//img.uscri.be/pth/8218eaae7779b1764e7acfa7d108d7f22047c681
Cette publication ne fait pas partie de la bibliothèque YouScribe
Elle est disponible uniquement à l'achat (la librairie de YouScribe)
Achetez pour : 36,99 € Lire un extrait

Lecture en ligne (cet ouvrage ne se télécharge pas)

Du nationalisme au terrorisme basque

De
488 pages
L'histoire de l'ETA c'est l'histoire de 50 ans de guerre, mais d'une guerre qui évolue dans un cadre démocratique. Comment la démocratie espagnole a-t-elle pu admettre la succession d'attentats, dont les plus meurtriers ont eu lieu après 1975, et comment la société basque, consciente de l'importance des structures démocratiques, a-t-elle pu soutenir pendant si longtemps ces militants de l'ETA ?
Voir plus Voir moins
© L’Harmattan, 2014 5-7, rue de l’École polytechnique, 75005 Paris
http://www.harmattan.fr diffusion.harmattan@wanadoo.fr harmattan1@wanadoo.fr
ISBN : 978-2-343-02610-7 EAN : 9782343026107
Du nationalisme
au terrorisme basque :
Pourquoi l’hystérèse de l’ETA?
Collection « Penser le temps présent »
Cette côllectiô a pôur abitiô de prôpôser au lecteur u eseble de travaux – études et essais – pôrtat sur les thèes d’actualité ôu aptes à éclairer les grads évéeets du teps préset.
Déjà parus
JealPierreCOSSE,Alain Juppé et le Rwanda, 2014. PascalDA COSTA,ÉtatslUnis,Europe,Chine.DesÉtats au cœur des crises financières et économiques mondiales,2013. Mustapha NASRAOUI,Le migrant clandestin, Le paradoxe de l’être et de la société,2013.
KattalinGABRIEL-OYHAMBURU
Du nationalisme au terrorisme basque : Pourquoi l’hystérèse de l’ETA?
L’Harmattan
A AgustinAlberro Picavea,
Ames trois muses, les deuxCatherines et Martine, sans qui ce livre n’aurait pas existé…
Remerciements
Un grand merci d’abord à ma famille, à mon mari et à mes trois enfants qui ont toujours cru à mon projet, à la famille Landaburu qui partage ma mémoire, à la bande àGéo, à la bande àChalons, à mes adorables étudiants d’HélèneBoucher, d’Henri IV, de Reims et deCréteil qui m’ont permis d’approfondir mes réflexions, à tous mes amis chercheurs, journalistes étudiants et scribes attentionnés… et qui, de près ou de loin m’ont aidée à finir ce livre :
JananAbramovitcz, LouAbramovitcz, MaïtéAlberro, JuanAranzadi,ChristineAsin, NicolasBalaresque ,DianaBassil , IrèneBellier, PierreBidart,DominiqueBorne, FrançoisBost , PascalBuchet,FrankBurbage, LaurentCarroué,AmaëlCattaruzza, MarieChabrol,FabienChébaut,BéatriceCollignon, LaurentCoudroy de Lille,Cyril Courgeau, XavierCrettiez, René-EricDagorn, LucDelaby, MonikaDorange, DominguezFlorencio et l’équipe de Vasco Press, IsmaëlFerhat, Jean-MichelGabriel, MaryseGabriel, JoëlleGallois,FrédéricGirault,ChristianGrataloup, Laurent Greilsamer,ChristianGros,Emmanuel-PierreGuittet,AnderGurrutxaga,Carmen Gurrutxaga,Gabriel Ishkinazi, Pierre Joxe, Ion Juaristi,François Jaureguiberry, Eneko Landaburu,Gorka Landaburu, Itziar Landaburu, Stéphane Leroy, Sylvie Letniowska, Jacques Lévy toujours là depuis toujours, Mayani Lissar,Brigitte Loublié,Barbara Loyer,Anunziata Maiello,Catherine Margaté,Benjamin Marquet, Séverine Martineau,Bernadette Mérenne-Schoumaker, Jean-Philippe Milet, Alexandra Monot, Pierre Moriamez,François Louveaux, Ludger Mees, Mario Onaindia, Mathieu Osmont, Xemark Ospital nere anaia, Michel Ody, Philippe Oyhamburu,Cathy Pagan, Martine Penhoat, Xavier Perrocheau, Jean-Philippe Pfertzel, Sabine Pigasse, Robert-Jeannine-Marthe-Lulu, Stéphane Rosière,Frédéric Schaub, Jean Seignolles,Cristina Rodriguez Vela,Eric Sarraute, Julie Sommaruga, Catherine Thiollet, Hélène Thiollet, Pierre Thomas,Emmanuel Todd,Christian Vandermotten,Anne Volvey, Laurent Wirth, Patxo Unzueta.
9