droits de reproduction, de traduction et d’adaptation réservés
© 2012, Presses de l’Université du Québec
eDépôt légal – 4 trimestre 2012 – Bibliothèque et Archives nationales du Québec / Bibliothèque et Archives Canada
Imprimé au CanadaCe deuxième tome sur le développement social et émotionnel des enfants et des adolescents
touche des domaines un peu plus précis que le premier, davantage appliqués et portés sur
des questions pratiques. En quelque sorte, en plus de décrire des concepts
développementaux et des enjeux qui font partie du développement normatif des jeunes, ce volume pose
la question suivante : comment appliquer les connaissances du développement social et
émotionnel à des problèmes concrets ? Les sujets que nous avons choisis sont variés : le
service de garde, les défciences motrices, l’agressivité chez les garçons et chez les flles,
la maternité à l’adolescence, la maltraitance à l’égard des enfants, l’adoption, grammes les pro
d’intervention et de prévention, les pensées des mères à l’égard de leur enfant, la motivation
scolaire chez les adolescents, le mentorat, la pertinence des activités de loisir. En somme,
un ensemble de sujets qui touchent divers aspects de la vie des jeunes et des préoccupations
de parents et d’intervenants, abordés de manière informée et cohérente grâce aux balises
qui ont été présentées dans le premier tome.
Comme dans le premier volume, nous sommes reconnaissants à l’égard des différents
auteurs qui ont contribué par leur savoir à rendre disponibles, en français, ces chapitres.
Il est clair que sans la qualité des travaux de recherche de chacun d’eux, un ouvrage de
cette envergure n’aurait pas été possible.
Il faut également souligner la contribution en savoir, en compétence et en patience
des membres de la maison d’édition des Presses de l’Université du Québec (PUQ). Parfois,
leur collaboration venait sous forme d’encouragement (« C’est un excellent projet ; on
embarque ! »), parfois, sous forme de rappels importants dans le processus de production
(« Nous avons vraiment besoin de votre manuscrit dans les prochains jours ! »). Dans
l’ensemble du processus, les PUQ ont été d’une aide précieuse. Depuis plusieurs années,
les PUQ ont soutenu la publication de travaux de pointe dans le domaine du développement
humain et dans ce nouveau projet, comprenant deux tomes, elles ont apporté une
collaboration et un soutien à toute épreuve.
Plusieurs chapitres impliquent des collaborations importantes avec divers acteurs du
domaine de l’intervention. Ces collaborateurs proviennent d’organismes communautaires,
de commissions scolaires, de services de garde, de milieux hospitaliers et du réseau de la
Extrait de la publicationviii Développement social et émotionnel chez l’enfant et l’adolescent, tome 2
santé et des services sociaux. Il est important de rendre hommage à ces collaborations et
d’en remercier les individus. Ils alimentent de manière cruciale le processus scientifque
et la réfexion clinique et appliquée.
Ce deuxième tome vient clore le projet de produire deux documents en français de
calibre universitaire sur le sujet complexe mais fascinant du développement social et
émotionnel des enfants et des adolescents. Cela a été un privilège d’avoir ce contact soutenu
avec un si grand nombre de personnes de la communauté scientifque du Québec (et
d’ailleurs) au cours de ces derniers mois, une communauté qui se démarque par la qualité
de son travail et de son engagement. Merci à tous !
