//img.uscri.be/pth/86acf2cac0f7ea0dba1f14ebffd890b5fd0ab6d8
Cette publication ne fait pas partie de la bibliothèque YouScribe
Elle est disponible uniquement à l'achat (la librairie de YouScribe)
Achetez pour : 48,75 € Lire un extrait

Lecture en ligne (cet ouvrage ne se télécharge pas)

Dictionnaire alphabétique des versets du prophète Isaïe

De
1014 pages
Pourquoi Isaïe ? Parce qu'à nos yeux ce prophète a écrit le texte le plus important de l'immense corpus biblique. Pourquoi un dictionnaire alphabétique ? Parce que ce texte est un immense monument, qu'une vie entière d'étude ne pourrait maîtriser en totalité. Le mode du dictionnaire alphabétique permet au lecteur de s'orienter, dans l'immensité du verbe prophétique, en suppléant aux faiblesses de la mémoire. Ce dictionnaire ordonné comporte un index d'une centaine d'entrées élaborées par l'auteur.
Voir plus Voir moins

Dictionnaire alphabétique Francis Weill
des versets du prophète Isaïe
Pourquoi Isaïe ? Parce qu’à nos yeux ce prophète a écrit
le texte le plus important de l’immense corpus biblique.
Pourquoi un dictionnaire alphabétique ? Parce que ce texte
est un immense monument, qu’une vie entière d’étude ne Dictionnaire alphabétique
pourrait maîtriser en totalité. En alignant d’innombrables
fulgurances, en construisant des constellations d’images des versets du prophète Isaïe
fortes, colorées, inimitables, Isaïe fait alterner, face à un
peuple parfois infidèle, de terribles imprécations et de
merveilleuses perspectives messianiques, dans ces temps
où le loup paîtra avec l’agneau et où on ne connaîtra plus
la guerre. Cette succession de sévérité et de pardon, de
rigueur et de miséricorde, de châtiment et de rachat,
d’exil et de retour, de violence et de paix absolue, établit
pour l’éternité le dialogue incessant du Créateur avec sa
créature « qu’Il a gravée dans Ses paumes » (Is. 49 :15).
Le mode du dictionnaire alphabétique permet au lecteur
de s’orienter, dans l’immensité du verbe prophétique, en
suppléant aux faiblesses de la mémoire. Tout Isaïe est là,
dans ce dictionnaire ordonné, dès lors qu’on a la patience,
en l’ouvrant, de consulter l’index des centaines d’entrées
élaborées par l’auteur.
ISBN : 978-2-296-99361-7
65 €
Dictionnaire alphabétique
Francis Weill
des versets du prophète Isaïe






Dictionnaire alphabétique des versets

du prophète Isaïe



Religions et Spiritualité
dirigée par Richard Moreau,
Professeur émérite à l'Université de Paris XII
et André Thayse,
Pite à l'Université de Louvain
La collection Religions et Spiritualité rassemble divers types
d’ouvrages : des études et des débats sur les grandes questions
fondamentales qui se posent à l’homme, des biographies, des textes
inédits ou des réimpressions de livres anciens ou méconnus.
La collection est ouverte à toutes les grandes religions et au
dialogue inter-religieux.
Dernières parutions
Francis LAPIERRE, L’évangile oublié, 2012.
Fabien VENON, La fin d’un bastion catholique ? Les paroisses
de Montréal en crise, 2012.
Philippe BEITIA, Les reliques de la Passion du Christ, 2012.
eMatthieu ROUILLE D’ORFEUIL, Histoire liturgique du XX
siècle, 2012.
Alain BARBARIN, Croire en Jésus peut être raisonnable. Et si
de nombreux événements bibliques s’étaient déroulés
autrement…, 2012.
Jean FROIDURE, De Jésus à Constantin. Comment le
christianisme est devenu une religion, 2012.
Odile BEBIN-LANGROGNET, De Savoie en Comté. Saint
Pierre de Tarentaise, 2012.
Philippe BEITIA, Le Rosaire. Une grande prière de la
spiritualité catholique, 2011.
Bernard FELIX, Rencontres avec Jésus, 2011.
André THAYSE, Regards sur la foi à l’écoute de la science,
2011.
Francis LAPIERRE, Saint Paul et les Evangiles, 2011.
Maurice VERFAILLIE, L’Identité religieuse au sein de
l’adventisme (1850-2006), 2011.
Philippe BEITIA, Les traditions concernant les personnages de
la Bible dans les martyrologes latins, 2011.
Dr Francis WEILL, Dictionnaire alphabétique des psaumes,
2011. Francis Weill






Dictionnaire alphabétique des versets

du prophète Isaïe




Traduction adaptée par l’auteur



















Du même auteur :

Juifs et Chrétiens, Requiem pour un divorce : un regard juif sur le
schisme judéo-chrétien antique et les relations judéo-chrétiennes
d’aujourd’hui. Éditions L’Harmattan, Paris, 2001

Lettre à un ami chrétien pro-palestinien. Éditions du Cosmogone,
Lyon, 2003

D’Abraham à Hitler : Histoire d’une famille juive alsacienne et de ses
racines, racontée à une petite Québécoise. Éditions L’Harmattan,
Paris, 2005

Lettre sur l’antisémitisme. Autopsie des mythes de la haine. Éditions
du Cosmogone, Lyon, 2005

L’Éthique Juive en dix paroles. Une anthologie. Un « Choul’han
arou’h » de l’éthique. Éditions MJR, Genève, 2006

Contes Juifs. Éditions L’Harmattan, Paris, 2008

Dictionnaire alphabétique des sourates et versets du Coran. Éditions
L’Harmattan, Paris, 2009

Dictionnaire alphabétique des Psaumes (Tehilim). Éditions
L’Harmattan, Paris, 2011

L’intégrisme. Le comprendre pour mieux le combattre. Éditions
L’Harmattan, Paris, 2012

Contes pour enfants :

Un ébouriffant éléphant : Histoires fantastiques et drolatiques
d’Afrique. Éditions L’Harmattan, Paris, 2008

L’inoubliable voyage au pôle Nord de M. Mac Ohm et de Wou-wou le
chien. Éditions L’Harmattan, Paris, 2008

La mise en page de cet ouvrage a été réalisée par Paul Royer.




© L'Harmattan, 2012
5-7, rue de l'École-Polytechnique ; 75005 Paris

http://www.librairieharmattan.com
diffusion.harmattan@wanadoo.fr
harmattan1@wanadoo.fr

