Droits de vieillir et citoyenneté des aînés

De
Le vieillissement de la population est l’une des mutations majeures du siècle dernier, dont les conséquences sont sans précédent dans l’histoire de l’humanité. Allant au-delà des constats sur le vieillissement démographique, les auteurs du présent ouvrage dépassent les rhétoriques statistique ou comptable et examinent le sujet à partir de la question des droits, de l’intervention publique et de l’action collective.
Fruit de rencontres et d’échanges animés par le Réseau d’étude international sur l’âge, la citoyenneté et l’insertion socioéconomique (RÉIACTIS), cet ouvrage propose une réflexion structurée en trois parties. La première introduit le thème de la citoyenneté et des politiques publiques, avant que soit posée, dans un deuxième temps, la question du pouvoir des aînés sur leur environnement par leur participation politique et sociale. La troisième partie porte, quant à elle, sur la manière dont les sociétés contemporaines mettent en place des modèles générateurs d’intégration ou d’exclusion vis-à-vis différents groupes de la population âgée.
Grâce à cette multiplicité de regards posés sur le droit de vieillir par plus de 40 chercheurs et experts issus de 10 pays, l’ouvrage appelle à maintenir une approche attentive aux multiples cadres structurants de l’action publique tout en considérant les réalités individuelles et propres à différentes sous-populations.
Publié le : mercredi 18 novembre 2015
Lecture(s) : 7
Licence : Tous droits réservés
EAN13 : 9782760543423
Nombre de pages : 408
Voir plus Voir moins
Cette publication est uniquement disponible à l'achat
COLLECTION
PROBLÈMES SOCIAUX
ET INTERVENTIONS SOCIALES
FONDÉE PAR HENRI DORVIL(UQAM) ETROBERT MAYER(UNIVERSITÉ DE MONTRÉAL)
L’analyse des problèmes sociaux est encore aujourd’hui au cœur de la formation de plusieurs disciplines en sciences humaines, notamment en sociologie et en travail social. Les milieux francophones ont manifesté depuis quelques années un intérêt croissant pour l’analyse des problèmes sociaux, qui présentent maintenant des visages variables compte tenu des mutations des valeurs, des transformations du rôle de l’État, de la précarité de l’emploi et du phénomène de mondialisation. Partant, il devenait impératif de rendre compte, dans une perspective résolument multidisciplinaire, des nouvelles approches théoriques et méthodologiques dans l’analyse des problèmes sociaux ainsi que des diverses modalités d’intervention de l’action sociale, de l’action législative et de l’action institutionnelle à l’égard de ces problèmes. La collectionProblèmes sociaux et interventions sociales veut précisément témoigner de ce renouveau en permettant la diffusion de travaux sur divers problèmes sociaux. Pour ce faire, elle vise un large public comprenant tant les étudiants, les formateurs et les intervenants que les responsables administratifs et politiques. Cette collection était à l’origine codirigée par Robert Mayer, professeur émérite de l’Université de Montréal, qui a signé et cosigné de nombreux ouvrages témoignant de son intérêt pour la recherche et la pratique en intervention sociale.
DIRECTEUR HENRI DORVIL, PH. D. École de Travail social, Université du Québec à Montréal
CODIRECTRICE GUYLAINE RACINE, PH. D. École de Service social, Université de Montréal
Droits de vieillir et citoyenneté des aînés
Presses de l’Université du Québec Le Delta I, 2875, boulevard Laurier, bureau 450, Québec (Québec) G1V 2M2 Téléphone:418 657-4399 Courriel:uq@uq.ca Télécopieur:418 657-2096 Internet:www.uq.ca
Diffusion / Distribution: CANADAPrologue inc., 1650, boulevard Lionel-Bertrand, Boisbriand (Québec) J7H 1N7 Tél.: 450 434-0306 / 1 800 363-2864 FRANCEAFPU-D – Association française des Presses d’université Sodis, 128, avenue du Maréchal de Lattre de Tassigny, 77403 Lagny, France – Tél.: 01 60 07 82 99 BELGIQUEPatrimoine SPRL, avenue Milcams 119, 1030 Bruxelles, Belgique – Tél.: 027366847 SUISSEServidis SA, Chemin des Chalets 7, 1279 Chavannes-de-Bogis, Suisse – Tél.: 022 960.95.32
La Loi sur le droit d’auteur interdit la reroduction des œuvres sans autorisation des titulaires de droits. Or, la hotocoie non autorisée – le «hotocoillage» – s’est généralisée, rovoquant une baisse des ventes de livres et comromettant la rédaction et la roduction de nouveaux ouvrages ar des rofessionnels. L’objet du logo aaraissant ci-contre est d’alerter le lecteur sur la menace que rerésente our l’avenir de l’écrit le déveloement massif du «hotocoillage».