George M. T arabulsy
Marc A. Provost
Jean-Pascal Lemelin
André Plamondon
Caroline DufresneAvant-propos ..................................................................................................................... vii
Introduction : Un constat de complexité : apprivoiser  l’étude du développement
social et émotionnel de l’enfant et de l’adolescent ................................. 1
George M. Tarabulsy, Marc A. Provost, Jean-Pascal Lemelin,
André Plamondon et Caroline Dufresne
Chapitre 1 : Le développement social des enfants maltraités ..................................... 9
Tristan Milot, Diane St-Laurent, Louise S. Éthier, Vicky Lafantaisie
et Marc A. Provost
Défnition ................................................................................................... 12
L’ampleur de la maltraitance ..................................................................... 13
Les conséquences sur le développement social ....................................... 14
Les processus .............................................................................................. 16
Un traumatisme complexe ............................................................... 17
La maltraitance, les symptômes traumatiques
et le développement social 18
L’intervention .................................................................................... 21
La direction des travaux futurs ........................................................ 21
Références 22
Chapitre 2 : Le placement en famille d’accueil :
vulnérabilité socioaffective de l’enfant
et modèle d’intervention relationnelle ..................................................... 29
Karine Dubois-Comtois, Chantal Cyr, Catherine Vandal
et Ellen Moss
La situation de l’enfant placé en famille d’accueil .................................. 32
La défnition des familles d’accueil au Québec .............................. 32
La cumulation des facteurs de risque .............................................. 32
Les facteurs associés à la réussite du placement ............................ 33
Extrait de la publicationx Développement social et émotionnel chez l’enfant et l’adolescent, tome 2
L’attachement et le placement en famille d’accueil ................................ 34
L’importance de la sensibilité parentale .......................................... 34
Les expériences d’attachement avant le placement ....................... 35
Les facteurs interférant avec la sensibilité du parent d’accueil .... 36
Le développement socioaffectif de l’enfant placé en famille  .. 37
Les caractéristiques du placement et les difficultés de régulation
comportementale et émotionnelle chez l’enfant  ..................placé 38
Le rôle du parent d’accueil comme facteur de protection ............. 39
Une avenue prometteuse : le développement d’interventions
relationnelles entre le parent d’accueil et l’enfant  ........................placé 41
Conclusion .................................................................................................. 44
Références ................................................................................................... 45
Chapitre 3 : Relations sociales et compréhension de  la pensée chez l’enfant :
attachement, états internes et orientation mentale ................................ 51
Elizabeth Meins
L’attachement et la compréhension de la pensée chez l’enfant ............. 54
Le discours du donneur de soins relié à la pensée
et à la compréhension de la pensée chez l’enfant ................................... 59
L’attachement et le langage sur les états inter nes 62
Les trajectoires menant à la compréhension de la pensée ...................... 64
La mise à l’épreuve des modèles ............................................................... 68
Les prédictions à partir de l’attachement........................................ 68tir du langage de l’enfant
touchant les états inter nes 69tir de l’orientation mentale ........................... 69
Un modèle révisé .............................................................................. 70
Références ................................................................................................... 73
Chapitre 4 : Soutenir le développement socioaffectif des  enfants
en difficulté de comportement par l’implantation
de pratiques éducatives prometteuses ...................................................... 77
France Capuano, Marc Bigras, François Poulin et Isabelle Vinet
L’importance de la socialisation de l’agression ........................................ 79
Lorsque l’agression perdure ....................................................................... 80
Les programmes de prévention de la violence ......................................... 81
Le programme Ces années incroyables (CAI) ................................. 95
Le programme de Montréal (ÉLEM) ................................................. 100
Le programme Fast Track (FT) : une pratique prometteuse ........... 103
Les résultats à court et long ter .........................................................mes 107
Que nous disent les programmes d’efficacité de CAI, l’ÉLEM  ? et FT
Similitudes  et différences .......................................................................... 108
Extrait de la publicationTable des matières xi
Les programmes de prévention de la violence implantés au Québec .... 111
Le programme de prévention Fluppy ............................................... 111
Le programme L’Allié ....................................................................... 114
Que nous disent les programmes d’effectivité implantés
au Québec ? ........................................................................................ 115
Conclusion .................................................................................................. 123
Références ................................................................................................... 123
Chapitre 5 : TDAH et compor tements agressifs : impacts sur le développement
psychoaffectif de la petite enfance à l’âge  ....................................adulte 131
Samuel Giroux et Marie-Claude Guay
Le TDAH et ses troubles associés ............................................................ 135
Les problèmes sociaux des enfants avec un TDAH
à la petite enfance ...................................................................................... 136
En comorbidité avec des troubles extériorisés ................................ 137un TDAH à l’âge scolaire....... 138
En comorbidité avec les troubles extériorisés 140
Les problèmes sociaux des adolescents avec un TDAH
et des troubles extériorisés ........................................................................ 141
Les difficultés sociales associées au TDAH à l’âge adulte...................... 143
Conclusion .................................................................................................. 145
Références ................................................................................................... 146
Chapitre 6 : Les services de garde à la petite enfance :
leur qualité et son impact sur le développement des enfants ................ 155
Christa Japel et Pooja Dhiman
Le développement au cours de la petite enfance ..................................... 158