ISBN : 978-2-296-99361-7
EAN : 9782296993617 Index alphabétique des entrées
A
Abaisser, s’abaisser – Abandon, abandonner – Abattage, abattre, s’abattre – Abeilles, v.:
Insectes – Abîme – Abjection – Abomination – Abondance – Aborder – Aboyer –
Abraham – Abreuver – Abri, abriter – Abuser – Accabler, Accablement – Accaparement –
Accéder, accès – Accepter – Accompagner – Accomplir, v. aussi: Faire; v. aussi: Œuvre –
Accorder – Accouchement, v. Enfantement – Accourir – Achaz, v. aussi: Rois d’Israël –
Achdod – Achéra – Acheter, acheteur – Achèvement, Achever – Achour, v. aussi:
Imprécations; v. aussi: Oracles – Acor – Actes, actions, agir, agissements – Adam – Adieu –
Adolescent – Adramélékh, v.: Fils de Sennachérib – Advenir – Adversaire – Affaire –
Affaisser (s’) – Affamer, affamé – Affermir – Affirmer – Affliction, v. aussi: Détresse;
v. aussi: Malheur – Affoler – Âge – Agir, v.: faire – Agneau, v.: Brebis – Agriculture –
Agripper – Aide, aider – Aigle – Aile – Aimer, v. aussi: Amour – Airain – Aire – Aisance,
aisé – Ajouter – Alcool, v. aussi: Ivresse, v. aussi: Vin – Allaitement, allaiter, v. aussi:
Téter – Allée, v.: Rue – Allégresse, v. Joie – Aller – Alliance – Allumer – Amant, v. aussi:
Aimer, v. aussi: Amour – Amasser – Ambassade, Ambassadeur, v. aussi: Messagers –
Âme – Amener – Amer, Amertume – Améthyste – Ami, amitié – Amon – Amos, v. Isaïe –
Amour, Amour divin – Amphore – Anathème – Anatot – Ancêtre, v.: Père –
Anéantissement, v.: Destruction – Ancien, v. aussi: Vieillard – Âne, v. aussi: Onagre –
Anéantissement – Anfractuosité – Ange – Angoisse – Animaux – Anneau – Année –
Annonce, Annoncer, Annonciateur – Annuler – Antan – Antiquité, v. aussi: Passé; v. aussi:
Premiers, premières – Antre – Apercevoir, v.: Voir – Aplanir – Apparaître, apparence –
Appartenir – Appauvrissement – Appel, appelé, appeler – Application – Apporter –
Apprendre – Après (substantif) – Après-midi – Approcher – Approvisionner,
s’approvisionner – Appui – Aqueduc v. aussi : Canal – Arabes, Arabie – Araignée – Aram,
Araméen – Ararat – Arbres, v. aussi, sous différentes essences comme: Cèdres – Arc –
Archer – Archiviste – Ardeur – Argent, v.: Or et argent – Argile – Argument –
Appartenir – Arhaz, v. aussi: Rois – Aridité – Ariel, v. aussi: Imprécations – Armée –
Armes, v. aussi: Arc, v. aussi: Épée – Arnon – Aroer – Aromates, v. aussi: Encens –
Arpad – Arracher – Arrêt – Arrière, arrière-garde, v. aussi: Retour, v. aussi: Revenir –
Arriver – Arrogance – Arrosage – Arsenal – Artisan – Asphodèle – Aspic, v.: Serpent –
Assassins – Assécher, assèchement – Assemblée, assembler – Asseoir (s’) – Asservir, v.:
Assujettir – Assister, v. aussi aider; v. aussi: Secours, secourir – Assoiffé, v.: Soif –
Assommer – Assujettir – Assyrie, v. aussi: Achour, v. aussi: Sargon; v. aussi: Sennachérib –
Attache, attacher – Atteindre – Attelage – Attendre, attente – Attention – Attirer – Attiser –
Aube, aurore – Augure – Auparavant, v.: Passé, v. aussi: Premiers, premières – Autel –
Automne – Autre – Autrefois, v. aussi: Passé; v. aussi: Premiers – Autruche – Avaler,
v. aussi: Dévorer; v. aussi: Manger – Avance (d’), v.: Avenir – Avancer – Avenir –
Avertissement – Aveugle, aveuglement – Avocat – Ayat.
B
Babel, Babylone – Bachan – Baisser – Balai, balayage – Balance – Balle – Bannière – Bannis,
Bannissement, v. aussi: Exil, Exilés – Banquet, v.: Festin – Barbares, v.: Étranger – Barbe –
5Barre – Bastion – Bateau, v.: Navires, navigation – Bâtir, v. aussi: Rebâtir – Bâton – Batsra –
Battre, v.: Frapper – Battre des mains – Battre le blé – Beauté – Bec – Bêcher – Bédouin –
Bègue – Bel – Bélier, v.: Bouc – Bénédiction – Berceau – Berger – Besogneux, v. aussi:
Pauvreté – Bête de somme – Bienfaits – Berger – Besoin, v. aussi: Manque – Bétail, v. aussi:
Bœuf; v. aussi: Buffle – Beurre – Beuverie, v.: Débauche; v.: Ivresse; v. : Goinfrerie – Bien,
Bien et mal – Bienfait – Bijou – Blanche – Blasphème – Blé, v. aussi: Agriculture, v. aussi:
Céréales – Blêmir, v. aussi: Honte; v. aussi: Pâleur – Blessure – Bœuf – Boire, boisson –
Bois, v. aussi: Arbres – Boiterie, boiteux – Bondir, Bondissement – Bonheur – Bonté, v.:
Bienfait – Borne, v. aussi: Confins – Bosse – Botte – Bouc – Bouche, v. aussi: Langue –
Bouclier – Boue – Bouger – Bouillir, v. aussi: Ébullition – Bouleversement, v. aussi:
désordre – Bourgeons, Bourgeonner – Bourrasque, v.: Tempête – Bourse – Bout – Bovin,
v. aussi: Bœuf – Braise, v. aussi: Brasier; v. aussi: Feu – Branchette – Branler, v. : Chanceler –
Branler (du chef) – Bras – Bras divin – Brasier – Bravoure – Brebis (et agneau) – Brèche –
Brièveté – Briller – Brin – Brique – Briser, Brisure – Brouillard, v. Nuages, nuées –
Broussailles, Buissons – Brouter, v. aussi: Pâturages – Bruit, v. aussi: Voix – Brûler, v. Feu –
Brûlant – Brutalité – Bûcher – Bûcheron – Buffle – Butin, v. aussi: Trésor
C
Cabane, v. aussi: Soukah – Cacher, cachette – Cadavres – Cadeau – Cadran solaire –
Calamité – Calciner, v. aussi: Brûler; v. aussi: Feu – Calme, calmer – Calvitie – Camper,
campement – Canaan – Canaux – Canicule, v.: Chaleur – Canne – Cantique – Captifs,
Captivité, v. aussi: Prison – Caravane – Carmel, v. aussi: Verger – Carnage, v.: Massacre –
Carquois – Carrière – Casque – Caste – Catastrophe – Cavalier – Caverne, v.: Grottes –
Cèdres, cèdres du Liban – Ceinture – Célébrer – Célibat féminin – Cendre – Cent – Ceps,
v.: Vigne – Céréales, v. aussi: Blé – Cercle – Chabat – Chacal – Chadaï – Chaînes – Chair –
Chaldée, Chaldéens – Chair – Chaleur – Chameau et chamelon – Champ – Champ du
Foulon – Chanceler, v. aussi: Trébucher – Changer, v. aussi: Transformer – Chanson,
Chant, v. aussi: Cantique – Chanvre – Char – Chardon – Charge, charger, prendre en
charge v. aussi: Fardeau – Chariot – Charogne – Chats, chats sauvages – Chauffer, v.:
Chaleur – Chaume, v. aussi: Paille – Chaussée – Chaussure, v.: Botte; v. aussi: Sandale –
Châtiment divin, v. aussi: Crainte de D.; v. aussi: Imprécations – Chauve-souris – Chear
Yachouv, fils d’Isaïe – Chebna – Chef – Chef du peuple – Chemin, cheminer – Chênes –
Chéol – Cher, chérissement – Chercher, v.: Recherche – Chérubins Keroubim – Cheval,
chevaux, chevaucher – Cheveux et poils – Chevreuil – Chien – Chihor – Chofar – Choisir,
choix, v. aussi: Élection – Chose – Chouette – Chroniqueur, v.: Archiviste –
Chuchotements – Chute, v.: Tomber – Cieux – Ciment, cimenter – Citadelle, v.:
Forteresse – Citerne – Clameur, v.: Cri – Clarté – Clef – Clémence, v: Miséricorde – Clore,
clôture, v. aussi: fermer, refermer – Clous – Cœur – Cohen – Coiffer, Coiffure – Coincer –
Colère divine, v. aussi: Châtiment; v. aussi: Ébullition; v. aussi: Dieu (D.), rubrique:
D. vengeur – Collines, v.: Montagnes et collines – Colombe, colombier – Combat, v.:
Guerre, Guerrier – Combler – Commandement, commander v. aussi: Loi; v. aussi:
Ordonner; v. aussi: Orthodoxie; v. aussi: Torah – Commencement – Commerce –
Comparaison, comparer – Compas – Compassion, v. aussi: D., rubrique: D. miséri-
cordieux – Complot – Compréhension, comprendre, v. aussi: Intelligence – Comptabilité,
compter – Conception – Concerter (se) – Conclure, conclusion – Condamnation –
Condition de l’homme – Conduire, se conduire, conduite – Confession – Confiance –
Confins, v. aussi: Frontières – Confondre – Confusion, v.: Honte – Conjurer–
Connaissance, v. aussi: Méconnaître – Conquête – Conseil, conseiller – Conserver, v.:
Garder – Consolation, consoler – Consultation – Contempler, v. aussi: Regard, regarder –
6Contenu – Conter, v.: Raconter – Contestation, contester, v. aussi Rebelles, rébellion –
Contractions – Contrainte – Contrition – Converger – Conversion – Convocation –
Corbeau – Corde – Cordeau – Corruption – Cosmos – Côte – Côté – Cou – Couchant,
v. aussi: Ouest; v. aussi: Points cardinaux – Couche, v.: Lit – Coucher, se coucher – Couler
du métal, v.: Métal, métallurgie – Coupable – Coupe, v. aussi: Verre – Couper, v. aussi:
Trancher – Coups, v. aussi: Bâton; v. aussi: Frapper – Courage – Courant d’air, v. aussi:
Néant – Courber, se courber – Courir, course – Couronne – Courroux, v. Colère – Cours
d’eau, v.: Eaux, v.: Fleuve, v.: Rivière, v.: Torrent – Coursier, v.: Cheval – Couverture –
Couvrir – Crachats, cracher – Crainte, v.: Peur – Crainte de D. – Créancier – Créateur,
création v. aussi: D., rubrique: D. créateur – Créature – Crépuscule – Crête, v.:
Montagnes – Creuser, creux – Creuset, v. aussi: métal, métallurgie – Cri, crier, v. aussi:
Clameur – Crime – Criquets, v.: Sauterelles – Crochet (de balance): v.: Balance –
Crocodile – Croire, v. croyance – Croissance – Croyance, croyant, v. aussi: Foi – Cuirasse –
Cuire – Cuivre – Culture, v. aussi: Agriculture – Cumin – Cuve – Cyprès – Cyrus.
D
Dais (rhupah) – Damas – David le roi – Déambulation – Débauche – Débiteur –
Déborder – Debout (être) – Débris, décombres, v. aussi: Destruction; v. aussi: Ruines –
Début – Déception – Déchirer – Déclarer, v. aussi: Parole, v. aussi: Proclamer –
Décombres, v.: Ruines – Découvrir – Décret – Décrire – Dédain v.: Mépris – Dedan –
Défaillance – Défaite, v.: Malheur – Défense – Dégager – Degré – Dehors (au) – Délaisser –
Délectation, v. aussi: Délices – Délibération – Délicat, délicate – Délices – Délier – Délirer –
Délivrance, Délivrer, v. aussi: Libération, libérateur; v. aussi: Rachat, racheter – Demain –
Demande, demander – Demeure, v. Maison – Demeure divine, v.: Trône céleste – Démolir,
démolisseur, v. Destructeur, destruction – Démonté, démonter – Dénouer – Dépierrer –
Déplacer, se déplacer – Déployer – Dépouiller, dépouilles – Dérober (se) – Derrière –
Désarroi – Descendant, Descendance, v. aussi: Lignée, Postérité, Rejeton, Surgeon –
Descendre, descente – Description – Désert – Désespoir – Déshériter – Désigner, v. aussi:
Appel, appelé, appeler; v. aussi: Nom – Désir, Désirer – Désolation, désoler, se désoler;
v. aussi: Destruction ; v. aussi: Détresse; v. aussi: Dévastation – Désordre – Dessécher,
v. aussi: Assécher, v. aussi: Sécheresse – Desseins de D., v. aussi: D., rubrique: Tout-
puissant – Dessiller – Dessous, en dessous – Destin, v.: Sort – Destructeur, destruction,
v. aussi: Désolation; v. aussi: Ruines – Détresse, v. aussi: Désolation – Deuil – Deux,
dualité – Devant – Dévastation, v. aussi: Destruction – Devenir – Dévêtir (se) – Devins –
Dévorer, v. aussi: Avaler; v. aussi: Manger – Diadème, v. aussi: Couronne – Dibon –
dieux (faux), v. aussi: Idolâtrie – Dieu (D.), en tant que simple mention dans le texte – Dieu
(D.), avec référence à l’un de Ses attributs, rubriques: °Aimant – °Créateur – °D. de David –
°D. d’Israël – °Enseignant – °Indulgent – °Juge, v. aussi: Miséricordieux; v. aussi: Vengeur –
°Législateur – °Libérateur, v. aussi: Sauveur – °Majestueux et éternel, v. aussi: °Milices (des) –
°Miséricordieux – °Omniscient – °Père – °Protecteur – °Roi – °Sauveur – Tout-puissant –
°Ubiquitaire – °Unique – °Vengeur – °Vivant; v. aussi: Saint, sainteté; Saint d’Israël –
Différend – Différer – Dilatation, dilater – Dimon – Dire, v.: Parole – Diriger, v.:
Conduire – Discernement, v. aussi: Intelligence – Disciples – Disparaître – Dispersion,
v. aussi: Exil Golah – Dispute, disputer – Dissimuler, v.: Cacher – Discours, v.: Parole –
Dissiper, se dissiper – Divination – Divinité, v. aussi: Idolâtrie, idoles – Divorce –
Documents – Doigts – Domination – Dompter – Donner – Dos – Double – Douceur –
Douleur, v. aussi: Souffrance, souffrant – Douma – Doute – Dragon – Drap, draper,
draperie – Dresser, se dresser – Droit, Droiture, v. aussi: Justice – Droite, v.: Main – Droite,
gauche – Dromadaire, v.: Chameau – Duperie, v.: Tromperie – Durée – Dureté.
7E
Eau, eaux – Ébullition – Écarter, s’écarter – Échange – Échanson – Échapper, s’échapper,
v. aussi: Fuite – Échauffer, s’échauffer – Éclat, éclatant, éclater – Éclore, éclosion –
Écorcher, écorcheur – Écoute, v. aussi: Entendre, faire entendre – Écrasement, écraser,
v. aussi: Poids, v. aussi: Surcharge – Écrire, Écrit, Écriture – Écroulement – Éden – Edom –
Effacer – Effarement – Efficience – Effleurer, v. : Atteindre – Effondrement – Égaler –
Égarement, Égares – Eglat – Eglayim – Égorger – Égypte – Elam – Élargir, élargissement,
v. aussi: Libération, libérateur, libérer – Elealeh – Élection, élu – Élégance féminine – Élever,
s’élever – Eliakim – Élime, s’élimer – Élite – Éloignement, éloigner, s’éloigner, éloigné;
v. aussi: Loin, lointain – Émaner v. Sortie, sortir – Embraser – Emmanuel, v. : Imanou-El –
Empan – Empêcher – Emplacement, v. : Endroit – Emportement, v. : Colère – Emporter –
Empresser (s’) – Emprunt, emprunteur – Encens, encenser – Enchaîner, v. : Chaînes –
Enclume – Endeuillé, v. aussi: Deuil – Endroit – Endurcir – Endurer – Engagement,
engager, s’engager, v. aussi : Serment – Enfants, enfantement, v. aussi : Engendrer – Enfants
d’Israël, v. aussi: Israël, Maison d’Israël – Engendrer, v. aussi: Enfant, enfantement –
Ennemis – Enroulement – Enseignement – Ensemble – Entendre, faire entendre –
Entrailles – Entraîner – Entreprise – Envoyé, Envoyer – Épanouir, s’épanouir, v. aussi:
Éclore – Épaule, v. aussi : Bras – Épée – Épée (passer par l’), v. : Exterminer, v. : massacre –
Ephraïm – Épi – Épines, v. : Ronces – Épouser, époux – Épouvante, v. : Crainte; v. Terreur –
Épreuve – Épuisement, épuiser, v. aussi: Fatigue – Épurer – Éradiquer – Ériger – Errance,
errer – Escabeau – Escarboucle – Esclave v. Serviteur, servante – Espérance, espérer –
Esprit – Esquisser – Essence, v. aussi: Être – Établir – Étang, v. aussi: Lac – État – État
(faire état de) – Été quayitz – Éteindre, s’éteindre – Étendard – Étendre, étendue – Éternité –
Éthiopie – Étoiles – Étonner, s’étonner – Étourdis – Étranger – Être (substantif), v. aussi:
Âme – Étroitesse – Eunuque – Euphrate – Évanouir (s’), évanouissement – Éveiller –
Exaltation, exalter, s’exalter – Exclusion – Excréments – Exhaussement, exhausser –
Exhiber – Exil, exilés – Expulsé, expulser – Exquis, exquise – Exterminer, v. aussi:
Massacrer – Exultation, exulter – Ezéchias (Rhizkiyahou).
F
Fabriquer, v. aussi: Faire – Face, v.: Visage – Face (à), en face de – Face divine, v. aussi:
Voile de la Face divine – Fâcher (se), v.: Colère – Façon, Façonner – Faible, faiblesse,
faiblir – Faim, v. aussi: Affamé, affamer – Faire, v. aussi: Actes, actions, agir, agissements;
v. aussi: Œuvre – Famine – Faner (se), fané – Fardeau – Farine – Fatigue, fatiguer, se
fatiguer; v. aussi: Lasser, lassitude – Faute, fauter, v. aussi: Méfaits; v. aussi: Péché –
Fauves, v. aussi sous différents animaux: lion, loup etc. – Faveur, en faveur de – Félins,
v. aussi: fauves – Femme – Femme (jeune) – Fendre – Fer – Fermer, refermer – Fesses –
Festin, v. aussi: Banquet – Fête, Fêtard – Feu – Feuillage, Feuille – Fiancé, fiancée – Fidèle,
Fidélité – Fierté – Fier (se), v. aussi: Confiance – Fièvre, v. aussi: Maladie – Figue, Figuier –
Figure, v. aussi: Visage – Fil à plomb – Filet – Fille – Filles de Moab – Filles de Sion – Fils,
v. aussi: enfants – Fils de l’homme – Fils d’Israël, v. aussi: Israël, v. aussi: Maison d’Israël –
Fils de Sennachérib – Fin, finir – Fissure – Flamber, flamme, v. aussi: Feu – Flatterie –
Fléau (dans le sens agricole) – Fléau (au sens de malheur) – Flèches – Fléchir – Flétrir,
v. aussi: fanaison, faner – Fleur, fleurissement – Fleuve – Foi – Folie, Fou, v. aussi: Affoler –
Fondation, fondement, fonder – Fondre du métal, v.: Métal, métallurgie – Fondre (sur
quelque chose) – Fonte (du métal) – Force, fort – Forêt – Forge, forger, forgeron, v. aussi:
Métal, métallurgie – Forme – Forteresse – Fosse, v. aussi: Mort, Morts; v. aussi: Tombe –
Fouet – Foule – Fouler, fouleur – Fourberie – Fourche – Fourrage, v. aussi: Pâturage –
Fraude, v. aussi: Mensonge; v. aussi: Tromperie – Frapper, v. aussi: Coups – Frayer –
8Frémir, frémissement – Frère – Friche – Frisson – Front – Frontière, v.: Confins –
Fructification, v.: Fruit – Fruit – Fuir, fugitif, fuite, fuyard – Fumée – Fumier – Futilité –
Futur, v.: Avenir.
G
Gabaon – Gad – Galet – Galim, Ghibéa, Guéba, Guébim – Garant, garantie – Garder –
Garde-robe, v.: Vêtements – Gardien – Gâteau – Gaulage – Gazelle – Gazon, v.: Herbe,
herbage – Gémir, Gémissement – Génération – Générosité – Genoux – Geôle Gaol –
Germe, germer, germination – Gésir – Ghibéa, v. Galim – Gicler – Glanage – Globe
terrestre – Gloire, glorifier, glorification – Gloire divine, v. aussi: D., rubrique:
D. majestueux; v. aussi: Théophanie – Gobelet, v.: Coupe – Goinfrerie – Gorge
(anatomie) – Gorge (géographie) – Gouffre, v. aussi: Abîme – Goutte, gouttelette –
Gouvernants – Gouvernement, gouverneur – Gozen, v.: Peuplades diverses – Grâce –
Grain, v. aussi: Épi – Graisse, Grassouillet – Grandir – Grands v. Nobles, noblesse –
Grappe, Grappille, v. aussi: Raisin, v. aussi: Vigne – Gratitude – Gratuité, gratuitement –
Graver – Grêle – Grogner – Grondement – Grottes – Gué – Guéba, Guébim, v.: Galim –
Guérison – Guerre, guerriers – Gueth – Guetteur – Guide, guider.
H
Habit, v.: Vêtement – Habitants, habiter, v. aussi: Résident, résider, résidence – Hache –
Haine, haïr – Hache – Haine, haïr – Haleter, v.: Respiration – Halte, v.: Arrêt – Hamat –
Handicapé – Hanès – Harcèlement – Harpe – Hâte – Hausser, se hausser – Haut, hauteurs,
v. aussi: Cieux; v. aussi: Montagnes et collines – Haut lieu – Herbe, Herbages – Hérisson –
Héritage, héritier, hériter – Héros – Herse, Herser – Heureux – Heyna, v.: Peuplades
diverses – Hibou – Hirondelle – Holocauste, v.: Sacrifice – Homme – Honneur, v. Gloire –
Honni, honnir – Honte, honteux – Horreur – Huile – Humain, v.: Homme – Humiliation,
humilier, humiliés, humilité, humbles – Hurlements – Hyène – Hymne, v.: Cantique.
I
Identifier – Idolâtrie, idoles – Îles – Illumination, illuminer – Illusions – Image – Imanou-
El – Immense, immensité – Immoler, v.: Sacrifice – Immondices, v.: Ordures – Immunité –
Impétueux, impétuosité – Impies, Impiété, v. aussi: Infidélité – Imprécations, v. aussi:
Babylone, 13; v. aussi: Damas; v. aussi: Égypte, 19: v. aussi: Moab; v. aussi: Prophéties –
Imprégner – Impur, impureté – Incandescence, incandescent – Incantations – Incapable,
incapacité – Incirconcis – Inclination, (s’) incliner – Incliner l’oreille – Inconsolée –
Incriminer – Inférieur – Infidélité – Informer – Infortuné, infortunée – Iniquité – Injustice –
Innocence, innocent – Innocence, innocent – Inondation – Inquiéter, s’inquiéter,
inquiétude – Insectes – Installer, s’installer, v. aussi: Habiter – Instant – Institution –
Instruments de musique, v.: Musique – Insulte, insulter (Outrager) – Intégrité,
intégralement– Intelligence – Intendant du palais, v. aussi: Échanson – Intensité,
intensément – Intérêt – Intérieur – Interrogation – Intimité, v. aussi: Nudité – Invocation,
invoquer – Irritation – Isaïe, v. aussi: Visions – Israël, Maison d’Israël; v. aussi: Jacob –
Issue, v. aussi: Sortie – Ivresse, Ivrogne, v. aussi: Vin.
J
Jacob, maison de Jacob, v. aussi: Israël – Jaillir, Jaillissement, v. aussi: Sortir – Jalousie –
Jardin – Jérusalem – Jessé (le rejeton de); v. aussi: Messie – Jeûne – Joie – Joug – Jour –
Jour du Seigneur, v. aussi: Chabat – Jourdain – Jubilation, v. aussi: Joie – Judée,
v. Yehoudah – Judéen – Juge, juger, jugement – Jugement divin, v. aussi: D., rubrique:
9D. juge – Jurer, (jurement) v. aussi: Serment – Jus – Justes, justification – Justice, v. aussi:
Droit, droiture.
K
Karno et Karkemich – Kédar – Kir Rharéchét – Kitim – Kouch – Kyr.
L
Labourer, v.: Agriculture – Laboureur – Lac – Laïcha – Laine – Lait – Lame, v.: Vagues –
Lamentation – Langage – Langue, lèvres, v. aussi Parole – Langueur – Laquich – Larmes,
v. aussi: Pleurs – Lasser, se lasser, lassitude; v. aussi: Fatigue, fatiguer – Laver – Lécher –
Leçon – Lecture – Législateur – Léopard, v.: Fauves – Lésiner – Lettre – Levant – Levée –
Lever, Lever (se), v. aussi: Dresser – Léviathan – Lévite – Lèvres, v.: Bouche – Liban –
Libation – Libérateur, Libération, Libérer – Libna – Lien – Liesse, v.: Joie – Lieu – Ligne –
Lignée, v. aussi: Descendance; v. aussi: Rejet; v. aussi: Souche – Lilith – Limon – Lin –
Linceul – Lions, lionceaux; v. aussi: Fauves – Liquéfaction, liquéfier – Liqueur, v. aussi:
Alcool – Liquide – Lit, litière – Livre – Livre scellé – Livrer – Loi, v. aussi: Orthodoxie;
v. aussi: Torah – Lombes – Longtemps, v. aussi: Éternité – Louanges – Loud – Loup,
v. aussi: Fauves – Lourhit – Lueur, v.: Lumière – Lui (le Seigneur) – Lumière – Lumière
des nations – Lune – Luxe – Lynx.
M
Madian – Madména – Magasin, v.: Réserve – Magie, Magiciens – Magnifier –
Magnificence, magnifique – Maigreur – Main – Main divine – Maintenant – Maison de la
forêt – Maisons, v. aussi: Jacob, maison de Jacob; v. aussi: Israël, maison d’Israël; v. aussi:
Temple – Maison de prières, Maison de sainteté, v.: Temple – Maître, maîtresse –
Maîtriser – Majesté divine, v. aussi: D., rubrique: D. majestueux – Mal, malfaisance,
v. aussi: Bien et mal; v. aussi: Malheur – Maladie – Mâle – Malédictions, v. aussi:
Imprécations – Malfaire, mal faire: v. aussi: malfaisance, v. aussi: Méfait – Malfaire, mal
faire: v. aussi: malfaisance, v. aussi: Méfait – Malfaisant, v. aussi: Méchant – Malheur –
Maltraitance, maltraiter – Mamelle, v.: Sein – Manassé – Manger, v. aussi: Dévorer;
v. aussi: Goinfrerie – Manifester – Manque, manquer – Manteau, v.: Vêtement –
Marchands – Marche, marcher – Marché – Mariage, v.: Épouser, Époux – Marque,
Marquer – Marteau – Massacre, v. aussi: Meurtre – Masque – Mât – Matin – Matrice –
Matsor – Maudire, v.: Malédictions – Méchants, Méchanceté – Mèche – Mèdes – Méfaits,
v. aussi: Malfaire; v. aussi: Péchés – Mélange – Mélékh ou Moloch – Mélodie, v.:
Musique – Membres – Mémoire, Mémoriser v. aussi: Souvenir, se souvenir – Mémorial –
Menace – Mener – Meni – Mensonge – Mépris, mépriser – Mer – Mère – Messager –
Messie, v. aussi: Temps messianiques – Mesure, mesurer – Métal, Métallurgie – Mettre,
v. aussi: Placer – Mettre au monde, v.: Enfant, enfanter – Mettre en place, v.: Place –
Meule – Meurtre – Meurtrissure, v. aussi: Blessure – Me voici – Midi – Midian – Miel –
Migron – Milieu – Milices, v. aussi: D., rubrique: D. des milices – Mille – Minuscule –
Miracles – Mirage – Misère, v.: Détresse; v. aussi: Pauvreté – Miséricorde, v. aussi: Pitié;
v. aussi: Pitié divine – Mission d’Isaïe, v. aussi: Visions, 6 – Mitan, v.: Milieu – Mite –
Moab – Modèle – Moi – Moïse – Moisson, moissonneur – Moitié, v. aussi: Milieu –
Mollet – Monde, v. aussi: Terre – Monothéisme, v. D., rubrique: Unique – Montagnes,
Montagnes et collines – Montagne sainte, v. aussi: Jérusalem – Monter, faire monter –
Montrer, se montrer – Monument, v.: Mémorial – Moquerie – Morale, moralisateur –
Mors – Mort, Morts, Mourir – Mortel – Mortifier, mortification – Mouches, v.: Insectes –
Moudre – Mourir, v.: Mort – Mousse – Moût – Moutons, v.: Brebis – Muet, v.: Mutité –
10Mulet – Multiplicité, multiplier – Multitude – Mur – Muraille, v. aussi: Remparts –
Murmure, murmurer – Muscle – Musique – Mutité – Myrte.
N
Nage, Nageur, v.: Natation – Naissance, naître, v. aussi: Enfantement – Nappe – Natation –
Nations, v. aussi: Peuples – Navigation, navires – Néant – Néoménie – Nephtali – Nez –
Nichée, v. aussi: Nid – Nid – Nigelle – Nil – Nob – Nobles, Noblesse – Noé – Nof – Nom,
Nommer, v. aussi: Nom divin – Nom divin – Nombre, nombreux, v. aussi: Multitude –
Nord – Notable – Nourrice – Nourrir, se nourrir, v.: Nourriture – Nourrisson – Nourriture,
v. aussi: Manger; v. aussi: Pain – Nouveau, nouveauté – Noyade – Nuages, nuées –
Nudité – Nuque, v.: Cou – Nuit.
O
Obéissance – Objets – Obscurcir, obscurité, v. aussi: Ténèbres – Observance, observer –
Obstacle – Œuf – Œuvre – Œuvre divine, v. aussi: D., rubrique: D. créateur – Œuvres,
jugement selon les; v. aussi: Justes, justification – Officiant, Officier (verbe) – Officier
(substantif) – Offrande, offrir, v. aussi: Sacrifice – Oint, v. aussi: Messie – Oiseau Tsipor,
v. aussi: Rapace – Olive, Olivier – Ombre – Onagre – Onction – Ophir – Opposer –
Oppresseur, oppression, opprimer – Opprobre – Opulence, v.: Richesse – Or et argent
Zahav – Oracle, v. aussi: Arabie, Assyrie, Babylone, Chebna, Damas, Douma, Moab, Tyr –
Orage – Orage – Ordonner, v. aussi: Commander – Ordre, v. aussi: Ordonner, ordres –
Ordures – Oreb – Orée, v. Ouverture – Oreille; v. aussi: Écoute – Orfèvre – Orge, v.:
Céréales – Orgueil, orgueilleux – Orient, v. aussi: Levant – Origine – Orner – Orphelin –
Orthodoxie – Orties – Os – Oubli, oublier – Ouïr, v.: Entendre – Ouragan, v. aussi:
Tempête, v. aussi: Vent – Ours – Outrage, outrager v.: Insulte – Ouverture, v. aussi:
Ouvrir – Ouvrage, v.: Œuvre – Ouvrier, v. aussi: Artisan – Ouvrir, v. aussi: Ouvrir et
fermer – Ouvrir et fermer – Ouzia – Ovins: v.: Brebis.
P
Pacage, v. Pâturage – Paganisme, v.: Idolâtrie – Paille – Pain – Paire – Paître, faire paître,
v. aussi: Pâturages – Paix – Palais, v. aussi: Maison – Pâleur – Palme – Palpiter –
Pansement, panser – Papyrus – Parc – Parcourir – Pardon divin – Parer, se parer – Parfum –
Parler, v.: Parole, v. aussi: Parole divine – Parole, paroles – Parole divine, v. aussi: Oracles,
v. aussi: Prophétie – Part, faire part – Partage, partager – Parterre, par terre – Partir –
Parturiente, v. aussi: Enfant, Enfanter – Parvis – Pas – Passage, Passer – Passer la nuit –
Passé, v. aussi: Premiers – Pâturages, pâtures – Paume, v. aussi: Main – Pauvre, pauvres –
Pays, v. aussi: Terre – Pêche, pêcheurs – Péchés, pécheurs – Peine, peiner – Pélican – Pelote,
v.: Balle – Pénétration, pénétrer – Pénitence – Pénombre, v.: Obscurcir, obscurité – Pensée,
penser – Pénurie – Peratzim (Mont) – Perdition, perdre, se perdre, perte – Père –
Pérégrination – Pérennité, v. Éternité; v. aussi: Permanence – Perfidie – Périr, v.: Mourir –
Permanence, v. aussi: Éternité – Persécuteurs, Persécution – Personne – Pervers,
perversité – Pesée, peser (quelque chose) – Peser (sur) – Peste – Pestilence – Peuplades
diverses énumérées – Peuple, peuples – Peuple de D. – Peur, v. aussi: Terreur – Pharaon –
Philistins – Pièce – Pied, v. aussi: piétinement – Piège – Pierre – Pierre angulaire – Pierres
précieuses – Piété – Piétiner, piétinement, v. aussi: Fouler, v. aussi: Pieds – Pieu – Pillage,
Pilleurs – Pin – Piquet, v. aussi: Pieu – Piscine – Pitié, Pitié divine, v. aussi: Miséricorde –
Placage – Place – Place (à la) – Place (faire) – Placer, être placé, trouver place – Plaider –
Plaies, v. aussi: Blessures – Plaindre – Plaine – Plainte, v. aussi: Larmes – Plaisir, v. délices –
Plaisir divin, v. aussi: Désir – Plante, plantation, planter – Plante des pieds – Plâtre –
11Plénitude – Pleurs, pleurer – Plier – Plonger – Pluie – Poème d’Ezéchias, v. Ezéchias, 38 –
Poids – Poignard, v.: Épée – Poignée – Poinçon – Poing – Pointer – Points cardinaux,
v. aussi Nord, v. aussi: Couchant, Levant – Poissons – Poix – Polir, polissage – Polythéisme,
v. aussi: Idolâtrie – Porc – Porphyre – Portage, porter – Portes – Position, Poste; v. aussi:
Poster – Possession – Poster – Postérité, v. aussi: Descendance – Pot, v. aussi: Poterie,
potier – Pot-de-vin – Poteau – Poterie, Potier – Pou – Poul – Pourfendre – Pourriture –
Poursuivant, poursuite, poursuivre – Poussière – Pouvoir – Pratiquer – Prédateur, v. aussi:
Fauves; v. aussi: Lions, v. aussi: Lynx – Prédire – Premier, première – Premier et dernier –
Prendre – Prendre à cœur – Préparation, préparer – Présage – Présence divine – Présent,
v.: Cadeau – Présentation, présenter – Presser, pressoir – Prêt, prêter prêteur – Prêter
l’oreille, v.: Écoute, v. Oreille – Prêtre, v.: Cohen – Prier, prière – Primeur – Princes,
princesses – Prison, prisonnier, v. aussi: Captifs – Prix – Privation d’enfants, v. aussi:
Stérilité – Probité – Prochain – Proche, proximité – Proclamation, proclamer – Prodiguer –
Profanation, Profane – Profit, profiter – Proie – Projection – Profondeur – Prolonger –
Promesse – Prononcer, v.: Parole – Prophète – Prophétesse – Prophéties – Prosternation –
Prostituée, Prostitution – Protection – Proximité – Puanteur – Puissance, Puissants, v. aussi:
Élite; v. aussi: Force; v. aussi: Princes – Puits, Puits de carrière – Pulpe – Pulvériser –
Pureté, purification, purifier – Putréfaction.
Q
Querelle, quereller (se) – Queue – Qui – Quiconque, v. aussi: Personne.
R
Rabchaké, v.: Échanson – Rabot – Race, v: Descendance; v. aussi: Rejet; v. aussi:
Souche – Rachat, racheté, racheter; v. aussi: Libération, libérer – Racine – Raconter –
Rahab – Raillerie, v.: Moquerie – Raisins, v. aussi: Vigne – Rama – Rameau, v. aussi:
Descendance; v. aussi: Souche – Rançon – Rapace, v. aussi: Aigle – Rapidité – Rapine,
v.: Vol – Rappeler (se) – Rapport, rapporter, rapporteur – Rasage, Raser, Rasoir –
Rassasier – Rassemblement, Rassembler – Rat – Ravage, v. aussi: Razzia – Ravins – Rayon,
rayonner – Razzia, v. aussi: Ravage – Réaliser, v. aussi: Faire; v. aussi: Œuvre, œuvrer –
Rebâtir, v. aussi: Bâtir – Rebelles, Rébellion, v. aussi: Impiété – Recherche, rechercher –
Réconfort, réconforter, v. aussi: Consolation – Récolte, v. aussi: Moisson – Recommencer –
Récompense – Réconciliation – Réconfort, réconforter – Reconnaître – Recouvrir, v.:
Couvrir – Rectitude, v.: Droiture – Recul, reculer – Refermer, v. Fermer – Refréner –
Refuge – Regain – Regard, regarder – Regard divin – Règle – Règne, Régner – Reins –
Rejet, rejeton, v. aussi: Descendance, v. aussi: Lignée, v. aussi: Souche v. aussi: Surgeon –
Rejeter – Rejoindre – Réjouir, se réjouir, v. aussi: Joie – Relâchement – Relater – Relever
(se) – Relever – Relief, v. : Montagnes – Remaliahou (Ben) – Remparts – Remplir, v. aussi :
Accomplir – Rencontrer – Rendre – Renforcer – Renier – Renom, v. aussi : Nom, v. aussi :
Nom divin – Rénover – Renvoyer – Répandre – Repentir, Retour (au sens de retour sur
soi) – Repeupler – Rephayim – Répondre, Réponse – Repos, reposer – Reposoir –
Repousser – Représentation – Reproches – Rescapés – Réserve – Résident, résider,
résidence, v. aussi: Habitant, habiter; v. aussi: Maison – Respiration, v. aussi: Souffle –
Resplendir, v. aussi: Splendeur – Ressemblance, v.: Similitude – Resserrer – Reste, rester –
Reste d’Israël – Rester – Résurrection – Rétablir – Retenir – Retirer, se retirer – Retour (au
sens physique), Retour d’Exil; v. aussi Dispersion; v. aussi: Exil; v. aussi: Repentir; v. aussi:
Revenir – Retourner, se retourner – Rétracter, se rétracter – Retrancher, v. aussi: Trancher –
Rétribution – Retrousser – Retrouver – Rétsév, v.: Peuplades diverses énumérées – Retsin,
v. aussi: Rois – Réussir, réussite – Rêve, v. aussi: Songe – Réveil, réveiller, v. aussi: Réveil
12divin – Réveil divin – Révélation, révéler, se révéler – Revenir, v. aussi : Retour, retourner –
Revêtir, v. aussi: Vêtements, vêtir – Révolte, révolter, v. aussi: Rébellion – Révoquer,
v. aussi: Retour, retourner – Rhamat, Rhara, v. aussi: Peuplades diverses énumérées –
Rhéchbon – Rhilkiyahou – Rhoronayim – Riches, Richesses – Rien, v. aussi: Néant;
v. aussi: Vide – Rivière, v. aussi: Eaux; v. aussi: Fleuves; v. aussi: Torrents – Roc, rochers –
Rocher (métaphore divine), Rocher d’Israël – Rois, v. aussi: Rois de Yehoudah et d’Israël;
v. aussi: Babylone; v. aussi: Sennachérib – Roi céleste, v. aussi: D., rubriques: D. unique
et D. majestueux – Rois de Yehoudah et d’Israël, v. aussi: Ouzia – Rompre, v.: Briser –
Ronces et épines – Roseau, v. aussi: Papyrus – Rosée – Rôti, rôtir – Roue – Rouge –
Rouspéteurs – Route, v.: Chemin – Royaumes, v. aussi: Rois – Rues – Rugissement –
Ruiner, v. : Dévaster – Ruines – Ruisseler – Rumeur, v. aussi: Bruit – Rupture.
S
Sable – Sabéens – Sac – Sacrifices, v. aussi: Offrandes – Sage, sagesse – Saint, sainteté, Saint
d’Israël – Saint des Saints, v. aussi: Temple – Saisir, v. aussi: Prendre – Sanctification,
v. aussi: Saint, sainteté; v. aussi: Saint des Saints – Salaire, Salarié – Salle – Salut, salvation,
v. aussi: Sauver, sauveur – Samarie – Sanctuaire, v. : Temple – Sandale, v. aussi: Botte –
Sang – Saoul (être), v. aussi: Ivresse – Saper – Saphir – Sarah – Sarcler, v. Bêcher –
Sargon – Sarments – Satyre – Saule – Sauterelles – Sauver, Sauveur, v. aussi: Secours;
v. aussi: Salut – Sauver, Sauveur, v. aussi: Secours – Savoir, v.: Connaissance – Scellement,
v.: Livre scellé – Schisme d’Israël – Scie – Science, v. aussi: Connaissance – Scribe – Seau –
Seba – Sécheresse; v. aussi: Dessécher – Secouer, Secousse – Secours, v. aussi: Salut,
salvation – Secret, v. aussi: Mystère – Sécurité – Séduction, séduire – Sefarvayim – Sein –
Séir – Séla – Semence, semer, semeur; v. aussi: Agriculture – Sénescence, v.: Vieillesse –
Sennacherib (Sanrheyriv) Sennachérib, fils de, v.: Fils de Sennachérib – Sentences – Sentier,
v.: Chemin – Séparation, séparer – Septentrion, v.: Nord; v. aussi: Points cardinaux –
Sépulcre, v.: Tombe, tombeau – Sept – Séraphins – Sérénité – Serment, v. aussi: Jurer,
(jurement) – Serpents Servage – Service – Service religieux, v. aussi: Sacrifices – Servir –
Serviteur, servante – Serviteur souffrant, v.: Serviteur, 53; v. aussi: Souffrance, souffrant,
53 – Seul, v. aussi: Solitude – Sevrage – Sharon – Sibma – Sidon – Siège (ameublement),
siéger – Siège (polémologie) – Siffler – Signe – Silence – Siloë – Similitude – Sinim – Sion,
v.: Jérusalem, v. aussi: Montagne sainte – Société – Socs – Sodome et Gomorrhe – Soif –
Soir – Soixante-dix ans – Sol, v. aussi: Terre – Soleil, v. aussi: Brûlant; v. aussi: Levant –
Solennité, v.: Fête – Solitude, v. aussi: Seul – Sommeil, Somnolence – Sommet, v. aussi:
Montagnes et collines – Songe, v.: Rêve – Sort – Sortie, Sortir – Sortie d’Égypte –
Sortilège – Souche, v. aussi: Descendance, v. aussi: Rejet – Souci, se soucier de – Soudure –
Souffle – Souffrance, souffrant, v. aussi : Douleurs; v. aussi : Maladie – Soufre – Souillure –
Soukah – Soulever, se soulever – Soumettre, soumission – Source – Sourds, Surdité –
Soutenir, soutien – Souvenir, se souvenir, v. aussi: Mémoire – Souverain, souveraine,
v. aussi: Rois – Splendeur – Statue, v. aussi: Idolâtrie, idoles – Stèle, v. aussi: Mémorial –
Stratégie – Stérilité – Stupéfaction, stupeur – Sucer – Suite, suivre – Supplication, v. aussi:
Prière – Surcharger – Surgeon, v. aussi: Descendance, v. aussi: Rejet, v. aussi: Souche –
Survenir, survenue, v. aussi: Advenir – Survivant, Survivre v. aussi: Reste – Susciter.
T
Tabeal – Table Tablette (à écrire) – Tache, tacher – Taille – Tailler – Taire (se) –
Tambourins– Tapage, v.: Bruit – Tarder – Tarir, Tarissement, v. aussi: Assécher,
v. aussi Sécheresse – Tarsis – Tartan – Tâter, tâtonner – Taupes – Taureau – Telassar, v.:
Peuplades diverses énumérées – Tema – Témoins, témoignage – Tempête, v. aussi:
13Ouragan, v. aussi: Vent – Temple – Temps – Temps anciens, v. aussi: Passé, v. aussi:
Premiers – Temps messianiques – Tendre (Verbe) – Ténèbre – Tenir, se tenir – Tente –
Tenture – Térébinthe – Ternir – Terrasser – Terre, v. aussi: Pays; v. aussi: Sol – Terreur,
v. aussi: Crainte – Terrible – Terrifier – Tesson – Tête – Tête et queue – Téter –
Théophanie – Tiare, v. aussi: Couronne – Tirehaka roi de Kouch – Tirer – Tisons, v. aussi:
Feu – Tissage, Tisserand – Titre – Tituber, v. aussi: Ivresse – Toile – Toiser: v.: Mesurer –
Toit – Tombe, tombeau – Tomber – Tondre, tonte – Tonnerre – Tonsure, v. aussi: Rasage,
Raser, Rasoir – Torah – Torche – Torpeur, v.: Sommeil, Somnolence – Torrent d’Égypte,
v. : Nil – Torrents – Tortuosité – Totalité – Toubal – Toucher – Toujours, v. : Éternité – Tour,
Tour de guet – Tourbillon – Tourmente, v. aussi: Ouragan, v. aussi: Tempête – Tournebouler
v. aussi: Retourner; v. aussi Tourner – Tourner, se tourner – Tous – Tout, v.: Totalité –
Trace, Tracer – Trafic, v.: Commerce – Trahir, trahison, traître, traîtrise; v. aussi: Fourberie –
Traîne – Traiter – Trame – Trancher – Transgression – Transgression – Transformer –
Transpercer – Travail, Travailler, v. aussi: Œuvre – Travail (au sens d’enfantement), v.:
Enfant, enfantement – Trébucher – Trembler, tremblement, v. aussi: Crainte – Tremblement
de terre – Trésor – Tribus – Triomphe, triompher, v. aussi: Orgueil – Tristesse – Trombe –
Trompe, v. : Chofar – Tromperie, v. aussi : Mensonge; v. aussi : Fourberie – Tronc, v. aussi :
Arbre – Trône – Trône céleste – Trou – Trouble – Troupeau – Trouver – Tsoan – Tsoar –
Tué, Tuer, v. aussi: Massacre, v. aussi: Meurtre – Tumulte, v. aussi: Bruit, v. aussi:
Grondement, v. aussi Voix – Tunique – Tuteur – Tyr – Tyran, tyrannie, v. aussi: Oppresseur,
oppression.
U
Ulcère – Unicité divine, v.: D., rubrique: Unique – Union, unir, s’unir – Univers – Urie le
Cohen – Urine – User, v. aussi: Usure – Ustensiles – Usure (au sens d’usé) – Utilité.
V
Vaciller – Vague – Vaillant, v. aussi Héros – Vain (en), v.: Vanité; v. aussi: Néant, v. aussi:
Rien – Vallée, vallon – Van, vanner – Vanité – Vannes – Vantardise, v. aussi: Orgueil –
Vase (poterie) – Vase (sous les eaux) – Vaurien – Vautour, v. aussi: Rapaces – Veau –
Vendange, vendangeur – Vendre, Vendeur – Vengeance, venger, v. aussi: D., rubrique:
D. vengeur – Venir, faire venir; v. aussi: Venue – Vent – Venue – Verdure – Verge –
Vergers – Vérité – Verjus – Vers, vermisseau – Verser – Vertige – Vêtements, vêtir –
Veuvage, veuve – Viande – Victimes – Vide, vider, v. aussi: Néant – Vie, vivre v. aussi:
Vivant – Vieillard, Vieillesse, Vieux; v. aussi: Ancien – Vierge – Vigne, Vignoble –
Vigneron – Ville – Ville forte, v.: Forteresse – Vin – Viol – Violence, Violents – Vipère, v.:
Serpent – Visage, v. aussi: Face divine; v. aussi: Voile de la Face divine – Visions, Vision
inaugurale, v. aussi: Révélation – Visite – Vitalité, v.: Vie – Vivant, vivants – Vivifier –
Vocifération, v.: Cri – Vœu – Voie, v.: Chemin – Voies du Seigneur, v. aussi: Torah – Voile,
voiler – Voile de la Face divine – Voir, v. aussi: Vision – Voix – Voix divine – Vol – Vol (dans
le ciel) – Volonté divine – Vomissement, vomissure – Voracité – Voyance, Voyant.
Y
Yavan – Yazer – Yechouroun – Yehoudah – Yeux – Yoah.
Z
Zabulon – Zacharie – Zèle.
14Versets des psaumes
par ordre alphabétique
A
Abaisser, s’abaisser
5.
Ainsi l’humain est-il abaissé; l’homme est humilié et les yeux des orgueilleux s’abaissent.
Mais le D. des milices s’exalte dans le jugement, l’Éternel saint se sanctifie dans la justice.
5:15-16
26.
Car Il a abaissé ceux qui résident dans les hauteurs; la cité altière Il l’a abattue, abattue
jusqu’à terre, couchée dans la poussière. Les pieds la foulent, les pieds de l’humble, les pas
du faible. 26:5-6
29.
Tu seras abaissée, tu parleras depuis le sol, depuis la poussière se courbera ton propos, en
chuchotement; ta voix viendra de terre comme celle d’un spectre, murmure s’élevant de la
poussière. La multitude de tes barbares sera comme une fine poussière, et la multitude de
tes tourmenteurs comme le chaume qui s’envole – ce sera subit, en un instant tu seras
scruté par le Seigneur des milices dans le tonnerre, le tremblement de terre, la voix immense,
la tempête, l’ouragan et la flamme dévorante. Ce sera comme un songe, une vision nocturne,
que cette multitude de tous ces peuples en combat contre Ariel, de tous ces guerriers en
siège qui l’oppriment. Ce sera comme l’affamé qui rêve qu’il mange – voici qu’il se réveille
mais son être est sans rien; ou comme l’assoiffé qui rêve qu’il boit – il se réveille épuisé et
son être est en manque. Ainsi en sera-t-il de la multitude des peuples en guerre contre la
montagne de Sion. 29:4-8
40.
Une voix appelle dans le désert: Nivelez le chemin du Seigneur; pour notre D. frayez un
sentier dans l’étendue aride! Que tout vallon s’exhausse et que toute montagne, toute colline
s’abaisse! Que les reliefs s’aplanissent et que les crêtes se creusent! Et la gloire du Seigneur
se manifestera. Toute chair, ensemble, le verra, ainsi le proclame la bouche du Seigneur.
40:3-5
57.
Tu t’approches du Mélékh avec de l’huile et tu prodigues des parfums, tu envoies tes
messagers au loin – et tu t’abaisses jusqu’au Chéol. Ce cheminement immense te fatigue?
Mais ne dis pas: Désespérant! Tu retrouveras la vitalité de ta main, ne faiblis pas. 57:9-10
57.
Car ainsi parle l’Élevé, le Très-Haut, dont la demeure est éternelle et le Nom Saint: Je suis
élevé et Saint en Ma demeure, mais Je suis aussi avec la créature contrite, celle dont le
souffle est abaissé, pour vivifier le souffle de l’abaissé, pour vivifier le cœur du contrit. 57:15
15Ab
Abandon, abandonner
32.
Sur le sol de Mon peuple montent les ronces et les épines, jusque dans les maisons du
bonheur et la cité de l’allégresse. Car la forteresse est délaissée, la ville tapageuse est
abandonnée; la citadelle et la tour sont devenues en permanence des cavernes, pour le
bonheur des onagres et le pacage des troupeaux. 32:13-14
42.
De tout temps Je Me suis tu, J’ai fait le sourd, Je Me suis dominé – et voici, Je vais haleter
comme une parturiente, inspirant et expirant tout ensemble; Je vais calciner monts et
collines, je vais flétrir tous leurs herbages, Je vais transformer les fleuves en îles et dessécher
les étangs Je ferai marcher les aveugles sur une route qu’ils ne connaissent pas, et Je les
conduirai par des chemins qui leur sont inconnus. Devant eux Je vais changer les ténèbres
en lumière et les rugosités en espace plan: J’accomplirai ces choses et je ne les abandonnerai
pas. 42:14-16
49.
Sion avait dit: le Seigneur m’a abandonnée, mon D. m’a oubliée. Une femme peut-elle
oublier son nourrisson, et ne pas prendre en pitié le fils de ses entrailles? Et même si celles-
ci oubliaient, Moi Je ne t’oublierai pas! Voici, Je t’ai gravée dans mes paumes, et tes remparts
sont toujours devant Moi. Tes fils s’empressent, tes démolisseurs, tes destructeurs sortent
de toi. Porte tes yeux alentour et vois: ils sont tous rassemblés et viennent vers toi. Par Ma
vie, parole du Seigneur, tu les revêtiras comme d’une parure et tu te les attacheras comme
une fiancée. 49:14-18
54.
Oui, comme une femme abandonnée, au souffle difficile, le Seigneur t’a appelée: la femme
de la jeunesse peut-elle être rejetée? Ainsi dit le Seigneur: Un petit instant Je t’avais
1abandonnée, et dans une grande pitié Je vais te mettre en société . 54:6-7
55.
Que le méchant abandonne sa voie et le malfaisant ses pensées, qu’il revienne au Seigneur;
oui, vers notre D. qui le prendra en pitié car Il pardonne avec abondance – car Mes pensées
ne sont pas vos pensées, et mes voies ne sont pas vos voies, parole du Seigneur. Car les
cieux sont plus élevés que la terre, aussi Mes voies sont-elles plus élevées que vos voies, et
Mes pensées que vos pensées. 55:7-9
58.
Jour après jour ils me recherchent, désirant la connaissance de Mes voies, comme un peuple
faisant la justice et qui n’abandonnerait pas le droit de son D.. Ils Me demandent des juge-
ments de justice, et désirent être proches de leur D.. « Pourquoi avons-nous jeûné sans que
Tu le voies? Et pourquoi avons-nous mortifié notre être sans que Tu le saches? » 58:2-3
60.
Toi l’inférieure, l’abandonnée, la haïe, celle vers qui personne ne passe, Je t’érigerai en fierté
éternelle, en source d’allégresse d’âge en âge. Tu téteras le lait des nations, tu suceras le sein
des rois – et tu sauras que Je suis le Seigneur, ton sauveur, ton libérateur, le Puissant de
Jacob. 60: 15-16
62.
On ne t’appellera plus « l’abandonnée »; ta terre on ne l’appellera plus « la désolation »: on
t’appellera « désir du Seigneur », et ta terre, « l’Épousée »; car le désir du Seigneur est en
