Éloge de nos angoisses

De
Publié par

Stress, angoisses, tourments, peuvent-ils être nos alliés ? Oui, répond l'auteur. Toutes sortes d'angoisses nous tenaillent et l'on a oublié qu'elles étaient bénéfiques quant à notre adaptation au monde. D'autres font partie de ce que l'on nomme « les épreuves de la vie ». Pour les surmonter et en faire bon usage, il faut libérer en nous ce que l'auteur nomme « la pulsion de création ». Tracas et tourments s'infléchissent alors sous la poussée intérieure de cette force qui conduit à la création et donne sens à nos vies.
Publié le : dimanche 1 novembre 2015
Lecture(s) : 1
EAN13 : 9782336395234
Nombre de pages : 292
Voir plus Voir moins
Cette publication est uniquement disponible à l'achat
ePhotographies de 1 de couverture (The psychiatrist, 1919, de Kurt Schwitters) et de l'auteur de Julie Kah.
ClaudeLorin
Éloge de nos angoisses
essai
21/10/15 16:47
Éloge de nos angoisses
Claude LORIN
Éloge de nos angoisses Essai
DU MÊME AUTEUR Essais Le jeune Ferenczi, Aubier-Montaigne, 1983. L’inachevé, Grasset, 1984. A l’écoute de votre enfant, Hachette, 1985. Pour Saint Augustin, Grasset, 1988. Traduit en italien. Editions Borla, Rome, 1991. Traité de psychodrame d’enfants, Privat, 1990. Traduit en italien, Editions Magi, Rome, 1992. Ferenczi : De la médecine à la psychanalyse, P.U.F., 1993. Le plaisir de penser, La Bruyère, 1999. Journal d’un psychanalyste, L’Harmattan, 2000. Traduit en italien, Édition Magi, Rome, 2002. Pourquoi devient-on malade ?, L’Harmattan, 2003. Un nouveau regard sur l’anorexie.2007. Traduit en italien, L’Harmattan, Editions Magi, Rome, 2009. Journal d’un psy rebelle, L’Harmattan, 2009. Guérir par le théâtre thérapeutique, essai de psychodrame existentiel, L’Harmattan, 2010. Traduit en russe, Moscou 2014 Folies et traitements insolites de par le monde, L’Harmattan, 2012. Clancier : les mystères d’un poète centenaire,L’Harmattan, 2013. Le Dur métier de psychologue,L’Harmattan, 2014 Théâtre Le fou d’Araucanie, 1995. Gal Potha,2002. Europe, 2006, L’Harmattan, 2007 (texte + DVD). Traduit en grec, 2008. Récits Le fou d’Araucanie, Lierre et Coudrier, 1990. Paroles de père, Lierre et Coudrier, 1991. La fête des pères, Vinci, 1995. Contes Histoires du feu, Grasset, 1992. Quatre contes pour Clarisse, Vinci, 1995. Contes et rêveries d’un psychanalyste, SDE, 2004. Vous pouvez consulter le site de l’auteur à l’adresse suivante : www.claudelorin.com © L’Harmattan, 2015 5-7, rue de l’Ecole-Polytechnique, 75005 Paris http://www.harmattan.fr diffusion.harmattan@wanadoo.fr harmattan1@wanadoo.fr ISBN : 978-2-343-07262-3 EAN : 9782343072623
Our life is but a long disease, made up of real pain and seeming ease. You stars ! Who these entangled fortunes give, O! Tell me why it’s so hard to dy yet such a task to live? Katherine Philips (1632 -1664) Dans la vie rien n’est à craindre, tout est à comprendre Marie Curie (1867-1934) Angst und Hohn der Liebe Lohn «Nimm der Liebe Qual und Pein Liebe wird nicht Liebe sein.» Czepko von Reigersfeld (1605-1660)
Sommaire
Avant-propos ............................................................. 9Chapitre I................................................................. 11Tout est stress ! ....................................................... 11Qui faut-il croire ? .................................................. 17Richesses de la langue française............................. 19Quels sacrés mélanges !.......................................... 20Des souris et des hommes....................................... 26Les angoissés de 14 -18 .......................................... 32Angoisse fractale et stress de guerre ...................... 42Les marchés de l’anti-stress.................................... 51Les marchés du zen et du yoga............................... 53Grand Huit, Halloween et trains fantômes ............. 58Notes sur les films d’horreur .................................. 60Le stress est-il néfaste ? .......................................... 62Les femmes sont-elles plus « éprouvées » ?........... 66L’indispensable Eu-stress ....................................... 70Vite un psy !............................................................ 71Les psys n’ont pas de problèmes !.......................... 72Une bien discrète hécatombe.................................. 75Chapitre II ............................................................... 89 Satisfactions et détresse du nourrisson ................... 