La qualité des services à la petite enfance ............................................... 159
Comment mesurer la qualité ? .................................................................. 162
Les liens entre la qualité des services à la petite enfance
et les indicateurs de développement chez les enfants ............................ 165
Les études expérimentales et quasi expérimentales ................................ 167
Le Perry Preschool Project ............................................................... 167
Le Carolina Abecedarian Project ...................................................... 168
Le Chicago Child-Parent Center Study ........................................... 169
Les études populationnelles ...................................................................... 170
Les services à la petite enfance et les comportements
problématiques chez les enfants 179
Les effets à long terme des services à la petite enfance ................ 180
La qualité des services de garde au Québec ............................................. 181
Conclusion .................................................................................................. 183
Références ................................................................................................... 186xii Développement social et émotionnel chez l’enfant et l’adolescent, tome 2
Chapitre 7 : L’adoption internationale est-elle un traitement efficace ? ..................... 193
Réjean Tessier, Sarah Paquin et Krassimira Marinova
Les conséquences à court terme de la vie préadoptive en orphelinat .... 196
Comment sont expliqués ces problèmes majeurs à l’arrivée ? ............... 197
Le degré d’exposition à des conditions adverses ............................. 197
La Convention de La Haye de 1993 et l’obligation d’assurer
des soins de base de qualité dans les pays d’origine ...................... 200
L’hypothèse de l’adoption comme traitement ......................................... 202
Une étude sur l’efficacité de l’adoption comme traitement ................... 203
Les objectifs généraux de l’étude ..................................................... 204
La méthode ........................................................................................ 205
Les procédures générales de l’étude ................................................. 207
L’analyse des données ....................................................................... 207
La prédiction de troubles cliniques 212
Discussion ......................................................................................... 213
Conclusion .................................................................................................. 215
Références ................................................................................................... 215
Chapitre 8 : L’ajustement social des enfants vivant avec une défcience
motrice cérébrale : le rôle du mode de traitement
de l’information sociale ............................................................................. 221
Line Nadeau, Réjean Tessier, Geneviève Couture et Anne-Pier Voyer
L’ajustement social des enfants avec une DMC ...................................... 225
Les facteurs de risque des problèmes d’ajustement social ...................... 226
Le modèle de traitement de l’information sociale (TIS) ......................... 227
La méthode ................................................................................................. 229
Les mesures et les procédures ................................................................... 230
Le rejet et l’intimidation .................................................................. 230
Les attributions d’intention (AI) ...................................................... 231
Les analyses statistiques ............................................................................ 231
Les résultats ................................................................................................ 233
Discussion .................................................................................................. 233
La portée clinique de ces données ................................................... 235
Les nouvelles avenues de recherche ................................................ 235
Références ................................................................................................... 236
Chapitre 9 : La contribution du mentorat for mel au développement des jeunes
évoluant dans des contextes de risques psychosociaux .......................... 239
Simon Larose
La défnition et les impacts du mentorat for ....................................mel 241
Les modèles théoriques ............................................................................. 243Table des matières xiii
Les pratiques modulant l’efficacité du mentorat  ........................formel 247
Les pratiques d’intervention ............................................................. 247
Les pratiques d’encadrement ............................................................ 251
Les pratiques organisationnelles ...................................................... 253
Les pratiques institutionnelles ......................................................... 257
Conclusion .................................................................................................. 258
Références ................................................................................................... 260
Chapitre 10 : La participation à des activités de loisir organisées comme contexte
de développement social à l’adolescence ................................................. 265
Anne-Sophie Denault et François Poulin
La place des activités de loisir organisées dans le développement
à l’adolescence ............................................................................................ 268
Les différentes dimensions de la participation ........................................ 269
Les déterminants de la participation à des activités de loisir
organisées à l’adolescence ......................................................................... 271
Les effets associés à la pardes loisir à  275
Les mécanismes explicatifs des effets associés à la participation
à des activités de loisir organisées ............................................................ 278
Les activités de loisir organisées comme stratégie d’intervention
auprès des jeunes en difficulté .................................................................. 282
Des pistes pour les recherches futures ..................................................... 283
Conclusion .................................................................................................. 285
Références ................................................................................................... 285
Chapitre 11 : Une perspective organismique et  dialectique de la motivation
des adolescents ........................................................................................... 293
Frédéric Guay et Amélie Roy
La théorie de l’autodétermination ............................................................ 296
Les besoins psychologiques fondamentaux ..................................... 296
La motivation intrinsèque et extrinsèque ....................................... 300