1 Kabetz: c’est la racine qui a donné: Kiboutz. Chouraqui traduit par: grouper. D’autres traducteurs sautent le pas
et rendent: je vais m’unir à toi.
16Ab
2toi, et ta terre est épousée. Comme le jeune homme épouse la vierge tes fils s’uniront à
toi. Et l’allégresse du fiancé à propos de la fiancée sera l’allégresse de ton D. à ton propos.
62:4-5
°°
Voici que le Seigneur se fait entendre jusqu’aux confins de la terre. Dites à la fille de Sion:
voici qu’arrive ton secours. Le voici, avec Son salaire et, devant Lui, Son œuvre. Et ils les
appelleront: Peuple saint, rachetés du Seigneur; et toi on t’appellera: La ville recherchée,
celle qui n’est pas abandonnée. 62:11-12
64.
Tu abordes celui qui est en joie, qui pratique la justice selon Tes voies et se souvient de Toi;
oui, Tu T’es fâché, c’est que nous avons péché, en cela à jamais – et nous serons sauvés. Tous
nous sommes impurs, toute notre justification est comme un vêtement taché; nous nous
fanons tous comme une feuille, et nos fautes nous entraînent comme le vent. Nul ne
T’invoque par Ton Nom pour se réveiller renforcé en Toi, car Tu nous as voilé Ta face et
3 abandonné au pouvoir de nos fautes. 64:4-6
65.
Mais vous qui abandonnez le Seigneur, qui oubliez la montagne de Ma sainteté, qui dressez
une table pour Gad et remplissez un mélange pour Meni, Je vous mesurerai par l’épée,
vous vous courberez tous dans un massacre: car J’ai appelé et vous n’avez pas répondu, J’ai
parlé et vous n’avez pas écouté, vous avez fait ce qui est mal à Mes yeux et choisi ce que
Je ne désire pas. 65:11-12
Abattage, abattre, s’abattre
22.
Le Seigneur D. des milices appelle ce jour à pleurer, à se lamenter, à se tondre, à revêtir un
sac… et voici l’allégresse, la joie, la tuerie de bœufs, l’égorgement de moutons, la mangeaille
de viande et la beuverie de vin! « Mangeons et buvons, car demain nous mourrons! »
Mon Seigneur, D. des milices se découvre à mes oreilles: jusqu’à votre mort cette faute ne
sera pas pardonnée, dit mon Seigneur, D. des milices. 21:12-14
37.
Tu as dit: Avec le nombre de mes chars, je suis monté sur la cime des montagnes, aux
confins du Liban; j’ai abattu ses cèdres altiers, ses cyprès de choix, pour parvenir tout en
haut de la forêt touffue, en son verger. J’ai fait jaillir et j’ai bu l’eau – et sous la plante de mes
pieds j’ai tari tous les fleuves de Matsor. 37:24-25
47.
Tu avais confiance en ta malfaisance, et tu disais: Personne ne me voit. Ta sagesse et ton
savoir ont tourneboulé; et tu disais en ton cœur: Moi et rien d’autre! Et donc le malheur
est venu sur toi, et tu ne saurais le repousser; brutalement, la tourmente est tombée sur toi,
et tu ne saurais la conjurer; une calamité dont tu n’as pas connaissance s’abat sur toi
brutalement. 47:10-11
61.
L’esprit du Seigneur D. est sur moi, car le Seigneur m’a oint pour faire une annonce aux
humbles, Il m’envoie pour panser les cœurs brisés, pour crier aux captifs leur libération et
aux prisonniers leur élargissement; pour proclamer une année de volonté divine, jour de
vengeance pour notre D., pour consoler tous les endeuillés; pour mettre aux endeuillés de
2 Banaykh: on peut traduire comme nous l’avons écrit, mais aussi par: « Ton bâtisseur s’unira à toi ». En effet la racine
BN peut s’isoler dans « fils » et dans « bâtir ».
3 Littéralement: dans la main de nos fautes.
17Ab
Sion et leur donner, à la place de cendre, un bijou, à la place du deuil une huile d’allégresse,
et une draperie de louange à la place d’un esprit abattu; et on les appellera justification,
plantation du Seigneur pour resplendir. 61:1-3
Abeilles
v.: Insectes
Abîme
44.
Je réalise la parole de Mon serviteur, et J’accomplis les conseils de Mon envoyé: Je dis à
Jérusalem: Tu seras habitée; et aux villes de Yehoudah: vous serez rebâties; tes ruines, Je
les relèverai. Je dis à l’abîme: taris-toi, tes rivières Je vais les dessécher. 44:26-27
51.
Réveille-Toi, Réveille-Toi! Revêts-Toi de force, ô bras du Seigneur! Réveille-Toi comme aux
jours d’antan, aux âges d’éternité: n’est-ce pas Toi qui as pourfendu Rahab et transpercé le
Crocodile? N’est-ce pas Toi qui as asséché la mer, les eaux du gouffre immense, et qui as placé
dans les abîmes de la mer une route pour le passage des libérés? Les rachetés du Seigneur
reviendront, ils iront à Sion dans l’allégresse, une joie comme coiffure sur la tête; l’exultation
et la joie les atteindront, l’affliction et les gémissements prendront la fuite. 51:9-11
63.
Son peuple se souvint des jours d’autrefois, de Moïse: où était Celui qui les fit monter de
la mer, le berger de ses brebis, Celui qui avait mis en son sein l’esprit de Sa sainteté? Celui
qui accompagna la droite de Moïse du bras de Sa splendeur, Celui qui devant eux fendit les
eaux pour Se faire un Nom éternel? Il les fit aller dans les abîmes, comme un cheval dans
le désert, sans trébucher. Comme l’animal qui descend dans une gorge, l’esprit du Seigneur
les mena au repos – oui, Tu guidas ton peuple pour Te faire un Nom de splendeur. 63:11-14
Abjection
66.
On égorge un bœuf, on frappe un homme, on immole un ovin, on assomme un chien, on
fait monter une offrande d’après midi – et c’est du sang de porc; on fait un mémorial
4d’encens, on bénit une iniquité : c’est qu’ils choisissent leurs voies; leur être désire leurs
abjections. Moi aussi Je choisirai leurs persécuteurs et j’attirerai sur eux l’effroi – parce que
J’ai appelé, et on n’a pas répondu, J’ai parlé et on n’a pas entendu; ils ont fait ce qui est mal
à Mes yeux et choisi ce que Je ne désire pas. 66:3-4
°°
Car voici le Seigneur qui vient dans un feu, avec Ses chariots comme l’ouragan, pour
renvoyer, dans la chaleur de Sa colère, avec des flammes de feu, Ses reproches. Oui, par le
feu et par Son épée le Seigneur jugera toute chair: nombreuses seront Ses victimes. Et ceux
5qui cherchent sanctification et purification dans les jardins derrière l’un du milieu , et qui
mangent de la chair de porc, des abjections et du rat, ceux-là finiront ensemble, parole du
Seigneur. 66:15-17
Abomination
41.
Racontez-nous les signes de l’avenir – et nous saurons que vous êtes des dieux. Ainsi, faites
bien ou faites mal, et ensemble nous prêterons attention et nous verrons. Et voici: vous êtes
le néant et votre œuvre est nullité; qui vous choisit est abomination. 41:23-24
4 AVN ou EVN: on peut aussi traduire par une pierre: une statue, une idole.
5 Probablement une idole.
18Ab
44.
Il a planté un pin que la pluie a fait grandir. C’est pour l’homme de quoi brûler: il en prend
pour se chauffer, pour allumer, pour cuire du pain – et même il s’en fabrique un dieu et se
prosterne: il en fait une idole devant laquelle il s’incline! La moitié il la calcine au feu; sur
la moitié il mange de la chair, il rôtit un rôti, s’en rassasie et se chauffe et dit: je me réchauffe
et je vois une lueur! Et de son reste il se fait un dieu, son idole; il s’incline, se prosterne, la
prie et dit: Protège-moi car tu es mon dieu! Ils ne savent pas, ils ne comprennent pas, car
ils ont obscurci leurs yeux pour ne pas voir et leur cœur pour ne plus comprendre. Aucun
ne s’arrête en son cœur, aucun n’a la connaissance ou l’intelligence de se dire: La moitié je
l’ai calcinée au feu, sur ses braises j’ai cuit le pain, rôti la viande, et je l’ai mangée – et avec
le reste je fabrique une abomination pour m’incliner devant une pièce de bois! Berger de
cendre! Cœur abusé, égaré! Il ne sauve pas son être, il ne dit pas: N’est-ce pas du mensonge
dans ma droite? 44:14-20
Abondance
21.
6Il arrivera en ce jour que chaque homme fera vivre un veau de bovin et deux moutons. Il
y aura telle abondance de lait qu’il mangera du beurre – oui, celui qui aura survécu au sein
de la terre se nourrira de beurre et de miel. 7:21-22
23.
7Soyez silencieux, résidents de l’île . Les marchands de Sidon, les passants de la mer les
gorgeaient. Sur les eaux multipliées les semences de Chirhor, les moissons du Nil venaient
l’approvisionner: elle était le marché des nations. 23:2-3
30.
Alors vous estimerez impur le placage de vos idoles d’argent et le revêtement de vos statues
d’or, et vous les rejetterez comme des immondices, en disant: Hors d’ici! Et Il donnera la
pluie pour la semence dont tu ensemenceras la terre; le pain issu de la terre sera substantiel
et gras; en ce jour ton troupeau paîtra en une vaste pâture. Les bœufs et les ânes qui
travaillent la terre mangeront un fourrage d’oseille étendu par la fourche et le van. Et sur
toute haute montagne, et sur toute hauteur il y aura des torrents et des eaux ruisselantes.
30:22-25
32.
Tremblez, les sereines! Frémissez, les confiantes! Dépouillez-vous, dénudez-vous, ceignez
vos reins! Frappez-vous la poitrine sur les champs de l’abondance et les vignes du fruit!
32:11
63.
Qui donc, d’Edom? De Batsra, en habits éclatants, magnifique en son vêtement, drapé dans
la plénitude de sa force? Moi! Je parle en justice, abondant est Mon secours! 63:1
J’ai le souvenir des bontés du Seigneur, des louanges du Seigneur, à propos de tout ce avec
quoi le Seigneur nous a entretenus et de l’abondance de ses bienfaits à l’égard de la maison
d’Israël, par lesquels Il les a entretenus en vertu de Sa miséricorde et l’abondance de Ses
grâces. 63:7
Aborder
64.
Tu abordes celui qui est en joie, qui pratique la justice selon Tes voies et se souvient de Toi;
oui, Tu t’es fâché, c’est que nous avons péché, en cela à jamais – et nous serons sauvés. Tous
6 Tant il en restera peu.
7 Iy, l’île. Certains traduisent: la côte.
19Ab
nous sommes impurs, toute notre justification est comme un vêtement taché; nous nous
fanons tous comme une feuille, et nos fautes nous entraînent comme le vent. Nul ne
T’invoque par Ton Nom pour se réveiller renforcé en Toi, car Tu nous as voilé Ta face et
8 abandonné au pouvoir de nos fautes. 64:4-6
Aboyer
56.
Ses guetteurs sont tous des aveugles sans savoir, des chiens muets ne pouvant aboyer.
Ils sont couchés dans les songes, ils aiment la somnolence. Et ces chiens à l’être prédateur
et vorace ne savent se rassasier, tandis que les bergers ne savent comprendre; tous ils
s’engagent sur leur chemin, chacun pour son intérêt jusqu’au bout. 56:10-11
Abraham
29.
C’est pourquoi ainsi parle le Seigneur à la maison de Jacob, Lui qui a racheté Abraham:
Ce n’est pas maintenant que Jacob aura honte, ce n’est pas maintenant que son visage
blêmira! Car quand ses enfants verront l’œuvre de Mes mains en leur sein, ils sanctifieront
Mon Nom, ils sanctifieront le Saint de Jacob, ils redouteront le D. d’Israël. Les esprits égarés
auront accès à l’intelligence et les rouspéteurs apprendront la leçon. 29:22-24
41.
Et toi Israël, Mon serviteur, Jacob, que J’ai choisi, lignée d’Abraham qui m’aimait, toi que
J’ai agrippé des confins de la terre, que J’ai appelé du sein de la noblesse, à toi Je dis: Tu es
Mon serviteur, Je t’ai choisi, Je ne te rejette pas. Ne crains pas, car Je suis avec toi, ne t’effare
pas, car Je suis ton D.: Je t’affermis, et même Je t’assiste et même Je te soutiens par Ma
droite de justice. 41:8-10
51.
Écoutez-Moi, vous qui poursuivez la justice, vous qui recherchez le Seigneur! Regardez le
roc d’où vous fûtes taillés, et le marteau du Puits de carrière d’où vous avez été pris. Jetez
vos regards sur Abraham votre père et Sarah qui vous a enfantés: Je l’ai appelé, lui seul, Je
l’ai béni et Je l’ai multiplié. 51:1-2
63.
Oui Tu es notre père; Abraham ne nous connaît plus et Israël ne nous reconnaît pas. Tu es
notre père, Celui qui nous rachète, c’est Ton nom depuis toujours. 63:16
Abreuver
43.
Ne vous souvenez pas des premières; ne considérez pas l’auparavant : voici, Je vais faire du
neuf: il s’épanouira maintenant, ne le saurez-vous pas? C’est que je vais faire une route
dans le désert et des rivières dans les étendues arides. Les animaux des champs vont
9m’honorer, chacals et autruches – car J’ai donné de l’eau au désert, et des rivières dans les
étendues arides pour abreuver Mon peuple que J’ai élu, ce peuple que J’ai façonné pour Moi
– ils le relateront dans Ma louange. 43:18-21
51.
Réveille-toi, réveille-toi, lève-toi, Jérusalem! Par la main du Seigneur tu as été abreuvée de
10la coupe de Son emportement ! 51:17
55.
Car de même que la pluie et la neige descendent du ciel et n’y retournent pas sans avoir
abreuvé la terre, sans l’avoir fait enfanter et germer pour donner la semence au semeur et
8 Littéralement: dans la main de nos fautes.
9 Une fois de plus les avis divergent sur la nature exacte des oiseaux du désert. Pour Chouraqui ce sont des hiboux.
10: « de Sa chaleur » ; Chouraqui traduit par: Sa fièvre.
20Ab
le pain pour se nourrir – ainsi fera Ma parole une fois sortie de Ma bouche: elle ne revient
pas vers Moi à vide : elle accomplit Mon désir et fait réussir ce pourquoi Je l’ai envoyée.
55 : 10-11
Abri, abriter
v. aussi: Refuge
28.
Aussi, hommes de raillerie, écoutez la Parole du Seigneur, dirigeants de ce peuple qui est à
Jérusalem. Car vous avez dit: Nous avons conclu une alliance avec la mort, avec le Chéol
nous avons passé un contrat. Lorsque passera le fléau dévastateur il ne nous emportera
pas, car nous avons fait de la tromperie notre abri – et nous nous cachons dans le mensonge.
Voilà comment a parlé le Seigneur D.: Je vais ériger dans Sion une pierre de fondation
solide, une précieuse pierre d’angle où s’appuiera l’appui: le croyant ne s’y ébranlera pas.
J’emploierai le droit comme cordeau et la justice comme fil à plomb; la grêle balayera l’abri
de la fraude et les eaux inonderont sa cachette. 28:14-17
32.
Voici qu’un roi régnera pour la justice et que des princes régiront pour le droit. L’homme
sera comme un abri dans le vent, comme un voile dans l’averse, comme des cours d’eau
dans l’aridité, comme l’ombre d’un lourd rocher dans un sol épuisé. Les yeux de ceux qui
voient ne seront plus collés, les oreilles de ceux qui entendent seront attentives. Les cœurs
légers discerneront pour savoir et la langue des bègues se hâtera de parler avec clarté.
32 :1-5
33.
Celui qui marche dans la justice, qui profère de la droiture, qui refuse le profit de
l’oppression, qui retire sa paume du pot-de-vin, qui bouche son oreille à l’écoute du sang,
qui ferme ses yeux au spectacle du mal – celui-ci résidera dans les hauteurs, des forteresses
rocheuses seront son abri, son pain lui sera donné et son eau lui sera assurée. 33:15-16
49.
Îles, écoutez-Moi! Peuples des lointains, prêtez attention! Le Seigneur m’a appelé dès la
matrice; Il a mémorisé mon nom dès le sein de ma mère. Il a érigé ma bouche en un glaive
tranchant; Il m’a abrité à l’ombre de Sa main; Il m’a posté en flèche acérée et dissimulé dans
Son carquois. Et Il m’a dit: Tu es Mon serviteur, Israël, en qui Je resplendis. Et moi j’ai dit:
En vain je me suis fatigué: pour le désordre, pour le courant d’air j’ai épuisé ma force! Mais
non! Mon jugement est avec le Seigneur, et avec mon D. mon œuvre. Et maintenant dit le
Seigneur, qui m’a formé dès la matrice comme Son serviteur, pour faire retourner vers Lui
Jacob, pour qu’Israël se rassemble pour Lui, pour que je trouve gloire aux yeux du Seigneur
– mon D. est ma force, et Il dit: c’est trop aisé pour toi d’être Mon serviteur pour relever
les tribus de Jacob et faire revenir les rescapés d’Israël; Je vais te donner comme la lumière
des nations, pour être Mon salut jusqu’aux confins de la terre. Ainsi parle le Seigneur, le
libérateur d’Israël, son Saint, à l’être méprisé, au peuple honni, au serviteur des gouvernants:
des rois verront et se lèveront, des princes se prosterneront – à cause du Seigneur qui est
fidèle, du Saint d’Israël qui t’a élu. 49:1-7
57.
Qui te met en souci, qui crains-tu pour trahir, pour ne plus te souvenir de Moi et Me garder
en ton cœur? Est-ce que je ne Me tais pas, depuis toujours, et tu ne Me crains plus? Moi,
Je vais proclamer ta justification et tes actes – ils ne te seront pas utiles. Quand tu vas crier
pour qu’ils te délivrent, ceux qui se sont assemblés, le vent les emportera tous, un courant
d’air les prendra – mais celui qui s’abritera en Moi héritera du pays et possédera Ma
montagne sainte. 57:11-13
21Ab
Abuser
36.
Le grand échanson se redressa alors et lança d’une voix puissante un appel en judéen,
disant: Écoutez les paroles du grand roi, du roi d’Assyrie. Ainsi parle le roi: Ne vous laissez
pas abuser par Ezéchias car il ne pourra vous sauver. Et qu’Ezéchias ne vous fasse pas avoir
confiance en D. en vous disant: Il secourra, oui le Seigneur nous secourra, cette ville ne sera
pas livrée aux mains du roi d’Assyrie. N’écoutez pas Ezéchias, car ainsi parle le roi
d’Assyrie: Faites avec moi une bénédiction et sortez vers moi ; mangez, chaque homme, de
sa vigne, chacun de son figuier, et buvez chacun de sa citerne – jusqu’à ce que je vienne et
que je vous prenne, vers une terre comme votre terre, terre de céréales et de moût, terre de
blé et de vigne. 36:13-17
°°
Et qu’Ezéchias ne vous abuse pas en disant: Il secourra, le Seigneur nous secourra. Les
dieux des peuples ont-ils secouru la terre de quiconque contre le roi d’Assyrie? Où sont les
divinités de Rhamat et d’Arpad, où sont les divinités de Sefarvayim ? Ont-ils sauvé Samarie
de ma main? Qui, parmi toutes les divinités de ces contrées, a sauvé leurs terres de ma main
– et le Seigneur sauverait Jérusalem de ma main? 36:18-20
37.
L’ayant appris il envoya des messagers à Ezéchias pour dire: Ainsi parlerez-vous à Ezéchias,
roi de Yehoudah: Ne sois pas abusé par le Seigneur en qui tu mets ta confiance, quand Il
te dit: Jérusalem ne sera pas donnée à la main du roi d’Assyrie. Voici: Tu as entendu ce
qu’on fait les rois d’Assyrie à tous les pays qu’ils ont condamnés, et toi tu serais sauvé! Les
ont-elles sauvés, les divinités, les peuples que mes pères ont massacrés, Gozén, Rharan,
Rétséf et les fils d’Éden qui étaient à Telassar? Où sont les rois de Rhamat, le roi d’Arpad,
et le roi de la ville des Sefarvayim, et Heyna et Ivah? 37:9-13
44.
Aucun ne s’arrête en son cœur, aucun n’a la connaissance ou l’intelligence de se dire: La
moitié je l’ai calcinée au feu, sur ses braises j’ai cuit le pain, rôti la viande, et je l’ai mangée
– et avec le reste je fabrique une abomination pour m’incliner devant une pièce de bois!
Berger de cendre! Cœur abusé, égaré! Il ne sauve pas son être, il ne dit pas: N’est-ce pas
du mensonge dans ma droite? 44:19-20
Accablement
38.
J’ai crié jusqu’au matin – comme un lion! Ainsi brise-t-on tous mes os: du jour à la nuit
Tu m’as achevé. Comme l’hirondelle j’ai sifflé ma plainte, comme la colombe j’ai gémi; mes
yeux s’élèvent épuisés, Seigneur je suis accablé, sois mon garant! 38:13-14
53.
Le Seigneur a désiré l’accabler par la souffrance; en offrant son être comme coupable il
verra une postérité, il prolongera ses jours, et le désir du Seigneur réussira par sa main. De
par l’épreuve de son être, il verra et sera comblé; par sa connaissance le juste, Mon serviteur,
justifiera une multitude en endurant leurs fautes. Aussi aura-t-il sa part parmi les multitudes,
aussi partagera-t-il le butin avec les puissants, du fait qu’il a livré son être à la mort, qu’il
s’est compté parmi les pécheurs, en portant le péché de la multitude et en se prêtant aux
coups des pécheurs. 53:10-12
Accaparement
5.
Malheur, vous qui joignez maison à maison et champ à champ jusqu’à ce qu’il n’y ait plus
de place, pour rester seuls au sein du pays! À mes oreilles (dit) le D. des milices: Ne sera-
ce pas que maintes maisons seront en ruine? Grandes et bonnes, elles seront sans habitants.
22Ac
Dix arpents de vignes ne produiront qu’une mesurette, et une mesure de semence seulement
11une unité ! 5:8-10
Accéder, accès
59.
Car nombreux sont nos méfaits envers Toi, et nos péchés sont une réponse contre nous;
oui, nos méfaits sont avec nous et nous connaissons nos fautes: mal faire, renier D., reculer
en arrière du Seigneur, prononcer des paroles d’oppression et de rébellion, concevoir et
murmurer en notre cœur un discours de mensonge. La justice recule, le droit se tient au loin,
car la vérité a trébuché dans la rue et la probité ne peut accéder. La vérité a disparu et qui
s’écarte du mal est dépouillé. 59:12-15
Accepter
53.
Nous errions tous comme des brebis, chacun sa face sur son chemin, et D. l’a frappé
de notre faute à tous. Maltraité, il acceptait, il n’ouvrait pas la bouche, comme un agneau
mené à la boucherie, comme la brebis muette devant son tondeur – il n’ouvrait pas la
bouche. 53:6-7
Accompagner
63.
Son peuple se souvint des jours d’autrefois, de Moïse: où était Celui qui les fit monter de
la mer, le berger de ses brebis, Celui qui avait mis en son sein l’esprit de Sa sainteté? Celui
qui accompagna la droite de Moïse du bras de Sa splendeur, Celui qui devant eux fendit les
eaux pour Se faire un Nom éternel? Il les fit aller dans les abîmes, comme un cheval dans
le désert, sans trébucher. Comme l’animal qui descend dans une gorge, l’esprit du Seigneur
les mena au repos – oui, Tu guidas ton peuple pour Te faire un Nom de splendeur. 63:11-14
Accomplir
v. aussi: Faire; v. aussi: Œuvre
42.
De tout temps Je Me suis tu, J’ai fait le sourd, Je Me suis dominé – et voici, Je vais haleter
comme une parturiente, inspirant et expirant tout ensemble; Je vais calciner monts et
collines, je vais flétrir tous leurs herbages, Je vais transformer les fleuves en îles et dessécher
les étangs Je ferai marcher les aveugles sur une route qu’ils ne connaissent pas, et Je les
conduirai par des chemins qui leur sont inconnus. Devant eux Je vais changer les ténèbres
en lumière et les rugosités en espace plan: J’accomplirai ces choses et Je ne les abandonnerai
pas. 42:14-16
°°
Je dis à Cyrus: Tu es Mon berger! Il accomplira tous Mes désirs en disant à Jérusalem: Tu
seras rebâtie; et au sanctuaire: Tu seras fondé. 44:28
46.
Souvenez-vous des choses premières, des temps anciens; car Je suis D., il n’est pas d’autre
Seigneur: comme Moi il n’est rien. Depuis le commencement Je fais état de ce qui va
advenir, et d’avance de ce qui n’a pas été fait. Je dis – et Mon dessein se lève, et tout Mon
désir Je l’accomplis. 46:9-10
48.
Le Seigneur l’aime: il accomplit Son désir à l’égard de Babel et Son bras contre les
Chaldéens. Moi, Moi, j’ai dit et même j’ai crié! Je l’ai fait venir et il réussit dans son chemin.
48:14-15
11 Un bath, un rhomer, un épha.
23Ac
55.
Car de même que la pluie et la neige descendent du ciel et n’y retournent pas sans avoir
abreuvé la terre, sans l’avoir fait enfanter et germer pour donner la semence au semeur et
le pain pour se nourrir – ainsi fera Ma parole une fois sortie de Ma bouche: elle ne revient
pas vers Moi à vide: elle accomplit Mon désir et fait réussir ce pourquoi Je l’ai envoyée.
55:10-11
58.
Et si tu reviens de ton piétinement du chabat et de l’accomplissement de ton désir en ce jour
de Ma sainteté, et si tu appelles le chabat un délice, une sanctification de la gloire du
Seigneur, et si Tu le glorifies en ne suivant pas ta voie, en ne te trouvant pas d’affaire et en
ne parlant pas de futilité – alors tu te délecteras du Seigneur; Je te ferai chevaucher les
hauteurs de la terre, Je te nourrirai de l’héritage de ton père Jacob, oui, la bouche du
Seigneur le dit. 58:13-14
Accorder
62.
Et à Lui, ne lui accordez pas de silence jusqu’à ce qu’Il ait rétabli, jusqu’à ce qu’il ait installé
Jérusalem comme louange sur la terre. Le Seigneur l’a juré par sa droite et par la force de
Son bras: Plus jamais Je ne donnerai ton blé comme nourriture à ton ennemi; et les fils de
l’étranger ne boiront plus ton vin pour lequel tu as peiné. 62:7-8
Accouchement
v. Enfantement
Accourir
41.
Qui a agi et fait? Qui convoque les générations depuis le début? Moi, D., Je suis le premier,
et Je suis Lui, avec les derniers. Les îles L’ont vu et elles prennent peur; les confins de la
terre frémissent, ils sont proches, elles accourent. 41:4-5
Achaz
v. aussi: Rois d’Israël
14.
L’année de la mort du roi Achaz il y eut cet oracle: Philistie, toute, ne te réjouis pas de la
brisure du bâton qui te frappait, car de la souche du serpent sort la vipère et son fruit est
12un dragon volant. 14:28
38.
Et voici pour toi, de la part du Seigneur, le signe que le Seigneur fera selon cette parole qu’Il
a prononcée: Voici que Je vais faire revenir de dix degrés l’ombre qui est descendue au
soleil sur les degrés d’Achaz. Et voici que le soleil revint de dix degrés sur les degrés qu’il
avait descendus. 38:7-8
Achdod
20.
En cette année où, envoyé par le roi Sargon, roi d’Assyrie, Tartan arriva à Achdod et y
guerroya pour l’assiéger, en ce temps, le Seigneur s’adressa à la main d’Isaïe, fils d’Amos,
et lui dit: Va, défait le sac de tes lombes et déchausse tes pieds de tes sandales. Ainsi fit-il,
et il alla nu et déchaussé. Et ainsi dit le Seigneur: De même que Mon serviteur Isaïe est allé
nu et déchaussé pendant trois ans, en tant que signe et présage pour l’Égypte et l’Assyrie,
ainsi le roi d’Assyrie conduira-t-il les captifs d’Égypte et les exilés d’Éthiopie, jeunes et vieux,
12 Un « saraph » volant. On ne peut traduire par « séraphin » étant donné l’aura divine de cette catégorie d’êtres
célestes.
24Ac
nus et déchaussés, fesses dénudées: honte pour l’Égypte! Ils seront saisis de terreur et de
honte devant l’Assyrie qu’ils regardaient, et devant l’Égypte leur splendeur. Les habitants de
cette île diront en ce jour: voici où en est celui qui fut notre regard, et chez qui nous
accourûmes pour de l’aide, pour un secours face au roi d’Assyrie – et comment
échapperons-nous? 20 :1-6
Achéra
17.
Mais en ce jour l’homme se tournera vers Celui qui l’a fait, et ses yeux se dirigeront vers le
Saint d’Israël; ils ne se tourneront plus vers les autels fabriqués de leurs mains, ni vers ce
qu’ont façonné leurs doigts; ils ne regarderont plus les Achéra ni les pieux sacrés. 17:7-8
27.
Ainsi sera pardonnée la faute de Jacob, et à ce prix du fruit de son péché: qu’il pulvérise
comme plâtre toutes les pierres d’autel, qu’on n’élève plus ni Achéras ni brasiers de soleils.
27:9
Acheter, acheteur
24.
Voici, le Seigneur fait le vide sur la terre et la ravage, Il en bouleverse la face et en disperse
13les habitants. Il en sera pour le peuple comme pour le cohen , pour le serviteur comme
pour le maître, pour la servante comme pour la maîtresse, pour l’acheteur comme pour le
vendeur, pour le prêteur comme pour l’emprunteur, pour le débiteur comme pour le
créancier. 24:1-2
43.
Et tu ne M’as pas appelé, Jacob! Car tu t’es lassé de Moi, Israël! Tu ne m’as pas apporté
l’agneau de ton sacrifice, Tu ne m’as pas honoré de tes offrandes; Je ne t’ai pas surchargé
par l’offrande du soir et Je ne t’ai pas fatigué pour l’encens! Tu ne m’as pas acheté une
canne avec de l’argent; tu ne M’as pas rassasié avec la graisse de tes sacrifices – tu M’as
plutôt asservi par tes péchés et tu M’as lassé par tes fautes. Je suis, Je suis Celui qui efface
tes péchés en vertu de Moi – tes fautes, Je ne m’en souviendrai pas. Souviens-Toi de Moi!
43:22-25
Achèvement, achever
32.
Levez-vous, femmes sereines! Écoutez Ma voix! Filles confiantes, prêtez l’oreille à mon
propos! Dans un an et des jours vous serez troublées en votre confiance car la vendange
est achevée et la moisson ne reviendra pas. 32:9-10
38.
Poème pour Ezéchias, roi de Yehoudah, sur sa maladie – il survécut à son mal: J’ai dit: au
mitan de mes jours j’irai aux portes du Chéol, châtié du reste de mes années. J’ai dit: Je ne
verrai plus le Seigneur, le Seigneur sur la terre des vivants; je ne verrai plus d’humain parmi
ceux qui séjournent dans la durée. Mon âge s’en va, emporté loin de moi comme une tente
de berger; comme en tissage ma vie s’est pliée, tranchée de la trame – du jour à la nuit Tu
m’as achevé. 38:9-12
Achour
v. aussi: Imprécations; v. aussi: Oracles
11.
Le Seigneur asséchera la langue de mer de l’Égypte; dans l’ardeur de Son souffle Il
mobilisera Sa main sur le Fleuve, Il le divisera en sept ruisseaux où on cheminera en
13 Cohen, pl. cohanim: membre de la noble caste de la prêtrise.
25Ac
sandales. Et ce sera une chaussée pour le reste de Son peuple, ce qui sera resté d’Achour,
comme il y en eut une pour Israël le jour de sa montée hors de la terre d’Égypte. 11:15-16
14.
Il a juré, le Seigneur des milices, disant: Comme Je l’ai résolu, cela n’arriverait pas? Comme
Je l’ai décidé cela ne se réaliserait pas? Je briserai Achour en Ma terre, Je le piétinerai sur
Mes montagnes, son joug se dégagera d’eux, son fardeau libérera son épaule. Voici le décret
qui a été décrété sur la terre entière, voici la main étendue sur tous les peuples. Car quand
le Seigneur des milices a décrété, qui l’arrêterait? Et Sa main étendue, qui la replierait?
14 :24-27
19.
En ce jour il y aura une chaussée d’Égypte en Assyrie; l’Égypte ira en Assyrie et l’Assyrie
14en Égypte, L’Égypte et l’Assyrie auront un service. En ce jour Israël sera le troisième avec
l’Égypte et l’Assyrie, une bénédiction au sein de la terre, car le Seigneur des milices donnera
ainsi Sa bénédiction: « Bénis soient Mon peuple, l’Égypte, l’Assyrie, œuvre de Mes mains,
et Israël, Mon héritage ». 19:23-25.
23.
Voici le pays des Chaldéens: c’est ce peuple qui n’existait pas; Achour l’a fondé pour les
chats sauvages. Ils y ont dressé leurs tours, ils ont ruiné ses bastions et l’ont transformée en
ruine. 23:13
27.
Il arrivera en ce jour que le Seigneur battra l’épi depuis le Fleuve jusqu’au torrent d’Égypte;
mais vous vous serez glanés un à un, enfants d’Israël. Il arrivera en ce jour que retentira le
grand chofar; alors viendront les égarés du pays d’Achour et les bannis en la terre d’Égypte;
et ils se prosterneront devant D. sur la sainte montagne, à Jérusalem. 27:12-13
30.
Oui, Achour sera terrifié par la voix du Seigneur, avec la frappe du bâton. Et chaque fois
que passera le bâton ce sera le châtiment infligé par l’Éternel: tambourins et harpes, car Il
15guerroie la guerre, dressé contre lui. Car d’hier est disposée la vallée du feu , aussi pour le
roi, large et profonde, avec son bûcher, feu et bois en abondance; le souffle de D., comme
un torrent de soufre, l’allumera. 30:31-33
31.
Et Achour tombera, d’une épée non humaine: une épée qui ne sera pas celle d’un mortel
le dévorera; il s’enfuira devant l’épée et ses jeunes gens seront au servage. Son rocher
passera, d’épouvante, et ses princes seront terrifiés par un étendard: parole du Seigneur
dont la braise est à Sion et la fournaise à Jérusalem. 31:8-9
36.
Le grand échanson se redressa alors et lança d’une voix puissante un appel en judéen,
disant: Écoutez les paroles du grand roi, du roi d’Assyrie. Ainsi parle le roi: Ne vous laissez
pas abuser par Ezéchias car il ne pourra vous sauver. Et qu’Ezéchias ne vous fasse pas avoir
confiance en D. en vous disant: Il secourra, oui le Seigneur nous secourra, cette ville ne sera
pas livrée aux mains du roi d’Assyrie. N’écoutez pas Ezéchias, car ainsi parle le roi
d’Assyrie: Faites avec moi une bénédiction et sortez vers moi; mangez, chaque homme de
sa vigne, chacun de son figuier, et buvez chacun de sa citerne – jusqu’à ce que je vienne et
que je vous prenne, vers une terre comme votre terre, terre de céréales et de moût, terre de
blé et de vigne. 36:13-17
14 Un service religieux commun.
15 Tophet: la vallée de Jérusalem où brûlait le feu païen du Moloch.
26Ac
37.
Ils lui dirent: Ainsi parle le roi Ezéchias: C’est un jour de détresse, de châtiment et
d’opprobre que ce jour! Les fils sont près de naître, mais il n’y a pas la force pour
l’enfantement! Puisse le Seigneur, ton D., entendre les propos du grand échanson qu’à
envoyé le roi d’Assyrie pour insulter le D. vivant, et punir les paroles qu’Il a entendues.
Élève une prière en faveur du reste retrouvé. 37:3-4
°°
Alors sortit un messager du Seigneur: il frappa dans le camp d’Achour cent quatre-vingt-
cinq mille – et le matin au lever, que des cadavres, des morts. Sennachérib le roi d’Assyrie
s’ébranla, alla, s’en retourna et fit halte à Ninive. 37: 35-37
52.
Car c’est ainsi que parle le Seigneur D.: En premier Mon peuple est descendu en Égypte
pour y habiter; et Achour l’a opprimé pour rien. Et maintenant qu’ai-Je à être ici, parole
du Seigneur, puisque Mon peuple a été pris gratuitement? Ses gouvernants triomphent,
parole du Seigneur; en permanence, tout le jour, Mon Nom est outragé. Et donc que Mon
peuple sache Mon Nom, et qu’en ce jour Je suis Lui, disant: Me voici. 52:4-6
Acor
65.
Ainsi parle le Seigneur: de même qu’en trouvant du jus dans la grappe on dit: Ne la
détruisez pas, car en elle est une bénédiction, ainsi ferai-Je en faveur de Mes serviteurs,
pour ne pas tout détruire. De Jacob Je ferai sortir un rameau, de Yehouda l’héritier de Mes
montagnes – Mes élus en hériteront et Mes serviteurs y habiteront. Le Sharon sera un parc
pour les ovins, et la vallée d’Acor, un pâturage pour les bovins, pour Mon peuple qui Me
recherchera. 65:8-10
Actes, actions, agir, agissements
3.
Dites au juste que c’est bien, qu’il mangera les fruits de ses actions. Hélas, pour le méchant
c’est le malheur, il sera nourri selon l’œuvre de ses mains. 3:10-11
26.
Seigneur! Établis la paix parmi nous puisque toutes nos actions sont Ton œuvre. D’autres
maîtres nous ont régentés, mais de Toi seul, de Ton Nom seul nous nous souvenons.
26 :12-13
41.
Qui a agi et fait? Qui convoque les générations depuis le début? Moi, D., Je suis le premier,
et Je suis Lui, avec les derniers. Les îles L’ont vu et elles prennent peur; les confins de la
terre frémissent, ils sont proches, elles accourent. 41:4-5
56.
Ainsi parle le Seigneur: gardez le droit et faites la justice car Mon secours est près de venir
et Ma justice de se révéler. Heureux le mortel qui fait cela, et le fils de l’homme qui y met
sa force, qui observe le chabat sans le profaner et qui garde sa main de toute mauvaise
action. 56:1-2
57.
Qui te met en souci, qui crains-tu pour trahir, ne plus te souvenir de Moi et Me garder en
ton cœur? Est-ce que je ne Me tais pas, depuis toujours, et tu ne Me crains plus? Moi, Je
vais proclamer ta justification et tes actes – ils ne te seront pas utiles. Quand tu vas crier pour
qu’ils te délivrent, ceux qui se sont assemblés, le vent les emportera tous, un courant d’air
les prendra – mais celui qui s’abritera en Moi héritera du pays et possédera Ma montagne
sainte. 57:11-13
27Ac
59.
Leurs toiles ne feront pas un habit: ils ne pourront se couvrir de leurs actes; leurs actes sont
des actes de malfaisance et leur œuvre est violence en leurs paumes. Leurs pieds courent
au mal; ils se hâtent pour verser le sang innocent. Leurs pensées sont des pensées d’iniquité:
ravage et destruction sont sur leurs sentiers; le chemin de la paix, ils ne le connaissent pas,
il n’y a pas de jugement en leurs traces; ils se font des sentiers tortueux: qui y chemine ne
connaît pas de paix. 59:6-8
64.
Le feu embrase les branchettes, le feu fait bouillir l’eau, qu’ainsi Ton Nom soit porté à la
connaissance de Tes adversaires, pour que devant Ta face les peuples tremblent devant Tes
actions étonnantes que nous n’espérions plus: Tu descends, et devant Ta face les montagnes
tremblent. D’éternité on n’avait entendu ni ouï, ni l’œil n’avait vu un Dieu, sinon Toi, agir
ainsi pour Son fidèle. 64:1-3
65.
Voici, tout ceci est écrit devant Moi; Je ne me tairai pas qu’ils n’aient payé, oui payé en leur
sein, vos péchés, et les fautes de vos pères ensemble, dit le Seigneur : car ils ont encensé sur
les montagnes, ils M’ont outragé sur les collines et Je mesurerai leurs actions premières en
leur sein. 65:6-7
Adam
v. aussi: Fils d’Adam
51.
C’est Moi, c’est moi qui vous console! Qui es-tu pour craindre l’homme, le mortel, le fils
d’Adam qui sera donné à l’herbe? Tu oublies le Seigneur qui t’a fait, qui a étendu les cieux
et qui a fondé la terre; tu ne cesses d’avoir peur tout le jour devant la colère de l’oppresseur
se préparant à détruire – mais où donc est la colère de l’oppresseur? 51:12-13
Adieu
35.
Il y aura là chaussée et chemin – on l’appellera chemin sacré, et aucun impur n’y passera;
c’est Lui qui foulera ce chemin pour eux, même les insensés ne s’y égareront pas. Là, pas
de lion! Nulle bête féroce n’y montera, il ne s’en trouvera pas; mais les rachetés y
marcheront. Les rachetés du Seigneur reviendront; ils iront à Sion dans l’allégresse, de la
joie éternelle sur leur chef. Ils atteindront l’exultation et le contentement – adieu l’affliction
et les plaintes! 35:8-10
Adolescent Naarim
7.
Or, avant même que l’adolescent ne sache discerner le mal, elle sera abandonnée, la terre
où tu es dans l’épouvante devant les deux rois. D. fera venir sur toi, sur ton peuple et sur
la maison de ton père des jours comme il n’y en a plus eu depuis le temps de la séparation
d’Ephraïm et de Yehoudah par le roi d’Assyrie. 7:16-17
Adramélékh
v.: Fils de Sennachérib
Adultère
57.
Et vous, approchez d’ici, fils de la magicienne, race de l’adultère et de la prostitution. Sur
qui raillez-vous, et sur qui élargissez-vous la bouche et tirez-vous la langue? N’êtes-vous pas
les enfants du péché et la race du mensonge, qui vous échauffez dans les térébinthes et sous
28Ad
tout arbre verdoyant? Vous égorgez des enfants dans les torrents, sous les fissures des
16rochers. Ta part est avec les galets du torrent, ils sont, ils sont ton sort, pour eux aussi tu
répands des libations et tu fais monter l’offrande: puis-Je y trouver réconfort? 57:3-6
Advenir
48.
Les premières, depuis lors je les ai prédites. Sorties de ma bouche, Je les ai fait entendre
– et soudain Je les ai réalisées et elles sont advenues. 48:3
Adversaire
v. aussi: Ennemi
1.
C’est pourquoi voici le verdict du Seigneur D. des milices, Puissant d’Israël: oui, J’aurai
raison de mes adversaires, J’aurai Ma revanche sur Mes ennemis. Ma main reviendra sur
toi; J’épurerai tes scories comme de l’alcali et Je te purgerai de tout déchet. 1.24-25
59.
Selon les œuvres Il rétribue: rétribution pour la fièvre de Ses adversaires, rétribution pour
Ses ennemis, rétribution pour les œuvres des îles. 59: 18
64.
Le feu embrase les branchettes, le feu fait bouillir l’eau, qu’ainsi Ton Nom soit porté à la
connaissance de Tes adversaires, pour que devant Ta face les peuples tremblent devant Tes
actions étonnantes que nous n’espérions plus: Tu descends, et devant Ta face les montagnes
tremblent. D’éternité on n’avait entendu ni ouï, ni l’œil n’avait vu un Dieu, sinon Toi, agir
ainsi pour Son fidèle. 64: 1-3
Affaire
58.
« Pourquoi avons-nous jeûné sans que Tu le voies? Et pourquoi avons-nous mortifié notre
être sans que Tu le saches? » Voici: Au jour de votre jeûne vous trouvez des affaires et
vous opprimez ceux qui peinent pour vous. Voici: vous jeûnez pour vous quereller, pour
vous disputer et frapper avec le poing de la méchanceté; vous ne jeûnez pas ce jour pour
faire entendre votre voix dans les hauteurs. Est-ce là le jeûne que Je choisis, un jour où
17l’homme mortifie son être? Courber la tête comme un roseau, exhiber sac et cendre – est-
ce cela que tu appelles un jeûne, un jour selon la volonté du Seigneur? 58:3-5
°°
Et si tu reviens de ton piétinement du chabat et de l’accomplissement de ton désir en ce jour
de Ma sainteté, et si tu appelles le chabat un délice, une sanctification de la gloire du
Seigneur, et si Tu le glorifies en ne suivant pas ta voie, en ne te trouvant pas d’affaire et en
ne parlant pas de futilité – alors tu te délecteras du Seigneur; Je te ferai chevaucher les
hauteurs de la terre, Je te nourrirai de l’héritage de ton père Jacob, oui, la bouche du
Seigneur le dit. 58:13-14
Affaisser (s’)
46.
Bel a fléchi, Nebo s’est affaissé; leur statues sont sur des animaux, des bêtes de somme;
ces charges qui vous accablaient sont le fardeau épuisant des animaux. Ensemble ils ont
fléchi et se sont affaissés, le fardeau ne peut être sauvé et leurs êtres vont aller en captivité.
46:1-2
16 Il y a là un jeu de mots difficile à traduire, consistant en la répétition du mot hébreu rhélék, la part, le partage; or
ce mot, comme adjectif, signifie aussi ce qui est poli. La Bible du rabbinat traduit par pierres polies, d’autres par
galets.
17 Littéralement: sortir.
29Af
Affamer, affamé
v. aussi: Famine
44.
Le forgeron à la hache œuvre sur la braise; à coups de marteau il la façonne, il la travaille
à la force de son bras; même affamé, sans force, il ne boit pas d’eau et s’épuise. L’ouvrier
du bois tend le cordeau, trace au poinçon, œuvre au rabot, esquisse au compas, la réalise
au modèle de l’homme, selon la beauté humaine, pour être installée dans la maison. Il s’est
tranché des cèdres, il a pris un chêne et un térébinthe qu’il s’est choisis parmi les arbres de
la forêt; il a planté un pin que la pluie a fait grandir. 44:12-14
65.
C’est pourquoi ainsi parle D. Mon Seigneur: Mes serviteurs mangeront et vous vous serez
affamés; voici, Mes serviteurs boiront et vous vous serez assoiffés, Mes serviteurs seront en
joie, et vous serez honteux. Voici, Mes serviteurs seront dans l’allégresse de bon cœur, et
vous crierez, la douleur au cœur; le souffle brisé vous gémirez. 65:13-14
Affermir
35.
Que se fortifient les mains défaillantes, que s’affermissent les genoux qui chancellent ! Dites
à ceux dont le cœur est oppressé: soyez forts, ne craignez pas! Voici votre D.! La vengeance
vient, la rétribution de D.! Il va venir, Lui, pour vous secourir! 35:3-4
45.
Car ainsi parle le Seigneur, le créateur des cieux, Lui, le D. qui a façonné la terre et l’a faite,
qui l’a affermie, qui l’a sortie du désordre, qui l’a créée pour qu’elle soit habitée – Je l’ai
façonnée, Moi le Seigneur, il n’y en a pas d’autre. Je n’ai pas parlé dans le secret, dans un
endroit ténébreux de la terre, Je n’ai pas dis au rameau de Jacob: Cherchez-Moi dans le
désordre! Je suis le Seigneur, Ma parole est justice, Mon propos est droiture. 45:18-19
54.
Infortunée, secouée par les vents, inconsolée, voici: Je vais Moi-même cimenter tes pierres
d’escarboucles et tes fondations de saphirs. Ton soleil sera de porphyre, tes portes
d’améthyste et tes confins en pierres précieuses. Tous tes fils seront des disciples du
Seigneur, immense sera la paix de tes fils. Tu seras affermie de justice, éloignée de
l’oppression, et tu ne craindras pas: la terreur ne s’approchera pas de toi. Et si l’épouvante
venait à t’épouvanter ce ne serait pas avec Moi: quiconque voudrait résider avec toi
tomberait. 54:10-15
Affirmer
40.
Pourquoi dis-tu, Jacob, pourquoi affirmes-tu: Au Seigneur ma route est cachée, à D. mon
droit échappe? Ne le sais-tu pas? Ne l’as-tu pas entendu? Le Seigneur est le D. de l’éternité,
D. qui a créé les confins de la terre; Il ne se fatigue ni se lasse, Il n’y a pas de borne à Son
intelligence; à l’épuisé Il donne la force, de celui qui manque de vigueur Il renforce l’essence.
40:27-29
Affliction
v. aussi: Détresse; v. aussi: Malheur
21.
Et voici que viennent l’homme et le char, et des chevaliers par paires. Il répond, il annonce:
Elle est tombée, oui, tombée, Babylone! Et toutes les idoles de ses divinités sont à terre,
brisées! Ce que j’ai foulé, fils de mon aire – ce que j’ai entendu du Seigneur des milices, D.
d’Israël, je vous en fais part. 21:9-10
30Aj
51.
Les rachetés du Seigneur reviendront, ils iront à Sion dans l’allégresse, une joie comme
coiffure sur la tête; l’exultation et la joie les atteindront, l’affliction et les gémissements
prendront la fuite. 51:11
Ajouter
35.
