//img.uscri.be/pth/33d4591ee090fd5ed0a42d7c3fd99c1ddfd8294c
Cette publication ne fait pas partie de la bibliothèque YouScribe
Elle est disponible uniquement à l'achat (la librairie de YouScribe)
Achetez pour : 18,75 € Lire un extrait

Lecture en ligne (cet ouvrage ne se télécharge pas)

Ecrire sur les femmes

De
242 pages
Cet ouvrage interroge les conditions des femmes dans des contextes sociohistoriques et géographiques différents. Il propose des champs de réflexion lourds de sens : "l'islam", "la spiritualité", "la religion et la politique", "les minorités, la marginalité", "le handicapé un siècle passé" et "la femme, sa parole et son corps (...)". Chaque auteur a essayé par le retour réflexif sur son objet d'étude de suivre, à la lumière de son histoire, la "généalogie de son choix".
Voir plus Voir moins
Sous la direction de Sihem NAJAR et Lilia OTHMAN CHALLOUGUI
Écriresur les femmes
Retour réflexif sur une expérience de recherche
Avant-propos de Soukeina BOURAOUI Préface de Vincent MEYER
CAWTAR - IRMC -
Écrire sur les femmes Retour réflexif sur une expérience de recherche
Cette publication a bénéficié de l’appui d’une subvention de l’ACDI Canada pour le projet RWEEP mis en œuvre par OXFAM-Québec et le CAWTAR (www.cawtar.org) © L’Harmattan, 2014 5-7, rue de l’Ecole-Polytechnique, 75005 Paris http://www.harmattan.fr diffusion.harmattan@wanadoo.fr harmattan1@wanadoo.fr ISBN : 978-2-343-01315-2 EAN : 9782343013152
Sous la direction de Sihem Najar et Lilia Othman Challougui Écrire sur les femmes
Retour réflexif sur une expérience de recherche
Avant-propos de Soukeina Bouraoui Préface de Vincent Meyer Centre de la Femme ArabeInstitut de Recherche pour la Formation et lasur le Maghreb Recherche contemporain (CAWTAR)(IRMC)
L’ I R M C USR 3077
L’Institut de recherche sur le Maghreb contemporain (IRMC)est un centre de recherche en sciences humaines et sociales, à vocation régionale, dont le siège est à Tunis. Créé en 1992, il est l’un des 27 Instituts français de recherche à l’étranger (IFRE) placés sous la tutelle du ministère des Affaires étrangères et européennes et, depuis 2000, du ministère de l’Enseignement supérieur et de la Recherche, et du Centre national de la recherche scientifique (CNRS) dont il constitue une Unité mixte (USR 3077). L’IRMC contribue, en partenariat avec la communauté scientifique notamment maghrébine et européenne, au développement de la recherche sur le Maghreb. Ses programmes participent aux débats des sciences humaines et sociales dans une perspective comparée, à l’échelle régionale et internationale. La valorisation de ses travaux de recherche représente aujourd’hui un catalogue de plus d’une cinquantaine de publications collectives ou d’auteurs, chez différents éditeurs (dont sa publication annuelleMaghreb et sciences sociales).
Depuis septembre 2013, l’IRMC est dirigé par Karima DIRÈCHE.
Site internet de l’IRMC : http://www.irmcmaghreb.org.
Collection « Socio-anthropologie des mondes méditerranéens »
Le but de cette nouvelle collection, dirigée par l’IRMC, est de valoriser et de diffuser les travaux de chercheurs en sciences humaines et sociales, portant sur les territoires méditerranéens: Maghreb, Proche-Orient, rives nord et sud-est de la Méditerranée. La dimension socio-anthropologique est le garant d’une attention portée aux populations, à leurs usages, à leurs systèmes de valeurs et au lien social qui structurent un projet de société. Cette perspective peut judicieusement se superposer avec des approches historique, juridique, politologique et économique des mondes concernés. Sur les bases géographiques et disciplinaires ci-dessus décrites, la collection abritera des thématiques aussi variées et complémentaires que: monde rural et agricole ; dynamiques urbaines; entrepreneuriat et accès à l’emploi; développement social, sociabilités et solidarités; politiques publiques et espaces privés ; réformes et réformisme ; socio-anthropologie du droit; sociologies de la santé; recompositions de la famille. Ces travaux peuvent être monographiques (axés sur un pays en particulier) ou plus précisément comparatifs (approches croisées sur les sociétés, analyse des inter-dépendances entre les deux rives).
Préparation éditoriale : Romain Costa. PAO et couverture : Besma Ouraïed.
Auteurs
Mouna BENMESSAOUD, Enseignante en histoire, doctorante à la Faculté des Sciences Humaines et Sociales de Tunis. Maryam BENSALEM, Chercheure au Centre de la Femme Arabe pour la Formation et la Recherche (CAWTAR). Amel BENZAKOUR, Assistante de Français à l’Institut Supérieur des Langues Appliquées et d’Informatique de Nabeul et Doctorante en Anthropologie sociale et culturelle à l’Université de Provence et en co-tutelle de thèse à l’Université de Tunis. Inès CHÉRIF, Assistante en techniques audiovisuelles et cinématographiques à l’Institut Supérieur des Arts et des Métiers de la Mahdia, doctorante en anthropologie sociale et culturelle. Arbi DRIDI, Chercheur – Enseignant de Français. Mohamed Sadok LEJRI, Doctorant en sociologie. Sihem NAJAR, Maître de conférences – HDR en sociologie à l’Institut Supérieur des Sciences Humaines de Tunis. Lilia OTHMANCHALLOUGUI, Psychologue clinicienne – Assistante en psychologie à l’Institut Supérieur des Sciences Humaines de Tunis. Rim YACOUBI, Assistante en histoire à la Faculté des Lettres et des Sciences Humaines de Sfax.
Sommaire
Soukeina BOURAOUI,Avant-propos Vincent MEYER,Préface Sihem NAJAR,Introduction Lilia OTHMANCHALLOUGUI Retour réflexif sur l’inscription de ma recherche doctorale dans mon histoire Arbi DRIDI L’amour d’une langue et les aléas d’un parcours
13 17 23
33
41
I. Regards sur des réalités féminines Amel BENZAKOUR Femmes et islam en Tunisie et en France49 Maryam BENSALEM Typologie des rapports au politique des jeunes femmes vulnérables du Centre-Ouest et Sud-Ouest tunisiens65 Inès CHÉRIF Satin Rougede Raja Amari : une contre représentation du modèle féminin83 Mohamed Sadok LEJRI Sameh, une prostituée au passé tumultueux. Des vagues qui conduisent au terreau de l’« exil »99 Mouna BENMESSAOUD e La femme handicapée physique à Paris au XVIIIsiècle117 Rim YACOUBI Notre Dame du Refuge d’Aix-en-Provence : une institution d’enfermement des femmes sous Louis XIV139