Le continuum d’autodétermination ................................................ 301
Les conséquences des types de motivation .............................................. 303
La persévérance et la réussite scolaires ........................................... 303
L’activité physique ............................................................................ 306
La consommation d’alcool ............................................................... 307
Les relations amoureuses ................................................................. 308
L’apport de l’environnement social ........................................................... 309
Le soutien à l’autonomie et le contrôle .......................................... 309
Extrait de la publicationxiv Développement social et émotionnel chez l’enfant et l’adolescent, tome 2
Les effets du soutien à l’autonomie .......................................................... 310
Les études dans le domaine de l’éducation ..................................... 311
Les études dans le domaine de la santé .......................................... 311
Les études dans le domaine des comportements à risque ............. 312
Les études dans le domaine des relations amoureuses .................. 314
Les études dans le domaine de l’orientation scolaire
et professionnelle .............................................................................. 314
Conclusion .................................................................................................. 315
Références ................................................................................................... 316
Chapitre 12 : La mater nité à l’adolescence : sensibilité maternelle et développement
de l’enfant 321
Audrey St-Pierre, André Plamondon, Jessica Pearson, Claire Baudry,
Jean-Pascal Lemelin, Marc A. Provost et George M. Tarabulsy
Comprendre le risque ................................................................................ 324
Les études de médiation ............................................................................ 326
L’attachement .................................................................................... 328
Le développement cognitif et langagier ........................................... 330émotionnel et les problèmes
de comportements............................................................................. 333
Les études d’intervention .......................................................................... 334
Les hypothèses alternatives ....................................................................... 338
Conclusion .................................................................................................. 338
Références ................................................................................................... 340
Chapitre 13 : Les origines développementales des  problèmes
de comportement perturbateur et leurs conséquences
en matière de prévention ........................................................................... 349
Richard E. Tremblay
Les trajectoires développementales .......................................................... 353
L’agression physique ......................................................................... 353
L’opposition/provocation .................................................................. 362
La transgression des règles ............................................................... 369
Le vol/vandalisme ............................................................................. 372
Quelques conclusions générales touchant
les trajectoires développementales .................................................. 378
Les facteurs de risque et les mécanismes causals ................................... 379
Les facteurs de risque génétiques .................................................... 380
Les facteurs de risque environnementaux ....................................... 381
Les mécanismes causals biopsychosociaux ..................................... 383
Conclusions sur les facteurs de risque
et les mécanismes biopsychosociaux .............................................. 388
Extrait de la publicationTable des matières xv
Les interventions préventives et correctives :
il n’y a pas de formule magique ................................................................ 390
Conclusions générales ............................................................................... 392
Descriptions et explications causales .............................................. 392
Développement, taxonomies et diagnostics .................................... 393
Facteurs de risque et mécanismes biopsychosociaux en vue
de la prévention et d’un traitement précoce ................................... 395
Références ................................................................................................... 397
Chapitre 14 : Les conduites antisociales des flles :
la question de l’agression indirecte .......................................................... 407
Pierrette Verlaan, Michèle Déry et Stéphanie Boutin
Défnitions et terminologie ....................................................................... 410
Les différences selon le sexe et l’âge des enfants .................................... 411
Les processus de socialisation différenciés selon le  ........................sexe 413
Les facteurs de risque ................................................................................ 416
Les conséquences pour les agresseurs et les victimes ............................. 419
Les agresseurs .................................................................................... 419
Et les victimes ? ................................................................................. 420
Des pistes d’action ..................................................................................... 421
Quelques programmes ............................................................................... 423
Références ................................................................................................... 425
Liste des auteurs ............................................................................................................... 435
Index thématique .............................................................................................................. 439
Index onomastique ........................................................................................................... 445
Extrait de la publicationUn constat de complexité
Apprivoiser l’étude du développement social et émotionnel de l’enfant
et de l’adolescent
George M. Tarabulsy, André Plamondon et
École de psychologie École de psychologie
Université Laval (Québec) Université Laval (Québec)
Marc A. Provost, Caroline Dufresne
Département de psychologie Département de psychologie
Université du Québec à Trois-Rivières (Québec) Université du Québec à Trois-Rivières (Québec)
Jean-Pascal Lemelin,
Département de psychoéducation
Université de Sherbrooke (Québec)
Extrait de la publicationLa rédaction de ce chapitre a été rendue possible grâce au soutien fnancier du Fonds de recherche
Société et culture du Québec et du Conseil de recherches en sciences humaines du Canada. Toute
demande d’information doit être adressée au premier auteur : george.tarabulsy@psy.ulaval.ca.