Il y aura là chaussée et chemin – on l’appellera chemin sacré, et aucun impur n’y passera;
c’est Lui qui foulera ce chemin pour eux, même les insensés ne s’y égareront pas. Là, pas
de lion! Nulle bête féroce n’y montera, il ne s’en trouvera pas; mais les rachetés y
marcheront. Les rachetés du Seigneur reviendront; ils iront à Sion dans l’allégresse, de la
joie éternelle sur leur chef. Ils atteindront l’exultation et le contentement – adieu l’affliction
et les plaintes! 35:8-10
Affoler
21.
Je vais faire cesser les gémissements. C’est pourquoi mes reins sont saisis de frissons, des
contractions me possèdent comme les contractions de celle qui enfante; je suis si convulsé
que je n’entends plus, si affolé que je ne vois plus! Mon cœur s’égare, je frissonne de terreur,
la nuit que je désirais me fait tressaillir. On dresse la table? On étend la nappe? On mange,
on boit? Debout, les princes, huilez le bouclier! 21:2-5
44.
Ainsi parle le Seigneur, le libérateur d’Israël, qui t’a façonné depuis la matrice: Je suis le
Seigneur, qui fait tout: à Moi seul Je déploie les cieux, de Moi-même J’étends la terre.
J’annule les présages des augures, Je fais délirer les devins, Je fais revenir les sages en arrière
et J’affole leur science. 44:24-25
Âge
38.
Poème pour Ezéchias, roi de Yehoudah, sur sa maladie – il survécut à son mal: J’ai dit: au
mitan de mes jours j’irai aux portes du Chéol, châtié du reste de mes années. J’ai dit: Je ne
verrai plus le Seigneur, le Seigneur sur la terre des vivants; je ne verrai plus d’humain parmi
ceux qui séjournent dans la durée. Mon âge s’en va, emporté loin de moi comme une tente
de berger; comme en tissage ma vie s’est pliée, tranchée de la trame – du jour à la nuit Tu
m’as achevé. 38:9-12
51.
Réveille-Toi, Réveille-Toi! Revêts-Toi de force, ô bras du Seigneur! Réveille-Toi comme aux
jours d’antan, aux âges d’éternité: n’est-ce pas Toi qui as pourfendu Rahab et transpercé le
Crocodile? N’est-ce pas Toi qui as asséché la mer, les eaux du gouffre immense, et qui as placé
dans les abîmes de la mer une route pour le passage des libérés? Les rachetés du Seigneur
reviendront, ils iront à Sion dans l’allégresse, une joie comme coiffure sur la tête; l’exultation
et la joie les atteindront, l’affliction et les gémissements prendront la fuite. 51:9-11
60.
Toi l’inférieure, l’abandonnée, la haïe, celle vers qui personne ne passe, Je t’érigerai en fierté
éternelle, en source d’allégresse d’âge en âge. Tu téteras le lait des nations, tu suceras le sein
des rois – et tu sauras que Je suis le Seigneur, ton sauveur, ton libérateur, le Puissant de
Jacob. 60:15-16
61.
Et on rebâtira les ruines d’autrefois, on relèvera la désolation des premiers, on rénovera les
villes ruinées et les désolations des âges. 61:4
31Ag
Agir
v.: Actes, action, agissements; v. aussi: Faire; v. aussi: Œuvre
Agneau
v.: Brebis
Agriculture
28.
Prêtez l’oreille et écoutez Ma voix, soyez attentifs, écoutez Mon propos: est-ce tout le jour
que le laboureur laboure pour semer, pour ouvrir et herser son sol? N’est-ce pas qu’après
avoir aplani la surface qu’il répand la nigelle et lance le cumin? Puis il met le blé, l’orge choisi
et l’épeautre en bordure. Son D. lui a enseigné la règle et l’a instruit. Car on n’écrase pas la
nigelle avec la herse; ce n’est pas la roue de la charrette qui passe sur le cumin: la nigelle
est battue au fléau et le cumin par la branche. Le pain est-il foulé? On ne le bat pas sans
cesser, en faisant passer les roues de la charrette avec son attelage pour le broyer. Cela aussi
émane du Seigneur des milices, conseil merveilleux, immense d’efficience. 28:23-29
36.
Le grand échanson se redressa alors et lança d’une voix puissante un appel en judéen,
disant: Écoutez les paroles du grand roi, du roi d’Assyrie. Ainsi parle le roi: Ne vous laissez
pas abuser par Ezéchias car il ne pourra vous sauver. Et qu’Ezéchias ne vous fasse pas avoir
confiance en D. en vous disant: Il secourra, oui le Seigneur nous secourra, cette ville ne sera
pas livrée aux mains du roi d’Assyrie. N’écoutez pas Ezéchias, car ainsi parle le roi
d’Assyrie: Faites avec moi une bénédiction et sortez vers moi ; mangez, chaque homme, de
sa vigne, chacun de son figuier, et buvez chacun de sa citerne – jusqu’à ce que je vienne et
que je vous prenne, vers une terre comme votre terre, terre de céréales et de moût, terre de
blé et de vigne. 36:13-17
37.
Et voici un signe pour toi (Ezéchias): cette année la repousse; la deuxième année le regain;
mais la troisième année vous sèmerez, vous moissonnerez, vous planterez de la vigne et vous
en mangerez le fruit. Les débris rescapés de la maison de Yehoudah ajouteront une racine
en bas et feront fruit en haut. Car de Jérusalem sortira un reste, et de la montagne de Sion
des débris – le pouvoir créatif du Seigneur des milices réalisera cela. 37:30-32
Agripper
41.
Et toi Israël, Mon serviteur, Jacob, que J’ai choisi, lignée d’Abraham qui m’aimait, toi que
J’ai agrippé des confins de la terre, que J’ai appelé du sein de la noblesse, à toi Je dis: Tu es
Mon serviteur, Je t’ai choisi, Je ne te rejette pas. Ne crains pas, car Je suis avec toi, ne t’effare
pas, car Je suis ton D.: Je t’affermis, et même Je t’assiste et même Je te soutiens par Ma
droite de justice. 41:8-10
Aide, aider
49.
Ainsi dit le Seigneur: au temps de la volonté, Je te réponds; et au jour du salut Je te viens
en aide. Je te façonne, et Je te donne une alliance de peuple pour ériger la terre et entrer en
possession des possessions déshéritées; pour dire aux captifs: Sortez! Et à ceux qui sont
dans les ténèbres: Montrez-vous! 49:8-9
50.
Je ne me suis pas rebellé, je ne me suis pas dérobé. J’ai donné mon dos à ceux qui
frappaient, et mes joues aux écorcheurs; je n’ai pas voilé mon visage devant les outrages et
les crachats. Mon Seigneur D. m’aidera: aussi ne me laissé-je pas outrager, aussi ai-je rendu
mon visage comme la pierre, aussi sais-je que je n’aurai pas honte. 50:4-6
32Ai
63.
C’était jour de vengeance en Mon cœur, l’année de Ma rétribution était en marche. J’ai
regardé: Personne pour M’aider! Je Me suis désolé: Personne pour Me soutenir! Mon bras
a été Mon secours et Mon ébullition Mon soutien! Alors en Mon courroux J’ai piétiné les
peuples, en Mon ébullition Je les ai brisés et J’ai fait descendre à terre leur pulpe. 63:4-6
Aigle
v. aussi: Rapaces
40
Les adolescents sont fatigués? Les jeunes gens sont las? Ils trébuchent et trébuchent? Ceux
qui mettent leur espoir en D. retrouvent leurs forces, ils remontent comme le passage de
l’aigle, ils courent sans lassitude et vont sans fatigue. 40:30-31
Aile
6.
L’année de la mort du roi Ouzia je vis le Seigneur installé sur un Trône élevé et majestueux;
Ses pans emplissaient le Saint des Saints. Des Séraphins se dressaient au-dessus de Lui ; six
ailes, oui, six ailes ils avaient chacun; de deux Il couvrait Sa face, de deux Ses pieds, deux
étaient pour voler. Ils s’appelaient l’un l’autre, proclamant: Saint, Saint, Saint est le D. des
milices; la terre entière est emplie de Sa gloire. La voix de l’appelant fit bouger les poteaux
du seuil et le bâtiment s’emplit de fumée. 6:1-4
8.
D. me parla encore, disant: « Puisque ce peuple a rejeté les eaux paisibles de Siloé et qu’il
s’est réjoui avec Retsin et le fils de Remaliahou, pour cela, voici que le Seigneur les
submergera des eaux puissantes, multipliées, du Fleuve – le roi d’Assyrie avec tous son
poids – il va monter par-dessus tous ses affluents, il va déborder sur toutes ses rives, il va
se précipiter sur Yehoudah, il inondera et recouvrira: il atteindra jusqu’au cou, et il déploiera
l’envergure de Ses ailes sur toute l’étendue du pays, ô Imanou-El! 8:5-8
10.
Ma main a trouvé les biens des peuples comme dans un nid, et comme on ramasse des œufs
abandonnés, J’ai ramassé toute la terre sans que bouge une aile ou que s’ouvre un gros bec
siffleur. 10:12-14
18.
18Hélas! Pays qu’ombragent les ailes par-delà les fleuves de Kouch, qui envoie des
messagers par l’océan, dans des esquifs de papyrus, sur la face des eaux marines!
Allez, messagers habiles, vers une nation élancée et brillante, vers un peuple redoutable
19depuis qu’il est là, une nation dominatrice , sur la terre de laquelle sont des fleuves. 18:1-2
24.
De l’aile de la terre nous avons entendu des cantiques: Gloire au juste! Je dis, moi: misère
de moi, misère de moi, oh, malheur à moi! 24:1
Aimer
v. aussi: Amour
43.
Car Je suis le Seigneur ton D., le Saint d’Israël, ton Sauveur. J’ai donné comme rançon
pour toi l’Égypte, Kouch et Seba à ta place. Parce que tu es cher à Mes Yeux tu as été
honoré – et Je t’aime. 43:3
18 « Tsaltseyl », qu’on rattache habituellement à la racine tseyl, l’ombre; Chouraqui traduit par: grillon.
19 Il y a là un mot incompréhensible: « qav-qav », qui fait l’objet de tentatives diverses de traduction: il peut s’agir
d’une onomatopée guerrière mais aussi d’un nom propre.
33Ai
48.
Écoute-Moi, Jacob, Israël, Mon appelé: Je suis Lui! Je suis le premier, et aussi le dernier.
De Ma main J’ai fondé la terre et Ma droite a étendu les cieux. Je les appelle et ensemble
ils se tiennent. Rassemblez-vous tous et écoutez-Moi! Qui parmi eux a rapporté cela? Le
Seigneur l’aime: il accomplit Son désir à l’égard de Babel et Son bras contre les Chaldéens.
48:12-14
56.
Le fils de l’étranger, attaché au Seigneur, ne parlera pas pour dire: le Seigneur me séparera
de Son peuple en séparant. L’eunuque ne dira pas: voici, je suis un arbre desséché. Car
ainsi parle le Seigneur aux eunuques qui observent Mes chabats, choisissent ce que Je désire
et mettent leur force en Mon alliance: Je vais leur donner en Ma maison et en Mes remparts
20un mémorial et un nom, meilleurs que des fils et des filles: Je leur donnerai un nom
éternel qui ne sera pas retranché. Et les fils de l’étranger, attachés au Seigneur pour officier
pour Lui, qui aiment Son Nom pour être Ses serviteurs, qui observent le chabat sans le
profaner, qui mettent leur force en Mon alliance, Je les ferai venir sur Ma sainte montagne,
je les réjouirai dans ma maison de prière; leurs offrandes et leurs sacrifices trouveront
21 22place sur Mon autel; car Ma maison sera appelée la Maison de prières pour toutes les
nations. 56:3-7
57.
Sur une haute et puissante montagne tu as mis ta couche et c’est là aussi que tu montes pour
23sacrifier ton sacrifice. Derrière la porte et son poteau tu as installé ton mémorial ; loin de
Moi tu te découvres et tu montes pour élargir ta couche et conclure une alliance avec eux
24– tu aimes leur couche, en contemplant la main . 57:7-8
61.
Car Moi, le Seigneur, J’aime la justice; Je hais la rapine dans la tromperie injuste; je donne
25selon leur œuvre, en vérité; J’établirai avec eux une alliance à jamais; leurs rejets seront
connus parmi les nations, et leur descendance au milieu des peuples. Tous ceux qui les
verront les reconnaîtront car ils sont la souche bénie par le Seigneur. 61:8-9
66.
Réjouissez Jérusalem, soyez en liesse à son propos, vous qui l’aimez; soyez dans l’allégresse
avec elle, oui, dans l’allégresse, vous qui êtes en deuil pour elle – pour que vous soyez
allaités et rassasiés par son sein consolateur, afin que vous suciez et que vous preniez plaisir
dans la projection de sa gloire. 66:10-11
Airain
45.
Ainsi parle le Seigneur à Son oint, à Cyrus: J’ai mis Ma force dans sa droite pour assujettir
les nations devant lui, pour délier les ceintures des rois, pour ouvrir devant lui les portes,
pour que ne se referment plus les portails. Moi, Je marcherai devant toi, J’aplanirai les
hauteurs, Je briserai les portes d’airain et Je romprai les barres de fer. Je te donnerai les
trésors des ténèbres et les richesses cachées, afin que tu saches que Je suis le Seigneur, le
D. d’Israël, qui t’appelle de ton nom. 45:1-3
20 Yad va cheym: une main et un nom, les deux mots qui intitulent le mémorial de la Choah à Jérusalem. Yad, la
main, est souvent traduit par « monument ». Il faut en effet faire dériver du terme « main » le geste et l’idée de
l’inscription sur une stèle.
21 Trouveront place: littéralement: seront volonté sur Mon autel.
22 Ses disciples demandent à R. Yohanan: si le Saint béni soit-il possède une maison de prières, que peut-il bien prier?
Et le maître répond: D. prie pour que Son attribut de miséricorde prenne le pas sur Son attribut de rigueur.
23 Ton culte.
24 Yad: la main? Le mémorial?
25 Littéralement: Je trancherai pour eux, termes retenus par André Chouraqui.
34Ai
48.
Car Je connaissais ta dureté: le muscle de ton cou est de fer et ton front est d’airain. 48:4
60.
À la place du cuivre Je ferai venir de l’or; à la place du fer J’apporterai de l’argent; à la place
du bois, de l’airain, et à la place de la pierre, du fer; comme institution J’installerai la paix,
et comme tyrannie la justice. 60:17
Aire
21.
Et voici que viennent homme et char, et des chevaliers par paires. Il répond, il annonce: Elle
est tombée, oui, tombée, Babylone! Et toutes les idoles de ses divinités sont à terre, brisées!
Ce que j’ai foulé, fils de mon aire – ce que j’ai entendu du Seigneur des milices, D. d’Israël,
je vous en fais part. 21:9-10
Aisance, aisé
49.
Et maintenant dit le Seigneur, qui m’a formé dès la matrice comme Son serviteur, pour
faire retourner vers Lui Jacob, pour qu’Israël se rassemble pour Lui, pour que je trouve
gloire aux yeux du Seigneur – mon D. est ma force, et Il dit: c’est trop aisé pour toi d’être
Mon serviteur pour relever les tribus de Jacob et faire revenir les rescapés d’Israël, Je vais
te donner comme la lumière des nations, pour être Mon salut jusqu’aux confins de la terre.
Ainsi parle le Seigneur, le libérateur d’Israël, son Saint, à l’être méprisé, au peuple honni,
au serviteur des gouvernants: des rois verront et se lèveront, des princes se prosterneront
– à cause du Seigneur qui est fidèle, du Saint d’Israël qui t’a élu. 49:5-7
Ajouter
38.
La parole du Seigneur s’adressa alors à Isaïe, disant: Va, et dis à Ezéchias: Ainsi parle le
Seigneur, Dieu de David ton père: J’ai entendu ta prière; J’ai vu tes larmes: voici, J’ajouterai
à tes jours quinze années; Je te délivrerai de la paume du roi d’Assyrie ainsi que cette ville,
et Ma protection sera sur cette ville. 38:4-6
Alcool
v. aussi: Ivresse, v. aussi: Vin
28.
Malheur à la couronne d’orgueil des ivrognes d’Ephraïm! À la fleur fanée de sa brillante
splendeur installée au sommet d’un gras vallon! Aux étourdis de vin! Voici le fort et le
puissant du Seigneur, comme une bourrasque de grêle, porte de la destruction, comme le
déversement de trombes d’eau immenses – Il les fait peser de Sa main sur la terre. Elles
seront foulées aux pieds, et la couronne d’orgueil des ivrognes d’Ephraïm et la fleur fanée
de sa brillante splendeur, installée au sommet du gras vallon! C’est comme une primeur
d’avant l’été: on la voit, et celui qui la voit, dès qu’elle est dans sa paume il l’avale. 28:1-4
Alentour
49.
Porte tes yeux alentour et vois: ils sont tous rassemblés et viennent vers toi. Par Ma vie,
parole du Seigneur, tu les revêtiras comme d’une parure et tu te les attacheras comme une
fiancée. 49:18
Allaitement, allaiter
v. aussi: Téter
40.
Monte sur une montagne altière, annonciatrice de Sion, élève et force ta voix, annonciatrice
de Jérusalem, élève-la sans crainte et dis aux villes de Yehoudah: Voici votre D.! Voici le
35Al
Seigneur D., Il vient en force, Son bras gouverne pour lui; voici, Son salaire est avec Lui,
Son œuvre est devant Lui! Comme un berger Il fait paître son troupeau; de Son bras il
rassemble les agneaux, Il les porte sur Son sein et conduit celles qui allaitent. 40:9-11
66.
Réjouissez Jérusalem, soyez en liesse à son propos, vous qui l’aimez; soyez dans l’allégresse
avec elle, oui, dans l’allégresse, vous qui êtes en deuil pour elle – pour que vous soyez
allaités et rassasiés par son sein consolateur, afin que vous suciez et que vous preniez plaisir
dans la projection de sa gloire. 66:10-11
Allée
v.: Rue
Allégresse
v. Joie
Aller
30.
Dans la détresse le Seigneur vous donnera du pain et de l’eau dans la pénurie; ton
enseignant ne se dissimulera plus: tes yeux verront ton enseignant. Et tes oreilles entendront
cette parole disant derrière toi: Voici le chemin! Allez, venez, que ce soit à droite ou que
ce soit à gauche! 30:20-21
37.
Quand le roi Ezéchias entendit, il déchira ses vêtements et, couvert d’un sac, il alla à la
maison du Seigneur. 37:1
°°
Que tu restes, que tu sortes, que tu ailles, Je le sais – et ton irritation contre Moi. Tu t’irrites
contre Moi? Ton vacarme est monté à Mon oreille, Je l’ai entendu; et Je fixerai Mon anneau
à ta narine et Mon mors à tes lèvres; et Je te ferai retourner par le chemin de ta venue ici.
37:29
°°
Alors sortit un messager du Seigneur: il frappa dans le camp d’Achour cent quatre-vingt-
cinq mille – et le matin au lever, que des cadavres, des morts. Sennachérib le roi d’Assyrie
s’ébranla, alla, s’en retourna et fit halte à Ninive. 37:35-37
51.
Les rachetés du Seigneur reviendront, ils iront à Sion dans l’allégresse, une joie comme
coiffure sur la tête; l’exultation et la joie les atteindront, l’affliction et les gémissements
prendront la fuite. 51:11
55.
Et c’est dans la joie que vous sortirez, et dans la paix qu’on vous fera aller; devant vous
montagnes et collines éclateront d’allégresse, et tous les arbres des champs battront des
paumes. À la place des épines monteront les cyprès, et à la place des orties s’élèvera le
myrte – et ce sera pour le Seigneur le renom, un signe éternel qui ne sera pas retranché.
55:12-13
63.
Son peuple se souvint des jours d’autrefois, de Moïse: où était Celui qui les fit monter de la
mer, le berger de ses brebis, Celui qui avait mis en son sein l’esprit de Sa sainteté? Celui qui
accompagna la droite de Moïse du bras de Sa splendeur, Celui qui devant eux fendit les eaux
pour Se faire un Nom éternel? Il les fit aller dans les abîmes, comme un cheval dans le
désert, sans trébucher. Comme l’animal qui descend dans une gorge, l’esprit du Seigneur les
mena au repos – oui, Tu guidas ton peuple pour Te faire un Nom de splendeur. 63:11-14
36Al
Alliance
24.
Vidée elle est, elle est vidée la terre, pillée, oui pillée, car le Seigneur a prononcé cette parole.
La terre est en deuil, elle est fanée; flétri et fané est le monde; le meilleur du peuple de la
terre se flétrit. La terre est souillée sous ses habitants car ils ont transgressé la Torah, ils ont
violé la loi et rompu l’alliance pérenne. C’est pourquoi une malédiction dévore la terre;
ceux qui y habitent sont châtiés; les résidents de la terre brûlent – un reste de mortels
échappe. 24:3-6
28.
Aussi, hommes de raillerie, écoutez la parole du Seigneur, dirigeants de ce peuple qui est à
Jérusalem. Car vous avez dit: Nous avons conclu une alliance avec la mort, avec le Chéol
nous avons passé un contrat. Lorsque passera le fléau dévastateur il ne nous emportera
pas, car nous avons fait de la tromperie notre abri – et nous nous cachons dans le mensonge.
28:14-15
°°
Votre alliance avec la mort sera effacée, votre pacte avec le Chéol ne tiendra pas – et quand
passera le fléau dévastateur vous en serez piétinés: en passant il vous emportera, car il
passera matin après matin, et le jour et la nuit; et d’en entendre le tumulte sera en soi une
épouvante: oui, trop courte pour s’y étendre sera la couche, et trop étroite la couverture
pour s’en envelopper. 28:18-20
30.
Proclamation du Seigneur: Oh là là! Fils rebelles qui font des projets en dehors de Moi, qui
trament des alliances en dehors de Mon inspiration et qui donc entassez péchés sur péchés!
30:1
33.
26Voici leur Ariel , ils crient au dehors, les messagers de paix pleurent avec amertume. Les
sentiers sont désolés, le passage routier est en repos; il a rompu le pacte, il méprise les villes
et de l’homme il ne se soucie pas. La terre est en deuil et languit. Honteux, le Liban se
parchemine, le Sharon est comme une étendue désertique, Bachan et Carmel frémissent.
33:7-9
42.
Moi le Seigneur Je t’ai appelé pour la justice, J’ai donné force à ta main, Je t’ai façonné,
Je t’ai donné l’alliance du peuple, lumière des nations – pour dessiller les yeux aveugles,
pour faire sortir le captif de la geôle, et ceux qui se tiennent dans les ténèbres de la prison.
42:6-7
49.
Ainsi dit le Seigneur: au temps de la volonté, Je te réponds; et au jour du salut Je te viens
en aide. Je te façonne, et Je te donne une alliance de peuple pour ériger la terre et entrer en
possession des possessions déshéritées; pour dire aux captifs: Sortez! Et à ceux qui sont
dans les ténèbres: Montrez-vous! 49:8-9
°°
Tu oublieras la honte de ta jeunesse et tu ne te souviendras plus de l’opprobre de ton
veuvage. Car ton époux est ton créateur, le Seigneur des milices est Son Nom, ton libérateur
est le Saint d’Israël, celui qu’on appelle le D. de toute la terre. Oui, comme une femme
abandonnée, au souffle difficile, le Seigneur t’a appelée: la femme de la jeunesse peut-elle
être rejetée? Ainsi dit le Seigneur: Un petit instant Je t’avais abandonnée, et dans une grande
pitié Je vais te mettre en société. Dans une vague de courroux, un instant Je t’avais voilé Ma
face; dans Ma pitié je te fais grâce pour toujours, dit ton libérateur, le Seigneur. Pour Moi,
26 La Bible du Rabbinat traduit « leur Ariel » par « braves guerriers ».
37Al
comme aux jours de Noé, quand J’ai juré que les eaux de Noé ne passeront plus sur la
terre, ainsi Je jure de ne plus me courroucer contre toi, de ne plus te menacer – car les
montagnes se retireront, car les collines chancelleront – mais Ma grâce pour toi ne se retirera
pas, et l’alliance de Ma paix ne chancellera pas, dit le Seigneur dans Sa miséricorde pour
toi. Infortunée, secouée par les vents, inconsolée, voici: Je vais moi-même cimenter tes
pierres d’escarboucles et tes fondations de saphirs. Ton soleil sera de porphyre, tes portes
d’améthyste et tes confins en pierres précieuses. Tous tes fils seront des disciples du
Seigneur, immense sera la paix de tes fils. Tu seras affermie de justice, éloignée de
l’oppression, et tu ne craindras pas: la terreur ne s’approchera pas de toi. Et si l’épouvante
venait à t’épouvanter ce ne serait pas avec Moi: quiconque voudrait résider avec toi
tomberait. Oui, c’est Moi qui ai créé le forgeron qui souffle sur les braises et en tire
l’ustensile de son ouvrage; et Moi Je crée le destructeur qui anéantit. Aucun ustensile forgé
contre toi ne peut réussir; toute langue dressée contre toi pour te mener en jugement, tu la
confondras. C’est là le partage des serviteurs du Seigneur, justice de Ma part, parole du
Seigneur. 54:4-17
56.
Le fils de l’étranger, attaché au Seigneur, ne parlera pas pour dire: le Seigneur me séparera
de Son peuple en séparant. L’eunuque ne dira pas: voici, je suis un arbre desséché. Car
ainsi parle le Seigneur aux eunuques qui observent Mes chabats, choisissent ce que Je désire
et se mettent leur force en Mon alliance: Je vais leur donner en Ma maison et en Mes
27remparts un mémorial et un nom, meilleurs que des fils et des filles: je leur donnerai un
nom éternel qui ne sera pas retranché. Et les fils de l’étranger, attachés au Seigneur pour
officier pour Lui, qui aiment Son Nom pour être Ses serviteurs, qui observent le chabat sans
le profaner, qui mettent leur force en Mon alliance, Je les ferai venir sur Ma sainte montagne,
je les réjouirai dans ma maison de prière; leurs offrandes et leurs sacrifices trouveront
28 29place sur Mon autel; car Ma maison sera appelée la Maison de prières pour toutes les
nations. Sur une haute et puissante montagne tu as mis ta couche et c’est là aussi que tu
montes pour sacrifier ton sacrifice. Derrière la porte et son poteau tu as installé ton
30mémorial ; loin de Moi tu te découvres et tu montes pour élargir ta couche et conclure
31une alliance avec eux – tu aimes leur couche, en contemplant la main . 57:3-8
59.
Depuis le couchant on craindra le Nom du Seigneur, et depuis le Levant le soleil de Sa
gloire, car il viendra comme un fleuve resserré, le souffle du Seigneur répandu sur lui. Alors
un libérateur viendra à Sion, vers ceux qui reviennent de leurs méfaits en Jacob, parole du
Seigneur. Et voici Mon alliance avec eux, dit le Seigneur, Mon esprit qui est sur toi, les
paroles que Je place en ta bouche: elles ne se retireront pas de ta bouche, ni de la bouche
de ta descendance, ni de la bouche de la descendance de ta descendance, dit le Seigneur,
maintenant et à jamais. 59:19-20
61.
Car Moi, le Seigneur, J’aime la justice; Je hais la rapine dans la tromperie injuste; Je donne
32selon leur œuvre, en vérité; J’établirai avec eux une alliance à jamais; leurs rejets seront
27 Yad va cheym: une main et un nom, les deux mots qui intitulent le mémorial de la Choah à Jérusalem. Yad, la
main, est souvent traduit par « monument ». Il faut en effet faire dériver du terme « main » le geste et l’idée de
l’inscription sur une stèle.
28 Trouveront place: littéralement: seront volonté sur Mon autel.
29 Ses disciples demandent à R. Yohanan: si le Saint béni soit-il possède une maison de prières, que peut-il bien prier?
Et le maître répond: D. prie pour que Son attribut de miséricorde prenne le pas sur Son attribut de rigueur.
30 Ton culte.
31 Yad: la main? Le mémorial?
32 Littéralement: Je trancherai pour eux, termes retenus par André Chouraqui.
38Al
connus parmi les nations, et leur descendance au milieu des peuples. Tous ceux qui les
verront les reconnaîtront car ils sont la souche bénie par le Seigneur. 61:8-9
Allumer
44.
Il a planté un pin que la pluie a fait grandir. C’est pour l’homme de quoi brûler : il en prend
pour se chauffer, pour allumer, pour cuire du pain – et même il s’en fabrique un dieu et
se prosterne: il en fait une idole devant laquelle il s’incline! La moitié il la calcine au feu;
sur la moitié il mange de la chair, il rôtit un rôti, s’en rassasie et se chauffe et dit: je me
réchauffe et je vois une lueur! Et de son reste il se fait un dieu, son idole; il s’incline, se
prosterne, la prie et dit: Protège-moi car tu es mon dieu! Ils ne savent pas, ils ne
comprennent pas, car ils ont obscurci leurs yeux pour ne pas voir et leur cœur pour ne plusendre. 44:14-18
50.
Qui, parmi vous craint le Seigneur? Et qui écoute la voix de Son serviteur? Celui qui
marche dans les ténèbres, sans lueur, qu’il ait confiance en le Nom du Seigneur et qu’il
s’appuie sur son D.. Mais vous tous qui attisez le feu et embrasez des torches, allez à la
lumière de votre feu, allez aux torches que vous avez allumées – tout cela vous vient de Ma
main, et vous vous coucherez dans la douleur. 50:10-11
Amant
v. aussi: Aimer, v. aussi: Amour
5.
Voici, Je vais chanter à mon amant le cantique de Mon amant à sa vigne. Mon amant avait
une vigne sur un sol gras. Il la bêcha, il l’épierra, il y planta des ceps; au milieu il bâtit une
tour, il creusa une cuve; il comptait qu’elle produise des raisins – elle produisit du verjus.
5:1-2
Amasser
39.
Et Isaïe dit à Ezéchias: Écoute la parole du Seigneur des milices: Voici que des jours
viendront où tout ce qui est en ta maison, tout ce que tes pères ont amassé jusqu’à
aujourd’hui sera emporté à Babylone: il n’en restera rien, dit le Seigneur. Et de tes fils issus
de toi, que tu as engendrés, on en prendra, et ils seront des eunuques au palais du roi de
Babylone. Ezéchias dit à Isaïe: La parole du Seigneur, celle que tu as prononcée, est bonne.
Et il dit: Car en mon temps il y aura la paix et la vérité. 39:5-8
Ambassade, Ambassadeur
v. aussi: Messagers
14.
Ô porte, lamente-toi! Cité, hurle! Philistie tout entière, défaille! Car du Nord s’avance une
fumée – il n’y a pas de traînard dans ses légions. Quelle réponse aux envoyés de (ce) peuple?
Que le Seigneur a fondé Sion et que les pauvres de Son peuple y vont pour s’y réfugier.
14:30-32
37.
L’ayant appris il envoya des messagers à Ezéchias pour dire: Ainsi parlerez-vous à Ezéchias,
roi de Yehoudah: Ne sois pas abusé par le Seigneur en qui tu mets ta confiance, quand Il
te dit: Jérusalem ne sera pas donnée à la main du roi d’Assyrie. Voici: Tu as entendu ce
qu’on fait les rois d’Assyrie à tous les pays qu’ils ont condamnés, et toi tu serais sauvé! Les
ont-elles sauvés, les divinités, les peuples que mes pères ont massacrés, Gozén, Rharan,
39Am
Rétséf et les fils d’Éden qui étaient à Telassar? Où sont les rois de Rhamat, le roi d’Arpad,
et le roi de la ville des Sefarvayim, et Heyna et Ivah? 37:9-13
39.
En ce temps-là Merodak-Baladan fils de Baladan roi de Babylone envoya à Ezéchias des
documents et un présent, car il avait appris qu’il était malade et qu’il avait retrouvé sa force.
Ils réjouirent Ezéchias; il leur fit voir la maison de la réserve: l’argent, l’or, les aromates,
l’huile de qualité, tout le local de ses objets, et tout ce qui se trouvait dans ses magasins. Dans
sa maison comme dans son gouvernement il n’y eut chose qu’il ne leur montrât. 39:1-2
Âme
26.
La voie du juste est rectitude; dans la droiture Tu aplanis le cercle du juste. Oui, dans la voie
de Ta justice, Seigneur, nous espérons; à Ton Nom et à Ton souvenir aspire l’âme. 26:7-8
°°
La nuit mon âme aspire à toi, mon esprit Te recherche du profond de Mon Être: quand il
y a justice sur la terre, les habitants de la terre apprennent la justice. Le méchant gracié
n’apprend pas la justice; au pays de la droiture il fait le mal, incapable de voir la majesté du
Seigneur. 26:9-10
38.
Je m’avancerai toutes mes années dans l’amertume de mon âme. Le Seigneur est sur eux,
33ils vivent, et tout ce qui est en eux est vie de mon esprit ; prête-moi force et fais-moi vivre!
Voici que mon amère amertume devient paix; Tu as préservé Mon Être de la perdition de
la fosse: tu as jeté derrière Ton dos tous mes péchés. 38:16-17
42.
Ainsi parle le Seigneur D. qui a créé les cieux et qui les a déployés, qui a étalé la terre et ce
qui en est sorti, qui a donné une âme au peuplement qui la coiffe et le souffle à ceux qui la
parcourent. 42:5
57.
Non, Je ne veux pas disputer sans cesse, Je ne veux pas toujours M’emporter car l’esprit
s’effacerait de Ma présence, et ces âmes que J’ai créées. Contre sa coupable cupidité J’ai été
courroucé: en Me voilant Je l’ai frappé dans Mon courroux alors que, rebelle, il cheminait
dans la voie de son cœur. J’ai vu son cheminement, et Je le guérirai, Je le guiderai et Je le
rachèterai, lui et ceux qui sont en deuil; et Je ferai naître de ses lèvres: Paix, paix! Pour
l’éloigné comme pour le proche, dit le Seigneur: Je le guérirai. 57:16-19
Amener
60.
Qui sont ceux-là qui volent comme une nuée, comme des colombes vers leurs colombiers?
Car les îles M’espèrent, en premier les vaisseaux de Tarsis pour amener tes fils des lointains,
leur argent et leur or avec eux, pour le Nom du Seigneur, ton D., pour le Saint d’Israël qui
te fait resplendir. 60:8-9
66.
Depuis toutes les nations ils amèneront vos frères, offrande au Seigneur, à cheval, en char,
en litière, sur des mulets et des dromadaires, vers la montagne de Ma sainteté, Jérusalem,
dit le Seigneur ; ce sera comme quand les fils d’Israël font venir l’offrande en des vases purs
à la maison du Seigneur. En plus, Je prendrai parmi eux des cohanim et des lévites, dit le
Seigneur. 66:20-21
33 Ce passage est assez obscur; nous avons choisi la traduction la plus littérale possible plutôt que de nous livrer à
des interprétations.
40Am
Amer, Amertume
5.
Malheur à ceux qui appellent le mal bien et le bien mal, qui mettent la lumière en ténèbre
et la ténèbre en lumière, et placent l’amer en doux et le doux en amer. Malheur à ceux qui
sont sages à leurs yeux, et intelligents devant leur face. 5:20-21
22.
Aussi ai-je dit: Ne me regardez pas, je vais pleurer mon amertume, ne vous empressez pas
pour me consoler de la dévastation de la fille de Mon peuple. Car c’est un jour de trouble,
de destruction et de désarroi pour mon Seigneur, D. des milices, dans la Vallée de la vision;
on sape la muraille et on fait résonner la montagne. 22:4-5
33.
34Voici leur Ariel , ils crient au dehors, les messagers de paix pleurent avec amertume.
Les sentiers sont désolés, le passage routier est en repos; il a rompu le pacte, il méprise les
villes et de l’homme il ne se soucie pas. La terre est en deuil et languit. Honteux, le Liban
se parchemine, le Sharon est comme une étendue désertique, Bachan et Carmel frémissent.
33:7-9
38.
Je m’avancerai toutes mes années dans l’amertume de mon âme. Le Seigneur est sur eux,
35ils vivent, et tout ce qui est en eux est vie de mon esprit ; prête-moi force et fais-moi vivre!
Voici que mon amère amertume devient paix; Tu as préservé Mon Être de la perdition de
la fosse: tu as jeté derrière Ton dos tous mes péchés. 38:16-17
Améthyste
54.
Infortunée, secouée par les vents, inconsolée, voici: Je vais moi-même cimenter tes pierres
d’escarboucles et tes fondations de saphirs. Ton soleil sera de porphyre, tes portes
d’améthyste et tes confins en pierres précieuses. Tous tes fils seront des disciples du
Seigneur, immense sera la paix de tes fils. Tu seras affermie de justice, éloignée de
l’oppression, et tu ne craindras pas: la terreur ne s’approchera pas de toi. Et si l’épouvante
venait à t’épouvanter ce ne serait pas avec Moi: quiconque voudrait résider avec toi
tomberait. 54:10-15
Ami, amitié
44.
Les façonneurs d’idoles? Tous du désordre! Leurs beaux ouvrages sont sans utilité. Ils sont
leurs témoins, mais ils ne voient pas et ne savent pas: tout cela pour de la honte! Et qui donc
façonnerait un dieu, fonderait une idole qui ne peut servir à rien? Voici, honte sur tous ses
amis! Ses artisans sont des hommes; ils se rassemblent, ils sont debout, ils ont peur,
ensemble ils ont honte. 44:9-11
Amon
11.
Alors cessera la jalousie d’Ephraïm, les haineux de Yehoudah seront retranchés. Ephraïm
ne jalousera pas Yehoudah et Yehoudah ne persécutera plus Ephraïm. Ils fondront sur
l’épaule des Philistins au couchant; ensemble ils dépouilleront les fils de l’orient; ils
enverront leur main sur Edom et Moab, et les fils d’Amon seront à leurs ordres. 11:13-14
34 La Bible du Rabbinat traduit « leur Ariel » par « braves guerriers ».
35 Ce passage est assez obscur; nous avons choisi la traduction la plus littérale possible plutôt que de nous livrer à
des interprétations.
41Am
Amos
v. Isaïe
Amour, Amour divin Ahava
41.
Et toi Israël, Mon serviteur, Jacob, que J’ai choisi, lignée d’Abraham qui m’aimait, toi que
J’ai agrippé des confins de la terre, que J’ai appelé du sein de la noblesse, à toi Je dis: Tu es
Mon serviteur, Je t’ai choisi, Je ne te rejette pas. Ne crains pas, car Je suis avec toi, ne t’effare
pas, car Je suis ton D.: Je t’affermis, et même Je t’assiste et même Je te soutiens par Ma
droite de justice. 41:8-10
43.
Car Je suis le Seigneur ton D., le Saint d’Israël, ton Sauveur. J’ai donné comme rançon
pour toi l’Égypte, Kouch et Seba à ta place. Parce que tu es cher à Mes Yeux tu as été
36honoré – et Je t’aime. À ta place J’ai donné des humains , et des nations pour ton être.
43:3-4
63.
Il dit: Ils sont Mon peuple, des fils qui ne sauraient mentir – et Il fut pour eux un sauveur.
Dans toutes leurs détresses, sur Lui la détresse! Le messager de Sa face est leur sauveur,
dans Son amour et Sa compassion il a été Celui qui les a rachetés, Celui qui les a pris en
charge et qui les a portés tous les jours, à jamais. 63:8-9
Amphore
22.
37Je donnerai la clef de la maison de David à son bras . Il ouvrira et il n’y aura personne pour
refermer, il fermera et il n’y aura personne pour rouvrir. Je l’enfoncerai comme un pieu en
en endroit sûr et il sera un trône de gloire pour la maison de son père. Toute la gloire de la
maison de son père y sera suspendue, les descendants et les rejetons – tous les ustensiles,
depuis le plus petit, des bassins de métal aux amphores. 22:22-24
Anathème
34.
Approchez, peuples, pour entendre! Et vous, nations, prêtez attention! Que la terre écoute,
avec ce qui l’emplit! Et le monde, avec tout ce qui le peuple! Car le Seigneur est en courroux
envers tous les peuples, Il est en ébullition contre toutes leurs milices, Il les a livrées à
l’anathème et vouées au carnage. 34:1-2
°°
Car Mon glaive s’abreuve dans les cieux; le voici qui s’abat sur Edom, sur le peuple de
Mon anathème, pour la justice. Pour le Seigneur le glaive est plein de sang, gluant de graisse,
du sang des agneaux et des boucs, de la graisse des reins de béliers; oui, il y a pour le
Seigneur un sacrifice à Batsra, un grand carnage au pays d’Edom. 34:5-6
Anatot
10.
Le voici arrivé à Ayat, il a passé à Migron, à Mikhmach il a déposé son bagage; ils
franchissent le défilé; Guéba sera notre étape; Rama tremble, Ghibéa de Saül est en fuite.
Fais retentir ta voix, fille de Galim, sois attentive, Laïcha, réponds, Anatot! Madména lâche
pied, les habitants de Guebim cherchent refuge. Aujourd’hui encore, il se tient à Nob, il
étend sa main vers la montagne de la fille de Sion, vers la colline de Jérusalem. 10:28-32
36 Dans le texte: J’ai donné Adam.
37 Littéralement: son épaule.
42An
Ancêtre
v.: Père
Ancien
v. aussi: Vieillard
3.
D. s’avance pour accuser; Il se lève pour juger les peuples; dans le jugement Il vient, avec
les anciens et les princes de Son peuple: vous avez calciné la vigne, et ce que vous avez volé
aux pauvres est dans vos maisons. De quel droit écrasez-vous Mon peuple et broyez-vous
la face des pauvres? Verdict du Seigneur, D. des milices. 3:13
9.
Et D. retranchera d’Israël tête et queue, palme et roseau, en un seul jour. L’ancien et celui
qui redresse son visage, c’est la tête; la queue: ce sont le prophète et le maître du mensonge.
9:13-14
24.
Et en ce jour le Seigneur exercera Son jugement sur les milices d’en-haut dans les hauteurs
et sur les rois de la terre sur la terre. Ils seront rassemblés en un assemblage de prisonniers
pour la fosse; ils seront enfermés dans la geôle, et après des jours nombreux ils seront jugés.
38Confuse sera la lune , plein de honte le brûlant car le Seigneur des milices régnera sur la
montagne de Sion, sur Jérusalem; Sa gloire resplendira devant Ses anciens. 24:21- 23
37.
Et il envoya Eliakim, le préposé au palais, Chebna, le scribe, et les anciens des Cohanim,
couverts d’un sac, auprès d’Isaïe fils d’Amos, le prophète. 37:2
Âne
v. aussi: Onagre
1.
Le bœuf connaît son propriétaire, et l’âne la crèche de son maître – Israël ne connaît pas,
Mon peuple ne discerne pas. 1:3
21.
Car ainsi m’a parlé le Seigneur: Va, place le guetteur, qu’il voie et qu’il annonce! Il verra
un char, des cavaliers par paires, des hommes montant des ânes, des hommes montant des
chameaux, il devra faire preuve d’attention, d’une attention intense. Et le guetteur criera: Un
lion! Sur la tour de guet, Seigneur, je me tiens tout le jour, et à mon poste de garde je suis
debout toute la nuit! 21:6-8
30.
Oracle sur les animaux du Néguév, terre de détresse et d’angoisse, de la lionne, du félin, de
39la vipère, de la créature volante, où ils transportent leurs richesses à dos d’âne, et sur la
bosse des chameaux leurs trésors – vers un peuple sans utilité; un courant d’air que l’Égypte,
du vide pour le secours. Aussi l’appelai-Je Rahab – ils sont dans l’inaction. 30:6-7
°°
Alors vous estimerez impur le placage de vos idoles d’argent et le revêtement de vos statues
d’or, et vous les rejetterez comme des immondices, en disant: Hors d’ici! Et Il donnera la
pluie pour la semence dont tu ensemenceras la terre; le pain issu de la terre sera substantiel
et gras; en ce jour ton troupeau paîtra en une vaste pâture. Les bœufs et les ânes qui
travaillent la terre mangeront un fourrage d’oseille étendu par la fourche et le van. Et sur
38 Littéralement: la blanche.
39 Saraph, le séraphin; il ne s’agit évidemment pas d’une de ces créatures de feu entourant le trône céleste; certains
traduisent par: dragon.
43An
toute haute montagne, et sur toute hauteur il y aura des torrents et des eaux ruisselantes.
30:22-25
32.
La grêle grêlera sur la forêt et la ville s’effondrera d’effondrement – mais heureux serez-vous,
40qui semez sur toutes les eaux, et ferez circuler le bœuf et l’âne! 32:19-20
Anéantissement
54.
Oui, c’est Moi qui ai créé le forgeron qui souffle sur les braises et en tire l’ustensile de son
ouvrage; et Moi Je crée le destructeur qui anéantit. Aucun ustensile forgé contre toi ne peut
réussir; toute langue dressée contre toi pour te mener en jugement, tu la confondras. C’est
là le partage des serviteurs du Seigneur, justice de Ma part, parole du Seigneur. 54:16-17
Anfractuosité
42.
De tout temps Je Me suis tu, J’ai fait le sourd, Je Me suis dominé – et voici, Je vais haleter
comme une parturiente, inspirant et expirant tout ensemble; Je vais calciner monts et
collines, je vais flétrir tous leurs herbages, Je vais transformer les fleuves en îles et dessécher
les étangs Je ferai marcher les aveugles sur une route qu’ils ne connaissent pas, et Je les
conduirai par des chemins qui leur sont inconnus. Devant eux Je vais changer les ténèbres
en lumière et les rugosités en espace plan: J’accomplirai ces choses et je ne les abandonnerai
pas. 42:14-16
Ange
37.
Alors sortit un messager du Seigneur: il frappa dans le camp d’Achour cent-quatre-vingt-
cinq-mille – et le matin au lever: que des cadavres, des morts. Sennachérib le roi d’Assyrie
s’ébranla, alla, s’en retourna et fit halte à Ninive. 37:35-37
Angoisse
v. aussi: Crainte
65.
Je serai en allégresse en Jérusalem et en liesse en Mon peuple; on n’y entendra plus la voix
des pleurs et la voix des cris. Là il n’y aura plus de nourrisson de (peu) de jours ni de
vieillard qui ne remplisse ses jours: le jeune mourra à cent ans, et maudit sera le pécheur
centenaire. On bâtira des maisons et on les habitera, on plantera des vignes et on en mangera
le fruit. On ne bâtira plus pour qu’un autre habite, on ne plantera plus pour qu’un autre
mange; car les jours de Mon peuple seront comme les jours de l’arbre: mes élus useront
l’œuvre de leurs mains. Ils ne se lasseront pas pour rien et n’enfanteront plus dans l’angoisse.
Ils seront la souche bénie du Seigneur et leurs descendants avec eux. 65:18-23
Animal
30.
Oracle sur les animaux du Néguév, terre de détresse et d’angoisse, de la lionne, du félin, de
41la vipère, de la créature volante, où ils transportent leurs richesses à dos d’âne, et sur la
bosse des chameaux leurs trésors – vers un peuple sans utilité; un courant d’air que l’Égypte,
du vide pour le secours. Aussi l’appelai-Je Rahab – ils sont dans l’inaction. 30:6-7
40.
Voici! Les nations? Une gouttelette d’un seau! Un brin sur une balance! Il soulève les îles
comme un grain de poussière. Le Liban? Pas assez pour Son brasier! Et Ses animaux! Pas
assez pour un holocauste! Toutes les nations sont devant Lui comme rien: elles sont pour
40 Littéralement: qui enverrez la patte.
41 Saraph, le séraphin; il ne s’agit évidemment pas d’une de ces créatures de feu entourant le trône céleste; certains
traduisent par: dragon.
44An
42Lui comme le néant, comme bouleversées ! À qui comparer D., et de quelle image le
représenteriez vous? 40:15-18
43.
Ne vous souvenez pas des premières; ne considérez pas l’auparavant: Voici, Je vais faire du
neuf: il s’épanouira maintenant, ne le saurez-vous pas? C’est que je vais faire une route
dans le désert et des rivières dans les étendues arides. Les animaux des champs vont
43m’honorer, chacals et autruches . – car J’ai donné de l’eau au désert, et des rivières dans
