Ecrire ailleurs au féminin dans le monde Slave au XX eme siècle

De
Publié par

Consacré aux problèmes de l'écriture "ailleurs", comprise comme exil, émigration volontaire ou non, ou encore comme émigration intérieure, cet ouvrage collectif propose une réflexion sur les écrits de femmes. Ce recueil aborde le monde russe, puis polonais, ex-yougoslave et le monde bulgare. Il présente des textes de femmes, dans leur unicité et dans leur altérité.
Publié le : lundi 1 juillet 2013
Lecture(s) : 18
Tags :
EAN13 : 9782336320861
Nombre de pages : 281
Voir plus Voir moins
Cette publication est uniquement disponible à l'achat
ÉcrireailleursaufÉminine danslemondeslaveauxxsiècle
Consacré aux problèmes de l’écriture « ailleurs », comprise comme exil, émigration volontaire ou non, ou encore comme émigration intérieure, cet ouvrage collectif propose une réexion sur les écrits de femmes, ce qui constitue son originalité, car les études sur la littérature de l’émigration restent la plupart du temps muettes sur les plumes féminines, nombreuses pourtant, mais laissées dans l’ombre par le dictat du canon littéraire et souvent politique. Les écrits sources sont issus du monde slave, dont la littérature, si différenciée soit-elle, reste celle de « l’autre Europe », ou encore de e « l’Europe de l’Est », marquée, auxx, siècle par le totalitarisme et c’est largement à ce titre qu’elle a acquis sa notoriété. Toutes les œuvres mettent en scène le thème dela solitudede l’individu dont les efforts pour résorber les contradictions humaines et donner un sens à la trajectoire de sa vie se soldentpar un échec, par une mort choisie ou par une nouvelle naissance.Ce recueil aborde le monde russe, puis polonais, ex-yougoslave et le monde bulgare. Il convient, certes, de s’interrogersur les similitudes ou sur les différencesdes réponses données, entre ces espaces eux-mêmes, mais aussi du point de vue du sexe du Moi scripteur. Cet ouvrage présente des textes de femmes, dans leur unicité et dans leur altérité,regroupés selon leur perception de l’ailleurs. Réfutant l’existence d’uneécriture féminine, au proît d’écritures au féminin, les textes proposés tentent de mettre en lumière quelques réponses de femmes aux multiples questions évoquées plus haut.
Évelyne Enderleinest agrégée de russe et professeur honoraire à l’université de Strasbourg.
Lidiya Mihova est directeur de recherche à l’Académie bulgare des sciences, Institut de littérature.
Illustration de couverture : Ekaterina Nikolova, composition originale, 2012
ISBN : 978-2-336-29125-3 29 €
Sous la direction de Évelyne ENDERLEIN et de Lidiya MIHOVA
ÉcrireailleursaufÉmininÉveLliydnieyaENMIDHEORVLAEI(Ndir.) danslemondeslavee auxxsiècle
siècle e xx minin au au
slave
ailleurs monde le crire É
dans
ÉCRIRE AILLEURS AU FÉMININ DANS LE MONDE SLAVE e AU XX SIÈCLE
© L’Harmattan, 2013 5-7, rue de l’Ecole polytechnique, 75005 Paris
http://www.librairieharmattan.com diffusion.harmattan@wanadoo.fr harmattan1@wanadoo.fr ISBN : 978-2-336-29125-3 EAN : 9782336291253
Sous la direction de Évelyne ENDERLEINet deLidiya MIHOVAÉCRIRE AILLEURS AU FÉMININ DANS LE MONDE SLAVE e AU XX SIÈCLE
L’Harmattan
CollectionDes idées et des femmes dirigée par Guyonne Leduc Ancienne élève de l'École Normale Supérieure (Sèvres) Professeur à l'université Charles de Gaulle - Lille III
Des idées et des femmes, collection pluridisciplinaire dépourvue de tout esprit partisan, gynophile ou gynophobe, a pour objet de présenter des études situées à la croisée de la littérature, de l'histoire des idées et des mentalités, à l'époque moderne et contemporaine. Les thématiques y auront trait aux femmes en général ou à des figures précises de femmes, avec prise en compte de leur globalité (de leur sensibilité comme de leur intellect). Le monde occidental constituera, dans un premier temps, le champ géographique concerné, ce qui n'exclut pas une ouverture ultérieure potentielle aux mondes oriental et extrême-oriental.