Extrait de la publicationLa complexité apparente de notre comportement à travers le temps
est largement attribuable à la complexité des environnements
dans lesquels nous nous retrouvons.
Herbert Simon
Lorsque vous vous demandez ce qui se passe vraiment,
vous devez être préparé à recevoir quelque chose de complexe.
C.S. Lewis
Il est surprenant de constater combien il est difficile de décrire les facteurs qui caractérisent
le développement social et émotionnel de l’enfant et de l’adolescent. Les poètes, les
philosophes et les théologiens ont souvent décrit différents aspects du développement en mots
très simples, ayant une grande résonance chez leur auditoire parce qu’ils étaient compris :
l’enfant possède cer taines caractéristiques qui lui appartiennent dès ou avant la naissance ;
l’amour et l’affection des parents sont des conditions sine qua non d’un développement
harmonieux ; il est cr ucial que l’enfant reçoive des soins qui permettent à tous les aspects
de sa personne de croître et pour ceci, les parents sont très impor ; donner des expétants -
riences positives à l’enfant en dehors de la famille est également capital, faites-le rencontrer
de bons amis, gardez-le loin des infuences négatives, apprenez-lui à travailler et à respecter
les sources d’autorité, etc. Tant de paroles qui témoignent, d’une certaine manière, que les
conditions pour un développement favorable sont bien connues, tant par les sages que par
les premiers praticiens du domaine du développement, et par les parents eux-mêmes. Le
fait de pouvoir communiquer des idées et des concepts n’enlève pas, cependant, à la
complexité rattachée aux mots.
La complexité se révèle par fois dans les phénomènes alors que pour diverses raisons,
nous devons les apprendre ou les appliquer différemment. Il peut être utile ici de considérer
une analogie physiologique pour illustrer cela, soit la marche. Tous ceux qui n’ont pas de
défcience motrice peuvent généralement marcher. C’est un phénomène universel qui
caractérise les humains. Mais si quelqu’un fait face à une blessure grave qui l’oblige à
réapprendre à marcher, on doit tenir compte d’un ensemble de facteurs auxquels on ne
porte que peu attention en temps normal et, si on n’en prend pas connaissance, ils rendent
Extrait de la publication4 Développement social et émotionnel chez l’enfant et l’adolescent, tome 2
le réapprentissage de la marche difficile, voire impossible. L’apprentissage de la marche
implique les contextes (les surfaces), les muscles, les transferts de poids, l’apprivoisement
du déséquilibre, la présence de signaux neuronaux clairs, ainsi que celle d’une aide, d’un
mentor, prêt à nous attraper lorsque l’on tombe, à nous indiquer le chemin à suivre parce
que cette personne s’est permise de s’attarder, justement, à la complexité de ce chemin.