les étendues arides pour abreuver Mon peuple que J’ai élu, ce peuple que J’ai façonné pour
Moi – ils le relateront dans Ma louange. 43:18-21
46.
Bel a fléchi, Nebo s’est affaissé; leur statues sont sur des animaux, des bêtes de somme; ces
charges qui vous accablaient sont le fardeau épuisant des bêtes de somme. Ensemble ils ont
fléchi et se sont affaissés, le fardeau ne peut être sauvé et leurs êtres vont aller en captivité.
46:1-2
56.
Tous les animaux des champs, venez manger, et vous tous, animaux de la forêt. 56:9
63.
Son peuple se souvint des jours d’autrefois, de Moïse: où était Celui qui les fit monter de
la mer, le berger de ses brebis, Celui qui avait mis en son sein l’esprit de Sa sainteté ? Celui
qui accompagna la droite de Moïse du bras de Sa splendeur, Celui qui devant eux fendit
les eaux pour Se faire un Nom éternel? Il les fit aller dans les abîmes, comme un cheval
dans le désert, sans trébucher. Comme l’animal qui descend dans une gorge, l’esprit du
Seigneur les mena au repos – oui, Tu guidas ton peuple pour Te faire un Nom de splendeur.
63:11-14
Anneau
37.
Que tu restes, que tu sortes, que tu ailles, Je le sais – et ton irritation contre Moi. Tu t’irrites
contre Moi? Ton vacarme est monté à Mon oreille, Je l’ai entendu; et je fixerai Mon anneau
à ta narine et Mon mors à tes lèvres; et Je te ferai retourner par le chemin de ta venue ici.
37:29
Année
21.
C’est devant les glaives qu’ils ont fui, devant le glaive dénudé, devant l’arc tendu, devant le
poids de la guerre. Car ainsi m’a parlé mon Seigneur: encore une année comme les années
du salarié, et toute la gloire de Kédar sera achevée. Et le reste des nombreux archers, des
vaillants, des fils de Kédar s’amoindrira, car ainsi a parlé le Seigneur, D. d’Israël. 21:15-17
29.
Malheur! Ariel, Ariel! Cité où campa David! Ajoutez l’année à l’année; que les fêtes se
déroulent – et Je harcèlerai Ariel, ce sera gémissements et gémissements, voici ce que sera
pour Moi Ariel! 29:1
37.
Et voici un signe pour toi (Ezéchias): cette année la repousse; la deuxième année le regain;
mais la troisième année vous sèmerez, vous moissonnerez, vous planterez de la vigne et vous
en mangerez le fruit. Les débris rescapés de la maison de Yehoudah ajouteront une racine
en bas et feront fruit en haut. Car de Jérusalem sortira un reste, et de la montagne de Sion
des débris – le pouvoir créatif du Seigneur des milices réalisera cela. 37:30-32
42 Un « tohu », le désordre primordial de la création.
43 Une fois de plus les avis divergent sur la nature exacte des oiseaux du désert. Pour Chouraqui ce sont des hiboux.
45An
38.
La parole du Seigneur s’adressa alors à Isaïe, disant: Va, et dis à Ezéchias: Ainsi parle le
Seigneur, Dieu de David ton père: J’ai entendu ta prière; J’ai vu tes larmes: voici, J’ajouterai
à tes jours quinze années; Je te délivrerai de la paume du roi d’Assyrie ainsi que cette ville
et Ma protection sera sur cette ville. 38:4-6
°°
Poème pour Ezéchias, roi de Yehoudah, sur sa maladie – il survécut à son mal: J’ai dit: au
mitan de mes jours j’irai aux portes du Chéol, châtié du reste de mes années. J’ai dit: Je ne
verrai plus le Seigneur, le Seigneur sur la terre des vivants; je ne verrai plus d’humain parmi
ceux qui séjournent dans la durée. Mon âge s’en va, emporté loin de moi comme une tente
de berger; comme en tissage ma vie s’est pliée, tranchée de la trame – du jour à la nuit Tu
m’as achevé. 38:9-12
°°
Je m’avancerai toutes mes années dans l’amertume de mon âme. Le Seigneur est sur eux,
44ils vivent, et tout ce qui est en eux est vie de mon esprit ; prête-moi force et fais moi vivre!
38:16
61.
L’esprit du Seigneur D. est sur moi, car le Seigneur m’a oint pour faire une annonce aux
humbles, Il m’envoie pour panser les cœurs brisés, pour crier aux captifs leur libération et
aux prisonniers leur élargissement; pour proclamer une année de volonté divine, jour de
vengeance pour notre D., pour consoler tous les endeuillés; pour mettre aux endeuillés de
Sion et leur donner, à la place de cendre, un bijou, à la place du deuil une huile d’allégresse,
et une draperie de louange à la place d’un esprit abattu; et on les appellera justification,
plantation du Seigneur pour resplendir. 61:1-3
63.
C’était jour de vengeance en Mon cœur, l’année de Ma rétribution était en marche. J’ai
regardé: Personne pour M’aider! Je Me suis désolé: Personne pour Me soutenir! Mon bras
a été Mon secours et Mon ébullition Mon soutien! Alors en Mon courroux J’ai piétiné les
peuples, en Mon ébullition Je les ai brisés et J’ai fait descendre à terre leur pulpe. 63:4-6
65.
Je serai en allégresse en Jérusalem et en liesse en Mon peuple; on n’y entendra plus la voix
des pleurs et la voix des cris. Là il n’y aura plus de nourrisson de (peu) de jours ni de
vieillard qui ne remplisse ses jours: le jeune mourra à cent ans, et maudit sera le pécheur
centenaire. On bâtira des maisons et on les habitera, on plantera des vignes et on en mangera
le fruit. On ne bâtira plus pour qu’un autre habite, on ne plantera plus pour qu’un autre
mange; car les jours de Mon peuple seront comme les jours de l’arbre: mes élus useront
l’œuvre de leurs mains. Ils ne se lasseront pas pour rien et n’enfanteront plus dans l’angoisse.
Ils seront la souche bénie du Seigneur et leurs descendants avec eux. 65:18-23
Annonce, Annoncer, Annonciateur
21.
Car ainsi m’a parlé le Seigneur: Va, place le guetteur, qu’il voie et qu’il annonce! Il verra
un char, des cavaliers par paires, des hommes montant des ânes, des hommes montant des
chameaux, il devra faire preuve d’attention, d’une attention intense. Et le guetteur criera: Un
lion! Sur la tour de guet, Seigneur, je me tiens tout le jour, et à mon poste de garde je suis
debout toute la nuit! 21:6-8
44 Ce passage est assez obscur; nous avons choisi la traduction la plus littérale possible plutôt que de nous livrer à
des interprétations.
46An
40.
Monte sur une montagne altière, annonciatrice de Sion, élève et force ta voix, annonciatrice
de Jérusalem, élève-la sans crainte et dis aux villes de Yehoudah: Voici votre D.! Voici le
Seigneur D., Il vient en force, Son bras gouverne pour lui; voici, Son salaire est avec Lui,
Son œuvre est devant Lui! Comme un berger Il fait paître son troupeau; de Son bras il
rassemble les agneaux, Il les porte sur Son sein et conduit celles qui allaitent. 40:9-11
41.
En premier à Sion: voici! Les voilà! et à Jérusalem j’ai donné un annonciateur. Je regarde:
personne! Et parmi eux, pas de conseiller; je les interroge, pas un mot en réponse! Ils sont
45tous néant, de leur œuvre sort du vent et votre choix est le désordre. 41:27-29
52.
Qu’ils sont agréables sur les montagnes les pieds du messager, celui qui fait entendre la
paix, qui annonce le bien, qui fait part du salut et qui dit à Sion: Ton Seigneur règne! 52:7
61.
L’esprit du Seigneur D. est sur moi, car le Seigneur m’a oint pour faire une annonce aux
humbles, Il m’envoie pour panser les cœurs brisés, pour crier aux captifs leur libération et
aux prisonniers leur élargissement ; pour proclamer une année de volonté divine, jour de
vengeance pour notre D., pour consoler tous les endeuillés; pour mettre aux endeuillés
de Sion et leur donner, à la place de cendre, un bijou, à la place du deuil une huile
d’allégresse, et une draperie de louange à la place d’un esprit abattu; et on les appellera
justification, plantation du Seigneur pour resplendir. Et on rebâtira les ruines d’autrefois,
on relèvera la désolation des premiers, on rénovera les villes ruinées et les désolations
d’âge en âge. 61:1-4
Annuler 44.
Ainsi parle le Seigneur, le libérateur d’Israël, qui t’a façonné depuis la matrice: Je suis le
Seigneur, qui fait tout: à Moi seul Je déploie les cieux, de Moi-même J’étends la terre.
J’annule les présages des augures, Je fais délirer les devins, Je fais revenir les sages en arrière
et J’affole leur science. 44:24-25
Antan 37.
N’as-tu pas entendu que de loin J’ai fait cela, que Je l’ai organisé depuis les jours d’antan,
que maintenant Je l’ai suscité – pour que soient dévastées les collines et détruites les villes
fortes? 37:26
51.
Réveille-Toi, Réveille-Toi! Revêts-Toi de force, ô bras du Seigneur! Réveille-Toi comme aux
jours d’antan, aux âges d’éternité: n’est-ce pas Toi qui as pourfendu Rahab et transpercé le
Crocodile? N’est-ce pas Toi qui as asséché la mer, les eaux du gouffre immense, et qui as placé
dans les abîmes de la mer une route pour le passage des libérés? Les rachetés du Seigneur
reviendront, ils iront à Sion dans l’allégresse, une joie comme coiffure sur la tête; l’exultation
et la joie les atteindront, l’affliction et les gémissements prendront la fuite. 51:9-11
Antiquité
v. aussi: Passé; v. aussi: Premiers, premières
23.
Passez Tarsis, habitants de l’île et lamentez-vous! Y a-t-il pour vous de quoi exulter à propos
de cette cité des temps anciens où l’on venait de loin pour s’y installer? Qui donc a conçu
45 Cette dernière phrase est un peu elliptique: a) le verbe sortir ne figure pas dans le texte, mais l’action de sortir est
indiquée par le suffixe « m », (mem); b) le mot désordre est une faible traduction du mot « tohu », le désordre originel
de la création.
47An
cela à l’encontre de Tyr qui couronnait, Tyr dont les courtiers étaient des princes et les
marchands des glorieux sur la terre? C’est le Seigneur des milices qui l’a conçu pour abattre
l’orgueil de tout ce luxe et pour humilier tous les glorieux sur la terre. 23:6-9
45.
Qui, depuis les temps lointains, à fait entendre tout cela, et depuis lors le rapporte? Qui,
sinon Moi, et il n’y en a pas d’autre? Hors Moi, pas de D. juste et sauveur! Vers Moi tournez
votre face, tous les confins de la terre, et vous serez sauvés, car Je suis D. et Il n’y en a pas
d’autre! En Moi J’ai juré, parole juste sortie de Ma bouche, qui ne sera pas révoquée, que
tout genou pliera et que toute langue s’engagera, disant: En D., en Moi justice et force!
Vers Lui viendront, honteux, ceux qui se sont enflammés contre Lui: en D. sera justifiée et
louée toute la semence d’Israël. 45:21-25
Antre
65.
On pouvait Me rechercher sans le demander, on pouvait Me trouver sans Me chercher; Je
disais: Me voici, Me voici! à un peuple qui n’invoquait plus Mon Nom. Tout le jour Je
tendais Mes mains vers un peuple rebelle s’avançant dans une voie qui n’était pas bonne,
selon leurs pensées, un peuple qui sans arrêt Me fâche devant Ma face, qui sacrifie dans les
jardins et encense sur des briques, qui habite dans les tombeaux, qui passe ses nuits dans
des antres, qui mange de la viande de porc et verse des pourritures dans ses pots. 65:1-4
Apercevoir
v.: Voir
Aplanir
45.
Ainsi parle le Seigneur à Son oint, à Cyrus: J’ai mis Ma force dans sa droite pour assujettir
les nations devant lui, pour délier les ceintures des rois, pour ouvrir devant lui les portes,
pour que ne se referment plus les portails. Moi, Je marcherai devant toi, J’aplanirai les
hauteurs, Je briserai les portes d’airain et Je romprai les barres de fer. Je te donnerai les
trésors des ténèbres et les richesses cachées, afin que tu saches que Je suis le Seigneur, le
D. d’Israël, qui t’appelle de ton nom. 45:1-3
°°
C’est moi qui l’ai suscité dans la justice; J’aplanirai toutes ses routes, il rebâtira ma ville, il
renverra Mon exil – non pas pour un prix, non pour un pot-de-vin, dit le Seigneur des
milices. 45:13
Apparaître, apparence
51.
Prête-Moi attention, Mon peuple! Prête l’oreille Mon peuple! Car la Torah émane de Moi,
et J’établis Ma justice comme lumière pour les nations. Ma justice est proche, Mon salut
46apparaît et Mon bras va juger les nations. Les îles espèrent en Moi et comptent sur Mon
bras. 51:4-5
52.
Voici, mon serviteur est doué d’intelligence, il s’élèvera, il s’exaltera, il se haussera – alors
que des multitudes se désolaient à son sujet car il n’avait plus figure humaine, son apparence
n’était plus celle d’un fils d’Adam. Mais de nombreux peuples seront stupéfaits devant lui,
et devant lui des rois auront bouche close pour avoir vu ce qui ne leur avait pas été raconté
et pour avoir pris connaissance de ce qu’ils n’avaient pas entendu. 52:13-15
46 Littéralement: sort.
48Ap
53.
Qui croira à ce que nous avons entendu? Et le bras du Seigneur, pour qui s’est-il découvert?
Il est monté devant Lui comme un surgeon, comme une racine en sol aride. Au regard il
n’avait ni forme ni beauté, ni apparence pour séduire. Méprisé, rejeté par les humains,
homme de douleur, imprégné de maux, comme le visage caché de nous, un méprisé auquel
on ne pense pas. Et pourtant c’était lui qui portait nos maux, il était chargé de nos
souffrances – et nous pensions qu’il était touché, frappé par D., humilié. Mais il a été
transpercé pour nos péchés et écrasé par nos fautes – la morale de notre paix est sur lui et
en sa blessure est notre guérison. 53:1-5
Appartenir
44.
Oui, Je répands l’eau sur l’assoiffé, le liquide sur l’étendue asséchée – ainsi répandrai-Je
Mon souffle sur ton rejet et Ma bénédiction sur ta descendance: ils germeront entre les
herbages comme le saule près des cours d’eau. L’un dira: j’appartiens au Seigneur; l’autre
appellera au nom de Jacob; celui-ci écrira sur sa main: Je suis au Seigneur – et il sera
nommé du nom d’Israël. 44:3-5
Appauvrissement
17.
Et pour le reste d’Aram il en sera comme de la gloire des enfants d’Israël – oracle du
Seigneur des milices. En ce jour la gloire de Jacob s’appauvrira, tandis que sa graisse
deviendra maigreur. 17:3-4
Appel, appelé, appeler
36.
Le grand échanson se redressa alors et lança d’une voix puissante un appel en judéen,
disant: Écoutez les paroles du grand roi, du roi d’Assyrie. Ainsi parle le roi: Ne vous laissez
pas abuser par Ezéchias car il ne pourra vous sauver. Et qu’Ezéchias ne vous fasse pas avoir
confiance en D. en vous disant: Il secourra, oui le Seigneur nous secourra, cette ville ne sera
pas livrée aux mains du roi d’Assyrie. N’écoutez pas Ezéchias, car ainsi parle le roi
d’Assyrie: Faites avec moi une bénédiction et sortez vers moi ; mangez, chaque homme, de
sa vigne, chacun de son figuier, et buvez chacun de sa citerne – jusqu’à ce que je vienne et
que je vous prenne, vers une terre comme votre terre, terre de céréales et de moût, terre de
blé et de vigne. 36:13-17
40.
Une voix appelle dans le désert: nivelez le chemin du Seigneur; pour notre D. frayez un
sentier dans l’étendue aride! Que tout vallon s’exhausse et que toute montagne, toute colline
s’abaisse! Que les reliefs s’aplanissent et que les crêtes se creusent! Et la gloire du Seigneur
se manifestera. Toute chair, ensemble, le verra, ainsi le proclame la bouche du Seigneur.
40:3-5
°°
47Il ramène à rien les princes; et les juges de la terre Il les réduit au bouleversement . À
peine plantés, à peine semés, à peine leur tronc enraciné en terre, Il souffle sur eux, ils
dessèchent et l’ouragan les emporte comme du chaume. À qui Me comparerez-vous, pour
ressembler à qui? dit le Saint. Levez vos yeux vers le haut et voyez qui a créé ceux-là! Il a
fait sortir leur milice en nombre et les appelle tous par leur nom: puissance, bravoure et
force, pas un ne manque. 40:23-26
47 Au « tohu », le bouleversement, le désordre du stade initial de la création.
49Ap
41.
Qui a suscité de l’Orient Celui qui appelle Ses pas à la justice? 41:2
°°
Et toi Israël, Mon serviteur, Jacob, que J’ai choisi, lignée d’Abraham qui m’aimait, toi que
J’ai agrippé des confins de la terre, que J’ai appelé du sein de la noblesse, à toi Je dis: Tu es
Mon serviteur, Je t’ai choisi, Je ne te rejette pas. Ne crains pas, car Je suis avec toi, ne t’effare
pas, car Je suis ton D.: Je t’affermis, et même Je t’assiste et même Je te soutiens par Ma
droite de justice. 41:8-10
°°
Du Nord Je l’ai suscité, et il arrive; du soleil du Levant il appelle par Mon Nom. Il vient!
Les officiers sont comme du limon – comme le potier il foule l’argile. Qui l’a décrit dès
l’origine pour que nous le sachions? Depuis l’auparavant, pour que nous disions: un juste?
Mais il n’y a pas de rapporteur, mais il n’y a personne pour faire entendre, mais il n’y a
personne pour écouter vos paroles. 41:25-26
42.
Moi le Seigneur Je t’ai appelé pour la justice, J’ai donné force à ta main, Je t’ai façonné,
Je t’ai donné l’alliance du peuple, lumière des nations – pour dessiller les yeux aveugles,
pour faire sortir le captif de la geôle et ceux qui se tiennent dans les ténèbres de la prison.
42:6-7
43.
Et maintenant, ainsi parle le Seigneur, ton créateur, Jacob, celui qui t’a façonné, Israël: ne
crains pas, car Je t’ai racheté, Je t’appelle par ton Nom, car tu es mien. 43:1
°°
Ne crains pas, car Je suis avec toi; de l’Orient Je ferai venir ta semence, et de l’Occident Je
te rassemblerai; Je vais dire au Septentrion: Donne! Et au Sud: Ne retiens pas! Fais venir
Mes fils des lointains, et Mes filles des confins de la terre, et tout chacun appelé selon Mon
Nom, que j’ai créé pour Ma gloire, que J’ai façonné et même que J’ai fait: Je vais faire sortir
ce peuple aveugle, qu’il ait des yeux, et ces sourds, qu’ils aient des oreilles. 43:5-8
°°
Et tu ne M’as pas appelé, Jacob! Car tu t’es lassé de Moi, Israël! Tu ne m’as pas apporté
l’agneau de ton sacrifice, Tu ne m’as pas honoré de tes offrandes; Je ne t’ai pas surchargé
par l’offrande du soir et Je ne t’ai pas fatigué pour l’encens! Tu ne m’as pas acheté une
canne avec de l’argent; tu ne M’as pas rassasié avec la graisse de tes sacrifices – tu M’as
plutôt asservi par tes péchés et tu M’as lassé par tes fautes. Je suis, Je suis Celui qui efface
tes péchés en vertu de Moi – tes fautes, Je ne M’en souviendrai pas. Souviens-Toi de Moi!
43:22-25
44.
Oui, Je répands l’eau sur l’assoiffé, le liquide sur l’étendue asséchée – ainsi répandrai-Je
Mon souffle sur ton rejet et Ma bénédiction sur ta descendance: ils germeront entre les
herbages comme le saule près des cours d’eau. L’un dira: j’appartiens au Seigneur; l’autre
appellera au nom de Jacob; celui-ci écrira sur sa main: Je suis au Seigneur – et il sera
nommé du nom d’Israël. 44:3-5
45.
Ainsi parle le Seigneur à Son oint, à Cyrus: J’ai mis Ma force dans sa droite pour assujettir
les nations devant lui, pour délier les ceintures des rois, pour ouvrir devant lui les portes, pour
que ne se referment plus les portails. Moi, Je marcherai devant toi, J’aplanirai les hauteurs,
Je briserai les portes d’airain et Je romprai les barres de fer. Je te donnerai les trésors des
ténèbres et les richesses cachées, afin que tu saches que Je suis le Seigneur, le D. d’Israël,
50Ap
qui t’appelle de ton nom. C’est en faveur de Mon serviteur Jacob et d’Israël, Mon élu, que
Je t’ai appelé par ton nom: Je t’ai donné un titre, sans que tu Me connaisses. 45:1-4
46.
Souvenez-vous des choses premières, des temps anciens; car Je suis D., il n’est pas d’autre
Seigneur: comme Moi il n’est rien. Depuis le commencement Je fais état de ce qui va
advenir, et d’avance de ce qui n’a pas été fait. Je dis – et Mon dessein se lève, et tout Mon
désir Je l’accomplis. De l’Orient j’appelle un rapace, d’une terre lointaine l’homme de Mon
conseil. Je parle – et Je fais arriver; Je façonne – et J’accomplis. Écoutez-Moi, hommes au
cœur endurci, qui vous tenez loin de la justice! Ma justice est proche, Mon salut n’est pas
lointain, il ne tardera pas: dans Sion Je donnerai le salut à Israël Ma splendeur. 46:9-12
47.
Descends et assieds-toi dans la poussière, vierge fille de Babel! Assieds-toi par terre, sans
siège, fille de Chaldée! Car on ne t’appellera plus la délicate, l’exquise! Saisis la meule et
mouds la farine! Dénoue ton voile, retrousse ta traîne, découvre tes mollets pour passer les
rivières! Ton intimité sera découverte et on verra ta honte: Je vais Me venger sans
rencontrer quiconque. Notre libérateur est le Seigneur des milices, Son Nom est: le Saint
d’Israël. Sois assise en silence, avance dans la ténèbre, fille de Chaldée, car on ne t’appellera
plus la puissante des États. 47:1-5
48.
Écoutez ceci, maison de Jacob qui vous faites appeler du nom d’Israël, vous qui sortez des
eaux de Yehoudah, qui jurez par le Nom du Seigneur, qui avez en mémoire le D. d’Israël
– non selon la vérité ni selon la justice! car ils se désignent selon la Ville sainte et s’appuient
sur le D. d’Israël, le Seigneur des milices est Son nom. 48:1-2
°°
Eh non ! tu n’avais pas entendu, tu ne savais pas, car avant ton oreille ne s’était pas ouverte!
Car Je savais l’étendue de ta perfidie, et que dès la matrice on t’appelait le rebelle. À cause
de Mon Nom, je vais différer Ma colère; pour Ma louange, pour toi je vais la refréner, de
façon à ne pas te trancher. 48:8-9
°°
Écoute-Moi, Jacob, Israël, Mon appelé: Je suis Lui! Je suis le premier, et aussi le dernier.
De Ma main J’ai fondé la terre et Ma droite a étendu les cieux. Je les appelle et ensemble
ils se tiennent. Rassemblez-vous tous et écoutez-Moi! Qui parmi eux a rapporté cela?
48:12-14
49.
Îles, écoutez-Moi! Peuples des lointains, prêtez attention! Le Seigneur m’a appelé dès la
matrice; Il a mémorisé mon nom dès le sein de ma mère. Il a érigé ma bouche en un glaive
tranchant; Il m’a abrité à l’ombre de Sa main; Il m’a posté en flèche acérée et dissimulé dans
Son carquois. Et Il m’a dit: Tu es Mon serviteur, Israël, en qui Je resplendis. Et moi j’ai dit:
En vain je me suis fatigué: pour le désordre, pour le courant d’air j’ai épuisé ma force! Mais
non! Mon jugement est avec le Seigneur, et avec mon D. mon œuvre. Et maintenant dit le
Seigneur, qui m’a formé dès la matrice comme Son serviteur, pour faire retourner vers Lui
Jacob, pour qu’Israël se rassemble pour Lui, pour que je trouve gloire aux yeux du Seigneur
– mon D. est ma force, et Il dit: c’est trop aisé pour toi d’être Mon serviteur pour relever
les tribus de Jacob et faire revenir les rescapés d’Israël, Je vais te donner comme la lumière
des nations, pour être Mon salut jusqu’au confins de la terre. Ainsi parle le Seigneur, le
libérateur d’Israël, son Saint, à l’être méprisé, au peuple honni, au serviteur des gouvernants:
des rois verront et se lèveront, des princes se prosterneront – à cause du Seigneur qui est
fidèle, du Saint d’Israël qui t’a élu. 49:1-7
51Ap
50.
Pourquoi suis-Je venu – et il n’y avait personne? Pourquoi ai-Je appelé, et personne n’a
répondu ? Est-elle courte, trop courte, Ma main, pour racheter ? N’ai-Je pas en Moi la force
pour délivrer? 50:2
51.
Écoutez-Moi, vous qui poursuivez la justice, vous qui recherchez le Seigneur! Regardez le
roc d’où vous fûtes taillés, et le marteau du Puits de carrière d’où vous avez été pris. Jetez
vos regards sur Abraham votre père et Sarah qui vous a enfantés: Je l’ai appelé, lui seul, Je
l’ai béni et Je l’ai multiplié. 51:1-2
54.
Oui, comme une femme abandonnée, au souffle difficile, le Seigneur t’a appelée: la femme
de la jeunesse peut-elle être rejetée? Ainsi dit le Seigneur: Un petit instant Je t’avais
abandonnée, et dans une grande pitié Je vais te mettre en société. 54:6-7
55.
Voici, tu appelleras une nation que tu ne connais pas ; et une nation qui ne te connaît
pas courra vers toi, à cause du Seigneur ton D., du Saint d’Israël car il t’a fait resplendir.
Cherchez le Seigneur quand Il peut être trouvé, appelez-Le pendant qu’il est proche.
55 :5-6
58.
Pourquoi avons-nous jeûné sans que Tu le voies? Et pourquoi avons-nous mortifié notre
être sans que Tu le saches? Voici: Au jour de votre jeûne vous trouvez des affaires et vous
opprimez ceux qui peinent pour vous. Voici: vous jeûnez pour vous quereller, pour vous
disputer et frapper avec le poing de la méchanceté; vous ne jeûnez pas ce jour pour faire
entendre votre voix dans les hauteurs. Est-ce là le jeûne que Je choisis, un jour où l’homme
48mortifie son être? Courber la tête comme un roseau, exhiber sac et cendre – est-ce cela
que tu appelles un jeûne, un jour selon la volonté du Seigneur? 58:3-5
°°
Et si tu reviens de ton piétinement du chabat et de l’accomplissement de ton désir en ce jour
de Ma sainteté, et si tu appelles le chabat un délice, une sanctification de la gloire du
Seigneur, et si Tu le glorifies en ne suivant pas ta voie, en ne te trouvant pas d’affaire et en
ne parlant pas de futilité – alors tu te délecteras du Seigneur; Je te ferai chevaucher les
hauteurs de la terre, Je te nourrirai de l’héritage de ton père Jacob, oui, la bouche du
Seigneur le dit. 58:13-14
60.
La gloire du Liban viendra vers toi, le cyprès, le pin et l’if, ensemble, pour donner de la
magnificence au lieu de Mon sanctuaire, pour que Je glorifie l’endroit de Mes pieds. Et c’est
courbés que les fils de tes oppresseurs viendront vers toi; ils se prosterneront jusqu’à la
plante de tes pieds, tous ceux qui te méprisaient; ils t’appelleront cité du Seigneur, Sion du
Saint d’Israël. 60:13-14
°°
On n’entendra plus parler de violence dans ton pays, ni de razzia ni de brèche en tes
frontières; tu appelleras tes remparts: Salut, et tes portes: Louange. 60:18
61.
L’esprit du Seigneur D. est sur moi, car le Seigneur m’a oint pour faire une annonce aux
humbles, Il m’envoie pour panser les cœurs brisés, pour crier aux captifs leur libération et
aux prisonniers leur élargissement; pour proclamer une année de volonté divine, jour de
48 Littéralement: sortir.
52Ap
vengeance pour notre D., pour consoler tous les endeuillés; pour mettre aux endeuillés de
Sion et leur donner, à la place de cendre, un bijou, à la place du deuil une huile d’allégresse,
et une draperie de louange à la place d’un esprit abattu; et on les appellera justification,
plantation du Seigneur pour resplendir. 61:1-3
°°
Des étrangers seront debout pour faire paître vos ovins; les fils de l’étranger seront vos
laboureurs et vos vignerons – mais vous, vous serez appelés prêtres du Seigneur et on dira
de vous: Officiants de notre D.; vous vous nourrirez de l’opulence des nations et vous vous
parerez de leur gloire. 61:5-6
62.
Alors les peuples verront ta justice et tous les rois ta gloire, et ils t’appelleront d’un nom
nouveau que désignera la bouche du Seigneur. Tu seras une couronne de splendeur dans
la main du Seigneur, une tiare royale dans la paume de ton D.. On ne t’appellera plus
« l’abandonnée » ; ta terre on ne l’appellera plus « la désolation » : on t’appellera « désir du
Seigneur », et ta terre, « l’Épousée » ; car le désir du Seigneur est en toi, et ta terre est
49épousée. Comme le jeune homme épouse la vierge tes fils s’uniront à toi. Et l’allégresse
du fiancé à propos de la fiancée sera l’allégresse de ton D. à ton propos. 62:2-5
°°
Voici que le Seigneur se fait entendre jusqu’aux confins de la terre. Dites à la fille de Sion:
voici qu’arrive ton secours. Le voici, avec Son salaire et, devant Lui, Son œuvre. Et ils les
appelleront: « Peuple saint, rachetés du Seigneur » ; et toi on t’appellera: « La ville
recherchée, celle qui n’est pas abandonnée ». 62 :11-12
65.
Mais vous qui abandonnez le Seigneur, qui oubliez la montagne de Ma sainteté, qui dressez
une table pour Gad et remplissez un mélange pour Meni, Je vous mesurerai par l’épée,
vous vous courberez tous dans un massacre: car J’ai appelé et vous n’avez pas répondu, J’ai
parlé et vous n’avez pas écouté, vous avez fait ce qui est mal à Mes yeux et choisi ce que
Je ne désire pas. 65:11-12
°°
Vous laisserez votre nom en jurement pour mes élus: Que D. mon Seigneur te fasse mourir!
Mais Il appellera Ses serviteurs d’un autre nom; pour que, qui se bénit sur terre se bénisse
dans le D. de la foi; que, qui jure sur la terre jure par le D. de la foi; oui, on oubliera les
dévastations premières car elles seront voilées à Mes yeux. 65:15-16
66.
On égorge un bœuf, on frappe un homme, on immole un ovin, on assomme un chien, on
fait monter une offrande d’après midi – et c’est du sang de porc; on fait un mémorial
50d’encens, on bénit une iniquité : c’est qu’ils choisissent leurs voies; leur être désire leurs
abjections. Moi aussi Je choisirai leurs persécuteurs et J’attirerai sur eux l’effroi – parce que
J’ai appelé, et on n’a pas répondu, J’ai parlé et on n’a pas entendu; ils ont fait ce qui est mal
à Mes yeux et choisi ce que Je ne désire pas. 66:3-4
Application
38.
Et Isaïe dit: Qu’on apporte un gâteau de figues, qu’on l’applique sur l’ulcère, et il vivra.
Ezéchias dit: Quel est le signe selon lequel je monterai à la maison du Seigneur? 38:21-22
49 Banaykh: on peut traduire comme nous l’avons écrit, mais aussi par: « ton bâtisseur s’unira à toi ». En effet la racine
BN peut s’isoler dans « fils » et dans « bâtir ».
50 AVN ou EVN: on peut aussi traduire par une pierre: une statue, une idole.
53Ap
Apporter
49.
Ils apporteront tes fils en leur sein, et tes filles, ils les porteront sur l’épaule. Des rois seront
tes tuteurs, et leurs princesses tes nourrices; leur nez à terre ils se prosterneront devant toi
et lécheront la poussière de tes pieds – et tu sauras que Je suis le Seigneur: ceux qui espèrent
en Moi ne seront pas dans la honte. 49:22-23
60.
Les fils de l’étranger bâtiront tes murailles, leurs rois te serviront; car dans Mon courroux
Je t’avais frappée et selon Ma volonté Je te fais miséricorde. Tes portes seront toujours
ouvertes, ni le jour ni la nuit elles ne seront fermées, pour qu’on apporte vers toi l’opulence
des nations et que leurs rois soient introduits. 60:10-11
Apprendre
29.
C’est pourquoi ainsi parle le Seigneur à la maison de Jacob, Lui qui a racheté Abraham:
Ce n’est pas maintenant que Jacob aura honte, ce n’est pas maintenant que son visage
blêmira! Car quand ses enfants verront l’œuvre de Mes mains en leur sein, ils sanctifieront
Mon Nom, ils sanctifieront le Saint de Jacob, et redouteront le D. d’Israël. Les esprits égarés
auront accès à l’intelligence et les rouspéteurs apprendront la leçon. 29:22-24
Après (substantif)
47.
Car tu ne prenais pas tout cela à cœur, tu ne te rappelais pas l’après. 47:8
Après-midi
66.
On égorge un bœuf, on frappe un homme, on immole un ovin, on assomme un chien, on
fait monter une offrande d’après midi – et c’est du sang de porc; on fait un mémorial
51d’encens, on bénit une iniquité : c’est qu’ils choisissent leurs voies; leur être désire leurs
abjections. Moi aussi Je choisirai leurs persécuteurs et j’attirerai sur eux l’effroi – parce que
J’ai appelé, et on n’a pas répondu, J’ai parlé et on n’a pas entendu; ils ont fait ce qui est mal
à Mes yeux et choisi ce que Je ne désire pas. 66:3-4
Approcher, s’approcher
41.
Îles, faites silence devant Moi! Peuples, renouvelez votre force! Ainsi avancez et parlez! Et
ensemble nous nous approcherons de la justice. 41:1
48.
Le Seigneur l’aime: il accomplit Son désir à l’égard de Babel et Son bras contre les
Chaldéens. Moi, Moi, j’ai dit et même j’ai crié! Je l’ai fait venir et il réussit dans son chemin.
Approchez de moi et écoutez ceci: depuis le début je n’ai pas parlé dans le secret, depuis
le temps de l’événement j’étais là, et maintenant le Seigneur D. m’envoie avec Son esprit.
48:14-15
50.
Proche est mon justificateur: qui plaidera contre moi? Ensemble nous nous dresserons.
Qui est le maître de mon jugement? Qu’il s’approche de moi! 50:7-8
54.
Infortunée, secouée par les vents, inconsolée, voici: Je vais moi-même cimenter tes pierres
d’escarboucles et tes fondations de saphirs. Ton soleil sera de porphyre, tes portes
d’améthyste et tes confins en pierres précieuses. Tous tes fils seront des disciples du
Seigneur, immense sera la paix de tes fils. Tu seras affermie de justice, éloignée de
51 AVN ou EVN: on peut aussi traduire par une pierre: une statue, une idole.
54Ar
l’oppression, et tu ne craindras pas: la terreur ne s’approchera pas de toi. Et si l’épouvante
venait à t’épouvanter ce ne serait pas avec Moi: quiconque voudrait résider avec toi
tomberait. 54:10-15
57.
Tu t’approches du Mélékh avec de l’huile et tu prodigues des parfums, tu envoies tes
messagers au loin – et tu t’abaisses jusqu’au Chéol. Ce cheminement immense te fatigue?
Mais ne dis pas: Désespérant! Tu retrouveras la vitalité de ta main, ne faiblis pas. 57:9-10
Approvisionner, s’approvisionner
55.
Holà! Vous tous qui avez soif, venez vers l’eau! Et si vous n’avez pas d’argent, venez,
approvisionnez-vous et mangez! Venez, approvisionnez-vous, sans argent, sans prix, en vin
52et en lait ! Pourquoi préparez -vous de l’argent pour ce qui n’est pas du pain, et votre peine
pour ce qui ne rassasie pas? Écoutez, écoutez-Moi, et vous mangerez bien: vos êtres se
délecteront de gras. Prêtez l’oreille, venez à Moi, et votre être vivra; Je conclurai avec vous
une paix éternelle avec les grâces de la fidélité à David, que J’ai donné comme témoin aux
peuples, comme guide et législateur pour les nations. 55:1-4
Appui, appuyer, s’appuyer
48.
Écoutez ceci, maison de Jacob, vous qui vous faites appeler du nom d’Israël, vous qui sortez
des eaux de Yehoudah, qui jurez par le Nom du Seigneur, qui avez en mémoire le D. d’Israël
– non selon la vérité ni selon la justice! Car ils se désignent selon la ville sainte et s’appuient
sur le D. d’Israël, le Seigneur des milices est Son nom. 48:1-2
50.
Qui, parmi vous craint le Seigneur? Et qui écoute la voix de Son serviteur? Celui qui
marche dans les ténèbres, sans lueur, qu’il ait confiance en le Nom du Seigneur et qu’il
s’appuie sur son D.. Mais vous tous qui attisez le feu et embrasez des torches, allez à la
lumière de votre feu, allez aux torches que vous avez allumées – tout cela vous vient de Ma
main, et vous vous coucherez dans la douleur. 50:10-11
Aqueduc
v. aussi: Canal
36.
Le roi d’Assyrie envoya de Laquich à Jérusalem le grand échanson au roi Ezéchias, avec
une lourde armée; il s’établit sur l’aqueduc de la piscine supérieure, sur le sentier du Champ
du Foulon. 36:2
Arabes, Arabie
21.
Oracle sur l’Arabie: dans la forêt d’Arabie passez la nuit, caravanes de Dedan; vous qui
habitez le pays de Tema, apportez de l’eau aux assoiffés et accueillez le fugitif avec son pain!
C’est devant les glaives qu’ils ont fuis, devant le glaive dénudé, devant l’arc tendu, devant le
poids de la guerre. Car ainsi m’a parlé mon Seigneur: encore une année comme les années
du salarié, et toute la gloire de Kédar sera achevée. Et le reste des nombreux archers, des
vaillants, des fils de Kédar s’amoindrira, car ainsi a parlé le Seigneur, D. d’Israël. 21:13-17
Araignée
59.
Ils font éclore des œufs de vipère et tissent des toiles d’araignée; qui mange leurs œufs
meurt, qui les écrase fait éclore l’aspic. 59:5
52 Chékél, littéralement: peser.
55Ar
Aram, Araméen
7.
Il arriva, aux jours d’Arhaz, fils de Yotam, fils d’Ouzia, roi de Yehoudah, que Retsin, roi
d’Aram, avec Pékarh, fils de Remaliahou, roi d’Israël, guerroya contre Jérusalem sans
pouvoir achever la guerre contre elle. On le fit savoir à la maison de David, disant: « Aram
est en repos en d’Ephraïm ». Alors son cœur et le cœur de son peuple frissonnèrent comme
frissonnent sous le vent les arbres de la forêt. 7:1-2
9.
Sur lui le Seigneur fera prévaloir les adversaires de Retsin; et Il aiguillonnera ses ennemis,
Aram à l’orient, les Philistins par derrière – et ils dévoreront Israël à pleine gueule; au milieu
de tout cela Sa colère ne cédera pas tandis que Sa main restera étendue. Et le peuple
ne retournera pas vers Celui qui le frappe, il ne recherchera pas le Seigneur des milices.
9:10-12
17.
Et pour le reste d’Aram il en sera comme de la gloire des enfants d’Israël – oracle du
Seigneur des milices. En ce jour la gloire de Jacob s’appauvrira, tandis que sa graisse
deviendra maigreur. 17:3-4
36.
Eliakim, et Chebna et Yoah dirent au grand échanson: Parle maintenant à tes serviteurs en
araméen, car nous l’entendons; ne nous parle pas en judéen, aux oreilles du peuple qui est
sur le rempart. Le grand échanson dit: Est-ce que mon maître m’a envoyé pour tenir ces
propos à ton maître et à toi? Et non plutôt à ces hommes qui sont installés sur le rempart,
53condamnés avec vous à manger leurs excréments et à boire leur urine ? 36:11-12
Ararat
37.
Sennachérib le roi d’Assyrie s’ébranla, alla, s’en retourna et fit halte à Ninive. Et voici qu’il
se prosterna dans la maison de son dieu Nisrokh – et Adramélékh et Cirétsér, ses fils, le
frappèrent de l’épée, et s’échappèrent vers la terre d’Ararat. Essar-Rhadon, son fils, régna
après lui. 37:37-38
Arbres
v. aussi sous différentes essences, comme: Cèdres
6.
D. éloignera l’homme, et grand sera l’abandon au sein du pays. Restera-t-il un dixième qu’il
se consumera aussi – mais comme le térébinthe et le chêne, abattus, font souche, son rejeton
sera une lignée sainte. 6:12-13
7.
Il arriva, aux jours d’Arhaz, fils de Yotam, fils d’Ouzia, roi de Yehoudah, que Retsin, roi
d’Aram, avec Pékarh, fils de Remaliahou, roi d’Israël, guerroya contre Jérusalem sans
pouvoir achever la guerre contre elle. On le fit savoir à la maison de David, disant: « Aram
est en repos en d’Ephraïm ». Alors son cœur et le cœur de son peuple frissonnèrent comme
frissonnent sous le vent les arbres de la forêt. 7:1-2
13.
Et même les cyprès se réjouissent à ton propos, et les cèdres du Liban; depuis que tu t’es
couché, le bûcheron ne monte plus contre nous. 13:8
41.
Je leur répondrai: le D. d’Israël ne les abandonnera pas: J’ouvrirai des cours d’eau sur les
hauteurs dénudées et des sources au milieu des vallées; Je ferai du désert un lac d’eaux et
53 Chouraqui emploie des termes beaucoup plus triviaux; était-ce la parole d’Isaïe? Peut-être.
56Ar
de la terre aride l’émonctoire des eaux. Je donnerai au désert le cèdre, l’acacia, le myrte et
54l’arbre à huile, et dans la steppe aride Je disposerai, ensemble, le cyprès, l’orme et le buis ,
afin qu’ils voient, afin qu’ils sachent, qu’ils réfléchissent et qu’ils discernent ensemble que
c’est l’œuvre de la main du Seigneur, la création du Saint d’Israël. 41:17-20
44.
Le forgeron à la hache œuvre sur la braise; à coups de marteau il la façonne, il la travaille
à la force de son bras; même affamé, sans force, il ne boit pas d’eau et s’épuise. L’ouvrier
du bois tend le cordeau, trace au poinçon, œuvre au rabot, esquisse au compas, la réalise
au modèle de l’homme, selon la beauté humaine, pour être installée dans la maison. Il s’est
tranché des cèdres, il a pris un chêne et un térébinthe qu’il s’est choisis parmi les arbres de
la forêt; il a planté un pin que la pluie a fait grandir. 44:12-14
°°
Cieux, jubilez car le Seigneur a agi! Hurlez, dessous de la terre! Poussez des cris d’exaltation,
montagnes, et vous, forêts avec tous vos arbres! Car le Seigneur a libéré Jacob et montré
sa magnificence au sein d’Israël! 44:23
55.
Et c’est dans la joie que vous sortirez, et dans la paix qu’on vous fera aller ; devant vous
montagnes et collines éclateront d’allégresse, et tous les arbres des champs battront des
paumes. À la place des épines monteront les cyprès, et à la place des orties s’élèvera le
myrte – et ce sera pour le Seigneur le renom, un signe éternel qui ne sera pas retranché.
55 :12-13
56.
Le fils de l’étranger, attaché au Seigneur, ne parlera pas pour dire: le Seigneur me séparera
de Son peuple en séparant. L’eunuque ne dira pas: voici, je suis un arbre desséché. Car
ainsi parle le Seigneur aux eunuques qui observent Mes chabats, choisissent ce que Je désire
et se mettent leur force en Mon alliance: Je vais leur donner en Ma maison et en Mes
55remparts un mémorial et un nom, meilleurs que des fils et des filles: je leur donnerai un
nom éternel qui ne sera pas retranché. Et les fils de l’étranger, attachés au Seigneur pour
officier pour Lui, qui aiment Son Nom pour être Ses serviteurs, qui observent le chabat sans
le profaner, qui mettent leur force en Mon alliance, Je les ferai venir sur Ma sainte montagne,
je les réjouirai dans ma maison de prière; leurs offrandes et leurs sacrifices trouveront
56 57place sur Mon autel; car Ma maison sera appelée la Maison de prières pour toutes les
nations. 56:3-7
57.
Et vous, approchez d’ici, fils de la magicienne, race de l’adultère et de la prostitution. Sur
qui raillez-vous, et sur qui élargissez-vous la bouche et tirez-vous la langue? N’êtes-vous pas
les enfants du péché et la race du mensonge, qui vous échauffez dans les térébinthes et sous
tout arbre verdoyant? Vous égorgez des enfants dans les torrents, sous les fissures des
58rochers. Ta part est avec les galets du torrent, ils sont, ils sont ton sort, pour eux aussi tu
répands des libations et tu fais monter l’offrande: puis-Je y trouver réconfort? 57:3-6
54 Tous les traducteurs ne s’accordent pas sur les essences particulières de la sylviculture divine.
55 Yad va cheym: une main et un nom, les deux mots qui intitulent le mémorial de la Choah à Jérusalem. Yad, la
main, est souvent traduit par « monument ». Il faut en effet faire dériver du terme « main » le geste et l’idée de
l’inscription sur une stèle.
56 Trouveront place: littéralement: seront volonté sur Mon autel.
57 Ses disciples demandent à R. Yohanan: si le Saint béni soit-il possède une maison de prières, que peut-il bien
prier? Et le maître répond: D. prie pour que Son attribut de miséricorde prenne le pas sur Son attribut de rigueur.
58 Il y a là un jeu de mots difficile à traduire, consistant en la répétition du mot hébreu rhélék, la part, le partage; or
ce mot, comme adjectif, signifie aussi ce qui est poli. La Bible du rabbinat traduit par pierres polies, d’autres par
galets.
57Ar
60.
La gloire du Liban viendra vers toi, le cyprès, le pin et l’if, ensemble, pour donner de la
magnificence au lieu de Mon sanctuaire, pour que Je glorifie l’endroit de Mes pieds. Et c’est
courbés que les fils de tes oppresseurs viendront vers toi; ils se prosterneront jusqu’à la
plante de tes pieds, tous ceux qui te méprisaient; ils t’appelleront cité du Seigneur, Sion du
Saint d’Israël. 60:13-14
65.
Je serai en allégresse en Jérusalem et en liesse en Mon peuple; on n’y entendra plus la voix
des pleurs et la voix des cris. Là il n’y aura plus de nourrisson de (peu) de jours ni de
vieillard qui ne remplisse ses jours: le jeune mourra à cent ans, et maudit sera le pécheur
centenaire. On bâtira des maisons et on les habitera, on plantera des vignes et on en mangera
le fruit. On ne bâtira plus pour qu’un autre habite, on ne plantera plus pour qu’un autre
mange; car les jours de Mon peuple seront comme les jours de l’arbre: mes élus useront
l’œuvre de leurs mains. Ils ne se lasseront pas pour rien et n’enfanteront plus dans l’angoisse.
Ils seront la souche bénie du Seigneur et leurs descendants avec eux. 65:18-23
Arc
5.
Chez lui, nul n’est las, nul ne trébuche, nul ne somnole ni ne sommeille; nul ne dénoue la
ceinture de ses lombes, nul n’a le lacet de sa sandale brisé; ses flèches sont aiguisées, son
arc est bandé; les sabots de ses chevaux sont de roc, ses roues comme un tourbillon; il rugit
comme une lionne, il rugit tel des lionceaux, il gronde, il saisit sa proie, nul ne peut la lui
arracher. 5:28-29
7.
Il adviendra en ce jour que tout endroit dans lequel il y avait mille ceps de vigne valant
mille sicles ne sera plus que ronces et épines. On ne s’y rendra qu’avec arc et carquois
car toute la terre sera ronces et épines. Et sur les montagnes sarclées tu n’iras plus, par
crainte des ronces et des épines; ce sera un pacage pour les bœufs et les ovins la
piétineront. 7:16-25
13.
Et voici que Je suscite contre eux les Mèdes pour qui l’argent ne compte pas et qui ne
désirent pas l’or. Leurs arcs déchiquetteront leurs jeunes gens; ils seront sans pitié pour le
fruit des entrailles, leur œil sera sans miséricorde pour les enfants. 13:17-18