Droits de vieillir et citoyenneté des aînés
Pour une perspective internationale
Sous la direction de Jean-Philippe Viriot Durandal Émilie Raymond Thibauld Moulaert Michèle Charpentier
Catalogage avant publication de Bibliothèque et Archives nationales du Québec et Bibliothèque et Archives Canada
Vedette principale au titre: Droits de vieillir et citoyenneté des aînés: pour une perspective internationale (Collection Problèmes sociaux et interventions sociales; 76) Comprend des références bibliographiques. ISBN 978-2-7605-4340-9 ISBN EPUB 978-2-7605-4342-3
1. Vieillissement – Aspect social. 2. Participation sociale. 3. Participation politique. 4. Personnes âgées – Conditions sociales. I. Viriot Durandal, Jean-Philippe. II. Raymond, Émilie. III. Moulaert, Thibauld. IV. Charpentier, Michèle, 1960- . V. Collection: Collection Problèmes sociaux & interventions sociales; 76.
HQ1061.D76 2015 305.26 C2015-940981-0
Conception graphique Richard Hodgson et Michèle Blondeau
Image de couverture Shutterstock
Mise en pages Interscript
e Dépôt légal: 4 trimestre 2015 › Bibliothèque et Archives nationales du Québec › Bibliothèque et Archives Canada
© 2015 – Presses de l’Université du Québec Tous droits de reproduction, de traduction et d’adaptation réservés
Imprimé au Canada
Leprésent ouvrage est le fruit d’une entreprise collective et d’un pari ambitieux: rassembler un nombre significatif d’auteurs de premier plan dans le champ du vieillissement et de travaux innovants dévoilant des chercheurs en devenir. En pratique, s’il voit le jour, c’est grâce au travail au long cours des membres du réseau RÉIACTIS soucieux d’animer la réflexion sur les liens complexes et parfois fragiles entre vieillissement, citoyenneté et intégration socioéconomique. Que chacune et chacun soit vivement remercié pour le travail accompli. Nous remercions aussi la Chaire de recherche UQAM sur le vieillissement et la diversité citoyenne et les Presses de l’Université du Québec pour leur soutien et leur engagement dans le processus de publication. Toute notre gratitude va à Aurélie Chopard qui, à titre de coordonnatrice du RÉIACTIS, a mis toute son énergie et sa patience au service de cette expérience éditoriale internationale à la fois stimulante et complexe. 1 Au-delà du colloque international de Dijon sur le droit de vieillir , cet ouvrage doit beaucoup à la rencontre avec les équipes de la Caisse nationale d’assurance vieillesse (CNAV) et de la Caisse d’assurance retraite et de la santé au travail Bourgogne Franche-Comté (CARSAT BFC). Les partenariats développés depuis 2012 ont permis une fertilisation croisée entre la communauté scientifique et le secteur professionnel devant faire face au quotidien aux questions récurrentes posées par la recherche. Nous tenons à remercier particulièrement Vincent Poubelle pour son soutien à cet ouvrage ainsi que Carine Cordier pour son professionnalisme et ses conseils éditoriaux tout au long de l’aventure. Le contenu de ce livre doit évidemment sa substance aux auteurs venus des quatre coins de la planète afin de débattre et d’apporter le fruit de leur réflexion à la contribution collective. Qu’ils soient ici remerciés pour avoir accepté de franchir les différentes étapes éditoriales en vue de la présente publication. Enfin, nous voulons dédier cet ouvrage aux femmes et aux hommes qui, quel que soit leur âge, ont décidé de consacrer leur temps et leurs talents à l’amélioration des conditions de vie et d’avenir des aînés.
1. Le colloque sur «Le droit de vieillir. Citoyenneté, intégration sociale et participation politique des personnes âgées», coorganisé par le Réseau RÉIACTIS et le Pôle interrégional de Bourgogne Franche-Comté (sous la direction de P.-H. Daure) a réuni plus de 740 personnes dont 160 chercheurs et intervenants originaires de 27 pays.