La complexité se révèle lorsque nous tentons de mieux comprendre un phénomène
et souvent, ce désir de compréhension émerge lorsque nous sommes face à des difficultés
importantes. Par exemple, lorsque l’on constate les difficultés personnelles et
interactionnelles que présentent les parents aux prises avec des problèmes de négligence ou de
maltraitance à l’égard de leur enfant, comment inter ? venir
Les études des der nières décennies illustrent cette complexité abondamment. Par
exemple, il y a trente ans, il n’était pas inhabituel pour un étudiant dans un cours de
premier cycle sur le développement de l’enfant d’apprendre que des différences
physiologiques pouvaient être à la base de différences individuelles sur le plan de la régulation
émotionnelle des enfants dans diverses circonstances (Kagan, 1977). Le tempérament de
l’enfant, sa façon de faire face à la nouveauté, sa façon de gérer ses moments de colère ou
de frustration, d’être intéressé à divers stimuli, sont des caractéristiques qui pouvaient
toutes avoir une souche physiologique. Or les travaux des dernières années confrment que
les événements ayant lieu après la naissance de l’enfant peuvent avoir un impact sur son
organisation neurologique et physiologique, surtout dans le domaine de la régulation
émotionnelle, mais aussi peut-être dans le fonctionnement intellectuel (Levine, ; Loman2005
et Gunnar, 2010 ; voir aussi Steller n et Gunnar, 2012, tome 1 de cet ouvrage). Même la
physiologie en devenir semble pouvoir être infuencée par les événements
environnementaux. Par exemple, une des idées qui suscitent le plus d’attention dans le monde du
développement concerne la possibilité que le stress excessif expérimenté par une femme enceinte
puisse affecter le développement des structures physiologiques en lien avec la régulation
émotionnelle (Weinstock, 2008 ; voir aussi Bussières , Pearson, Tarabulsy, Tessier, Charland,
Giguère et Forest, 2012, tome 1 de cet ouvrage). Les travaux indiquent donc que la
physiologie fournit une importante infrastructure à la régulation et au développement
émotionnel. Cependant, ils révèlent également que cette infrastructure peut être le fruit des
interactions entre la mère, l’interprétation qu’elle fait de son environnement, la qualité de
l’environnement et les caractéristiques de l’enfant.
D’autres domaines refètent cette complexité insoupçonnée qui se dégage des travaux
sur le développement social et émotionnel. Par exemple, on a longtemps souligné le rôle
de la génétique dans divers aspects du développement humain, comme les caractéristiques
intellectuelles, émotionnelles, et divers aspects du fonctionnement social (voir
ForgetDubois et Lemelin, 2012, tome 1 de cet ouvrage). Cependant, il est maintenant de plus en
plus clair que la façon dont une séquence d’ADN intervient dans le développement dépend
d’autres caractéristiques génétiques, des expériences précoces, des contextes auxquels
l’enfant est exposé et peut-être aussi du développement intra-utérin de l’enfant. Certaines
théories qui ont trouvé écho dans les travaux empiriques proposent que dans certains cas,
Extrait de la publicationIntroduction 5
une disposition génétique peut être un facteur de risque pour l’émergence de difficultés
développementales, tandis que, dans un autre contexte, la même disposition peut favoriser
le développement de la compétence sociale et émotionnelle de l’enfant (Belsky et Pluess,
2009). En somme, lorsque vient le temps d’opérationnaliser la sagesse commune à l’égard
du développement de l’enfant, nous commençons à peine à entrevoir la complexité des
phénomènes au cœur de nos travaux. Nous avons toujours cru que la biologie et les
environnements interagissaient ensemble pour infuencer le développement, mais nous ne
pouvions soupçonner le nombre et la diversité des forces qui sont à la base de ce que nous
devenons. Cette réfexion est surtout importante dans une perspective selon laquelle nous
souhaitons que notre compréhension puisse apporter des pistes de solution pour résoudre
des problèmes pratiques.
Le présent volume est le deuxième sur la question du développement social et
émotionnel des enfants et des adolescents. Dans le premier , il était question de processus
normatifs en lien avec le développement, bref, des bases du développement. Dans le second,
les auteurs traitent de certains sujets spéciaux, afn de rassembler l’état des connaissances
autour de ces phénomènes. Les deux premiers chapitres portent sur le développement des
enfants qui sont exposés à de la maltraitance. Milot, St-Laurent, Éthier, Lafantaisie et
Provost décrivent les facteurs contextuels, familiaux et personnels en lien avec le
développement social des enfants qui grandissent dans de telles circonstances, tandis que
DuboisComtois, Cyr, Vandal et Moss abordent le phénomène délicat du placement de ces enfants
dans des familles d’accueil et l’intervention efficace pour soutenir un développement
harmonieux dans de tel contextes.
Au chapitre 3, Meins aborde une question qui fascine les chercheurs et intervenants
depuis de nombreuses années : comment les enfants développent-ils un t e «héorie de l’espri »t
ou, dit autrement, une capacité à réféchir sur la pensée de ceux qui les entourent ? Cet
aspect du développement de l’enfant est perçu comme étant à la base du développement
de l’empathie et fortement impliqué dans la façon dont les enfants entrent en relation avec
d’autres. Ici, Meins explore entre autres le rôle de la sécurité d’attachement parent-enfant,
de l’orientation mentale maternelle et des états internes de la mère et de l’enfant comme
prédicteurs de la compréhension de la pensée des enfants. Le chapitre 4, écrit par Capuano,
Bigras, Poulin et Vinet, décrit l’état des connaissances dans le domaine des stratégies
d’intervention auprès d’enfants d’âge scolaire en difficulté de comportement et de leur famille.