21.
C’est devant les glaives qu’ils ont fui, devant le glaive dénudé, devant l’arc tendu, devant le
poids de la guerre. Car ainsi m’a parlé mon Seigneur: encore une année comme les années
du salarié, et toute la gloire de Kédar sera achevée. Et le reste des nombreux archers, des
vaillants, des fils de Kédar s’amoindrira, car ainsi a parlé le Seigneur, D. d’Israël. 21:15-17
22.
Tes victimes ne sont pas victimes du glaive, tes morts ne le sont pas de la guerre. Tes chefs
qui fuient ensemble sont pris par l’arc; ils s’échappent au loin et sont capturés tous à la fois.
22:2-3
41.
59Qui a suscité de l’Orient Celui qui appelle Ses pas à la justice? Il livre les peuples devant
Lui, Il soumet les rois; de Son épée il en fait comme de la poussière, et de son arc du
chaume qui s’envole. Il les poursuit et passe en paix par un chemin où Ses pieds n’étaient
pas venus. 41:2-3
59 Littéralement: Il donne.
58Ar
66.
Et Moi, du fait de leurs œuvres et de leurs pensées, J’en viens à rassembler tous les peuples
et toutes les langues: qu’ils viennent et voient Ma gloire. Je mettrai en elles un signe, et
J’enverrai leurs expulsés vers les nations: Tarsis, Poul, Loud, les tireurs à l’arc, Toubal,
Yavan, les îles lointaines qui n’avaient pas entendu ce que Je donne à entendre et qui
n’avaient pas vu Ma gloire; et ils proclameront Ma gloire parmi les nations. 66:18-19
Archer
21.
C’est devant les glaives qu’ils ont fui, devant le glaive dénudé, devant l’arc tendu, devant le
poids de la guerre. Car ainsi m’a parlé mon Seigneur: encore une année comme les années
du salarié, et toute la gloire de Kédar sera achevée. Et le reste des nombreux archers, des
vaillants, des fils de Kédar s’amoindrira, car ainsi a parlé le Seigneur, D. d’Israël. 21:15-17
Archiviste
36.
Eliakim fils de Hilkiyahou, préposé au palais, sortit vers lui avec Chebna, le scribe, et Yoah
fils d’Assaf, l’archiviste. 36:3
°°
Ils furent comme des sourds, sans répondre, car c’était là même l’ordre du roi, disant: Vous
ne répondrez pas. Eliakim, fils de Hilkiyahou, le maître du palais, Chebna, le scribe, et Yoah
fils d’Assaf, l’archiviste allèrent vers Ezéchias, les vêtements déchirés, pour lui transmettre
les propos du grand échanson. 36:21
Ardeur
42.
Le Seigneur sort comme un héros, comme un homme de guerre il éveille l’ardeur, Il crie
Sa clameur, Il hurle, Il terrasse Ses ennemis. 42:13
Argent
v.: Or et argent
Argile
29.
Malheur à ceux qui plongent loin du Seigneur pour cacher leur dessein, qui agissent dans
l’obscurité et disent: Qui nous voit? Qui nous connaît? Perversité! Le potier est-il comme
l’argile? L’œuvre dit-elle à celui qui l’a façonnée: il ne m’a pas faite? Et le façonné au
60façonneur: tu ne m’a pas compris? Encore un peu et le Liban sera le Carmel , et le Carmel
le Liban! 29:15-17
41.
Du Nord Je l’ai suscité, et il arrive; du soleil du Levant il appelle par Mon Nom. Il vient!
Les officiers sont comme du limon – comme le potier il foule l’argile. Qui l’a décrit dès
l’origine pour que nous le sachions? Depuis l’auparavant, pour que nous disions: un juste?
Mais il n’y a pas de rapporteur, mais il n’y a personne pour faire entendre, mais il n’y a
personne pour écouter vos paroles. 41:25-26
45.
Malheur à celui qui dispute son façonneur, poterie entre les poteries de terre! L’argile dit-
61elle à son façonneur: Que fais-tu? Ton œuvre n’a pas de poignées ! Malheur à celui qui
dit au père: Qu’engendres-tu. Et à la femme: Pourquoi es-tu en travail? 45:9-10
60 Le Carmel, symbole du verger fertile; et le Liban, le symbole de la forêt profonde.
61 Littéralement: n’a pas de mains.
59Ar
64.
Maintenant, Seigneur, tu es notre père; nous sommes l’argile, et tu es Celui qui nous
façonnes, nous tous, l’œuvre de Ta main. Seigneur, ne Te fâche pas trop fort; ne Te souviens
pas à jamais de nos fautes: vois, tous nous sommes Ton peuple. 64:7-8
Argument
41.
Présentez votre différend, dit le Seigneur, avancez vos arguments, dit le roi de Jacob. 41:21
Arhaz
v. aussi: Rois
7.
D. parla encore à Arhaz, lui disant: Demande pour toi un signe de la part du Seigneur, de
la profondeur du Chéol ou des hauteurs au-dessus. Arhaz dit: Je n’en demanderai pas, et
62je n’éprouverai pas l’Éternel. Il dit: Écoute donc, maison de David: est-ce trop peu pour
vous de lasser les hommes, que vous vouliez encore lasser mon D.? Pourtant mon Seigneur
Lui-même vous donne un signe, voici: la jeune femme est enceinte, elle enfantera un fils et
63lui donnera pour nom Imanou-El. Il mangera du beurre et du miel jusqu’à ce qu’il sache
discerner le mal et choisir le bien. Or, avant même que l’adolescent ne sache discerner le
mal, elle sera abandonnée, la terre où tu es, dans l’épouvante devant les deux rois. D. fera
venir sur toi, sur ton peuple et sur la maison de ton père des jours comme il n’y en a plus
eu depuis le temps de la séparation d’Ephraïm et de Yehoudah – de par le roi d’Assyrie.
7:10-17
Aridité
25.
Tu as été un refuge pour le faible, un refuge pour le pauvre dans sa détresse, un abri contre
la pluie, un ombrage contre la canicule: le souffle des violents est comme l’averse sur le mur.
Comme la canicule sur l’aridité Tu domptes le tumulte de l’étranger; la chaleur est réduite
par l’ombre de la nuée, et les hymnes des violents s’apaisent. 25:4-5
44.
Oui, Je répands l’eau sur l’assoiffé, le liquide sur l’étendue asséchée – ainsi répandrai-Je
Mon souffle sur ton rejet et Ma bénédiction sur ta descendance: ils germeront entre les
herbages comme le saule près des cours d’eau. L’un dira: j’appartiens au Seigneur; l’autre
appellera au nom de Jacob; celui-ci écrira sur sa main: Je suis au Seigneur – et il sera
nommé du nom d’Israël. 44:3-5
48.
Sortez de Babylone, fuyez les Chaldéens! D’une voix jubilatoire faites savoir et faites
entendre cela, faites le sortir jusqu’aux confins de la terre, et dites: le Seigneur a libéré Son
serviteur Jacob! Ils n’ont pas eu soif dans les étendues arides de leur pérégrination; pour
eux Il a liquéfié les eaux du rocher, pour eux Il a fendu le roc et l’eau a jailli – pas de paix,
dit le Seigneur, pour les méchants. 48:20-22
51.
Car le Seigneur console Sion, Il console toutes ses ruines; Il fait de son désert comme un
Éden et de ses étendues arides comme un jardin de D.. On y trouvera l’allégresse et la joie,
la gratitude et la voix du chant. 51:3
Ariel
v. aussi: Imprécations
62 Il dit: Il, Isaïe.
63 Imanou El, Emmanuel: D est avec nous.
60Ar
29.
Malheur! Ariel, Ariel! Cité où campa David! Ajoutez l’année à l’année; que les fêtes se
déroulent – et Je harcèlerai Ariel, ce sera gémissements et gémissements, voici ce que sera
pour Moi Ariel! Je camperai contre toi en te cernant, Je t’assiégerai et dresserai contre toi
des retranchements. Tu seras abaissée, tu parleras depuis le sol, depuis la poussière se
courbera ton propos, en chuchotement; ta voix viendra de terre comme celle d’un spectre,
murmure s’élevant de la poussière. 29:1-4
33.
64Voici leur Ariel , ils crient au dehors, les messagers de paix pleurent avec amertume. Les
sentiers sont désolés, le passage routier est en repos; il a rompu le pacte, il méprise les villes
et de l’homme il ne se soucie pas. La terre est en deuil et languit. Honteux, le Liban se
parchemine, le Sharon est comme une étendue désertique, Bachan et Carmel frémissent.
33:7-9
Armée 13.
Imprécation contre Babylone, par la vision d’Isaïe, fils d’Amos: sur un mont chauve élevez
une bannière, élevez la voix vers eux, agitez la main pour qu’ils viennent aux portes des
nobles. Je commande à Mes saints, J’ai même appelé Mes héros par Ma colère, les fiers de
Mon orgueil. Voix bruyante sur les montagnes, comme celle d’une foule, voix tumultueuse
d’empires, de peuples rassemblés: le Seigneur des milices passe en revue l’armée de la
guerre. 13:1-4
14.
Ô porte, lamente-toi ! Cité, hurle! Philistie toute entière, défaille! Car du Nord s’avance une
fumée – il n’y a pas de traînard dans ses légions. Quelle réponse aux envoyés de (ce) peuple?
Que le Seigneur a fondé Sion et que les pauvres de Son peuple y vont pour s’y réfugier.
14:30-32
36.
Le roi d’Assyrie envoya de Laquich à Jérusalem le grand échanson au roi Ezéchias, avec
une lourde armée; il s’établit sur l’aqueduc de la piscine supérieure, sur le sentier du Champ
du Foulon. 36:2
43.
Je suis le Seigneur, votre Saint, le créateur d’Israël, votre Roi. Ainsi parle le Seigneur qui a
donné une route dans la mer et un sentier dans les eaux puissantes, qui a sorti char, cheval,
armée et puissance: ils gisent tous ensemble, ils ne se relèveront pas, ils ont chancelé et
sont tombés, s’éteignant comme une mèche. 43:15-17
53.
Qui croira à ce que nous avons entendu? Et le bras du Seigneur, pour qui s’est-il découvert?
Il est monté devant Lui comme un surgeon, comme une racine en terre aride. Au regard il
n’avait ni forme ni beauté, ni apparence pour séduire. Méprisé, rejeté par les humains,
homme de douleur, imprégné de maux, comme le visage caché de nous, un méprisé auquel
on ne pense pas. Et pourtant c’était lui qui portait nos maux, il était chargé de nos
souffrances – et nous pensions qu’il était touché, frappé par D., humilié. Mais il a été
transpercé pour nos péchés et écrasé par nos fautes – la morale de notre paix est sur lui et
en sa blessure est notre guérison. 53:1-5
Armes
v. aussi: Arc, v. aussi: Épée 8.
Et je m’approchai de la prophétesse, elle conçut et enfanta un fils, et D. me dit: « Appelle
le du nom de: Rapide butin, Imminent pillage! (Maher Chalal, Rhach Baz). Car avant que
64 La Bible du Rabbinat traduit « leur Ariel » par « braves guerriers ».
61Ar
l’enfant ne sache appeler sa mère et son père, on apportera devant le roi d’Assyrie les armes
de Damas et le butin de Samarie.8:3-4
Arnon
16.
Comme l’oiseau errant, comme une nichée dispersée, telles seront les filles de Moab au
gué de l’Arnon. 16:2
Arœr
17.
Oracle sur Damas: voici! Damas va cesser d’être une cité pour devenir un monceau de
décombres. Les villes d’Arœr seront abandonnées, elles seront aux troupeaux qui s’y
installeront sans que personne ne les inquiète. 17:1-2
Aromates
v. aussi: Encens
39.
En ce temps-là Merodak-Baladan, fils de Baladan roi de Babylone, envoya à Ezéchias des
documents et un présent, car il avait appris qu’il était malade et qu’il avait retrouvé sa force.
Ils réjouirent Ezéchias; il leur fit voir la maison de la réserve: l’argent, l’or, les aromates,
l’huile de qualité, tout le local de ses objets, et tout ce qui se trouvait dans ses magasins. Dans
sa maison comme dans son gouvernement il n’y eut chose qu’il ne leur montrât. 39:1-2
Arpad
36.
Et qu’Ezéchias ne vous abuse pas en disant: Il secourra, le Seigneur nous secourra. Les
dieux des peuples ont-ils secouru la terre de quiconque contre le roi d’Assyrie? Où sont les
divinités de Rhamat et d’Arpad, où sont les divinités de Sefarvayim ? Ont-ils sauvé Samarie
de ma main? Qui, parmi toutes les divinités de ces contrées, a sauvé leurs terres de ma main
– et le Seigneur sauverait Jérusalem de ma main? 36:18-20
37.
L’ayant appris il envoya des messagers à Ezéchias pour dire: Ainsi parlerez-vous à Ezéchias,
roi de Yehoudah: Ne sois pas abusé par le Seigneur en qui tu mets ta confiance, quand Il
te dit: Jérusalem ne sera pas donnée à la main du roi d’Assyrie. Voici: Tu as entendu ce
qu’on fait les rois d’Assyrie à tous les pays qu’ils ont condamnés, et toi tu serais sauvé! Les
ont-elles sauvés, les divinités, les peuples que mes pères ont massacrés, Gozén, Rharan,
Rétséf et les fils d’Éden qui étaient à Telassar? Où sont les rois de Rhamat, le roi d’Arpad,
et le roi de la ville des Sefarvayim, et Heyna et Ivah? 37:9-13
Arracher
52.
Réveille-toi, réveille-toi, revêts-toi de force, Sion ! Revêts-toi de tes vêtements de splendeur,
Jérusalem, ville sainte! Car il ne reprendra pas sa venue en toi, ni l’incirconcis, ni l’impur!
Secoue ta poussière, lève-toi, installe-toi, Jérusalem! Arrache les liens de ton cou, Sion, la
fille captive! 52:1-2
Arrêt
37.
Alors sortit un messager du Seigneur: il frappa dans le camp d’Achour cent-quatre-vingt-
cinq-mille – et le matin au lever: que des cadavres, des morts. Sennachérib le roi d’Assyrie
s’ébranla, alla, s’en retourna et fit halte à Ninive. 37:35-37
62Ar
Arrière, arrière-garde
v. aussi: Retour, v. aussi: Revenir
44.
Ainsi parle le Seigneur, le libérateur d’Israël, qui t’a façonné depuis la matrice: Je suis le
Seigneur, qui fait tout: à Moi seul Je déploie les cieux, de Moi-même J’étends la terre.
J’annule les présages des augures, Je fais délirer les devins, Je fais revenir les sages en arrière
et J’affole leur science. 44:24-25
52.
Éloignez-vous, éloignez-vous, sortez d’ici, ne touchez à rien d’impur! Sortez de son milieu,
purifiez-vous, vous qui portez les ustensiles du Seigneur! Car vous ne sortirez pas en grande
hâte, vous ne vous en irez pas en fuyant: le Seigneur marchera devant vous, et votre arrière-
garde c’est le D. d’Israël. 52:11-12
59.
Car nombreux sont nos méfaits envers Toi, et nos péchés sont une réponse contre nous;
oui, nos méfaits sont avec nous et nous connaissons nos fautes: mal faire, renier D., reculer
en arrière du Seigneur, prononcer des paroles d’oppression et de rébellion, concevoir et
murmurer en notre cœur un discours de mensonge. La justice recule, le droit se tient au loin,
car la vérité a trébuché dans la rue et la probité ne peut accéder. La vérité a disparu et qui
s’écarte du mal est dépouillé. 59:12-15
Arriver
41.
Du Nord Je l’ai suscité, et il arrive; du soleil du Levant il appelle par Mon Nom. Il vient!
Les officiers sont comme du limon – comme le potier il foule l’argile. Qui l’a décrit dès
l’origine pour que nous le sachions? Depuis l’auparavant, pour que nous disions: un juste?
Mais il n’y a pas de rapporteur, mais il n’y a personne pour faire entendre, mais il n’y a
personne pour écouter vos paroles. 25:25-26
62.
Voici que le Seigneur se fait entendre jusqu’aux confins de la terre. Dites à la fille de Sion:
voici qu’arrive ton secours. Le voici, avec Son salaire et, devant Lui, Son œuvre. Et ils les
appelleront: peuple saint, rachetés du Seigneur; et toi on t’appellera: la ville recherchée, celle
qui n’est pas abandonnée. 62:11-12
66.
En effet, de même que les cieux nouveaux et la terre nouvelle que Je fais se tiennent devant
moi, parole du Seigneur, ainsi se tiendra votre souche et votre nom. Il arrivera que, de
néoménie en néoménie et de chabat en chabat, toute chair viendra se prosterner devant
Moi, dit le Seigneur. Ils sortiront et verront les cadavres des hommes qui ont fauté contre
Moi, car leur vers ne mourra pas et leur feu ne s’éteindra pas: ils seront en horreur pour
toute chair. 66:22-24
Arrogance
3.
Et D. dit encore: puisque les filles de Sion sont hautaines, qu’elles avancent le cou tendu et
les yeux provocants, allant à petits pas en faisant tintinnabuler leurs pieds, le Seigneur pèlera
le crâne des filles de Sion, et D. découvrira leur nudité. En ce jour le Seigneur ôtera la
splendeur des chaînettes, des médaillons et des croissants, des pendentifs et des bracelets,
des voilettes, des diadèmes, des chaînettes de chevilles, des ceintures, des boîtes à parfum
et des amulettes, des bagues et des anneaux de narine, des vêtements d’apparat, des
manteaux, des écharpes et des réticules, des miroirs, des linges fins, des turbans et des
63Ar
mantilles : à la place des parfums ce sera pourriture ; plus de ceinture, une corde ;
plus de coiffure, la calvitie; plus de pèlerine, un cilice, des cicatrices à la place de la beauté.
3:13-24
Arrosage
27.
En ce jour, la vigne des délices, chantez-la! Moi le Seigneur Je suis son gardien et Je l’arrose
par moments; et pour que son feuillage ne soit mal traité, jour et nuit Je la surveille. 27:2
Arsenal
Le voile de Yehoudah est enlevé: dès lors, en ce jour, tu portes ton regard vers l’arsenal de
65la Maison de la forêt . 22:9
Artisan
40.
Une idole est coulée par l’artisan; un orfèvre la revêt d’or et fond des chaînes d’argent. Le
besogneux fait une offrande de bois imputrescible; il choisit un sage artisan pour ériger une
idole qui ne chancelle pas. Ne saurez-vous pas? N’entendrez-vous pas? Ne vous l’a-t-on pas
rapporté dès le début? 40:19-20
41.
L’artisan donne force à l’orfèvre, et celui qui polit au marteau à celui qui frappe l’enclume;
il dit: la soudure est bonne; et il la renforce de clous afin qu’elle ne branle pas. 41:7
44.
Les façonneurs d’idoles? Tous du désordre! Leurs beaux ouvrages sont sans utilité. Ils sont
leurs témoins, mais ils ne voient pas et ne savent pas: tout cela pour de la honte! Et qui donc
façonnerait un dieu, fonderait une idole qui ne peut servir à rien? Voici, honte sur tous ses
amis! Ses artisans sont des hommes; ils se rassemblent, ils sont debout, ils ont peur,
ensemble ils ont honte. 44:9-11
45.
Ainsi es-Tu le D. qui Se voile, le D. d’Israël, celui qui sauve. Ils sont tous honteux et
humiliés, ensemble ils déambulent dans la confusion, les artisans de formes. Mais toi Israël
tu seras sauvé par le Seigneur d’un salut éternel, tu ne seras ni honteux ni confus, à jamais.
45:15-17
Asphodèle
35.
Exultez, désert et terre aride! Que la steppe se réjouisse, qu’elle bourgeonne comme
l’asphodèle, qu’elle fleurisse de fleurs, qu’elle exulte de gaieté et de jubilation, que la gloire
du Liban lui soit donnée, et l’éclat du Carmel et du Sharon: car ils vont voir la gloire du
Seigneur, la magnificence de notre D.! 35:1-2
Aspic
v.: Serpent
Assassins
1.
Comment est-elle devenue comme une prostituée, la cité fidèle? Elle était pleine de justice;
la droiture y demeurait, et maintenant les assassins! 1:21
Assécher, assèchement
v. aussi: Sécheresse
65 I Rois 10 :16-17: Le roi Salomon fit confectionner deux cents boucliers longs en or fin (600 sicles d’or pour chaque
bouclier), et trois cents autres boucliers en or fin...Le roi les fit placer dans la maison de la forêt du Liban.
64As
11.
Le Seigneur asséchera la langue de mer de l’Égypte; dans l’ardeur de Son souffle Il
mobilisera Sa main sur le Fleuve, Il le divisera en sept ruisseaux où on cheminera en
sandales. Et ce sera une chaussée pour le reste de Son peuple, ce qui sera resté d’Achour,
comme il y en eut une pour Israël le jour de sa montée hors de la terre d’Égypte. 11:15-16
50.
Voici, par Ma menace je vais assécher la mer, Je vais faire des fleuves un désert: par manque
d’eau leurs poissons vont se corrompre, en mourant de soif. Je vais revêtir les cieux
d’obscurité, et leur mettre un sac pour les couvrir. 50:3
51.
Réveille-Toi, Réveille-Toi! Revêts-Toi de force, ô bras du Seigneur! Réveille-Toi comme aux
jours d’antan, aux âges d’éternité: n’est-ce pas Toi qui a pourfendu Rahab et transpercé le
Crocodile? N’est-ce pas Toi qui a asséché la mer, les eaux du gouffre immense, et qui a placé
dans les abîmes de la mer une route pour le passage des libérés? Les rachetés du Seigneur
reviendront, ils iront à Sion dans l’allégresse, une joie comme coiffure sur la tête; l’exultation
et la joie les atteindront, l’affliction et les gémissements prendront la fuite. 51:9-11
Asseoir (s’)
47.
Descends et assieds-toi dans la poussière, vierge fille de Babel! Assieds-toi par terre, sans
siège, fille de Chaldée! 47:1
Assemblée
57.
Qui te met en souci, qui crains-tu pour trahir, ne plus te souvenir de Moi et Me garder en
ton cœur? Est-ce que je ne Me tais pas, depuis toujours, et tu ne Me crains plus? Moi, Je
vais proclamer ta justification et tes actes – ils ne te seront pas utiles. Quand tu vas crier pour
qu’ils te délivrent, ceux qui se sont assemblés, le vent les emportera tous, un courant d’air
les prendra – mais celui qui s’abritera en Moi héritera du pays et possédera Ma montagne
sainte. 57:11-13
Asservir
v. aussi: Assujettir
43.
Tu ne m’a pas acheté une canne avec de l’argent; tu ne M’a pas rassasié avec la graisse de
tes sacrifices – tu M’as plutôt asservi par tes péchés et tu M’as lassé par tes fautes. Je suis,
Je suis Celui qui efface tes péchés en vertu de Moi – tes fautes, Je ne m’en souviendrai pas.
Souviens-Toi de Moi! 43:24-25
Assister
v. aussi aider; v. aussi: Secours, secourir
44.
Et maintenant écoute, Jacob, mon serviteur, et Israël, que J’ai élu. Ainsi parle le Seigneur:
Je t’ai fait, Je t’ai façonné; depuis la matrice Je t’ai assisté. Ne crains pas, Mon serviteur
Jacob, Yechouroun, que J’ai élu. 44:1-2
Assoiffé
v. Soif
Assombrissement
50.
Voici, par Ma menace je vais assécher la mer, Je vais faire des fleuves un désert: par manque
d’eau leurs poissons vont se corrompre, en mourant de soif. Je vais revêtir les cieux
d’assombrissement, et leur mettre un sac pour les couvrir. 50:3
65As
Assommer
66.
On égorge un bœuf, on frappe un homme, on immole un ovin, on assomme un chien, on
fait monter une offrande d’après midi – et c’est du sang de porc; on fait un mémorial
66d’encens, on bénit une iniquité : c’est qu’ils choisissent leurs voies; leur être désire leurs
abjections. Moi aussi Je choisirai leurs persécuteurs et j’attirerai sur eux l’effroi – parce que
J’ai appelé, et on n’a pas répondu, J’ai parlé et on n’a pas entendu; ils ont fait ce qui est mal
à Mes yeux et choisi ce que Je ne désire pas. 66:3-4
Assujettir
45.
Ainsi parle le Seigneur à Son oint, à Cyrus: J’ai mis Ma force dans sa droite pour assujettir
les nations devant lui, pour délier les ceintures des rois, pour ouvrir devant lui les portes,
pour que ne se referment plus les portails. Moi, Je marcherai devant toi, J’aplanirai les
hauteurs, Je briserai les portes d’airain et Je romprai les barres de fer. Je te donnerai les
trésors des ténèbres et les richesses cachées, afin que tu saches que Je suis le Seigneur, le
D. d’Israël, qui t’appelle de ton nom. 45:1-3
Assyrie
v. aussi: Achour, v. aussi: Sargon; v. aussi: Sennachérib
7.
Or, avant même que l’adolescent ne sache discerner le mal, elle sera abandonnée, la terre
où tu es dans l’épouvante devant les deux rois. D. fera venir sur toi, sur ton peuple et sur
la maison de ton père des jours comme il n’y en a plus eu depuis le temps de la séparation
d’Ephraïm et de Yehoudah – de par le roi d’Assyrie. 7:16-17
°°
Et voici qu’en ce jour le Seigneur sifflera les mouches du bout des canaux d’Égypte et les
abeilles du pays d’Assyrie; elles viendront se poser ensemble sur les torrents des ravins et
les crevasses des rochers, sur les broussailles et les buissons. En ce jour le Seigneur rasera
à l’aide d’un rasoir loué sur les bords du Fleuve, par le roi d’Assyrie; oui, il rasera la tête et
les poils des jambes, la barbe même chutera. 7:18-20
8.
Et je m’approchai de la prophétesse, elle conçut et enfanta un fils, et D. me dit: « Appelle
le du nom de: Rapide butin, Imminent pillage! (Maher Chalal, Rhach Baz). Car avant que
l’enfant ne sache appeler sa mère et son père, on apportera devant le roi d’Assyrie les armes
de Damas et le butin de Samarie. » 8:3-4
°°
D. me parla encore, disant: « Puisque ce peuple a rejeté les eaux paisibles de Siloé et qu’il
s’est réjoui avec Retsin et le fils de Remaliahou, pour cela, voici que le Seigneur les
submergera des eaux puissantes, multipliées, du Fleuve – le roi d’Assyrie avec tous son
poids – il va monter par-dessus tous ses affluents, il va déborder sur toutes ses rives, il va
se précipiter sur Yehoudah, il inondera et recouvrira: il atteindra jusqu’au cou, et il déploiera
l’envergure de Ses ailes sur toute l’étendue du pays, ô Imanou-El! » 8 :5-8
10.
Malheur à Achour, verge de Ma colère! En leurs mains est le bâton de Mon courroux. Je
l’envoie contre un peuple pervers, J’en fais une loi contre la nation de Mon emportement,
pour faire du butin – du butin! et piller – du pillage! Et les piétiner comme la fange des rues!
Mais lui, il ne l’entend pas ainsi, son cœur n’a pas cette pensée, car il est en son cœur
d’exterminer et de trancher des nations – et pas qu’un peu! 10:5-7
66 AVN ou EVN: on peut aussi traduire par une pierre: une statue, une idole.
66At
Et quand le Seigneur aura achevé toute son œuvre sur la montagne de Sion et Jérusalem,
Je scruterai le fruit de la grandeur du cœur du roi d’Assyrie et la splendeur exaltée de ses
yeux; car il a dit: Par la force de ma main j’ai agi, et par ma sagesse je discerne: je déplace
les bornes des peuples, je les dépouille de leurs trésors et en potentat je mets à terre ceux
67qui siègent. Ma main a trouvé les biens des peuples comme dans un nid, et comme on
ramasse des œufs abandonnés, J’ai ramassé toute la terre sans que bouge une aile ou que
s’ouvre un gros bec siffleur. 10:12-14
°°
Aussi mon Seigneur, D. des milices s’exprime-t-Il ainsi: Mon peuple qui réside à Sion, ne
crains pas cette Assyrie qui te frappe de son bâton, et qui lève sur toi sa massue sur la route
68de l’Égypte . Car un instant encore, et cessera le courroux, et Ma colère sera leur
anéantissement: le Seigneur des milices lèvera sur eux le fouet comme Il frappa Midian au
rocher d’Oreb; Il brandira le bâton sur la mer et le portera sur la route d’Égypte. En ce jour
Son fardeau glissera de ton épaule et Son joug de ta nuque – un joug annulé par l’opulence.
10:24-27
°°
Le voici arrivé à Ayat, il a passé à Migron, à Mikhmach il a déposé son bagage; ils
franchissent le défilé; Guéba sera notre étape; Rama tremble, Ghibéa de Saül est en fuite.
Fais retentir ta voix, fille de Galim, sois attentive, Laïcha, réponds, Anatot! Madména lâche
pied, les habitants de Guebim cherchent refuge. Aujourd’hui encore, il se tient à Nob, il
étend sa main vers la montagne de la fille de Sion, vers la colline de Jérusalem. 10:28-32
11.
Et en ce jour le Seigneur fera revenir une deuxième fois Sa main pour racheter le reste de
Son peuple, ce qui restera d’Achour et d’Égypte, de Patros et de Kouch, d’Eilem et de
Chinar, de Rhamat et des îles de la mer. Il lèvera une bannière vers les nations, Il réunira
les exilés d’Israël, Il rassemblera les dispersés de Yehoudah. 11:11-12
20.
En cette année où, envoyé par le roi Sargon, roi d’Assyrie, Tartan arriva à Achdod et y
guerroya pour l’assiéger, en ce temps, le Seigneur s’adressa à la main d’Isaïe, fils d’Amos,
et lui dit: Va, défait le sac de tes lombes et déchausse tes pieds de tes sandales. Ainsi fit-il,
et il alla nu et déchaussé. 20:1-2
38.
La parole du Seigneur s’adressa alors à Isaïe, disant: Va, et dis à Ezéchias: Ainsi parle le
Seigneur, Dieu de David ton père: J’ai entendu ta prière; J’ai vu tes larmes: voici, J’ajouterai
à tes jours quinze années; Je te délivrerai de la paume du roi d’Assyrie ainsi que cette ville
et Ma protection sera sur cette ville. 38:4-6
Astarté
v.: Achéra
Attache, attacher
33.
Tu ne verras plus le peuple barbare, le peuple au parler obscur, s’exprimant en une langue
au delà de la compréhension. Tu auras la vision de Sion, la ville de nos solennités; tes yeux
contempleront Jérusalem, résidence de sérénité, tente qui ne se déplacera pas, dont les
piquets ne seront pas arrachés et dont les attaches ne se rompront jamais. 33:18-19
67 On peut comprendre: ceux qui siègent sur des trônes.
68 Littéralement: sur le chemin de l’Égypte; on peut donc aussi traduire: à la manière de l’Égypte.
67At
49.
Sion avait dit: le Seigneur m’a abandonnée, mon D. m’a oubliée. Une femme peut-elle
oublier son nourrisson, et ne pas prendre en pitié le fils de ses entrailles? Et même si celles-
ci oubliaient, Moi Je ne t’oublierai pas! Voici, Je t’ai gravée dans mes paumes, et tes remparts
sont toujours devant Moi. Tes fils s’empressent, tes démolisseurs, tes destructeurs sortent
de toi. Porte tes yeux alentour et vois: ils sont tous rassemblés et viennent vers toi. Par Ma
vie, parole du Seigneur, tu les revêtiras comme d’une parure et tu te les attacheras comme
une fiancée. 49:14-18
56.
Le fils de l’étranger, attaché au Seigneur, ne parlera pas pour dire: le Seigneur me séparera
de Son peuple en séparant. L’eunuque ne dira pas: voici, je suis un arbre desséché. Car
ainsi parle le Seigneur aux eunuques qui observent Mes chabats, choisissent ce que Je désire
et se mettent leur force en Mon alliance: Je vais leur donner en Ma maison et en Mes
69remparts un mémorial et un nom, meilleurs que des fils et des filles: je leur donnerai un
nom éternel qui ne sera pas retranché. Et les fils de l’étranger, attachés au Seigneur pour
officier pour Lui, qui aiment Son Nom pour être Ses serviteurs, qui observent le chabat sans
le profaner, qui mettent leur force en Mon alliance, Je les ferai venir sur Ma sainte montagne,
je les réjouirai dans ma maison de prière; leurs offrandes et leurs sacrifices trouveront
70 71place sur Mon autel; car Ma maison sera appelée la Maison de prières pour toutes les
nations. 56:3-7
Atteindre
51.
Les rachetés du Seigneur reviendront, ils iront à Sion dans l’allégresse, une joie comme
coiffure sur la tête; l’exultation et la joie les atteindront, l’affliction et les gémissements
prendront la fuite. 51:11
Attelage
28.
Le pain est-il foulé? On ne le bat pas sans cesser, en faisant passer les roues de la charrette
avec son attelage pour le broyer. Cela aussi émane du Seigneur des milices, conseil
merveilleux, immense d’efficience. 28:23-29
59.
Ils se font des sentiers tortueux: qui y chemine ne connaît pas de paix. C’est pourquoi le
droit s’éloigne de nous, et la justice ne nous atteint pas. 59:8
Attendre, Attente
42.
Voici Mon serviteur, que je soutiens – Mon élu que veut Mon Être; Je lui ai donné Mon
esprit; il en sortira la justice pour les nations. Il ne crie pas; il n’élève pas (la voix); il ne fait
pas entendre sa voix au-dehors. Il ne brise pas le roseau fripé, il n’éteint pas la mèche qui
baisse; il fait sortir le droit pour la vérité. Il ne faiblira ni ne se brisera avant d’avoir établi
la justice sur la terre: les îles sont en attente de Sa Torah. 42:1-4
Attention
21.
Car ainsi m’a parlé le Seigneur: Va, place le guetteur, qu’il voie et qu’il annonce! Il verra
un char, des cavaliers par paires, des hommes montant des ânes, des hommes montant des
69 Yad va cheym: une main et un nom, les deux mots qui intitulent le mémorial de la Choah à Jérusalem. Yad, la
main, est souvent traduit par « monument ». Il faut en effet faire dériver du terme « main » le geste et l’idée de
l’inscription sur une stèle.
70 Trouveront place: littéralement: seront volonté sur Mon autel.
71 Ses disciples demandent à R. Yohanan: si le Saint béni soit-il possède une maison de prières, que peut-il bien
prier? Et le maître répond: D. prie pour que Son attribut de miséricorde prenne le pas sur Son attribut de rigueur.
68Au
chameaux, il devra faire preuve d’attention, d’une attention intense. Et le guetteur criera: Un
lion! Sur la tour de guet, Seigneur, je me tiens tout le jour, et à mon poste de garde je suis
debout toute la nuit! 21:6-8
32.
Les yeux de ceux qui voient ne seront plus collés, les oreilles de ceux qui entendent seront
attentives. Les cœurs légers discerneront pour savoir et la langue des bègues se hâtera de
parler avec clarté. 32:3-4
41.
Présentez votre différend, dit le Seigneur, avancez vos arguments, dit le roi de Jacob.
Qu’ils avancent et qu’ils nous racontent ce qui doit arriver! Contez-nous le temps où se sont
produits les premiers (événements) et ce qu’ils ont été. Nous y mettrons notre cœur, nous
pénétrerons dans leur suite. Ou alors faites nous entendre ce qui va arriver. Racontez-nous
les signes de l’avenir – et nous saurons que vous êtes des dieux. Ainsi, faites bien ou faites
mal, et ensemble nous prêterons attention et nous verrons. Et voici: vous êtes le néant et
votre œuvre est nullité; qui vous choisit est abomination. 41:21-24
42.
Qui parmi vous y prête l’oreille, qui y prête attention et écoute pour l’avenir? 42:23
48.
Si tu étais attentif à Mes commandements, ta paix serait comme un fleuve, et ta justice
comme les vagues de la mer; ta postérité serait comme le sable, et comme des grains l’issue
de tes entrailles. Et son nom ne serait ni retranché ni éradiqué devant Moi. 48:18-19
51.
Prête-Moi attention, Mon peuple! Prête l’oreille Mon peuple! Car la Torah émane de Moi,
et J’établis Ma justice comme lumière pour les nations. Ma justice est proche, Mon salut
72apparaît et Mon bras va juger les nations. Les îles espèrent en Moi et comptent sur Mon
bras. Portez les yeux vers les cieux et regardez la terre au-dessous: car les cieux se dissipent
comme une fumée, la terre s’élime comme un vêtement et ses habitants meurent comme
des poux – mais Mon salut est pour l’éternité et Ma justice ne s’effacera pas. 51:4-6
Attirer
66.
On égorge un bœuf, on frappe un homme, on immole un ovin, on assomme un chien, on
fait monter une offrande d’après midi – et c’est du sang de porc; on fait un mémorial
73d’encens, on bénit une iniquité : c’est qu’ils choisissent leurs voies; leur être désire leurs
abjections. Moi aussi Je choisirai leurs persécuteurs et j’attirerai sur eux l’effroi – parce que
J’ai appelé, et on n’a pas répondu, J’ai parlé et on n’a pas entendu; ils ont fait ce qui est mal
à Mes yeux et choisi ce que Je ne désire pas. 66:3-4
Attiser
50.
Qui, parmi vous craint le Seigneur? Et qui écoute la voix de Son serviteur? Celui qui
marche dans les ténèbres, sans lueur, qu’il ait confiance en le Nom du Seigneur et qu’il
s’appuie sur son D.. Mais vous tous qui attisez le feu et embrasez des torches, allez à la
lumière de votre feu, allez aux torches que vous avez allumées – tout cela vous vient de Ma
main, et vous vous coucherez dans la douleur. 50:10-11
Aube, aurore
8.
Et si on vous dit: recherchez les nécromanciens, les voyants, ceux qui chuchotent et qui
marmonnent! N’est-il pas vrai que tout peuple recherche son D. et s’adresse aux morts
72 Littéralement: sort.
73 AVN ou EVN: on peut aussi traduire par une pierre: une statue, une idole.
69Au
pour les vivants? Pour la Torah, pour le témoignage, ne tiendront-ils pas un discours
semblable, pour lequel il n’y a pas d’aube? 8:19-20
44.
Ainsi parle le Seigneur, le libérateur d’Israël, qui t’a façonné depuis la matrice: Je suis le
Seigneur, qui fait tout: à Moi seul Je déploie les cieux, de Moi-même J’étends la terre.
J’annule les présages des augures, Je fais délirer les devins, Je fais revenir les sages en arrière
et J’affole leur science. Je réalise la parole de Mon serviteur, et J’accomplis les conseils de
Mon envoyé: Je dis à Jérusalem: Tu seras habitée; et aux villes de Yehoudah: vous serez
rebâties: tes ruines, Je les relèverai. Je dis à l’abîme: taris-toi, tes rivières Je vais les
dessécher. 44:24-27
Augure
44.
Ainsi parle le Seigneur, le libérateur d’Israël, qui t’a façonné depuis la matrice: Je suis le
Seigneur, qui fait tout: à Moi seul Je déploie les cieux, de Moi-même J’étends la terre.
J’annule les présages des augures, Je fais délirer les devins, Je fais revenir les sages en arrière
et J’affole leur science. 44:24-25
Auparavant
v.: Passé, v. Premiers, premières
Autel
6.
Un des séraphins vola vers moi; il tenait en main une braise qu’il avait prise sur l’autel par
des pinces; il toucha ma bouche et dit: Voici, cela a touché tes lèvres: tes fautes ont disparu,
tes péchés sont pardonnés. 6:6
17.
Mais en ce jour l’homme se tournera vers Celui qui l’a fait, et ses yeux se dirigeront vers le
Saint d’Israël; ils ne se tourneront plus vers les autels fabriqués de leurs mains, ni vers ce
qu’ont façonné leurs doigts; ils ne regarderont plus les Achéra ni les pieux sacrés. 17:7-8
27.
Ainsi sera pardonnée la faute de Jacob, et à ce prix du fruit de son péché: qu’il pulvérise
comme plâtre toutes les pierres d’autel, qu’on n’élève plus ni Achéras ni brasiers de soleils.
27:9
36.
Mais tu me répondras: C’est en le Seigneur notre D. que nous mettons notre confiance;
mais n’est-ce pas Lui dont Ezéchias a effacé les hauts lieux et les autels en disant à Yehoudah
et à Jérusalem: c’est devant cet autel que vous vous prosternerez! 36:7
56.
Le fils de l’étranger, attaché au Seigneur, ne parlera pas pour dire: le Seigneur me séparera
de Son peuple en séparant. L’eunuque ne dira pas: voici, je suis un arbre desséché. Car
ainsi parle le Seigneur aux eunuques qui observent Mes chabats, choisissent ce que Je désire
et se mettent leur force en Mon alliance: Je vais leur donner en Ma maison et en Mes
74remparts un mémorial et un nom, meilleurs que des fils et des filles: je leur donnerai un
nom éternel qui ne sera pas retranché. Et les fils de l’étranger, attachés au Seigneur pour
officier pour Lui, qui aiment Son Nom pour être Ses serviteurs, qui observent le chabat sans
le profaner, qui mettent leur force en Mon alliance, Je les ferai venir sur Ma sainte montagne,
74 Yad va cheym: une main et un nom, les deux mots qui intitulent le mémorial de la Choah à Jérusalem. Yad, la
main, est souvent traduit par « monument ». Il faut en effet faire dériver du terme « main » le geste et l’idée de
l’inscription sur une stèle.
70Au
je les réjouirai dans ma maison de prière; leurs offrandes et leurs sacrifices trouveront
75 76place sur Mon autel; car Ma maison sera appelée la Maison de prières pour toutes les
nations. 56:3-7
60.
Alors tu verras et tu seras rayonnante; ton cœur palpitera, il se dilatera, car les richesses de
la mer convergeront vers toi, et vers toi viendra l’opulence des nations. Tu seras recouverte
d’une multitude de chameaux, de chamelons de Midian et d’Eifa; ils viennent tous de
Cheba, portant l’or et l’encens, proclamant les louanges du Seigneur. Les ovins de Kédar
seront rassemblés pour toi, les béliers de Nebayot seront à ton service, ils monteront sur
Mon autel selon Ma volonté, et Je ferai resplendir la maison de Ma splendeur. 60:5-6
Automne
18.
Car avant la récolte et la plénitude de la floraison, quand la fleur devient une grappe
mûrissante, Il coupera les sarments à la serpe, Il élaguera et tranchera les pampres. Ils seront
abandonnés ensemble aux rapaces de la montagne et aux prédateurs de la terre. Les oiseaux
s’en repaîtront l’été et les prédateurs terrestres pendant l’automne. En ce temps, des
offrandes seront apportées au Seigneur des milices de la part d’un peuple redoutable depuis
77qu’il est là, d’une nation dominatrice , sur la terre de laquelle sont des fleuves – vers le Lieu
du Nom du Seigneur des milices, la montagne de Sion. 18:5-7
Autre
42.
Je suis le Seigneur, c’est Mon Nom! Je ne donne Ma gloire à aucun autre, ni Ma louange
à des idoles sculptées. Voici, les premières sont accomplies; Je fais part de ce qui est
nouveau: avant que cela ne germe Je vous le fais entendre. 42:8-9
45.
Car ainsi parle le Seigneur, le créateur des cieux, Lui, le D. qui a façonné la terre et l’a faite,
qui l’a affermie, qui l’a sortie du désordre, qui l’a créée pour qu’elle soit habitée – Je l’ai
façonnée, Moi le Seigneur, il n’y en a pas d’autre. Je n’ai pas parlé dans le secret, dans un
endroit ténébreux de la terre, je n’ai pas dis au rameau de Jacob: Cherchez Moi dans le
désordre! Je suis le Seigneur, Ma parole est justice, Mon propos est droiture. 45:18-19
47.
Tu avais confiance en ta malfaisance, et tu disais: Personne ne me voit. Ta sagesse et ton
savoir t’ont tourneboulée; et tu disais en ton cœur: Moi et rien d’autre! Et donc le malheur
est venu sur toi, et tu ne saurais le repousser; brutalement, la tourmente est tombée sur toi,
et tu ne saurais la conjurer; une calamité dont tu n’as pas connaissance s’abat sur toi
brutalement. 47:10-11
48.
Voici, je t’ai épuré, mais pas pour de l’argent, Je t’ai choisi au creuset de l’humiliation. C’est
pour Moi, c’est pour Moi que Je le fais: comment le laisserais-Je ternir ? Je ne donnerai pas
Mon honneur à un autre. 48:10-11
65.
Je serai en allégresse en Jérusalem et en liesse en Mon peuple; on n’y entendra plus la voix
des pleurs et la voix des cris. Là il n’y aura plus de nourrisson de (peu) de jours ni de
75 Trouveront place: littéralement: seront volonté sur Mon autel.
76 Ses disciples demandent à R. Yohanan: si le Saint béni soit-il possède une maison de prières, que peut-il bien
prier? Et le maître répond: D. prie pour que Son attribut de miséricorde prenne le pas sur Son attribut de rigueur.
77 Il y a là un mot incompréhensible: « qav-qav », qui fait l’objet de tentatives diverses de traduction: il peut s’agir
d’une onomatopée guerrière mais aussi d’un nom propre.
71Au
vieillard qui ne remplisse ses jours: le jeune mourra à cent ans, et maudit sera le pécheur
centenaire. On bâtira des maisons et on les habitera, on plantera des vignes et on en mangera
le fruit. On ne bâtira plus pour qu’un autre habite, on ne plantera plus pour qu’un autre
mange; car les jours de Mon peuple seront comme les jours de l’arbre: mes élus useront
l’œuvre de leurs mains. Ils ne se lasseront pas pour rien et n’enfanteront plus dans l’angoisse.
Ils seront la souche bénie du Seigneur et leurs descendants avec eux. 65:18-23
Autrefois
v. aussi: Passé; v. aussi: Premiers
63.
Son peuple se souvint des jours d’autrefois, de Moïse : où était Celui qui les fit monter de
la mer, le berger de ses brebis, Celui qui avait mis en son sein l’esprit de Sa sainteté?
Celui qui accompagna la droite de Moïse du bras de Sa splendeur, Celui qui devant eux
fendit les eaux pour Se faire un Nom éternel? Il les fit aller dans les abîmes, comme un
cheval dans le désert, sans trébucher. Comme l’animal qui descend dans une gorge, l’esprit
du Seigneur les mena au repos – oui, Tu guidas ton peuple pour Te faire un Nom de
splendeur. 63:11-14
Autruche
13.
Les lynx y auront leur gîte et ses maisons seront pleines de hiboux; les autruches y
résideront et les boucs y danseront. Les hyènes habiteront ses tours et les chacals ses palais
d’agrément: son temps est proche, ses jours ne se prolongeront pas. 13:20-22
19.
En ce jour il y aura un autel au Seigneur des milices en plein milieu du pays d’Égypte, et
une stèle du Seigneur près de sa frontière. Ce sera, en pays d’Égypte, un signe et un
témoignage pour le Seigneur des milices; et quand ils crieront vers le Seigneur en raison de
leurs oppresseurs, Il leur enverra un sauveur et un défenseur, et Il les délivrera. Le Seigneur
se fera connaître des Égyptiens et les Égyptiens Le connaîtront; en ce jour ils le serviront
par des sacrifices et des offrandes, ils feront des vœux au Seigneur et ils s’en acquitteront.
Ainsi, en ce jour, le Seigneur frappera les Égyptiens, mais Il frappera et guérira; ils
retourneront vers le Seigneur qui fléchira et les guérira. 19:19-22
34.
Il n’y aura plus de nobles pour être appelés à régner; quant aux princes il ne seront plus
rien. En ses palais croîtront les ronces, dans ses forteresses les orties et les chardons:
demeure des chacals et enclos des autruches. Les lynx et les chacals s’y rencontreront, le
satyre y appellera le satyre. Lilith s’y installera et y trouvera son repos. Là nichera le serpent,
il y déposera ses œufs, les fera éclore et rassemblera ses petits sous son ombre. Là aussi se
rassembleront les vautours les uns auprès des autres. 34:12-15
43.
Ne vous souvenez pas des premières; ne considérez pas l’auparavant: Voici, Je vais faire du
neuf: il s’épanouira maintenant, ne le saurez-vous pas? C’est que je vais faire une route
dans le désert et des rivières dans les étendues arides. Les animaux des champs vont
78m’honorer, chacals et autruches . – car J’ai donné de l’eau au désert, et des rivières dans
les étendues arides pour abreuver Mon peuple que J’ai élu, ce peuple que J’ai façonné pour
Moi – ils le relateront dans Ma louange. 43:18-21
Avaler
v. aussi: Dévorer; v. aussi: Manger