Figure 7.1. Dépenses publiques sociales dans les pays de l’OCDE et les économies émergentes Figure 7.2. Taux de couverture par les retraites en pourcentage de la population active, en fonction du revenu par tête, partout dans le monde, milieu des années 2000 Figure 7.3. Le système des retraites en Chine Figure 8.1. Niveau de préoccupation des gouvernements concernant le vieillissement démographique en 2003, 2007 et 2009 Figure 8.2. Niveau de préoccupation des gouvernements concernant le vieillissement démographique en 2009, par région du monde Figure 8.3. Niveau de préoccupation des gouvernements concernant la taille de la population en âge de travailler, 2009, par région du monde Figure 8.4. Position des gouvernements sur l’acceptabilité du niveau de mortalité, 2009, par région du monde Figure 9.1. Participation à des actions collectives protestataires en fonction de quatre générations politiques Figure 9.2. Évolution de la fermeté des préférences électorales sur une échelle de 0 à 20 en fonction du genre et de l’âge Figure 9.3. Moment du choix électoral en fonction du genre et de l’âge, en pourcentages Figure 9.4. Répartition dans chaque génération de la combinaison des statuts socioéconomiques (aisé ou non) et de la proximité au catholicisme (catholique, sans religion) Figure 9.5. Attitude politique gauche-droite et générations Figure 9.6. Préférences électorales en 2012 et générations politiques Figure 11.1. Composition des comités de pilotage des cas A, B et C en 2012 Figure 11.2. Cas B – Résultats de l’appartenance organisationnelle et des relations de sollicitation en 2010 et en 2012 Figure 11.3. Cas A – Résultats de l’appartenance organisationnelle et des relations de sollicitation en 2010 et en 2012 Figure 11.4. Cas C – Résultats de l’appartenance organisationnelle et des relations de sollicitation en 2010 et en 2012 Figure 12.1. Taxonomie des activités sociales
Figure 12.2. Finalités de la participation sociale
Figure 12.3. Échelle de la participation citoyenne
Figure 14.1. Cycle du bien-être
Tableau 8.1. Domaines prioritaires d’exécution de la Stratégie régionale d’exécution du MIPAA dans la région de la CEE-ONU, 2002-2007 Tableau 8.2. Mesures politiques associées aux engagements prioritaires de la Stratégie régionale d’exécution du MIPAA, 2002-2007
Tableau 9.1. Pourcentages de personnes qui s’intéressent «beaucoup» ou «assez» à la politique en fonction de la profession actuelle des actifs et la profession passée des retraités Tableau 9.2. Thèmes qui ont eu le plus d’importance au premier tour de la présidentielle en fonction des générations politiques (en pourcentage des citations, thèmes classés selon la fréquence de citations de la génération avant 1968) Tableau 9.3. Composition sociologique, attitude politique, générations politiques et préférences compatibles avec un vote pour François Hollande en 2012 Tableau 9.4. Composition sociologique, attitude politique, générations politiques et préférences compatibles avec un vote pour Nicolas Sarkozy en 2012. Tableau 9.5. Composition sociologique, attitude politique, générations politiques et préférences compatibles avec un vote pour M. Le Pen en 2012 Tableau 11.1. Description des collectes de données pour les cas A, B et C de 2008 à 2012 Tableau 12.1. Trois cadres de définition de la participation sociale
POUVOIR(S) VIEILLIR CITOYENNETÉ, INTÉGRATION SOCIOÉCONOMIQUE ET PARTICIPATION POLITIQUE DES PERSONNES ÂGÉES Jean-Philippe Viriot Durandal, Émilie Raymond, Thibauld Moulaert et Michèle Charpentier
Le projet éditorial et intellectuel qui façonne ce livre s’inscrit dans le parcours de rencontres et d’échanges impulsé par le Réseau d’étude international sur l’âge, la citoyenneté et l’insertion socioéconomique (RÉIACTIS) au sein de la communauté scientifique depuis sa 1 création en 2006 . Il s’agit, avec cet ouvrage, de voir la vieillesse comme un objet de droit, comme un vecteur de citoyenneté et comme un enjeu d’intégration sociale dans les sociétés contemporaines. Il s’agit également de rassembler les points de vue de plus de quarante enseignants-chercheurs et experts, issus de 10 pays, autour de ces questions. Le vieillissement de la population est le plus souvent présenté comme l’une des mutations majeures du siècle dernier, dont les conséquences sur le xxie siècle sont sans précédent dans l’histoire de l’humanité. Selon les résultats de l’enquête mondialeGlobal Burden of Disease Studytraduction libre), «l’espérance de vie mondiale à la (2015; naissance pour les deux sexes a augmenté de 65,3 ans, en 1990, à 71,5 en 2013, soit une 2 augmentation moyenne de 0,27 an par année civile ». Si ce rythme se maintient, l’espérance de vie mondiale atteindra 85,3 ans pour les femmes et 78,1 ans pour les hommes d’ici 2030. La plupart des facteurs explicatifs de cette conjoncture démographique sont relatifs au développement des politiques sociales. Constatant la baisse considérable de la mortalité infantile et l’accroissement de l’espérance de vie aux âges médians et avancés, on peut légitimement s’interroger sur le rôle des solutions collectives mises en place par l’action publique et la société civile afin de lutter contre les risques de l’existence depuis la petite enfance jusqu’au grand âge et de sécuriser les parcours de vie. Au-delà des constats sur le vieillissement démographique, le présent ouvrage entend dépasser les rhétoriques statistique ou comptable et examiner le sujet à partir de la question des droits, de l’intervention publique et de l’action collective. Dans une lecture historique de l’évolution de l’État et des politiques publiques – notamment dans les pays développés –, force est de constater que le développement des mécanismes de prise en charge de l’individu par la collectivité tout au long du cycle de vie, et particulièrement aux deux extrémités de l’échelle des âges, pose la question de la structuration d’une réponse politique. Plus encore, ce sont les solidarités collectives qui sont remises en question, à travers les principes fondateurs, les modes d’action et les tensions qui s’exercent sur les modèles développés dans les sociétés industrielles et postindustrielles. Aux solidarités intergénérationnelles basées sur la responsabilité individuelle et les relations intrafamiliales ou communautaires de proximité, se sont substituées ou ajoutées de nouvelles formes de règles structurant les rapports à l’âge et au vieillissement à partir d’un large registre de droits humains, civiques, politiques, sociaux et économiques. Leur intrication et la multiplicité des évolutions dans le temps et dans les différents espaces culturels rendent l’analyse des phénomènes et des tendances particulièrement complexe.
Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.