Ce chapitre constitue une recension des stratégies ayant démontré leur efficacité pour
divers aspects du développement émotionnel et social.
Giroux et Guay s’intéressent, au chapitre 5, à un phénomène courant de l’enfance
auquel de nombreux intervenants sociaux et scolaires sont exposés, soit le trouble du défcit
de l’attention avec hyperactivité. L’étiologie, les caractéristiques et le parcours
développemental des enfants aux prises avec ce syndrome sont abordés. Au chapitre 6, Japel et
Dhiman décrivent les résultats de plusieurs travaux ayant examiné le rôle de la
fréquentation des garderies dans le développement d’enfants provenant de différents contextes
sociaux. Cette recension démontre combien l’impact des services de garde auprès des 6 Développement social et émotionnel chez l’enfant et l’adolescent, tome 2
enfants varie selon des caractéristiques familiales et des facteurs propres à chaque enfant,
autant que selon des facteurs qui décrivent la qualité des services auxquels les enfants
sont exposés.
Au chapitre 7, Tessier, Paquin et Marinova abordent le sujet de l’adoption
internationale sous l’angle de l’intervention. Ici, les auteurs examinent l’hypothèse selon laquelle
l’adoption constitue l’une des formes d’intervention les plus efficaces pour les enfants
abandonnés par leurs parents et qui sont exposés à des privations importantes dans les
services de soins. Nadeau, Tessier, Couture et Voyer examinent, au chapitre 8, le
développement des relations entre pairs chez des enfants atteints d’une défcience motrice cérébrale.
Ici, les auteurs suggèrent que le risque biologique peut jouer de manière importante sur la
façon dont les enfants négocient l’environnement social au-delà du milieu familial.
Les chapitres 9 à 12 portent sur des questions qui touchent davantage l’adolescence.
Au chapitre 9, Larose réalise une recension des travaux portant sur le mentorat auprès des
jeunes en difficulté sur le plan psychosocial. Les écoles et les intervenants communautaires
font régulièrement appel au mentorat afn de structurer des processus de résilience auprès
des jeunes à risque, suivant des recommandations suggérées par de nombreux chercheurs
et théoriciens de ce domaine (Rutter, 2000). Larose décrit les résultats des travaux dans ce
domaine en portant une attention particulière aux conditions d’implantation de tels
programmes qui favorisent leur efficacité. En lien avec cette thématique, Denault et Poulin
montrent, au chapitre 10, combien il peut être bénéfque pour les adolescents de participer
à des activités de loisir dans des contextes organisés et structurés. Ces auteurs suggèrent
qu’une telle participation peut avoir des effets favorables sur le développement émotionnel
et social. Au chapitre 11, Guay et Roy décrivent la motivation des adolescents dans un
contexte scolaire, en lien avec leur développement social et leur réussite académique.
S’inspirant de la théorie de l’autodétermination, ces auteurs décrivent divers corrélats et
séquelles de la motivation chez les adolescents, ainsi que certaines questions importantes
qui restent à élucider. Au chapitre 12, St-Pierre, Plamondon, Pearson, Baudry, Lemelin,
Provost et Tarabulsy abordent le sujet de la maternité à l’adolescence et ce que nous savons
des processus interactionnels et relationnels en lien avec le développement des enfants des
jeunes mères.
Les deux derniers chapitres portent de manière précise sur les difficultés extériorisées
des enfants et des adolescents. Au chapitre 13, Tremblay décrit le développement de
différentes catégories de comportements perturbateurs. Ici, l’auteur remet en question certaines
idées reçues dans le domaine en soulignant, notamment, que de telles difficultés
comportementales peuvent avoir des souches sociales, physiologiques et génétiques, en plus de se
manifester tôt dans la vie des jeunes. Verlaan, Déry et Boutin abordent, au chapitre 14,
le problème particulier de l’agressivité chez les flles et, de manière plus précise encore, le
développement de l’agressivité indirecte.
Extrait de la publicationÉpine : 0,8443 po. 100 M 480 p .