78 Une fois de plus les avis divergent sur la nature exacte des oiseaux du désert. Pour Chouraqui ce sont des hiboux.
72Av
28.
C’est comme une primeur d’avant l’été: on la voit, et celui qui la voit, dès qu’elle est dans
sa paume il l’avale. 28:1-4
49.
Car tes ruines et tes décombres, ce pays désolé, est trop étroit maintenant pour y habiter –
mais ceux qui voudraient t’avaler s’éloignent. De nouveau ils diront à tes oreilles, les fils de
ta privation d’enfants: cet endroit est étroit pour moi, fais place que je m’installe! Et tu diras
en ton cœur: Qui m’a enfanté ceux-là, à moi la privée d’enfants, la stérile, l’exilée, la rejetée?
Qui les a fait grandir, alors que j’étais restée seule, où étaient-ils, ceux-là? 49:19-22
Avance (d’)
v. : Avenir
Avancer
38.
Je m’avancerai toutes mes années dans l’amertume de mon âme. Le Seigneur est sur eux,
79ils vivent, et tout ce qui est en eux est vie de mon esprit ; prête-moi force et fais moi vivre!
38:16
41.
Îles, faites silence devant Moi! Peuples, renouvelez votre force! Ainsi avancez et parlez! Et
ensemble nous nous approcherons de la justice. 41:1
°°
Présentez votre différend, dit le Seigneur, avancez vos arguments, dit le roi de Jacob.
Qu’ils avancent et qu’ils nous racontent ce qui doit arriver! 41:21-22
°°
Présentez votre différend, dit le Seigneur, av, dit le roi de Jacob. 41:21
45.
Rassemblez-vous et venez, avancez ensemble, échappés des nations! Ils ne savent pas, ceux
qui portent le bois de leurs idoles, ceux qui prient un dieu qui ne sauve pas! Faites votre
rapport, avancez, ensemble concertez-vous! 45:20-21
47.
Descends et assieds-toi dans la poussière, vierge fille de Babel! Assieds-toi par terre, sans
siège, fille de Chaldée! Car on ne t’appellera plus la délicate, l’exquise! Saisis la meule et
mouds la farine! Dénoue ton voile, retrousse ta traîne, découvre tes mollets pour passer les
rivières! Ton intimité sera découverte et on verra ta honte: Je vais Me venger sans
rencontrer quiconque. Notre libérateur est le Seigneur des milices, Son Nom est: le Saint
d’Israël. Sois assise en silence, avance dans la ténèbre, fille de Chaldée, car on ne t’appellera
plus la puissante des États. 47:1-5
65.
On pouvait Me rechercher sans le demander, on pouvait Me trouver sans Me chercher; Je
disais: Me voici, Me voici! à un peuple qui n’invoquait plus Mon Nom. Tout le jour Je
tendais Mes mains vers un peuple rebelle s’avançant dans une voie qui n’était pas bonne,
selon leurs pensées, un peuple qui sans arrêt Me fâche devant Ma face, qui sacrifie dans les
jardins et encense sur des briques, qui habite dans les tombeaux, qui passe ses nuits dans
des antres, qui mange de la viande de porc et verse des pourritures dans ses pots. 65:1-4
Avenir
41.
Présentez votre différend, dit le Seigneur, avancez vos arguments, dit le roi de Jacob.
79 Ce passage est assez obscur; nous avons choisi la traduction la plus littérale possible plutôt que de nous livrer à
des interprétations.
73Av
Qu’ils avancent et qu’ils nous racontent ce qui doit arriver! Contez-nous le temps où se sont
produits les premiers (événements), ce qu’ils ont été. Nous y mettrons notre cœur, nous
pénétrerons dans leur suite. Ou alors faites nous entendre ce qui va arriver. Racontez-nous
les signes de l’avenir – et nous saurons que vous êtes des dieux. Ainsi, faites bien ou faites
mal, et ensemble nous prêterons attention et nous verrons. Et voici: vous êtes le néant et
votre œuvre est nullité; qui vous choisit est abomination. 41:21-24
42.
Qui parmi vous y prête l’oreille, qui y prête attention et écoute pour l’avenir? 42:23
46.
Souvenez-vous des choses premières, des temps anciens; car Je suis D., il n’est pas d’autre
Seigneur: comme Moi il n’est rien. Depuis le commencement Je fais état de ce qui va
advenir, et d’avance de ce qui n’a pas été fait. Je dis – et Mon dessein se lève, et tout Mon
désir Je l’accomplis. De l’Orient j’appelle un rapace, d’une terre lointaine l’homme de Mon
conseil. Je parle – et Je fais arriver; Je façonne – et J’accomplis. Écoutez-Moi, hommes au
cœur endurci, qui vous tenez loin de la justice! Ma justice est proche, Mon salut n’est pas
lointain, il ne tardera pas: dans Sion Je donnerai le salut à Israël Ma splendeur. 46:9-12
60.
Que des justes dans ton peuple! À jamais ils hériteront du pays, rejeton de Mes plants,
œuvre de Ma main, pour resplendir! Le minuscule sera mille, le faible un peuple puissant
– Moi le Seigneur, en son temps, Je me hâterai. 60:21-22
Avertissement
8.
Enserre le témoignage et scelle la Torah en Mes disciples. J’ai mis ma confiance en D. qui
cache Sa face à la maison de Jacob, j’espère en Lui. Voici, moi et les enfants que m’a donnés
le Seigneur, nous serons pour Israël les signes et les avertissements du Seigneur des milices
qui réside sur la montagne de Sion. 16:18
Aveugle, aveuglement
21.
Je vais faire cesser les gémissements. C’est pourquoi mes reins sont saisis de frissons, des
contractions me possèdent comme les contractions de celle qui enfante; je suis si convulsé
que je n’entends plus, si affolé que je ne vois plus! Mon cœur s’égare, je frissonne de terreur,
la nuit que je désirais me fait tressaillir. On dresse la table? On étend la nappe? On mange,
on boit? Debout, les princes, huilez le bouclier! 21:2-5
29.
Soyez saisis de stupeur et de stupéfaction, soyez aveugles et aveuglés, soyez ivres, mais pas
de vin, titubez, mais pas de liqueur. 29:9
°°
En ce jour ils entendront, les sourds, la parole du Livre; et du sein de l’obscurité, du sein
des ténèbres les yeux des aveugles verront. Et les humbles accumuleront de la joie en D.;
et en le Saint d’Israël les plus pauvres des hommes jubileront. 29:18-19
35.
La vengeance vient, la rétribution de D.! Il va venir, Lui, pour vous secourir! Alors se
dessilleront les yeux des aveugles, et s’ouvriront les oreilles des sourds. Alors le boiteux
bondira comme un chevreuil et la langue du muet jubilera, car l’eau jaillira dans le désert,
et les torrents dans la steppe aride. Le mirage deviendra une nappe d’eau et le lieu de la soif
débordera d’eau. 35:4-7
42.
Moi le Seigneur Je t’ai appelé pour la justice, J’ai donné force à ta main, Je t’ai façonné,
Je t’ai donné l’alliance du peuple, lumière des nations – pour dessiller les yeux aveugles,
74Ay
pour faire sortir le captif de la geôle et ceux qui se tiennent dans les ténèbres de la prison.
42:6-7
°°
De tout temps Je Me suis tu, J’ai fait le sourd, Je Me suis dominé – et voici, Je vais haleter
comme une parturiente, inspirant et expirant tout ensemble; Je vais calciner monts et
collines, je vais flétrir tous leurs herbages, Je vais transformer les fleuves en îles et dessécher
les étangs Je ferai marcher les aveugles sur une route qu’ils ne connaissent pas, et Je les
conduirai par des chemins qui leur sont inconnus. Devant eux Je vais changer les ténèbres
en lumière et les rugosités en espace plan: J’accomplirai ces choses et je ne les abandonnerai
pas. 42:14-16
°°
Ohé les sourds, entendez! Et les aveugles, regardez pour voir! Qui est aveugle, sinon Mon
serviteur? Qui est sourd, sinon Mon messager, que J’envoie? Qui est aveugle, comme le
parfait, aveugle, comme le serviteur de D.? Tu vois beaucoup, mais tu ne conserves pas!
Tu ouvres les oreilles, et tu n’entends pas! 42:18-20
43.
Ne crains pas, car Je suis avec toi; de l’Orient Je ferai venir ta semence, et de l’Occident Je
te rassemblerai; Je vais dire au Septentrion: Donne! Et au Sud: Ne retiens pas! Fais venir
Mes fils des lointains, et Mes filles des confins de la terre, et tout chacun appelé selon Mon
Nom, que j’ai créé pour Ma gloire, que J’ai façonné et même que J’ai fait: Je vais faire sortir
ce peuple aveugle, qu’il ait des yeux, et ces sourds, qu’ils aient des oreilles. 43:5-8
56.
Ses guetteurs sont tous des aveugles sans savoir, des chiens muets ne pouvant aboyer.
Ils sont couchés dans les songes, ils aiment la somnolence. Et ces chiens à l’être prédateur
et vorace ne savent se rassasier, tandis que les bergers ne savent comprendre; tous ils
s’engagent sur leur chemin, chacun pour son intérêt jusqu’au bout.
Venez, je vais prendre du vin, nous boirons, à nous saouler; et ainsi aussi le jour de demain,
bien plus encore! 56:10-12
59.
Ils se font des sentiers tortueux: qui y chemine ne connaît pas de paix. C’est pourquoi le
droit s’éloigne de nous, et la justice ne nous atteint pas. Nous espérons la lumière et voici
les ténèbres; la clarté, et nous marchons dans les obscurités. Nous tâtonnons les murs
comme des aveugles, oui, comme sans yeux nous tâtonnons; nous trébuchons à midi
comme au crépuscule, dans la pénombre nous sommes comme des morts. Nous grognons
tous comme des ours et tels des colombes nous murmurons des gémissements; nous
espérons le droit – et rien! (Nous espérons) le salut et il s’éloigne de nous. Car nombreux
sont nos péchés envers Toi. 59:8-12
Avocat
43.
Souviens toi de Moi! Nous ferons justice ensemble, et tu plaideras en vue de ta justification.
Ton premier père a péché – et tes avocats ont péché contre Moi. J’ai rendu impurs les chefs
du sanctuaire, j’ai livré Jacob à l’exclusion et Israël aux insultes. 43:26-28
Ayat
10.
Le voici arrivé à Ayat, il a passé à Migron, à Mikhmach il a déposé son bagage; ils
franchissent le défilé; Guéba sera notre étape; Rama tremble, Ghibéa de Saül est en fuite.
Fais retentir ta voix, fille de Galim, sois attentive, Laïcha, réponds, Anatot! Madména lâche
pied, les habitants de Guebim cherchent refuge. Aujourd’hui encore, il se tient à Nob, il
étend sa main vers la montagne de la fille de Sion, vers la colline de Jérusalem. 10 :28-32
75B
Babel, Babylone
13.
Imprécation contre Babylone, par la vision d’Isaïe, fils d’Amos: sur un mont chauve élevez
une bannière, élevez la voix vers eux, agitez la main pour qu’ils viennent aux portes des
nobles. Je commande à Mes saints, J’ai même appelé Mes héros par Ma colère, les fiers de
Mon orgueil. Voix bruyante sur les montagnes, comme celle d’une foule, voix tumultueuse
d’empires, de peuples rassemblés: le Seigneur des milices passe en revue l’armée de la
guerre. Ils viennent d’une terre lointaine, des confins des cieux, le Seigneur et les instruments
de Sa fureur pour ravager toute la terre. Lamentez-vous, car proche est le jour du Seigneur;
elle arrive, la dévastation du Seigneur Chadaï. Aussi toutes les mains défaillent-elles, et tout
cœur d’homme fond-il; ils sont bouleversés, convulsions et douleurs s’emparent d’eux. Ils
se tordent comme la parturiente. Ils se regardent l’un l’autre avec stupéfaction, leurs visages
enflammés.
Voici qu’arrive, implacable, le jour du Seigneur, avec emportement et violente colère, qui
réduira la terre à la désolation et exterminera les pécheurs. Car les étoiles du ciel, les
constellations ne diffuseront plus leur lumière, le soleil s’obscurcira dès sa sortie, et la lune
ne projettera plus sa clarté – Je vais sanctionner le monde pour le mal et les méchants pour
leurs fautes, Je vais mettre fin à l’orgueil des insolents et humilier l’arrogance des tyrans. Je
vais rendre l’homme plus rare que l’or pur, l’humain plus rare que le vermeil d’Ophir. Aussi
ferai-Je trembler les cieux et branler la terre sur son assise par l’emportement du Seigneur
des milices, au jour du feu de Sa colère. On sera alors comme la gazelle pourchassée,
comme les moutons sans personne pour les rassembler; chaque homme se dirigera vers son
peuple, chaque homme s’enfuira vers son pays. Et celui qu’on retrouvera sera poignardé,
et tous ceux qu’on prendra tomberont par l’épée. Leurs nourrissons seront écrasés sous
leurs yeux, leurs maisons seront pillées et leurs femmes seront violées. Et voici que Je suscite
contre eux les Mèdes pour qui l’argent ne compte pas et qui ne désirent pas l’or. Leurs arcs
déchiquetteront leurs jeunes gens; ils seront sans pitié pour le fruit des entrailles, leur œil
sera sans miséricorde pour les enfants. Et Babylone, la perle des royaumes, la splendeur, la
gloire des Chaldéens sera bouleversée par le Seigneur: Sodome et Gomorrhe. Elle ne sera
plus jamais ni résidence ni habitat, de génération en génération; le Bédouin n’y campera
plus, les bergers n’y feront plus parquer. Les lynx y auront leur gîte et ses maisons seront
pleines de hiboux; les autruches y résideront et les boucs y danseront. Les hyènes habiteront
ses tours et les chacals ses palais d’agrément: son temps est proche, ses jours ne se
prolongeront pas. 13:1-22
14.
Et voici que le jour où le Seigneur te fera reposer de ton épreuve, de ton agitation et de ta
dure servitude à laquelle tu étais asservi, tu feras monter cet exemple sur le roi de Babylone:
ainsi a disparu l’oppresseur, ainsi a cessé la tyrannie! Le Seigneur a brisé le gourdin des
méchants et la verge des despotes, qui frappaient les peuples avec fureur de coups sans
répit, qui accablaient avec rage les nations en les poursuivant sans pause. La terre entière
se repose et se calme, on éclate d’allégresse. Et même les cyprès se réjouissent à ton propos,
et les cèdres du Liban; depuis que tu t’es couché, le bûcheron ne monte plus contre nous.
14:3-8
°°
Là en bas, pour toi le Chéol a tressailli en direction de ton approche, il a réveillé pour toi
les ombres, tous les potentats de la terre, il a fait se lever de leurs trônes tous les rois des
76Ba
nations. Ensemble ils répondent et te disent: te voici toi aussi déchu comme nous: tu nous
es semblable. Ton faste s’est écroulé dans le Chéol avec l’harmonie de tes cithares, sous toi
la vermine est ta paillasse et des vers sont ta couverture. Ainsi es-tu tombé des cieux, toi,
l’astre, fils de l’aurore! Tu as été plaqué sur la terre, dompteur des nations! Tu disais en ton
cœur: je monterai au ciel, au-dessus des étoiles du Puissant j’érigerai mon trône, je siégerai
sur la montagne de l’Assignation, aux confins du Septentrion! Je monterai sur les sommets
des nuées et je serai semblable au Très-Haut! Mais c’est au Chéol que tu as été précipité,
aux tréfonds de la fosse. Ceux qui te voient te considèrent, ils te pénètrent: est-ce là l’homme
qui agitait la terre et ébranlait les États, qui changeait le monde en désert et ravageait les
villes, qui n’ouvrait pas la maison à ses captifs? Tous les rois des nations, tous ils sont
couchés dans l’honneur, chacun en sa maison. Mais toi tu as été expédié hors de ta tombe
tel un rejeton maudit; ton linceul: des massacrés percés par le glaive, jetés sur les pierres
du sépulcre; et toi tu es comme une charogne piétinée: tu ne t’uniras pas à eux dans la
tombe, car tu as ruiné ton pays, tu as assassiné ton peuple; la lignée des méchants ne doit
pas avoir de nom, à jamais. Préparez le massacre de ses fils pour la faute des pères, qu’ils
80ne se lèvent pour hériter de la terre et remplir d’oppression la face du monde. Je me
lèverai contre eux, oracle du Seigneur des milices; de Babylone Je détruirai le nom et le
reste, descendance et postérité: oracle du Seigneur des milices. J’y placerai l’héritage du
hérisson, un réceptacle pour les eaux; Je la balaierai du balai de la destruction, oracle du
Seigneur des milices. 14:9-23
21.
Et voici que viennent homme et char, et des chevaliers par paires. Il répond, il annonce: Elle
est tombée, oui, tombée, Babylone! Et toutes les idoles de ses divinités sont à terre, brisées!
Ce que j’ai foulé, fils de mon aire – ce que j’ai entendu du Seigneur des milices, D. d’Israël,
je vous en fais part. 21:9-10
39.
Isaïe, le prophète, alla chez le roi Ezéchias et lui dit: Qu’on dit ces hommes? Et d’où sont-
ils venus vers toi? Ezéchias répondit: D’un pays lointain: ils sont venus de Babylone. Il
dit: qu’ont-ils vu dans ta demeure? Ezéchias répondit: Tout ce qu’il y a dans ma demeure,
ils l’ont vu: de mes trésors il n’y a chose que je ne leur ai montrée.
Et Isaïe dit à Ezéchias: Écoute la parole du Seigneur des milices: Voici que des jours
viendront où tout ce qui est en ta maison, tout ce que tes pères ont amassé jusqu’à
aujourd’hui sera emporté à Babylone: il n’en restera rien, dit le Seigneur. Et de tes fils issus
de toi, que tu as engendrés, on en prendra, et ils seront des eunuques au palais du roi de
Babylone. Ezéchias dit à Isaïe: La parole du Seigneur, celle que tu as prononcée, est bonne.
Et il dit: Car en mon temps il y aura la paix et la vérité. 39:3-8
47.
Descends et assieds-toi dans la poussière, vierge fille de Babel! Assieds-toi par terre, sans
siège, fille de Chaldée! Car on ne t’appellera plus la délicate, l’exquise! Saisis la meule et
mouds la farine! Dénoue ton voile, retrousse ta traîne, découvre tes mollets pour passer les
rivières! Ton intimité sera découverte et on verra ta honte: Je vais Me venger sans
rencontrer quiconque. Notre libérateur est le Seigneur des milices, Son Nom est: le Saint
d’Israël. Sois assise en silence, avance dans la ténèbre, fille de Chaldée, car on ne t’appellera
plus la puissante des États. 47:1-5
48.
Le Seigneur l’aime: il accomplit Son désir à l’égard de Babel et Son bras contre les
Chaldéens. Moi, Moi, j’ai dit et même j’ai crié! Je l’ai fait venir et il réussit dans son chemin.
48:14-15
80 D’autres traduisent le mot hébreu « arim » par violence ou par villes.
77Ba
Sortez de Babylone, fuyez les Chaldéens! D’une voix jubilatoire faites savoir et faites
entendre cela, faites le sortir jusqu’aux confins de la terre, et dites: le Seigneur a libéré Son
serviteur Jacob! Ils n’ont pas eu soif dans les étendues arides de leur pérégrination; pour
eux Il a liquéfié les eaux du rocher, pour eux Il a fendu le roc et l’eau a jailli – pas de paix,
dit le Seigneur, pour les méchants. 48:20-22
Bachan
33.
81Voici leur Ariel , ils crient au dehors, les messagers de paix pleurent avec amertume. Les
sentiers sont désolés, le passage routier est en repos; il a rompu le pacte, il méprise les villes
et de l’homme il ne se soucie pas. La terre est en deuil et languit. Honteux, le Liban se
parchemine, le Sharon est comme une étendue désertique, Bachan et Carmel frémissent.
33:7-9
Baisser
42.
Voici Mon serviteur, que je soutiens – Mon élu que veut Mon Être; Je lui ai donné Mon
esprit; il en sortira la justice pour les nations. Il ne crie pas; il n’élève pas (la voix); il ne fait
pas entendre sa voix au-dehors. Il ne brise pas le roseau fripé, il n’éteint pas la mèche qui
baisse; il fait sortir le droit pour la vérité. Il ne faiblira ni ne se brisera avant d’avoir établi
la justice sur la terre: les îles sont en attente de Sa Torah. 42:1-4
Balai, balayage
14.
Je me lèverai contre eux, oracle du Seigneur des milices; de Babylone Je détruirai le nom
et le reste, descendance et postérité: oracle du Seigneur des milices. J’y placerai l’héritage
du hérisson, un réceptacle pour les eaux; Je la balaierai du balai de la destruction, oracle
du Seigneur des milices. 14:22-23
28.
Voilà comment à parlé le Seigneur D.: Je vais ériger dans Sion une pierre de fondation
solide, une précieuse pierre d’angle où s’appuiera l’appui: le croyant ne s’y ébranlera pas.
J’emploierai le droit comme cordeau et la justice comme fil à plomb; la grêle balayera l’abri
de la fraude et les eaux inonderont sa cachette. 28:16-17
40.
Une voix dit: Crie! Et que crierai-je? Que toute chair est de l’herbe et que toute sa grâce
est comme une fleur des champs. L’herbe se dessèche, la fleur se fane quand le souffle du
Seigneur les balaye – oui, le peuple c’est de l’herbe: l’herbe se dessèche, la fleur se fane; mais
la parole de notre D. se lève à jamais. 40:6-8
Balance
40.
Qui a mesuré les eaux dans le creux de sa paume? Qui a toisé le ciel à l’empan? Qui a jaugé
toute la poussière de la terre, pesé au crochet les montagnes, et les collines avec la balance?
Qui a toisé le souffle du Seigneur? 40:12-13
°°
Voici! Les nations? Une gouttelette d’un seau! Un brin sur une balance! Il soulève les îles
comme un grain de poussière. Le Liban? Pas assez pour Son brasier! Et Ses animaux! Pas
assez pour un holocauste! Toutes les nations sont devant Lui comme rien: elles sont pour
82Lui comme le néant, comme un désordre ! À qui comparer D., et de quelle image le
représenteriez vous? 40:15-18
81 La Bible du Rabbinat traduit « leur Ariel » par « braves guerriers ».
82 Un « tohu », le désordre primordial de la création.
78Ba
46.
Ils répandent l’or de leur bourse, ils pèsent l’argent à la balance, ils engagent un orfèvre et
il leur fait un dieu – et ils s’inclinent et se prosternent. 46:6
Balle
22.
Ainsi parle le Seigneur D. des milices: Va trouver ce dignitaire, ce Chebna installé sur le
palais: Que t’appartient-il ici, oui, de qui te réclames-tu pour qu’ici tu te tailles un sépulcre?
Tu te tailles un sépulcre en hauteur, tu te tailles une résidence dans le roc? Voici que le
Seigneur va t’empoigner en t’agrippant, avec force, et te faire tourbillonner; Il te roulera
comme une pelote et comme une balle vers la terre aux mains larges; et là tu mourras avec
les chars de ta gloire, honte de la maison de ton maître. Je te précipiterai de ta position – Il
te culbutera de ton poste. 22:15-19
Bannière
11.
Il y aura en ce jour un rejeton de Jessé qui se dressera en bannière pour les peuples; les
nations le rechercheront et en son lieu de repos sera la gloire. 11:10
13.
Imprécation contre Babylone, par la vision d’Isaïe, fils d’Amos: sur un mont chauve élevez
une bannière, élevez la voix vers eux, agitez la main pour qu’ils viennent aux portes des
nobles. 13:1-2
18.
Vous tous qui siégez dans l’univers et résidez sur la terre, quand se lèvera une bannière dans
les montagnes, regardez, et quand résonnera la trompe, écoutez! Car ainsi m’a parlé le
Seigneur: Je resterai serein, en Mon assise je regarderai comme la chaleur intense s’élève
sur la lumière, comme la nuée de rosée (s’élève) sur la canicule de la moisson. 18:3-4
49.
Ainsi parle mon Seigneur D.: voici, Je porte Ma main vers les nations, et J’élève Ma
bannière vers les peuples; ils apporteront tes fils en leur sein, et tes filles, ils les porteront
sur l’épaule. Des rois seront tes tuteurs, et leurs princesses tes nourrices; leur nez à terre ils
se prosterneront devant toi et lécheront la poussière de tes pieds – et tu sauras que Je suis
le Seigneur: ceux qui espèrent en Moi ne seront pas dans la honte. 49:22-23
Bannis, Bannissement
v. aussi: Exil, Exilés
27.
Il arrivera en ce jour que le Seigneur battra l’épi depuis le Fleuve jusqu’au torrent d’Égypte;
mais vous vous serez glanés un à un, enfants d’Israël. Il arrivera en ce jour que retentira le
83grand chofar ; alors viendront les égarés du pays d’Achour et les bannis en la terre
d’Égypte; et ils se prosterneront devant D. sur la sainte montagne, à Jérusalem. 27:12-13
Banquet
v.: Festin
Barbares
v.: Étranger
Barbe
7.
En ce jour le Seigneur rasera à l’aide d’un rasoir loué sur les bords du Fleuve, par le roi
d’Assyrie; oui, il rasera la tête et les poils des jambes, la barbe même chutera. 7:20
83 Chofar: la corne de bélier dont on sonne avec solennité à Kippour, le jour d’expiation.
79Ba
15.
Oracle sur Moab: car dans la nuit Ar Moab est ruinée, elle est dévastée; car dans la nuit
Kir Moab est ruinée, elle est dévastée. On monte au sanctuaire, aux hauts lieux à Dibon
pour pleurer; sur Nebo et Midva Moab on se lamente, toute tête rasée et toute barbe
coupée. 15:1-2
Barre
45.
Ainsi parle le Seigneur à Son oint, à Cyrus: J’ai mis Ma force dans sa droite pour assujettir
les nations devant lui, pour délier les ceintures des rois, pour ouvrir devant lui les portes,
pour que ne se referment plus les portails. Moi, Je marcherai devant toi, J’aplanirai les
hauteurs, Je briserai les portes d’airain et Je romprai les barres de fer. Je te donnerai les
trésors des ténèbres et les richesses cachées, afin que tu saches que Je suis le Seigneur, le
D. d’Israël, qui t’appelle de ton nom. 45:1-3
Bastion
23.
Voici le pays des Chaldéens: c’est ce peuple qui n’existait pas; Achour l’a fondé pour les
chats sauvages. Ils y ont dressé leurs tours, ils ont ruiné ses bastions et l’ont transformée en
ruine. 23:13
Bateau
v.: Navigation, navires
Bâtir
v. aussi: Rebâtir
45.
C’est moi qui l’ai suscité dans la justice; J’aplanirai toutes ses routes, il rebâtira Ma ville, il
renverra Mon exil – non pas pour un prix, non pour un pot-de-vin, dit le Seigneur des
milices. 45:13
60.
Les fils de l’étranger bâtiront tes murailles, leurs rois te serviront, car dans Mon courroux
Je t’avais frappée et selon Ma volonté Je te fais miséricorde. Tes portes seront toujours
ouvertes, ni le jour ni la nuit elles ne seront fermées, pour qu’on apporte vers toi l’opulence
des nations et que leurs rois soient introduits. 60:10-11
65.
Je serai en allégresse en Jérusalem et en liesse en Mon peuple; on n’y entendra plus la voix
des pleurs et la voix des cris. Là il n’y aura plus de nourrisson de (peu) de jours ni de
vieillard qui ne remplisse ses jours: le jeune mourra à cent ans, et maudit sera le pécheur
centenaire. On bâtira des maisons et on les habitera, on plantera des vignes et on en mangera
le fruit. On ne bâtira plus pour qu’un autre habite, on ne plantera plus pour qu’un autre
mange; car les jours de Mon peuple seront comme les jours de l’arbre: mes élus useront
l’œuvre de leurs mains. Ils ne se lasseront pas pour rien et n’enfanteront plus dans l’angoisse.
Ils seront la souche bénie du Seigneur et leurs descendants avec eux. 65:18-23
66.
Ainsi parle le Seigneur: Les cieux sont Mon trône et la terre l’escabeau de Mes pieds. Alors,
quelle maison pourriez-vous me bâtir, quel endroit pour Mon repos? Car tout cela c’est Ma
main qui l’a fait, tout cela a été par la parole du Seigneur – mais ce que Je regarde, c’est le
pauvre, le handicapé du souffle, celui qui tremble à Ma parole. 66:1-2
80Ba
Bâton
10.
La hache fait-elle la glorieuse devant qui taille avec elle? La scie se vante-t-elle devant qui
la manie? Le bâton manie-t-il la main qui le lève? La verge soulève-t-elle ce qui n’est pas
du bois? 10:15
°°
Aussi mon Seigneur, D. des milices s’exprime-t-Il ainsi: Mon peuple qui réside à Sion, ne
crains pas cette Assyrie qui te frappe de son bâton, et qui lève sur toi sa massue sur la route
84de l’Égypte . Car un instant encore, et cessera le courroux, et Ma colère sera leur
anéantissement: le Seigneur des milices lèvera sur eux le fouet comme Il frappa Midian au
rocher d’Oreb; Il brandira le bâton sur la mer et le portera sur la route d’Égypte. En ce jour
Son fardeau glissera de ton épaule et Son joug de ta nuque – un joug annulé par l’opulence.
10:24-27
14.
Et voici que le jour où le Seigneur te fera reposer de ton épreuve, de ton agitation et de la
dure servitude à laquelle tu étais asservi; tu feras monter cet exemple sur le roi de Babylone:
ainsi a disparu l’oppresseur, ainsi a cessé la tyrannie! Le Seigneur a brisé le gourdin des
méchants et la verge des despotes, qui frappait les peuples avec fureur de coups sans répit,
qui accablait avec rage les nations en les poursuivant sans pause. La terre entière se repose
et se calme, on éclate d’allégresse. 14:3-6
°°
L’année de la mort du roi Achaz il y eut cet oracle: Philistie, toute, ne te réjouis pas de la
brisure du bâton qui te frappait, car de la souche du serpent sort la vipère et son fruit est
85un dragon volant. 14:28
30.
Oui, Achour sera terrifié par la voix du Seigneur, avec la frappe du bâton. Et chaque fois
que passera le bâton ce sera le châtiment infligé par l’Éternel: tambourins et harpes, car Il
86guerroie la guerre, dressé contre lui. Car d’hier est disposée la vallée du feu , aussi pour le
roi, large et profonde, avec son bûcher, feu et bois en abondance; le souffle de D., comme
un torrent de soufre, l’allumera. 30:31-33
Batsra
34.
Car Mon glaive s’abreuve dans les cieux; le voici qui s’abat sur Edom, sur le peuple de
Mon anathème, pour la justice. Pour le Seigneur le glaive est plein de sang, gluant de graisse,
du sang des agneaux et des boucs, de la graisse des reins de béliers; oui, il y a pour le
Seigneur un sacrifice à Batsra, un grand carnage au pays d’Edom. 34:5-6
63.
Qui donc, d’Edom? De Batsra, en habits éclatants, magnifique en son vêtement, drapé dans
la plénitude de sa force? 63:1
Battre
v.: Frapper
Battre des mains
55.
Et c’est dans la joie que vous sortirez, et dans la paix qu’on vous fera aller; devant vous
montagnes et collines éclateront d’allégresse, et tous les arbres des champs battront des
84 Littéralement: sur le chemin de l’Égypte; on peut donc aussi traduire: à la manière de l’Égypte.
85 Un « saraph » volant. On ne peut traduire par « séraphin » étant donné l’aura divine de cette catégorie d’êtres
célestes.
86 Tophet: la vallée de Jérusalem où brûlait le feu païen du Moloch.
81Ba
paumes. À la place des épines monteront les cyprès, et à la place des orties s’élèvera le
myrte – et ce sera pour le Seigneur le renom, un signe éternel qui ne sera pas retranché.
55:12-13
Battre le blé
27.
Il arrivera en ce jour que le Seigneur battra l’épi depuis le Fleuve jusqu’au torrent d’Égypte;
mais vous vous serez glanés un à un, enfants d’Israël. Il arrivera en ce jour que retentira le
grand chofar; alors viendront les égarés du pays d’Achour et les bannis en la terre d’Égypte;
et ils se prosterneront devant D. sur la sainte montagne, à Jérusalem. 27:12-13
Beauté
44.
Le forgeron à la hache œuvre sur la braise; à coups de marteau il la façonne, il la travaille
à la force de son bras; même affamé, sans force, il ne boit pas d’eau et s’épuise. L’ouvrier
du bois tend le cordeau, trace au poinçon, œuvre au rabot, esquisse au compas, la réalise
au modèle de l’homme, selon la beauté humaine, pour être installée dans la maison. Il s’est
tranché des cèdres, il a pris un chêne et un térébinthe qu’il s’est choisis parmi les arbres de
la forêt; il a planté un pin que la pluie a fait grandir. 44:12-14
53.
Qui croira à ce que nous avons entendu? Et le bras du Seigneur, pour qui s’est-il découvert?
Il est monté devant Lui comme un surgeon, comme une racine en sol aride. Au regard il
n’avait ni forme ni beauté, ni apparence pour séduire. Méprisé, rejeté par les humains,
homme de douleur, imprégné de maux, comme le visage caché de nous, un méprisé auquel
on ne pense pas. Et pourtant c’était lui qui portait nos maux, il était chargé de nos
souffrances – et nous pensions qu’il était touché, frappé par D., humilié. Mais il a été
transpercé pour nos péchés et écrasé par nos fautes – la morale de notre paix est sur lui et
en sa blessure est notre guérison. 53:1-5
Bec
10.
Ma main a trouvé les biens des peuples comme dans un nid, et comme on ramasse des œufs
abandonnés, J’ai ramassé toute la terre sans que bouge une aile ou que s’ouvre un gros bec
siffleur. 10:12-14
Bêcher
5.
Voici, Je vais chanter à mon amant le cantique de Mon amant à sa vigne. Mon amant avait
une vigne sur un sol gras. Il la bêcha, il l’épierra, il y planta des ceps; au milieu il bâtit une
tour, il creusa une cuve; il comptait qu’elle produise des raisins – elle produisit du verjus.
5:1-2
7.
Il adviendra en ce jour que tout endroit dans lequel il y avait mille ceps de vigne valant
mille sicles ne sera plus que ronces et épines. On ne s’y rendra qu’avec arc et carquois
car toute la terre sera ronces et épines. Et sur les montagnes sarclées tu n’iras plus, par
crainte des ronces et des épines; ce sera un pacage pour les bœufs et les ovins la piétineront.
7:16-25
Bédouin
13.
Et voici que Je suscite contre eux les Mèdes pour qui l’argent ne compte pas et qui ne
désirent pas l’or. Leurs arcs déchiquetteront leurs jeunes gens; ils seront sans pitié pour le
82Be
fruit des entrailles, leur œil sera sans miséricorde pour les enfants. Et Babylone, la perle des
royaumes, la splendeur, la gloire des Chaldéens sera bouleversée par le Seigneur: Sodome
et Gomorrhe. Elle ne sera plus jamais ni résidence ni habitat, de génération en génération;
le Bédouin n’y campera plus, les bergers n’y feront plus parquer. Les lynx y auront leur gîte
et ses maisons seront pleines de hiboux; les autruches y résideront et les boucs y danseront.
Les hyènes habiteront ses tours et les chacals ses palais d’agrément: son temps est proche,
ses jours ne se prolongeront pas. 13:17-22
Bègue
32.
Les yeux de ceux qui voient ne seront plus collés, les oreilles de ceux qui entendent seront
attentives. Les cœurs légers discerneront pour savoir et la langue des bègues se hâtera de
parler avec clarté. 32:3-4
Bel
46.
Bel a fléchi, Nebo s’est affaissé ; leur statues sont sur des animaux, des bêtes de somme ;
ces charges qui vous accablaient sont le fardeau épuisant des animaux. Ensemble ils ont
fléchi et se sont affaissés, le fardeau ne peut être sauvé et leurs êtres vont aller en captivité.
46:1-2
Bélier
v.: Bouc
Bénédiction
19.
En ce jour il y aura une chaussée d’Égypte en Assyrie; l’Égypte ira en Assyrie et l’Assyrie
87en Égypte, L’Égypte et l’Assyrie auront un service. En ce jour Israël sera le troisième avec
l’Égypte et l’Assyrie, une bénédiction au sein de la terre, car le Seigneur des milices donnera
ainsi Sa bénédiction: « Bénis soient Mon peuple, l’Égypte, l’Assyrie, œuvre de Mes mains,
et Israël, Mon héritage. » 19:23-25.
36.
Le grand échanson se redressa alors et lança d’une voix puissante un appel en judéen,
disant: Écoutez les paroles du grand roi, du roi d’Assyrie. Ainsi parle le roi: Ne vous laissez
pas abuser par Ezéchias car il ne pourra vous sauver. Et qu’Ezéchias ne vous fasse pas avoir
confiance en D. en vous disant: Il secourra, oui le Seigneur nous secourra, cette ville ne sera
pas livrée aux mains du roi d’Assyrie. N’écoutez pas Ezéchias, car ainsi parle le roi
d’Assyrie: Faites avec moi une bénédiction et sortez vers moi ; mangez, chaque homme, de
sa vigne, chacun de son figuier, et buvez chacun de sa citerne – jusqu’à ce que je vienne et
que je vous prenne, vers une terre comme votre terre, terre de céréales et de moût, terre de
blé et de vigne. 36:13-17
44.
Oui, Je répands l’eau sur l’assoiffé, le liquide sur l’étendue asséchée – ainsi répandrai-Je
Mon souffle sur ton rejet et Ma bénédiction sur ta descendance: ils germeront entre les
herbages comme le saule près des cours d’eau. L’un dira: j’appartiens au Seigneur; l’autre
appellera au nom de Jacob; celui-ci écrira sur sa main: Je suis au Seigneur – et il sera
nommé du nom d’Israël. 44:3-5
51.
Écoutez-Moi, vous qui poursuivez la justice, vous qui recherchez le Seigneur! Regardez le
roc d’où vous fûtes taillés, et le marteau du Puits de carrière d’où vous avez été pris. Jetez
87 Un service religieux commun.
83Be
vos regards sur Abraham votre père et Sarah qui vous a enfantés: Je l’ai appelé, lui seul, Je
l’ai béni et Je l’ai multiplié. 51:1-2
61.
Car Moi, le Seigneur, J’aime la justice; Je hais la rapine dans la tromperie injuste; je donne
88selon leur œuvre, en vérité; J’établirai avec eux une alliance à jamais; leurs rejets seront
connus parmi les nations, et leur descendance au milieu des peuples. Tous ceux qui les
verront les reconnaîtront car ils sont la souche bénie par le Seigneur. 61:8-9
65.
Ainsi parle le Seigneur: de même qu’en trouvant du jus dans la grappe on dit: Ne la
détruisez pas, car en elle est une bénédiction, ainsi ferai-Je en faveur de Mes serviteurs,
pour ne pas tout détruire. De Jacob Je ferai sortir un rameau, de Yehouda l’héritier de Mes
montagnes – Mes élus en hériteront et Mes serviteurs y habiteront. Le Sharon sera un parc
pour les ovins, et la vallée d’Acor, un pâturage pour les bovins, pour Mon peuple qui Me
recherchera. 65:8-10
°°
Vous laisserez votre nom en jurement pour mes élus: Que D. mon Seigneur te fasse mourir!
Mais Il appellera Ses serviteurs d’un autre nom; pour que, qui se bénit sur terre se bénisse
dans le D. de la foi; pour que, qui jure sur la terre jure par le D. de la foi; oui, on oubliera
les dévastations premières car elles seront voilées à Mes yeux. 65:15-16
°°
Je serai en allégresse en Jérusalem et en liesse en Mon peuple; on n’y entendra plus la voix
des pleurs et la voix des cris. Là il n’y aura plus de nourrisson de (peu) de jours ni de
vieillard qui ne remplisse ses jours: le jeune mourra à cent ans, et maudit sera le pécheur
centenaire. On bâtira des maisons et on les habitera, on plantera des vignes et on en mangera
le fruit. On ne bâtira plus pour qu’un autre habite, on ne plantera plus pour qu’un autre
mange; car les jours de Mon peuple seront comme les jours de l’arbre: mes élus useront
l’œuvre de leurs mains. Ils ne se lasseront pas pour rien et n’enfanteront plus dans l’angoisse.
Ils seront la souche bénie du Seigneur et leurs descendants avec eux. 65:18-23
66.
On égorge un bœuf, on frappe un homme, on immole un ovin, on assomme un chien, on
fait monter une offrande d’après midi – et c’est du sang de porc; on fait un mémorial
89d’encens, on bénit une iniquité : c’est qu’ils choisissent leurs voies; leur être désire leurs
abjections. Moi aussi Je choisirai leurs persécuteurs et j’attirerai sur eux l’effroi – parce que
J’ai appelé, et on n’a pas répondu, J’ai parlé et on n’a pas entendu; ils ont fait ce qui est mal
à Mes yeux et choisi ce que Je ne désire pas. 66:3-4
Berceau
46.
Écoutez-Moi, maison de Jacob, et vous, tous les restes de la maison d’Israël, que Je porte
depuis la matrice, que Je soutiens depuis le berceau: jusqu’à votre vieillesse Je suis Lui;
jusqu’à votre sénescence Je vous porterai, Moi qui agis, Moi qui soutiens et qui sauve. À
qui voulez-vous M’égaler et M’identifier? À qui Me comparer, à qui serais-Je similaire?
46:1-5
Berger
56.
Ses guetteurs sont tous des aveugles sans savoir, des chiens muets ne pouvant aboyer.
88 Littéralement: Je trancherai pour eux, termes retenus par André Chouraqui.
89 AVN ou EVN: on peut aussi traduire par une pierre: une statue, une idole.
84Be
Ils sont couchés dans les songes, ils aiment la somnolence. Et ces chiens à l’être prédateur
et vorace ne savent se rassasier, tandis que les bergers ne savent comprendre; tous ils
s’engagent sur leur chemin, chacun pour son intérêt jusqu’au bout. 56:10-11
Besogneux
v. aussi: Pauvreté
40.
Une idole est coulée par l’artisan; un orfèvre la revêt d’or et fond des chaînes d’argent. Le
besogneux fait une offrande de bois imputrescible; il choisit un sage artisan pour ériger une
idole qui ne chancelle pas. Ne saurez-vous pas? N’entendrez-vous pas? Ne vous l’a-t-on pas
rapporté dès le début? 40:19-20
Bête de somme
46.
Bel a fléchi, Nebo s’est affaissé ; leur statues sont sur des animaux, des bêtes de somme ;
ces charges qui vous accablaient sont le fardeau épuisant des animaux. Ensemble ils ont
fléchi et se sont affaissés, le fardeau ne peut être sauvé et leurs êtres vont aller en captivité.
46:1-2
Berger
13.
Et voici que Je suscite contre eux les Mèdes pour qui l’argent ne compte pas et qui ne
désirent pas l’or. Leurs arcs déchiquetteront leurs jeunes gens; ils seront sans pitié pour le
fruit des entrailles, leur œil sera sans miséricorde pour les enfants. Et Babylone, la perle des
royaumes, la splendeur, la gloire des Chaldéens sera bouleversée par le Seigneur: Sodome
et Gomorrhe. Elle ne sera plus jamais ni résidence ni habitat, de génération en génération;
le Bédouin n’y campera plus, les bergers n’y feront plus parquer. Les lynx y auront leur gîte
et ses maisons seront pleines de hiboux; les autruches y résideront et les boucs y danseront.
Les hyènes habiteront ses tours et les chacals ses palais d’agrément: son temps est proche,
ses jours ne se prolongeront pas. 13:17-22
31.
Car ainsi m’a parlé le Seigneur: quand le lion avec le lionceau gronde sur sa proie, et qu’une
multitude de bergers est appelée contre lui, il n’est pas effrayé par leurs cris, il n’est pas
troublé par leurs clameurs – ainsi le Seigneur des milices descendra-t-il pour combattre sur
la montagne de Sion et ses hauteurs. Comme les oiseaux qui voltigent, ainsi le Seigneur des
milices défendra-t-Il Jérusalem: Il protégera, Il sauvera, Il soutiendra, Il délivrera. 31:4-5
38.
Poème pour Ezéchias, roi de Yehoudah, sur sa maladie – il survécut à son mal: J’ai dit: au
mitan de mes jours j’irai aux portes du Chéol, châtié du reste de mes années. J’ai dit: Je ne
verrai plus le Seigneur, le Seigneur sur la terre des vivants; je ne verrai plus d’humain parmi
ceux qui séjournent dans la durée. Mon âge s’en va, emporté loin de moi comme une tente
de berger; comme en tissage ma vie s’est pliée, tranchée de la trame – du jour à la nuit Tu
m’as achevé. 38:9-12
40.
Monte sur une montagne altière, annonciatrice de Sion, élève et force ta voix, annonciatrice
de Jérusalem, élève-la sans crainte et dis aux villes de Yehoudah: Voici votre D.! Voici le
Seigneur D., Il vient en force, Son bras gouverne pour lui; voici, Son salaire est avec Lui,
Son œuvre est devant Lui! Comme un berger Il fait paître son troupeau; de Son bras il
rassemble les agneaux, Il les porte sur Son sein et conduit celles qui allaitent. 40:9-11
44.
Aucun ne s’arrête en son cœur, aucun n’a la connaissance ou l’intelligence de se dire: La
moitié je l’ai calcinée au feu, sur ses braises j’ai cuit le pain, rôti la viande, et je l’ai mangée
85Be
– et avec le reste je fabrique une abomination pour m’incliner devant une pièce de bois!
Berger de cendre! Cœur abusé, égaré! Il ne sauve pas son être, il ne dit pas: N’est-ce pas
du mensonge dans ma droite? 44:19-20
°°
Je dis à Cyrus: Tu es Mon berger! Il accomplira tous Mes désirs en disant à Jérusalem: Tu
seras rebâtie; et au sanctuaire: Tu seras fondé. 44:28
63.
Son peuple se souvint des jours d’autrefois, de Moïse: où était Celui qui les fit monter de
la mer, le berger de ses brebis, Celui qui avait mis en son sein l’esprit de Sa sainteté ? Celui
qui accompagna la droite de Moïse du bras de Sa splendeur, Celui qui devant eux fendit
les eaux pour Se faire un Nom éternel? Il les fit aller dans les abîmes, comme un cheval
dans le désert, sans trébucher. Comme l’animal qui descend dans une gorge, l’esprit du
Seigneur les mena au repos – oui, Tu guidas ton peuple pour Te faire un Nom de splendeur.
63:11-14
Besoin
v. aussi: Manque
32.
On ne qualifiera plus le pervers de généreux, on ne dira plus du fourbe qu’il est opulent.
Car le pervers parle perversité; son cœur élabore l’iniquité pour accomplir des actions
scélérates, pour proférer l’aberration à l’égard de D., pour laisser dans le besoin l’être affamé
et faire manquer de boisson l’assoiffé. Le fourbe est mauvaise fourberie, il trame le crime
pour détruire le pauvre par des paroles mensongères, or l’humble parle justice. Mais le
généreux envisage la générosité et se lève en faveur d’elle. 31:5-8
Bétail
v. aussi: Bœuf; v. aussi: Buffle
7.
90Il arrivera en ce jour que chaque homme fera vivre un veau de bovin et deux moutons.
7:21
°°
Et sur les montagnes sarclées tu n’iras plus, par crainte des ronces et des épines; ce sera un
pacage pour les bœufs et les ovins la piétineront. 7:16-25
Beurre
7.
Pourtant mon Seigneur Lui-même vous donne un signe, voici: la jeune femme est enceinte,
91elle enfantera un fils et lui donnera pour nom Imanou-El. Il mangera du beurre et du miel
jusqu’à ce qu’il sache discerner le mal et choisir le bien. 7:14-15
°°
92Il arrivera en ce jour que chaque homme fera vivre un veau de bovin et deux moutons.
Il y aura telle abondance de lait qu’il mangera du beurre – oui, celui qui aura survécu au
sein de la terre se nourrira de beurre et de miel. 7:21-22
Beuverie
v.: Débauche; v.: Ivresse; v.: Goinfrerie
Bien, Bien et mal
3.
Dites au juste que c’est bien, qu’il mangera les fruits de ses actions. Hélas, pour le méchant
c’est le malheur, il sera nourri selon l’œuvre de ses mains. 3:10-11