Ouvrages parus récemment Barret-Ducrocq, F., F. Binard et G. Leduc, dir.Comment l'égalité vient aux femmes. Po-litique, droits et syndicalisme en Grande-Bretagne, aux États-Unis et en France. Préface/Entretien avec Claudie Baudino. 2012. 253 pp. Barrière, Jean-Paul et Philippe Guignet, dir.Les femmes au travail dans les villes en e e France et en Belgique du XVIII au XX siècle. 2009. 318 pp. e e Bazin, Claire et G. Leduc, dir. Littérature anglo-saxonne au féminin, (XVIII -XX siè-cles).(Re)naissance et horizons. Préf. Jean-Jacques Lecercle. 2012. 171 pp. e Boulard, Claire.siècle: "Con-Presse et socialisation féminine en Angleterre au XVIII versations à l'heure du thé".2000. 537 pp. Dor, Juliette, Danielle Bajomée et Marie-Élisabeth Henneau.Femmes et livres. 2007. 329 pp. Gheeraert-Graffeuille, Claire.La Cuisine et le forum: Images et paroles de femmes pendant la révolution anglaise (1640-1660). 2005. 467 pp. Jamet-Moreau, Églantine.Le Curé est une femme. L'Ordination des femmes à la prêtri-se dans l'Église d'Angleterre. Préf. Emmanuel Le Roy Ladurie. 2012. 326 pp. Jaminon, Martine et Émilie Faes, éds.Femmes de sciences belges: Onze vies d'enthou-siasme. 2003. 97 pp. e Kerhervé, Alain.siècle: Mary Delany (1700-1788)Une Épistolière anglaise du XVIII . 2004. 611 pp. Leduc, G, dir.Nouvelles Sources et nouvelles méthodologies de recherche dans les études sur les femmes. Préface de Michelle Perrot. 2004. 355 pp. Leduc, G., dir.Travestissement féminin et liberté(s). Préface de Christine Bard. 2006. 439 pp. Leduc, G, dir.Réalité et représentations des Amazones. Préface de Sylvie Steinberg. 2008. 486 pp. e Leduc G.Réécritures anglaises au XVIII siècle de l'Égalité des deux sexes(1673) de François Poulain de la Barre: du politique au polémique. 2010. 502 pp. Leduc, G. dir.Les Rôles transfrontaliers joués par les femmes dans la construction de l'Europe. Préface Suzan van Dijk. 2012. 415 pp. Masséi-Chamayou, Marie-Laure.La Représentation de l'argent dans les œuvres de Jane Austen: l'être et l'avoir. 2012. 416 pp. Martin, Marie.Maria Féodorovna (1759-1828) en son temps: Contribution à l'histoire de la Russie et de l'Europe. 2004. 452 pp. Verrier, Frédérique.Le Miroir des Amazones: Amazones, viragos et guerrières dans la e e littérature italienne des XV et XVI siècles. 2004. 256 pp.
SOMMAIRE
Note éditoriale ................................................................................................. 11
Remerciements ................................................................................................ 13
Introduction Évelyne Enderlein et Lidiya Mihova(Strasbourg)...................................... 15
PREMIÈRE PARTIE
L’IDENTITÉ PLURIELLE " Ariadna Tyrkova Williams (1869-1962). Voyages, exils et évolution politique " Danielle Beaune-Gray(Aix-en-Provence).................................................. 29
" L’Homosexualité dans l’œuvre de Zinaïda Guippius avant et après l’émigration " Olga Blinova(Strasbourg).......................................................................... 43
" ' ...vous appelez ça du 'Nietchevo' n’est-ce pas ? ' Mises en scène de la langue 'étrangère' chez Irène Némirovsky " Martina Stemberger(Vienne)..................................................................... 55
" Pour une identité de l’enfant émigré : L’Œuvre de Zofia Romanowiczowa " Tomasz Swoboda(Gdansk)......................................................................... 85
" ' D’habitude, je suis simplement moi-même '. Les Romans allemands de Lena Gorelik ou l’écriture d’une identité triangulaire " Charlotte Krauss(Strasbourg).................................................................... 93
DEUXIÈME PARTIE
LA RÉVÉLATION DE SOI " Nina Gourfinkel (1900-1984) : de ' La Naissance d’un monde ' à ' L’Autre patrie ' " Claude de Grève(Paris Nanterre).............................................................. 109
" La Construction de soi en exil : l’Exemple de Nina Berberova " Évelyne Enderlein(Strasbourg)................................................................. 123
" L’Ailleurs comme révélation ; Elissaveta Bagriana, l’histoire poétique d’un voyage " Margarita Serafimova(Clermont-Ferrand)............................................... 139
" Julia Kristeva et la singularité dans tous ses états " Gina Puică(Strasbourg)............................................................................. 155
" La Plume masculine s’efface avec l’émergence de l’écriture bulgare féminine et son rayonnement en France " Stéphan Altasserre(Strasbourg)................................................................. 167
TROISIÈME PARTIE
L’AILLEURS INTÉRIORISÉ
" ' Chroniques d’ailleurs ' ou Écriture concentrationnaire : un regard sur la lyrique féminine des Goulags staliniens (1940-1950) " Claudia Pieralli(Milan).............................................................................. 183
" Slavenka Draculiü: la Guerre comme étrangéisation " Frosa Pejoska-Bouchereau(INALCO)...................................................... 197
" Le RomanMausoléede Rouja Lazarova : déconstruction d’un mythe " Lidiya Mihova(Strasbourg)........................................................................ 211
" Le Paradis perdu ou l’Enfer évité ? Étude de l’univers deSlynxde Tatiana Tolstoï à travers la langue " Tatiana Sokolnikova(Provence)................................................................ 225
" La fin de l’émigration " Anna Nasiáowska(Varsovie)...................................................................... 237
8
CONCLUSION
" L’exil commePharmakos. Le Ministère de la douleurde Dubravka Ugrešiü en regard de Marina Tsvetaïeva, Ivana Brliü-Mažuraniü, Julia Kristeva et Svetlana Boym " Robert Rakoþeviü(INALCO)...................................................................... 243
Ont contribué à cet ouvrage........................................................................... 257
Résumés des contributions ............................................................................. 263
Index nominum ............................................................................................... 271
9
Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.