DÉVELOPPEMENT SOCIAL ET ÉMOTIONNEL GeorGe M. Tarabulsy, École de psychologie de l’Université Laval.
Marc a. ProvosT, Département de psychologie de l’Université du Québec à Trois-Rivières.
Jean-Pascal leMelin, Département de psychoéducation de l’Université de Sherbrooke. CHEZ L’ENFANT ET L’ADOLESCENT
andré PlaMondon,al.
caroline dufresne,Trois-Rivières. Applications pratiques et cliniques
TOME 2LE DOMAINE DU DÉVELOPPEMENT DE L’ENFANT ET DE L’ADOLESCENT EST EN TRAIN DE PRENDRE Sous la direction de
une nouvelle direction qui affecte la façon dont les chercheurs perçoivent leur science et conçoivent les George M. Tarabulsy
facteurs du développement social et émotionnel. Les études longitudinales menées depuis les années 1970 –
Marc A. Provostdont les réelles conclusions nous apparaissent aujourd’hui –, combinées aux nombreuses études récentes
impliquant des stratégies d’intervention ainsi qu’aux expériences de transfert de connaissances vers les poli- Jean-Pascal Lemelin
tiques sociales et éducatives, permettent de mieux comprendre la place de l’enfance et de l’adolescence dans André Plamondon
les transformations qui ont cours chez l’humain tout au long de sa vie.
Caroline Dufresne
Participant à l’effervescence de cette période particulièrement riche pour la recherche, ce livre vient
situer le domaine du développement social et émotionnel de l’enfant et de l’adolescent et présenter les
facettes les plus essentielles des connaissances, des hypothèses et des spéculations qui animent les
intervenants et les chercheurs. Il s’agit du deuxième de deux tomes réunissant des contributions de chercheurs
québécois, mais aussi canadiens, anglais, américains et français. Il porte sur différents enjeux psychosociaux en
lien avec le développement, comme la maltraitance, le placement, la fréquentation des services de garde, les
interactions parent-enfant, l’adoption internationale, la maternité à l’adolescence, les comportements
agressifs et l’hyperactivité, les contextes favorables au développement social, la défcience physique, la motiva -
tion et l’intervention. Les chapitres de ce deuxième tome illustrent à quel point le développement social et
émotionnel infuence les divers contextes et circonstances dans lesquels se retrouvent les enfants, et qu’il en
est même tributaire. Les auteurs y montrent que les gestes parfois anodins que nous posons, les choix sociaux
que nous prenons ainsi que les situations plus diffciles dans lesquelles les enfants peuvent se retrouver sont
étroitement associés à ce que deviennent ces derniers. Ensemble, ils dépeignent un domaine d’une grande
étendue et d’une grande complexité, en soulignant les connaissances envers lesquelles nous pouvons avoir
confance, les endroits où nous devons faire preuve de prudence et, certainement, les questions qui demeurent.
onT collaboré à ceT ouvraGe
Claire Baudry Karine Dubois-Comtois Elizabeth Meins Audrey St-Pierre
Marc Bigras Louise S. Éthier Tristan Milot Réjean Tessier
Stéphanie Boutin Samuel Giroux Ellen Moss Richard E. Tremblay
France Capuano Frédéric Guay Line Nadeau Catherine Vandal
Geneviève Couture Marie-Claude Guay Sarah Paquin Pierrette Verlaan
Chantal Cyr Christa Japel Jessica Pearson Isabelle Vinet
Anne-Sophie Denault Vicky Lafantaisie François Poulin Anne-Pier Voyer
Michèle Déry Simon Larose Amélie Roy
Pooja Dhiman Krassimira Marinova Diane St-Laurent
ISBN 978-2-7605-3194-9
Presses
de l’Université ,!7IC7G0-fdbjej!PUQ.CA
Extrait de la publication du Québec
3194-Couvert.indd All Pages 12-11-09 15:39
Sous la direction de G. M. Tarabulsy,
DÉVELOPPEMENT SOCIAL ET ÉMOTIONNEL
M. A. Provost, J.-P. Lemelin,
TOME 2
CHEZ L’ENFANT ET L’ADOLESCENT
A. Plamondon, C. Dufresne

Un pour Un
Permettre à tous d'accéder à la lecture
Pour chaque accès à la bibliothèque, YouScribe donne un accès à une personne dans le besoin