89L’angoisse selon les psychologues ......................... 92L’angoisse du huitième mois .................................. 93L’angoisse de morcellement ................................... 94L’angoisse de castration.......................................... 97L’angoisse d’abandon ........................................... 102Les angoisses psychotiques .................................. 106Les angoisses phobiques....................................... 107L’angoisse du Bien : faut-il bannir la frustration ?110Chapitre III ........................................................... 113Les cafés « Liphi » : bye bye l’angoisse ! ............ 113Angoisse et création chez Antonin Artaud ........... 119
7
Angoisses et craintes chez les Grecs .................... 127Angoisses et sexualités chez les Latins ................ 150L’angoisse et le monde animal ............................. 162L’angoisse existentielle......................................... 166L’angoisse, c’est le propre de l’homme ................ 170Angoisses, épreuves et catastrophes..................... 173Chapitre IV............................................................ 179Drôles de patients ................................................. 179Rencontre avec Monsieur F. ................................. 180Rencontre avec Monsieur V.................................. 187Rencontre avec Monsieur S.................................. 192Rencontre avec Madame D. ................................. 197Rencontre avec Monsieur B. ................................ 199Rencontre avec Monsieur A. ................................ 203Rencontre avec Madame R................................... 208Rencontre avec Madame C................................... 212Bilan après lecture ................................................ 219Des expériences de pensée ................................... 220Les herses de la vie............................................... 223Fin du suspens ...................................................... 224Les diagnostics ne sont pas des pronostics........... 228Les mères anxieuses sont prévenantes ................. 232Tous ne s’en sortent pas ! ..................................... 237Qu’est-ce que la pulsion de création ?.................. 240La créativité n’est pas la résilience....................... 244La pulsion de création chez Monsieur L. ............. 245La pulsion de création chez Monsieur H. ............. 247La pulsion de création chez Monsieur N. ............. 249La pulsion de création chez Monsieur I. .............. 252Les tourments d’Einstein et de quelques autres ... 255La pulsion de création chez d’autres scientifiques259Notes sur l’arrogance épistémique ....................... 267Angoisses, déterminismes et créations ................. 271Conclusion ............................................................. 279
8
Avant-propos
Ce livre est dédié à mes étudiants, anciens, actuels et à venir. J’ai insufflé ici pour eux des idées qui me tiennent à cœur, dont certaines sont des paradoxes liés à l’extrême complexité de l’esprit humain. Sans doute est-ce un peu cette complexité qu’exprime, à sa manière, la toile du peintre dadaïste Kurt Schwitters que j’ai choisie pour la couverture de ce livre. En outre, la courte fable suivante éclairera peut-être mon plaidoyer pour l’indéterminisme causal en psychologie clinique dont il sera question en fin d’ouvrage. L’écrivain grec Esope raconte qu’une créature des bois s’étonne de voir un paysan souffler à la fois sur ses mains froides et sur sa soupe chaude. Le paysan répond qu’il souffle sur ses mains pour les réchauffer et sur sa soupe pour la refroidir. La créature sylvestre s’enfuit en critiquant l’incohérence des hommes. Actuellement encore, beaucoup de gens ne comprennent pas qu’une même cause puisse produire sur l’âme humaine des effets différents et souvent paradoxaux. Ainsi en va-t-il du souffle comme de nos angoisses. D’où le titre de ce livre plus audacieux que provocateur. Car après tout, il en est des théories comme de la pêche : seul celui qui lance prend le risque d’attraper quelque chose. Mais malgré tout, je pense fondamentalement que les livres ne sont pas faits pour persuader mais pour être mis à l’épreuve. Je dédie aussi ce livre à Julie Kha qui m’a fait la grâce d’entrer dans ma vie. Claude Lorin, Hospital psiquiatrico Herrera, Lima, Pérou, mars 2015
9
Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.