//img.uscri.be/pth/5e5cf7225cf3f6052e493ecdff793ce227980ab5
Cet ouvrage fait partie de la bibliothèque YouScribe
Obtenez un accès à la bibliothèque pour le lire en ligne
En savoir plus

Du miracle rwandais au paradoxe congolais (RDC)

De
326 pages
Citée parmi les taux de croissance les plus élevés au monde, cette croissance aurait permis au Rwanda, pays enclavé, pauvre en ressources naturelles, d'améliorer ses indicateurs de développement au point de se voir qualifié de "miracle économique du XXIe siècle". En revanche, la RDC, pays riche en ressources naturelles, peine à distribuer les gains de croissance à sa population majoritairement pauvre : on évoque là "le paradoxe congolais". Comment comprendre ce miracle et ce paradoxe ?
Voir plus Voir moins
au point de se voir qualifié de « miracle économique du 21
pauvre ; on évoque ici le « paradoxe congolais ». En quoi tiendraient ce
sur l’évolution économique du Zaïre ». Il a enfin travaillé en RDC comme
Etudes africaines
Série Economie
RemyK.K
Dumiraclerwandais au paradoxecongolais(RDC)
De la pauvretéàl’émergenceéconomique
Du miracle rwandais au paradoxe congolais (RDC)
Collection « Études africaines » dirigée par Denis Pryen et son équipe
Forte de plus de mille titres publiés à ce jour, la collection « Études africaines » fait peau neuve. Elle présentera toujours les essais généraux qui ont fait son succès, mais se déclinera désormais également par séries thématiques : droit, économie, politique, sociologie, etc.
Dernières parutions TOPPÉ (Gilbert),Éducation aux archives. Théorie, pratique et valorization, 2015. WOUAKO TCHALEU (Joseph),Augustin Frederic Kodock, L’homme politique camerounais (1933-2011),2015. NDIONE (Marcel Samba),Prophéties et politique au Sénégal. Prédicateurs sereer (saltigi)et acteurs politiques, 2015. TANDJIGORA (Abdou Karim),Inégalités de développement au Sénégal, 2015. AUDIBERT (Martine) et KONDJI KONDJI (Dominique) dir.,Le développement sanitaire en Afrique francophone. Enjeux et perspectives, 2015. NGAMKAM (Gaston),Le contrat de transport routier de marchandises sous la bannière de l’OHADA et à la lumière de la CMR européenne,2015. SIMBAGOYE (Athanase),Compétences langagières et apprentissage à l’université du Burundi, 2015 WEMBOLUA OTSHUDI KENGE (Henri),Réflexions sur la déclaration universelle des droits de l’homme, valeur, contenu et importance vus d’Afrique, 2015. N’GUETTIA KOUASSI (René),un géant qui refuse de naîtreL’Afrique : , 2015. EKANI (Serge Christian),Liberté de saisir et exécution forcée dans l’espace OHADA,2015. Ces dix derniers titres de la collection sont classés par ordre chronologique en commençant par le plus récent. La liste complète des parutions, avec une courte présentationdu contenu des ouvrages, peut être consultéesur le site www.harmattan.fr
Remy K. KATSHINGUDu miracle rwandais au paradoxe congolais (RDC)
De la pauvreté à l’émergence économique
© L’Harmattan, 2015 5-7, rue de l’Ecole-Polytechnique, 75005 Paris http://www.harmattan.fr diffusion.harmattan@wanadoo.fr ISBN : 978-2-343-06515-1 EAN : 9782343065151
Remerciements Acronymes et sigles Introduction
Sommaire
Première partie : Vision-2020vsVision-2030 : En mode de transition pour l’émergence économique ?
Chapitre 1. Entre le miracle rwandais et le paradoxe congolais Chapitre 2.Évolution comparée des trajectoires de croissance et retombées socioéconomiques Chapitre 3.Du rattrapage à l’émergence : quelle stratégie adopter ? Chapitre 4.La productivité, la diversification et l’inclusivité au cœur du processus d’émergence
Deuxième partie : RD-Congo et Rwanda : D’où viennent-ils ? Apprendre de nos erreurs pour aller plus loin
Chapitre 5. Période coloniale : leCongo belge et le Ruanda : au cœur des enjeux stratégiques des puissances coloniales et néocoloniales Chapitre 6. Période postcoloniale : deux trajectoires, une issue : déploiement de l’économie rentière Conclusion. Quatre lignes d’horizon pour la RD-Congo et le Rwanda Bibliographie Table des matières Table des figures Table des tableaux Table des encadrés
7
9 11 13
21
23 49
89 119
167
169
215
269
273 309 313 315 317
Remerciements
Ces dernières années, j’ai été marqué par les relations tendues entre la République Démocratique du Congo (RDC) et ses voisins, le Rwanda, le Burundi et l’Ouganda. Diverses conversations avec plusieurs intellectuels africains et canadiens m’ont incité à chercher à avoir une compréhension plus précise des enjeux géostratégiques qui se trament réellement derrière ces tensions, et qui auront ainsi coûté la vie à plusieurs millions d’individus. Mes conversations, lors de mon séjour de recherche en RDC en 2014, avec quelques anciens collègues qui occupent aujourd’hui de hautes responsabilités dans la sphère politico-économique du pays ainsi qu’avec des chercheurs de l’Université de Kinshasa et de l’Université Protestante du Congo, m’ont apporté, par leurs analyses lucides, un éclairage sur l’urgence d’exposer, dans une démarche rigoureuse, des repères méthodologiques qui permettent d’évaluer la pertinence des arguments avancés et des stratégies adoptées par la RDC et le Rwanda dans le rallye pour le leadership régional. La liste de toutes ces personnes envers lesquelles je suis redevable est indéfinie, si bien que je ne pourrais toutes les mentionner dans ces pages. Qu’elles trouvent ici l’expression de ma profonde gratitude. Sans vouloir les offenser, je voudrais néanmoins remercier quelques-unes parmi elles. Je suis redevable aux professeurs Kankwenda Mbaya et Mukoka Nsenda, éditeurs du collectifLa RD-Congo face au complot de balkanisation et d’implosion. Ma contribution à ce collectif a éveillé en moi la curiosité scientifique de m’intéresser de façon rigoureuse à la thématique développée dans le présent ouvrage. Certaines parties de cet ouvrage ont bénéficié de remarques et critiques édifiantes de la part d’Albert Tcheta-Bampa PhD, du Centre d’Économie de l’Université Paris 1, Panthéon-Sorbonne et de la professeure Lucie Mercier PhD, du Collège de Saint-Jérôme. Qu’ils trouvent ici l’expression de ma profonde gratitude. Des versions antérieures de certaines parties de ce livre ont été éditées sur le site Internetwww.libreafrique.org, et je
9