//img.uscri.be/pth/5950bedb793561be8a408f00c2f88d1adccf5aef
Cette publication ne fait pas partie de la bibliothèque YouScribe
Elle est disponible uniquement à l'achat (la librairie de YouScribe)
Achetez pour : 27,99 € Lire un extrait

Lecture en ligne (cet ouvrage ne se télécharge pas)

Du vieillard au retraité

De
419 pages
Premier pays en Europe et dans le monde sans doute, la France est entrée dans la révolution démographique. " Le vieillissement démographique" du début du XXème siècle est vécu comme un problème, voire une menace. Relevant d'un traitement collectif, la vieillesse devient un problème social. Encore rejetée en 1910, la notion de retraite fédère désormais un groupe d'âge capable de se faire entendre et de réaménager positivement la fin de son cycle de vie.
Voir plus Voir moins
Élise Feller
Du vieillard au retraité
La construction de la vieillesse e dans la France du XX siècle
Préface JeanPierre Bois
PostfaceVincent Caradec
DU VIEILLARD AU RETRAITÉ
Effiscience Collection dirigée par Laurent Foucault Giroux
Pour promouvoir la recherche, l’enseignement et une réflexion sur les pratiques professionnelles, le cabinet EFFISCIENCE a décidé de créer une collection du même nom. Elle s’est entourée d’un comité scientifique constitué de chercheurs et de professionnels et s’est fixée une ligne éditoriale tout à la fois respectueuse de l’exigence de la recherche scientifique mais aussi des attentes des professionnels du secteur social et médico-social. Les fondateurs de cette collection ambitionnent de participer et de faire participer aux débats scientifiques sans être absent du débat politique et de rassembler les expériences, les connaissances et les compétences de chacun pour alimenter cette collection qui se veut pluridisciplinaire tout en ayant comme axe central le vieillissement. Cette collection veut donner la parole aux chercheurs, aux professionnels de secteur social et médico-social, nouant ainsi un dialogue entre les différents milieux qui ne se connaissent pas forcément.
Déjà parus
Mélissa PETIT,Les retraités : cette richesse pour la France, 2016. e Georges ARBUZ,siècleL’avancée en âge au XXI , 2015. Alison DAHAN,Les services à la personne, 2015. Commission d’étude des problèmes de la vieillesse du Haut comité consultatif de la population et de la famille,Rapport Laroque, 2014.
Élise Feller
Du vieillard au retraité
La construction de la vieillesse e dans la France du XX siècle
L’HARMATTAN
© L’HARMATTAN, 20175-7, rue de l’École-Polytechnique ; 75005 Paris
http://www.editions-harmattan.fr/
ISBN : 978-2-343-10317-4 EAN : 9782343103174
SOMMAIRE
PREFACE IL EST DIFFICILE............................................................ 9 INTRODUCTION ENTRER DANS LHISTOIRE DE LA VIEILLESSE.. 13 PREMIERE PARTIE LES CHIFFRES ET LES MOTS.............. 27 CHAPITRE1 - LES AMBIGUÏTES DE LA DEMOGRAPHIE: UNE FRANCE QUI VIEILLIT OU DESFRANÇAIS QUI VIEILLISSENT29? ...... CHAPITRE2 - LES CHEMINS DE LA VIEILLESSE............................ 61 DEUXIEME PARTIE - LA VIEILLESSE ET LE REGARD MEDICAL: HISTOIRE D’UN EVITEMENT............................ 87 CHAPITRE3 - DECHARCOT ACARREL. LES RENDEZ-VOUS MANQUES DE LA MEDECINE......................................................... 89 CHAPITRE4 - LE TEMPS DE LHOSPICE DES VIEUX.................... 121 TROISIEME PARTIE - LA CONSTRUCTION SOCIALE DE LA VIEILLESSE .................................................................. 157 CHAPITRE5 - VIEILLIR EN PRIVE...........................................961.... CHAPITRE6 - UNE PREMIERE FIGURE INSTITUTIONNALISEE DE LA VIEILLESSE:LE VIEILLARD INDIGENT............................. 201 CHAPITRE7 - RENTIERS,PENSIONNES DEMUTUALISTES ET L’ÉTAT:LA CONSTITUTION DES PREMIERS REVENUS DE VIEILLESSE.........................................923....................................... CHAPITRE8 - LES RETRAITES OUVRIERES: LE GRAND MALENTENDU........................................................................... 265 CHAPITRE9 - LES BATAILLES DE LENTRE-DEUX-GUERRES: ASCENSION ET TRIOMPHE DE LA FIGURE DU RETRAITE.............. 301 CHAPITRE10 - UNE COHORTE DE PIONNIERS RETRAITES ET RETRAITES AUX TRANSPORTS PARISIENS........... 351 CONCLUSIOND’HIER A DEMAIN,PENSER LES METAMORPHOSES DE LA VIEILLESSE.......................................................................... 397 POSTFACE UN LIVRE PRECIEUX POUR LES SOCIOLOGUES DE LA VIEILLESSE.................................................................................... 403 BIBLIOGRAPHIE SUCCINCTE ............................................... 409 TABLE DES MATIERES ........................................................... 413
7
PRÉFACE
Il est difficile d’écrire sur les personnes âgées en historien. D’abord parce que la lisibilité du sujet est pour ainsi dire obscurcie par la pesanteur des problèmes de notre temps, angoissé par un avenir que les données de la démographie inscrivent inéluctablement dans les faits. C’est ensuite parce la méthodologie de l’écriture historique sur la vieillesse est elle-même plombée par la prééminence des autres sciences, qui n’ont ni le langage, ni les sources, ni les méthodes, ni les objectifs de l’histoire, mais qui savent fort bien que se pencher sur la vieillesse et le vieillissement n’est jamais innocent: démographie, sociologie, anthropologie et psychologie sociale ont investi avec éclat le champ de la gérontologie dans la seconde moitié du XXe siècle, et ont rétréci le domaine de l’historien auquel elles ne laissent que la part qu’on abandonnerait à un cousin pauvre sorti d’un roman de Balzac… Enfin, c’est sans doute parce que les questions proposées à la curiosité historique dans le domaine de la vieillesse sont immenses : les âges de la vie, la famille et la société, le droit et les institutions, les techniques et l’économie, la médecine, les mentalités, la mort, il n’est rien qui puisse être négligé. À cela s’ajoute une quatrième difficulté, surtout pour les périodes les plus anciennes, tenant à l’identification des sources accessibles. Hors des représentations, c’est-à-dire du regard posé sur eux, les vieillards ont longtemps tardé à laisser des sources directes. Et n’oublions pas que ces regards ont été,historiquement, très prioritairement masculins, alors que depuis le milieu du XVIIIe siècle, la population des vieux est majoritairementféminine…
Mais les historiens sont gens qui osent: l’histoire de la vieillesse est maintenant lancée, après avoir été mise en chantier par Simone de Beauvoir et Philippe Ariès. Leurs héritiers explorent ses trois espaces, celui de la vieillesse, celui des vieillards et celui du vieillissement depuis le moment où les personnes âgées cessent de n’être que des individualités remarquables, mais commencent à constituer une fraction perceptible du corps social, en gros entre la fin du Moyen Âge et la fin du XVIIIe siècle, puis le XIXe siècle. Et tous ensemble, ils ont commencé d’abord à écrire unehistoire de la vieillesse et des vieillards.
9