90 Tant il en restera peu.
91 Imanou El, Emmanuel: D est avec nous.
92 Tant il en restera peu.
86Bi
5.
Malheur à ceux qui appellent le mal bien et le bien mal, qui mettent la lumière en ténèbre
et la ténèbre en lumière, et placent l’amer en doux et le doux en amer. Malheur à ceux qui
sont sages à leurs yeux, et intelligents devant leur face. 5:20-21
7.
Pourtant mon Seigneur Lui-même vous donne un signe, voici: la jeune femme est enceinte,
93elle enfantera un fils et lui donnera pour nom Imanou-El. Il mangera du beurre et du miel
jusqu’à ce qu’il sache discerner le mal et choisir le bien. Or, avant même que l’adolescent
ne sache discerner le mal, elle sera abandonnée, la terre où tu es, dans l’épouvante devant
les deux rois. D. fera venir sur toi, sur ton peuple et sur la maison de ton père des jours
comme il n’y en a plus eu depuis le temps de la séparation d’Ephraïm et de Yehoudah – de
par le roi d’Assyrie. 7:14-17
38.
En ces jours Ezéchias fut malade à en mourir; Isaïe, fils d’Amos, le prophète vint chez lui
et lui dit: Ainsi parle le Seigneur: Donne tes ordres à ta maison, car tu vas mourir, et tu ne
seras plus. Ezéchias tourna sa face contre le mur; il pria le Seigneur et dit: Voici, Seigneur,
souviens-Toi que j’ai marché devant Toi dans la vérité et d’un cœur plein; et devant Tes
yeux j’ai fait le bien. Et Ezéchias pleura d’un grand pleur. 38:1-3
41.
Présentez votre différend, dit le Seigneur, avancez vos arguments, dit le roi de Jacob.
Qu’ils avancent et qu’ils nous racontent ce qui doit arriver! Contez-nous le temps où se sont
produits les premiers (événements), ce qu’ils ont été. Nous y mettrons notre cœur, nous
pénétrerons dans leur suite. Ou alors faites nous entendre ce qui va arriver. Racontez-nous
les signes de l’avenir – et nous saurons que vous êtes des dieux. Ainsi, faites bien ou faites
mal, et ensemble nous prêterons attention et nous verrons. Et voici: vous êtes le néant et
votre œuvre est nullité; qui vous choisit est abomination. 41:21-24
45.
Je suis le Seigneur et nul autre, en dehors de Moi il n’est point de D.. Je te ceins, mais tu
ne Me connais pas. Afin qu’on sache là où se lève le soleil et jusqu’au couchant, qu’en
dehors de Moi il n’est rien, Je suis le Seigneur, Moi et nul autre ; Je façonne la lumière et
je crée la ténèbre; je fais la paix et Je crée le mal: Je suis le Seigneur qui fais tout cela.
45:5-7
52.
Qu’ils sont agréables sur les montagnes les pieds du messager, celui qui fait entendre la
paix, qui annonce le bien, qui fait part du salut et qui dit à Sion: Ton Seigneur règne!
52 :7
57.
Le juste est perdu et personne ne le prend à cœur, les hommes de bien périssent, et personne
ne le comprend; oui, face au malheur périt le juste. Il va vers la paix et ceux qui marchent
dans la rectitude reposeront sur leur couche. 57:1-2
65.
On pouvait Me rechercher sans le demander, on pouvait Me trouver sans Me chercher; Je
disais: Me voici, Me voici! à un peuple qui n’invoquait plus Mon Nom. Tout le jour Je
tendais Mes mains vers un peuple rebelle s’avançant dans une voie qui n’était pas bonne,
selon leurs pensées, un peuple qui sans arrêt Me fâche devant Ma face, qui sacrifie dans les
jardins et encense sur des briques, qui habite dans les tombeaux, qui passe ses nuits dans
des antres, qui mange de la viande de porc et verse de la pourriture dans ses pots. 65:1-4
93 Imanou El, Emmanuel: D est avec nous.
87Bi
Bienfaits
63.
J’ai le souvenir des bontés du Seigneur, des louanges du Seigneur, à propos de tout ce avec
quoi le Seigneur nous a entretenus et de l’abondance de ses bienfaits à l’égard de la maison
d’Israël, par lesquels Il les a entretenus en vertu de Sa miséricorde et l’abondance de Ses
grâces. 63:7
°°
Des cieux regarde et vois depuis Ta demeure de sainteté et de splendeur: où sont Ton zèle
et Ta puissance? Le frémissement de tes entrailles et Ta bonté pour moi se sont-elles
rétractées? 63:15
Bijou
3.
Et D. dit encore: puisque les filles de Sion sont hautaines, qu’elles avancent le cou tendu
et les yeux provocants, allant à petits pas en faisant tintinnabuler leurs pieds, le Seigneur
pèlera le crâne des filles de Sion, et D. découvrira leur nudité. En ce jour le Seigneur ôtera
la splendeur des chaînettes, des médaillons et des croissants, des pendentifs et des bracelets,
des voilettes, des diadèmes, des chaînettes de chevilles, des ceintures, des boîtes à parfum
et des amulettes, des bagues et des anneaux de narine, des vêtements d’apparat, des
manteaux, des écharpes et les réticules, des miroirs, des linges fins, des turbans et des
mantilles: à la place des parfums ce sera pourriture; plus de ceinture, une corde; plus de
coiffure, la calvitie; plus de pèlerine, un cilice, des cicatrices à la place de la beauté. 3:13-
24
61.
L’esprit du Seigneur D. est sur moi, car le Seigneur m’a oint pour faire une annonce aux
humbles, Il m’envoie pour panser les cœurs brisés, pour crier aux captifs leur libération et
aux prisonniers leur élargissement; pour proclamer une année de volonté divine, jour de
vengeance pour notre D., pour consoler tous les endeuillés; pour mettre aux endeuillés de
Sion et leur donner, à la place de cendre, un bijou, à la place du deuil une huile d’allégresse,
et une draperie de louange à la place d’un esprit abattu; et on les appellera justification,
plantation du Seigneur pour resplendir. 61:1-3
°°
Je me réjouirai d’allégresse en mon Seigneur, mon âme exultera en mon D. car Il m’a revêtu
d’habits de salut; Il m’a drapé d’un manteau de justice, comme le fiancé qui s’orne d’un
bijou, comme la fiancée se pare de ses joyaux. Car, comme la terre fait sortir ses surgeons,
comme un jardin fait germer ses semences, ainsi le Seigneur fait germer la justice et la
louange face à tous les peuples. 61:10-11
Blanche (la lune)
21.
Confuse sera la blanche, plein de honte le brûlant car le Seigneur des milices régnera sur la
montagne de Sion, sur Jérusalem; Sa gloire resplendira devant Ses anciens. 24:23
Blasphème
7.
D. parla encore à Arhaz, lui disant: « Demande pour toi un signe de la part du Seigneur,
de la profondeur du Chéol ou des hauteurs au-dessus ». Arhaz dit: « Je n’en demanderai
94pas, et je n’éprouverai pas l’Éternel ». Il dit : « Écoute donc, maison de David : Est-
94 Il dit: Il, Isaïe.
88Bl
ce trop peu pour vous de lasser les hommes, que vous vouliez encore lasser mon D.? »
7:10-13
37.
Ils lui dirent: Ainsi parle le roi Ezéchias: C’est un jour de détresse, de châtiment et
d’opprobre que ce jour! Les fils sont près de naître, mais il n’y a pas la force pour
l’enfantement! Puisse le Seigneur, ton D., entendre les propos du grand échanson qu’à
envoyé le roi d’Assyrie pour insulter le D. vivant, et punir les paroles qu’Il a entendues.
Élève une prière en faveur du reste retrouvé. 37:3-4
°°
Entends toutes les paroles de Sennachérib, qui a fait une ambassade pour outrager le D.
vivant! C’est vérité, Seigneur, que les rois d’Assyrie ont ruiné tous les pays avec leur terre.
Il a donné au feu leurs divinités – car c’étaient des non-dieux, œuvres de la main de
l’homme, bois et pierre, et ils les ont perdues. 37:17-19
°°
Vers qui tes blasphèmes, vers qui tes outrages? Contre qui tes éclats de voix en levant tes
yeux vers le haut? Vers le Saint d’Israël! En la main de tes serviteurs tu as outragé le
Seigneur. 37:23
Blé
v. aussi: Agriculture; v. aussi: Céréales
36.
N’écoutez pas Ezéchias, car ainsi parle le roi d’Assyrie: Faites avec moi une bénédiction et
sortez vers moi; mangez, chaque homme, de sa vigne, chacun de son figuier, et buvez
chacun de sa citerne – jusqu’à ce que je vienne et que je vous prenne, vers une terre comme
votre terre, terre de céréales et de moût, terre de blé et de vigne. 36:16-17
62.
Et à Lui, ne lui accordez pas de silence jusqu’à ce qu’Il ait rétabli, jusqu’à ce qu’il ait installé
Jérusalem comme louange sur la terre. Le Seigneur l’a juré par sa droite et par la force de
Son bras: Plus jamais Je ne donnerai ton blé comme nourriture à ton ennemi; et les fils de
l’étranger ne boiront plus ton vin pour lequel tu as peiné. 62:7-8
Blêmir
v. aussi: Honte
29.
C’est pourquoi ainsi parle le Seigneur à la maison de Jacob, Lui qui a racheté Abraham:
Ce n’est pas maintenant que Jacob aura honte, ce n’est pas maintenant que son visage
blêmira! Car quand ses enfants verront l’œuvre de Mes mains en leur sein, ils sanctifieront
Mon Nom, ils sanctifieront le Saint de Jacob, et redouteront le D. d’Israël. Les esprits égarés
auront accès à l’intelligence et les rouspéteurs apprendront la leçon. 29:22-24
42.
Qu’ils reculent en arrière, qu’ils blêmissent de honte ceux qui mettent leur confiance en
une idole sculptée et qui disent à la fonte: « Vous êtes nos dieux ! » 42:17
Blessure
1.
Où vous frapper encore, si vous persistez dans la rébellion? Toute tête est défaillante, et tout
cœur malade! De la plante du pied jusqu’au chef il n’y a plus rien d’intact, ce ne sont que
blessures, meurtrissures et plaies béantes, ni traitées, ni pansées, ni adoucies par de l’huile.
1:5-6
53.
Qui croira à ce que nous avons entendu? Et le bras du Seigneur, pour qui s’est-il découvert?
Il est monté devant Lui comme un surgeon, comme une racine en terre aride. Au regard il
89Bl
n’avait ni forme ni beauté, ni apparence pour séduire. Méprisé, rejeté par les humains,
homme de douleur, imprégné de maux, comme le visage caché de nous, un méprisé auquel
on ne pense pas. Et pourtant c’était lui qui portait nos maux, il était chargé de nos
souffrances – et nous pensions qu’il était touché, frappé par D., humilié. Mais il a été
transpercé pour nos péchés et écrasé par nos fautes – la morale de notre paix est sur lui et
en sa blessure est notre guérison. 53:1-5
58.
N’est-ce pas cela, le jeûne de Ma prédilection? Ouvrir les chaînes de l’injustice, délier les
liens du joug, renvoyer libres les opprimés, et briser tout joug? N’est-ce pas partager ton
pain avec l’affamé, et faire venir à la maison le pauvre sans abri? Et quand tu vois un nu,
de le couvrir, et de ne pas te dérober devant ta chair? Alors ta lumière jaillira comme l’aube,
ta blessure germera vite; ta justice marchera devant toi et la gloire du Seigneur te suivra.
58:6-8
Bœuf
1.
Le bœuf connaît son propriétaire, et l’âne la crèche de son maître – Israël ne connaît pas,
Mon peuple ne discerne pas. 1:3
22.
Le Seigneur D. des milices appelle ce jour à pleurer, à se lamenter; et à se tondre, à revêtir
un sac… mais voici l’allégresse, la joie, la tuerie de bœufs, l’égorgement de moutons, la
mangeaille de viande et la beuverie de vin! « Mangeons et buvons, car demain nous
mourrons! » Mon Seigneur, D. des milices se découvre à mes oreilles: jusqu’à votre mort
cette faute ne sera pas pardonnée, dit mon Seigneur, D. des milices. 22:12-14
30.
Alors vous estimerez impur le placage de vos idoles d’argent et le revêtement de vos statues
d’or, et vous les rejetterez comme des immondices, en disant: Hors d’ici! Et Il donnera la
pluie pour la semence dont tu ensemenceras la terre; le pain issu de la terre sera substantiel
et gras; en ce jour ton troupeau paîtra en une vaste pâture. Les bœufs et les ânes qui
travaillent la terre mangeront un fourrage d’oseille étendu par la fourche et le van. Et sur
toute haute montagne, et sur toute hauteur il y aura des torrents et des eaux ruisselantes.
30:22-25
32.
La grêle grêlera sur la forêt et la ville s’effondrera d’effondrement – mais heureux serez-vous,
95qui semez sur toutes les eaux, et ferez circuler le bœuf et l’âne! 32:19-20
34.
Oui, il y a pour le Seigneur un sacrifice à Batsra, un grand carnage au pays d’Edom. Avec
eux descendent des buffles, des taureaux et des bœufs, leur terre est abreuvée de sang et leur
poussière est engluée de graisse. 34:6-7
65.
Le loup et l’agneau paîtront comme un seul; le lion comme un bœuf mangera de la paille.
La poussière sera le pain du serpent. On ne malfera pas, on ne massacrera pas sur toute la
montagne de Ma sainteté, parole du Seigneur. 65:25
Boire, Boisson
21.
Je vais faire cesser les gémissements. C’est pourquoi mes reins sont saisis de frissons, des
contractions me possèdent comme les contractions de celle qui enfante; je suis si convulsé
que je n’entends plus, si affolé que je ne vois plus! Mon cœur s’égare, je frissonne de terreur,
95 Littéralement: qui enverrez la patte.
90Bo
la nuit que je désirais me fait tressaillir. On dresse la table? On étend la nappe? On mange,
on boit? Debout, les princes, huilez le bouclier! 21:2-5
29.
Ce sera comme l’affamé qui rêve qu’il mange – voici qu’il se réveille mais son être est sans
rien; ou comme l’assoiffé qui rêve qu’il boit – il se réveille épuisé et son être est en manque.
Ainsi en sera-t-il de la multitude des peuples en guerre contre la montagne de Sion. 29: 8
36.
N’écoutez pas Ezéchias, car ainsi parle le roi d’Assyrie: Faites avec moi une bénédiction et
sortez vers moi; mangez, chaque homme, de sa vigne, chacun de son figuier, et buvez
chacun de sa citerne – jusqu’à ce que je vienne et que je vous prenne, vers une terre comme
votre terre, terre de céréales et de moût, terre de blé et de vigne. 36:16-17
37.
Tu as dit: Avec le nombre de mes chars, je suis monté sur la cime de montagnes, aux
confins du Liban; j’ai abattu ses cèdres altiers, ses cyprès de choix, pour parvenir tout en
haut de la forêt touffue, en son verger. J’ai fait jaillir et j’ai bu l’eau – et sous la plante de mes
pieds j’ai tari tous les fleuves de Matsor. 37:24-25
44.
Le forgeron à la hache œuvre sur la braise; à coups de marteau il la façonne, il la travaille
à la force de son bras; même affamé, sans force, il ne boit pas d’eau et s’épuise. L’ouvrier
du bois tend le cordeau, trace au poinçon, œuvre au rabot, esquisse au compas, la réalise
au modèle de l’homme, selon la beauté humaine, pour être installée dans la maison. Il s’est
tranché des cèdres, il a pris un chêne et un térébinthe qu’il s’est choisis parmi les arbres de
la forêt; il a planté un pin que la pluie a fait grandir. 44:12-14
51.
Réveille-toi, réveille-toi, lève-toi, Jérusalem! Par la main du Seigneur tu as été abreuvée de
96la coupe de Son emportement ! La coupe, le gobelet du vertige, tu les a bues, tu les a
vidées. 51:17
°°
Et donc écoute ceci, infortunée, qui est ivre – mais pas de vin. Ainsi parle le Seigneur D.,
ta divinité, le défenseur de Son peuple: Voici, je prends de ta main la coupe du vertige; le
gobelet, la coupe de Mon emportement, tu ne te remettras pas en boire encore. Je vais la
mettre dans la main de ceux qui te persécutaient, qui te disaient: courbe-toi à terre, que nous
passions! Et de ton dos tu faisais un sol, une allée pour qu’ils passent. 51:21-23
56.
Venez, je vais prendre du vin, nous boirons, à nous saouler; et ainsi aussi le jour de demain,
bien plus encore! 56:12
62.
Et à Lui, ne lui accordez pas de silence jusqu’à ce qu’Il ait rétabli, jusqu’à ce qu’il ait installé
Jérusalem comme louange sur la terre. Le Seigneur l’a juré par sa droite et par la force de
Son bras: Plus jamais Je ne donnerai ton blé comme nourriture à ton ennemi; et les fils de
l’étranger ne boiront plus ton vin pour lequel tu as peiné. 62:7-8
65.
C’est pourquoi ainsi parle D. Mon Seigneur: Mes serviteurs mangeront et vous vous serez
affamés; voici, Mes serviteurs boiront et vous vous serez assoiffés, Mes serviteurs seront en
joie, et vous serez honteux. Voici, Mes serviteurs seront dans l’allégresse de bon cœur, et
vous crierez, la douleur au cœur; le souffle brisé vous gémirez. 65:13-14
96 Littéralement: « de Sa chaleur » ; Chouraqui traduit par: Sa fièvre.
91Bo
Bois
v. aussi: Arbres
10.
La hache fait-elle la glorieuse devant qui taille avec elle? La scie se vante-t-elle devant qui
la manie? Le bâton manie-t-il la main qui le lève? La verge soulève-t-elle ce qui n’est pas
du bois? 10:15
30.
Oui, Achour sera terrifié par la voix du Seigneur, avec la frappe du bâton. Et chaque fois
que passera le bâton ce sera le châtiment infligé par l’Éternel: tambourins et harpes, car Il
97guerroie la guerre, dressé contre lui. Car d’hier est disposée la vallée du feu , aussi pour le
roi, large et profonde, avec son bûcher, feu et bois en abondance; le souffle de D., comme
un torrent de soufre, l’allumera. 30:31-33
37.
Entends toutes les paroles de Sennachérib, qui a fait une ambassade pour outrager le D.
vivant! C’est vérité, Seigneur, que les rois d’Assyrie ont ruiné tous les pays avec leur terre.
Il a donné au feu leurs divinités – car c’étaient des non-dieux, œuvres de la main de
l’homme, bois et pierre, et ils les ont perdues. 37:17-19
40.
Une idole est coulée par l’artisan; un orfèvre la revêt d’or et fond des chaînes d’argent. Le
besogneux fait une offrande de bois imputrescible; il choisit un sage artisan pour ériger une
idole qui ne chancelle pas. Ne saurez-vous pas? N’entendrez-vous pas? Ne vous l’a-t-on pas
rapporté dès le début? 40:19-20
44.
Le forgeron à la hache œuvre sur la braise; à coups de marteau il la façonne, il la travaille
à la force de son bras; même affamé, sans force, il ne boit pas d’eau et s’épuise. L’ouvrier
du bois tend le cordeau, trace au poinçon, œuvre au rabot, esquisse au compas, la réalise
au modèle de l’homme, selon la beauté humaine, pour être installée dans la maison. Il s’est
tranché des cèdres, il a pris un chêne et un térébinthe qu’il s’est choisis parmi les arbres de
la forêt; il a planté un pin que la pluie a fait grandir. C’est pour l’homme de quoi brûler: il
en prend pour se chauffer, pour allumer, pour cuire du pain – et même il s’en fabrique un
dieu et se prosterne: il en fait une idole devant laquelle il s’incline! La moitié il la calcine
au feu; sur la moitié il mange de la chair, il rôtit un rôti, s’en rassasie et se chauffe et dit: Je
me réchauffe et je vois une lueur! Et de son reste il se fait un dieu, son idole; il s’incline, se
prosterne, la prie et dit: Protège moi car tu es mon dieu! Ils ne savent pas, ils ne
comprennent pas, car ils ont obscurci leurs yeux pour ne pas voir et leur cœur pour ne
plus comprendre. Aucun ne s’arrête en son cœur, aucun n’a la connaissance ou l’intelligence
de se dire: La moitié je l’ai calcinée au feu, sur ses braises j’ai cuit le pain, rôti la viande, et
je l’ai mangée – et avec le reste je fabrique une abomination pour m’incliner devant une
pièce de bois! Berger de cendre! Cœur abusé, égaré! Il ne sauve pas son être, il ne dit pas:
N’est-ce pas du mensonge dans ma droite? 44:12-20
45.
Rassemblez-vous et venez, avancez ensemble, échappés des nations! Ils ne savent pas, ceux
qui portent le bois de leurs idoles, ceux qui prient un dieu qui ne sauve pas! Faites votre
rapport, avancez, ensemble concertez-vous! 45:20-21
60.
À la place du cuivre Je ferai venir de l’or; à la place du fer J’apporterai de l’argent; à la place
du bois, de l’airain, et à la place de la pierre, du fer; comme institution J’installerai la paix,
et comme tyrannie la justice. 60:17
97 Tophet: la vallée de Jérusalem où brûlait le feu païen du Moloch.
92Bo
Boiterie, boiteux
33.
Alors les dépouilles d’un abondant butin sont partagées – les boiteux pillent le pillage. Le
98résident ne pourra dire: je suis souffrant. Le peuple habitant Jérusalem, sa faute est remise .
33:24
35.
La vengeance vient, la rétribution de D.! Il va venir, Lui, pour vous secourir! Alors se
dessilleront les yeux des aveugles, et s’ouvriront les oreilles des sourds. Alors le boiteux
bondira comme un chevreuil et la langue du muet jubilera, car l’eau jaillira dans le désert,
et les torrents dans la steppe aride. Le mirage deviendra une nappe d’eau et le lieu de la soif
débordera d’eau. 35:4-7
Bondir, Bondissement
35.
La vengeance vient, la rétribution de D.! Il va venir, Lui, pour vous secourir! Alors se
dessilleront les yeux des aveugles, et s’ouvriront les oreilles des sourds. Alors le boiteux
bondira comme un chevreuil et la langue du muet jubilera, car l’eau jaillira dans le désert,
et les torr
débordera d’eau. 35:4-7
Bonheur
32.
Sur le sol de Mon peuple montent les ronces et les épines, jusque dans les maisons du
bonheur et la cité de l’allégresse. Car la forteresse est délaissée, la ville tapageuse est
abandonnée; la citadelle et la tour sont devenues en permanence des cavernes, pour le
bonheur des onagres et le pacage des troupeaux. 32:13-14
Borne
v. aussi: Confins
40.
Pourquoi dis-tu, Jacob, pourquoi affirmes-tu: Au Seigneur ma route est cachée, à D. mon
droit échappe? Ne le sais-tu pas? Ne l’as-tu pas entendu? Le Seigneur est le D. de l’éternité,
D. qui a créé les confins de la terre; Il ne se fatigue ni se lasse, Il n’y a pas de borne à Son
intelligence; à l’épuisé Il donne la force, de celui qui manque de vigueur Il renforce l’essence.
40:27-29
Bosse
30.
Oracle sur les animaux du Néguév, terre de détresse et d’angoisse, de la lionne, du félin, de
99la vipère, de la créature volante, où ils transportent leurs richesses à dos d’âne, et sur la
bosse des chameaux leurs trésors – vers un peuple sans utilité; un courant d’air que l’Égypte,
du vide pour le secours. Aussi l’appelai-Je Rahab – ils sont dans l’inaction. 30:6-7
Botte
9.
Car toute botte martelant du bruit, toute tunique roulée dans le sang seront à brûler,
mangées par le feu. Car un enfant nous a été enfanté, un fils nous a été donné: sur ses
épaules la souveraineté; on l’a appelé de ce nom: Conseiller merveilleux, héros de D., Père
à jamais, Prince de la paix. 9:4-5
98 Cette fin du chapitre 33 est assez obscure.
99 Saraph, le séraphin; il ne s’agit évidemment pas d’une de ces créatures de feu entourant le trône céleste; certains
traduisent par: dragon.
93Bo
Bouc
13.
Et voici que Je suscite contre eux les Mèdes pour qui l’argent ne compte pas et qui ne
désirent pas l’or. Leurs arcs déchiquetteront leurs jeunes gens; ils seront sans pitié pour le
fruit des entrailles, leur œil sera sans miséricorde pour les enfants. Et Babylone, la perle des
royaumes, la splendeur, la gloire des Chaldéens sera bouleversée par le Seigneur: Sodome
et Gomorrhe. Elle ne sera plus jamais ni résidence ni habitat, de génération en génération;
le Bédouin n’y campera plus, les bergers n’y feront plus parquer. Les lynx y auront leur gîte
et ses maisons seront pleines de hiboux; les autruches y résideront et les boucs y danseront.
Les hyènes habiteront ses tours et les chacals ses palais d’agrément: son temps est proche,
ses jours ne se prolongeront pas. 13:17-22
34.
Car Mon glaive s’abreuve dans les cieux; le voici qui s’abat sur Edom, sur le peuple de
Mon anathème, pour la justice. Pour le Seigneur le glaive est plein de sang, gluant de graisse,
du sang des agneaux et des boucs, de la graisse des reins de béliers; oui, il y a pour le
Seigneur un sacrifice à Batsra, un grand carnage au pays d’Edom. 34:5-6
60.
Alors tu verras et tu seras rayonnante; ton cœur palpitera, il se dilatera, car les richesses de
la mer convergeront vers toi, et vers toi viendra l’opulence des nations. Tu seras recouverte
d’une multitude de chameaux, de chamelons de Midian et d’Eifa; ils viennent tous de
Cheba, portant l’or et l’encens, proclamant les louanges du Seigneur. Les ovins de Kédar
seront rassemblés pour toi, les béliers de Nebayot seront à ton service, ils monteront sur
Mon autel selon Ma volonté, et Je ferai resplendir la maison de Ma splendeur. 60:5-6
Bouche
v. aussi: Langue
6.
Un des séraphins vola vers moi; il tenait en main une braise qu’il avait prise sur l’autel avec
des pinces; il toucha ma bouche et dit: Voici, cela a touché tes lèvres: tes fautes ont disparu,
tes péchés sont pardonnés. 6:6
9.
Les guides de ce peuple l’ont égaré et ceux qui les entraînent ont été fourvoyés. C’est
pourquoi le Seigneur ne trouve pas plaisir en Ses jeunes gens, et qu’il ne prend pas en pitié
la veuve et l’orphelin: tous sont dépravés et malfaisants; toute bouche profère la pourriture;
pour tout cela Sa colère ne cède pas et Sa main reste étendue. 9:15-16
11.
Un rejeton sortira de la souche de Jessé, de sa racine poussera un surgeon. Sur lui reposera
l’esprit de D.: esprit de sagesse et d’intelligence, esprit de conseil et de puissance, esprit de
connaissance et de crainte de D.: il sera animé de la crainte de D.; il ne jugera pas selon la
vision de ses yeux, il ne se prononcera pas sur l’entendement de ses oreilles. Il jugera les
faibles avec justice et se prononcera avec droiture en faveur des pauvres du pays. Il frappera
la terre du rameau de sa bouche; du souffle de ses lèvres il fera mourir le méchant. La
justice sera la ceinture de ses reins et la fidélité la ceinture de ses hanches. 11:1-5
28.
À qui veut-Il enseigner la connaissance? À qui faire comprendre l’écoute? À ceux qui sont
sevrés de lait? Privés de mamelle? C’est ordonnance sur ordonnance, ordonnance sur
ordonnance, ligne sur ligne, ligne sur ligne, vétille sur vétille! Moquerie des lèvres et langue
étrangère pour parler à ce peuple et lui dire: voici le repos! 28:9-11
94Bo
29.
Le Seigneur a dit: puisque ce peuple M’approche de la bouche et des lèvres mais tient son
cœur éloigné de Moi, et que sa crainte de Moi n’est qu’un commandement appris de
l’homme, voici que Je vais continuer à faire des merveilles pour ce peuple, merveilles et
émerveillement, tandis que se perdra la sagesse de ses sages et que se voilera l’intelligence
de ses intelligents. 29:13-14
34.
Consultez le Livre de D. et lisez: il ne manque pas un de ceux-là, pas un ne fait défaut à
l’autre. Sa bouche l’a ordonné et Son souffle les a groupés. C’est Lui qui a fixé le sort pour
elles, Sa main a mesuré leur part au cordeau. À jamais ils en hériteront et de génération en
génération ils y demeureront. 34:16-17
40.
Une voix appelle dans le désert: Nivelez le chemin du Seigneur; pour notre D. frayez un
sentier dans l’étendue aride! Que tout vallon s’exhausse et que toute montagne, toute colline
s’abaisse! Que les reliefs s’aplanissent et que les crêtes se creusent! Et la gloire du Seigneur
se manifestera. Toute chair, ensemble, le verra, ainsi le proclame la bouche du Seigneur.
40:3-5
41.
Voici, Je t’ai érigé en herse incisive neuve, en bouche double: tu fouleras les montagnes en
les pulvérisant, et des collines tu feras du chaume, tu les vanneras, et le vent les emportera
– et toi, tu te réjouiras en D.; en le Saint d’Israël tu louangeras. 41:15-17
48.
Les premières, depuis lors je les ai prédites. Sorties de ma bouche, Je les ai fait entendre –
et soudain Je les ai réalisées et elles sont advenues. 48:3
49.
Îles, écoutez-Moi! Peuples des lointains, prêtez attention! Le Seigneur m’a appelé dès la
matrice; Il a mémorisé mon nom dès le sein de ma mère. Il a érigé ma bouche en un glaive
tranchant; Il m’a abrité à l’ombre de Sa main; Il m’a posté en flèche acérée et dissimulé dans
Son carquois. Et Il m’a dit: Tu es Mon serviteur, Israël, en qui Je resplendis. Et moi j’ai dit:
En vain je me suis fatigué: pour le désordre, pour le courant d’air j’ai épuisé ma force! Mais
non! Mon jugement est avec le Seigneur, et avec mon D. mon œuvre. Et maintenant dit le
Seigneur, qui m’a formé dès la matrice comme Son serviteur, pour faire retourner vers Lui
Jacob, pour qu’Israël se rassemble pour Lui, pour que je trouve gloire aux yeux du Seigneur
– mon D. est ma force, et Il dit: c’est trop aisé pour toi d’être Mon serviteur pour relever
les tribus de Jacob et faire revenir les rescapés d’Israël, Je vais te donner comme la lumière
des nations, pour être Mon salut jusqu’au confins de la terre. Ainsi parle le Seigneur, le
libérateur d’Israël, son Saint, à l’être méprisé, au peuple honni, au serviteur des gouvernants:
des rois verront et se lèveront, des princes se prosterneront – à cause du Seigneur qui est
fidèle, du Saint d’Israël qui t’a élu. 49:1-7
51.
Et Moi je suis le Seigneur ton D., qui maîtrise la mer quand se soulèvent ses lames – Son
Nom: le Seigneur des milices. J’ai placé Mes paroles dans ta bouche, Je t’ai voilé de l’ombre
de Ma main pour étendre les cieux et fonder la terre et dire à Sion: tu es Mon peuple.
51:15-16
52.
Voici, mon serviteur est doué d’intelligence, il s’élèvera, il s’exaltera, il se haussera – alors
que des multitudes se désolaient à son sujet car il n’avait plus figure humaine, son apparence
n’était plus celle d’un fils d’Adam. Mais de nombreux peuples seront stupéfaits devant lui,
95Bo
et devant lui des rois auront bouche close pour avoir vu ce qui ne leur avait pas été raconté
et pour avoir pris connaissance de ce qu’ils n’avaient pas entendu. 52:13-15
53.
Nous errions tous comme des brebis, chacun sa face sur son chemin, et D. l’a frappé de
notre faute à tous. Maltraité, il acceptait, il n’ouvrait pas la bouche, comme un agneau mené
à la boucherie, comme la brebis muette devant son tondeur – il n’ouvrait pas la bouche.
53:6-7
°°
Par contrainte, par jugement, il a été saisi, et qui de sa génération s’en est inquiété? Il a été
retranché de la terre des vivants; il a été châtié pour les péchés de Mon peuple. On lui a
donné un sépulcre avec les méchants, un tombeau avec le riche, bien qu’il n’ait pas fait de
violence et qu’il n’y eût pas de duperie dans sa bouche. 53:8-9
55.
Car de même que la pluie et la neige descendent du ciel et n’y retournent pas sans avoir
abreuvé la terre, sans l’avoir fait enfanter et germer pour donner la semence au semeur et
le pain pour se nourrir – ainsi fera Ma parole une fois sortie de Ma bouche: elle ne revient
pas vers Moi à vide: elle accomplit Mon désir et fait réussir ce pourquoi Je l’ai envoyée.
55:10-11
57.
Et vous, approchez d’ici, fils de la magicienne, race de l’adultère et de la prostitution. Sur
qui raillez-vous, et sur qui élargissez-vous la bouche et tirez-vous la langue? N’êtes-vous pas
les enfants du péché et la race du mensonge, qui vous échauffez dans les térébinthes et sous
tout arbre verdoyant? Vous égorgez des enfants dans les torrents, sous les fissures des
100rochers. Ta part est avec les galets du torrent, ils sont, ils sont ton sort, pour eux aussi tu
répands des libations et tu fais monter l’offrande: puis-Je y trouver réconfort? 57:3-6
°°
Non, Je ne veux pas disputer sans cesse, Je ne veux pas toujours M’emporter car l’esprit
s’effacerait de Ma présence, et ces âmes que J’ai créées. Contre sa coupable cupidité J’ai été
courroucé: en Me voilant Je l’ai frappé dans Mon courroux alors que, rebelle, il cheminait
dans la voie de son cœur. J’ai vu son cheminement, et Je le guérirai, Je le guiderai et Je le
rachèterai, lui et ceux qui sont en deuil; et Je ferai naître de ses lèvres: Paix, paix! Pour
l’éloigné comme pour le proche, dit le Seigneur: Je le guérirai. 57:16-19
58.
Et si tu reviens de ton piétinement du chabat et de l’accomplissement de ton désir en ce jour
de Ma sainteté, et si tu appelles le chabat un délice, une sanctification de la gloire du
Seigneur, et si Tu le glorifies en ne suivant pas ta voie, en ne te trouvant pas d’affaire et en
ne parlant pas de futilité – alors tu te délecteras du Seigneur; Je te ferai chevaucher les
hauteurs de la terre, Je te nourrirai de l’héritage de ton père Jacob, oui, la bouche du
Seigneur le dit. 58:13-14
59.
Depuis le couchant on craindra le Nom du Seigneur, et depuis le Levant le soleil de Sa
gloire, car il viendra comme un fleuve resserré, le souffle du Seigneur répandu sur lui. Alors
un libérateur viendra à Sion, vers ceux qui reviennent de leurs méfaits en Jacob, parole du
Seigneur. Et voici Mon alliance avec eux, dit le Seigneur, Mon esprit qui est sur toi, les
100 Il y a là un jeu de mots difficile à traduire, consistant en la répétition du mot hébreu rhélék, la part, le partage; or
ce mot, comme adjectif, signifie aussi ce qui est poli. La Bible du rabbinat traduit par pierres polies, d’autres par
galets.
96Bo
paroles que Je place en ta bouche: elles ne se retireront pas de ta bouche, ni de la bouche
de ta descendance, ni de la bouche de la descendance de ta descendance, dit le Seigneur,
maintenant et à jamais. 59:19-20
62.
Alors les peuples verront ta justice et tous les rois ta gloire, et ils t’appelleront d’un nom
nouveau que désignera la bouche du Seigneur. Tu seras une couronne de splendeur dans
la main du Seigneur, une tiare royale dans la paume de ton D.. 62:2-3
Boucherie
53.
Nous errions tous comme des brebis, chacun sa face sur son chemin, et D. l’a frappé de
notre faute à tous. Maltraité, il acceptait, il n’ouvrait pas la bouche, comme un agneau mené
à la boucherie, comme la brebis muette devant son tondeur – il n’ouvrait pas la bouche.
53:6-7
Bouclier
21.
Je vais faire cesser les gémissements. C’est pourquoi mes reins sont saisis de frissons, des
contractions me possèdent comme les contractions de celle qui enfante; je suis si convulsé
que je n’entends plus, si affolé que je ne vois plus! Mon cœur s’égare, je frissonne de terreur,
la nuit que je désirais me fait tressaillir. On dresse la table? On étend la nappe? On mange,
on boit? Debout, les princes, huilez le bouclier! 21:2-5
22.
Elam porte le carquois, avec des chars d’hommes et des cavaliers, et Kyr dénude son
bouclier. Et voici que tes vallons choisis se remplissent de chars, et que les cavaliers se
disposent près des portes. 22:6-7
37.
Aussi, voici la parole du Seigneur envers le roi d’Assyrie: il n’ira pas dans cette ville, il n’y
lancera pas de flèche, il ne lui opposera pas de bouclier, il n’y établira pas de levée. Par le
chemin de sa venue à elle il s’en retournera, et dans cette ville il n’ira pas, oracle du
Seigneur: Je défendrai cette ville pour la sauver, pour Moi et pour David Mon serviteur.
Alors sortit un messager du Seigneur: il frappa dans le camp d’Achour cent-quatre-vingt-
cinq-mille – et le matin au lever, que des cadavres, des morts. Sennachérib le roi d’Assyrie
s’ébranla, alla, s’en retourna et fit halte à Ninive. 37:33-37
Boue
10.
Malheur à Achour, verge de Ma colère! En leurs mains est le bâton de Mon courroux. Je
l’envoie contre un peuple pervers, J’en fais une loi contre la nation de Mon emportement,
pour faire du butin – du butin! et piller – du pillage! Et les piétiner comme la fange des rues!
Mais lui, il ne l’entend pas ainsi, son cœur n’a pas cette pensée, car il est en son cœur
d’exterminer et de trancher des nations – et pas qu’un peu! 10:5-7
57.
Les méchants sont comme la mer démontée, incapable de se calmer, et dont les eaux
rejettent vase et boue. Pas de paix, dit le Seigneur, pour les méchants. 57:20-21
Bouger
46.
Ils répandent l’or de leur bourse, ils pèsent l’argent à la balance, ils engagent un orfèvre, il
leur fait un dieu – et ils s’inclinent et se prosternent. Ils le portent sur l’épaule, ils l’emportent,
ils le mettent en place – il s’y tient, il ne bouge pas de sa place. Crie-t-on vers lui? Pas de
97Bo
réponse! Dans la détresse il ne sauve pas. Souvenez-vous en et soyez des hommes; révoltés,
prenez-le à cœur. Souvenez-vous des choses premières, des temps anciens; car Je suis D.,
il n’est pas d’autre Seigneur, comme Moi il n’est rien. 46:6-9
Bouillir
v. aussi: Ébullition
64.
Le feu embrase les branchettes, le feu fait bouillir l’eau, qu’ainsi Ton Nom soit porté à la
connaissance de Tes adversaires, pour que devant Ta face les peuples tremblent devant Tes
actions étonnantes que nous n’espérions plus: Tu descends, et devant Ta face les montagnes
tremblent. D’éternité on n’avait entendu ni ouï, ni l’œil n’avait vu un Dieu, sinon Toi, agir
ainsi pour Son fidèle. 64:1-3
Bouleversement
v. aussi: Désordre
34.
Le pélican et le hibou en hériteront; la chouette et le corbeau y demeureront; Il y étendra
101le cordeau du bouleversement et le niveau du désordre. 34:11
40.
102Il ramène à rien les princes; et les juges de la terre Il les réduit au bouleversement . À peine
plantés, à peine semés, à peine leur tronc enraciné en terre, Il souffle sur eux, ils dessèchent
et l’ouragan les emporte comme du chaume. À qui Me comparerez-vous, pour ressembler
à qui? dit le Saint. Levez vos yeux vers le haut et voyez qui a créé ceux-là! Il a fait sortir
leur milice en nombre et les appelle tous par leur nom: puissance, bravoure et force, pas
un ne manque. 40:23-26
Bourgeons, Bourgeonner
27.
Ou bien, plutôt que de renforcer Mon pouvoir, qu’on fasse la paix pour Moi, oui qu’on fasse
la paix pour Moi. Dans les temps à venir Jacob s’enracinera, Israël bourgeonnera et fleurira,
et ils rempliront de leurs pousses la face du monde. 27:5-6
35.
Exultez, désert et terre aride! Que la steppe se réjouisse, qu’elle bourgeonne comme
l’asphodèle, qu’elle fleurisse de fleurs, qu’elle exulte de gaieté et de jubilation, que la gloire
du Liban lui soit donnée, et l’éclat du Carmel et du Sharon: car ils vont voir la gloire du
Seigneur, la magnificence de notre D.! 35:1-2
Bourrasque
v.: Tempête
Bourse
46.
Ils répandent l’or de leur bourse, ils pèsent l’argent à la balance, ils engagent un orfèvre et
il leur fait un dieu – et ils s’inclinent et se prosternent. 46:6
Bout
56.
Ses guetteurs sont tous des aveugles sans savoir, des chiens muets ne pouvant aboyer.
Ils sont couchés dans les songes, ils aiment la somnolence. Et ces chiens à l’être prédateur
101 Littéralement: du tohu et du bohu, référence au Tohu-bohu de la Genèse.
102 Au « tohu », le bouleversement, le désordre du stade initial de la création.
98Br
et vorace ne savent se rassasier, tandis que les bergers ne savent comprendre; tous ils
s’engagent sur leur chemin, chacun pour son intérêt jusqu’au bout. 56:10-11
64.
Les villes de Ton sanctuaire sont un désert, Sion est un désert et Jérusalem une désolation.
La maison de notre sanctification, de notre splendeur, où te célébraient nos pères a brûlé
de feu, tout ce qui nous était cher est devenu ruines. Devant cela, resteras-Tu rétracté,
Seigneur? Te tairas-tu et nous humilieras-Tu jusqu’au bout? 64:9-11
Bovins
v. aussi: Bœuf
65.
Ainsi parle le Seigneur: de même qu’en trouvant du jus dans la grappe on dit: Ne la
détruisez pas, car en elle est une bénédiction, ainsi ferai-Je en faveur de Mes serviteurs,
pour ne pas tout détruire. De Jacob Je ferai sortir un rameau, de Yehouda l’héritier de Mes
montagnes – Mes élus en hériteront et Mes serviteurs y habiteront. Le Sharon sera un parc
pour les ovins, et la vallée d’Acor, un pâturage pour les bovins, pour Mon peuple qui Me
recherchera. 65:8-10
Braise
v. aussi: Brasier; v. aussi: Feu
6.
Un des séraphins vola vers moi; il tenait en main une braise qu’il avait prise sur l’autel avec
des pinces; il toucha ma bouche et dit: Voici, cela a touché tes lèvres: tes fautes ont disparu,
tes péchés sont pardonnés. 6:6
31.
Et Assour tombera, d’une épée non humaine, une épée qui ne sera pas celle d’un mortel le
dévorera, il s’enfuira devant l’épée et ses jeunes gens seront au servage. Son rocher passera,
d’épouvante, et ses princes seront terrifiés par un étendard: parole du Seigneur dont la
braise est à Sion, et la fournaise à Jérusalem. 31:8-9
33.
Maintenant Je vais Me lever, dit le Seigneur, maintenant Je vais Me dresser, maintenant Je
vais Me sublimer. Vous avez conçu du chaume, vous enfanterez de la paille. Votre souffle
est un feu qui vous dévorera. Et les peuples seront de la chaux en combustion, des épines
coupées brûlées par le feu. Vous qui êtes loin, écoutez ce que J’ai fait! Et vous qui êtes
proches, apprenez Ma puissance! Les pécheurs sont terrifiés à Sion et les impies se mettent
à trembler: Qui d’entre nous peut résider dans un feu dévorant? Qui d’entre nous peut
résider dans un brasier éternel? 33:10-14
44.
Le forgeron à la hache œuvre sur la braise; à coups de marteau il la façonne, il la travaille
à la force de son bras; même affamé, sans force, il ne boit pas d’eau et s’épuise. L’ouvrier
du bois tend le cordeau, trace au poinçon, œuvre au rabot, esquisse au compas, la réalise
au modèle de l’homme, selon la beauté humaine, pour être installée dans la maison. Il s’est
tranché des cèdres, il a pris un chêne et un térébinthe qu’il s’est choisis parmi les arbres de
la forêt; il a planté un pin que la pluie a fait grandir. 44:12-14
°°
Aucun ne s’arrête en son cœur, aucun n’a la connaissance ou l’intelligence de se dire: La
moitié je l’ai calcinée au feu, sur ses braises j’ai cuit le pain, rôti la viande, et je l’ai mangée
– et avec le reste je fabrique une abomination pour m’incliner devant une pièce de bois!
Berger de cendre! Cœur abusé, égaré! Il ne sauve pas son être, il ne dit pas: N’est-ce pas
du mensonge dans ma droite? 44:19-20
99Br
54.
Oui, c’est Moi qui ai créé le forgeron qui souffle sur les braises et en tire l’ustensile de son
ouvrage; et Moi Je crée le destructeur qui anéantit. Aucun ustensile forgé contre toi ne peut
réussir; toute langue dressée contre toi pour te mener en jugement, tu la confondras. C’est
là le partage des serviteurs du Seigneur, justice de Ma part, parole du Seigneur. 54:16-17
Branchette
64.
Le feu embrase les branchettes, le feu fait bouillir l’eau, qu’ainsi Ton Nom soit porté à la
connaissance de Tes adversaires, pour que devant Ta face les peuples tremblent devant Tes
actions étonnantes que nous n’espérions plus: Tu descends, et devant Ta face les montagnes
tremblent. D’éternité on n’avait entendu ni ouï, ni l’œil n’avait vu un Dieu, sinon Toi, agir
ainsi pour Son fidèle. 64:1-3
Branler
v. Chanceler
Branler (du chef)
37.
Et Isaïe fils d’Amos envoya à Ezéchias pour lui dire: Ainsi parle le Seigneur, D. d’Israël pour
qui tu m’as adressé une prière au sujet de Sennachérib roi d’Assyrie. Voici la parole du
Seigneur, qu’Il a prononcée à son intention: Elle te dédaigne, elle se moque de toi, la vierge,
fille de Sion, et derrière toi elle branle la tête, la fille de Jérusalem. 37:21-22
Bras, bras divin
22.
103Je donnerai la clef de la maison de David à son bras . Il ouvrira et il n’y aura personne
pour refermer, il fermera et il n’y aura personne pour rouvrir. Je l’enfoncerai comme un pieu
en en endroit sûr et il sera un trône de gloire pour la maison de son père. Toute la gloire de
la maison de son père y sera suspendue, les descendants et les rejetons – tous les ustensiles,
depuis le plus petit, des bassins de métal aux amphores. 22:22-24
30.
Le chant sera en vous comme dans la nuit où se sanctifie une fête; la joie sera en votre cœur,
comme en marchant à la flûte, en route vers la montagne du Seigneur, vers le Rocher
d’Israël. D. fera entendre la majesté de Sa voix: Il fera sentir le poids de Son bras dans
l’ardeur de Son courroux, dans la flamme d’un feu dévorant, tonnerre, averses et pierres de
grêle. 30:29-30
33.
Malheur, destructeur! Et toi tu ne serait pas détruit? Tu serais un traître, et tu ne serais pas
trahi? Quand tu auras fini de détruire tu seras détruit; et quand tu auras achevé ta trahison
ils te trahiront. Seigneur, fais nous grâce! Tu es notre espoir! Qu’aux matins Tu sois leur
bras, et notre secours au temps de la détresse. 33:1-2
40.
Monte sur une montagne altière, annonciatrice de Sion, élève et force ta voix, annonciatrice
de Jérusalem, élève-la sans crainte et dis aux villes de Yehoudah: Voici votre D.! Voici le
Seigneur D., Il vient en force, Son bras gouverne pour lui; voici, Son salaire est avec Lui,
Son œuvre est devant Lui! Comme un berger Il fait paître son troupeau; de Son bras il
rassemble les agneaux, Il les porte sur Son sein et conduit celles qui allaitent. 40:9-11
44.
Le forgeron à la hache œuvre sur la braise; à coups de marteau il la façonne, il la travaille
à la force de son bras; même affamé, sans force, il ne boit pas d’eau et s’épuise. L’ouvrier
103 Littéralement: son épaule.
100