Eva Joly et les affaires financières

De
Publié par

A l'époque des retentissants procès Tapie, Roland Dumas et Elf, l'image d'Eva Joly, a oscillé entre la vengeresse médiatique et la combattante engagée contre la délinquance financière. Comment une image aussi paradoxale a-t-elle pu se diffuser dans l'opinion ? La télévision a été un média suffisamment suggestif pour faire adhérer le spectateur à ce qui a été un véritable feuilleton policier. Il s'agit de tenir le téléspectateur en haleine sous couvert d'informer le citoyen.
Publié le : mardi 1 janvier 2013
Lecture(s) : 27
EAN13 : 9782296513693
Nombre de pages : 258
Voir plus Voir moins
Cette publication est uniquement disponible à l'achat
q
ES
Grégory Carteaux ns contemporaines QEVA JOLY ET LES AFFAIRES FINANCIÈRES Analyse du discours télévisuel
Questions contemporaines
Eva Joly et les affaires financières Analyse du discours télévisuel
Questions contemporaines Collection dirigée par B. Péquignot, D. Rolland et Jean-Paul Chagnollaud Chômage, exclusion, globalisation… Jamais les « questions contemporaines » n’ont été aussi nombreuses et aussi complexes à appréhender. Le pari de la collection « Questions contemporaines » est d’offrir un espace de réflexion et de débat à tous ceux, chercheurs, militants ou praticiens, qui osent penser autrement, exprimer des idées neuves et ouvrir de nouvelles pistes à la réflexion collective. Dernières parutions Alain CHEVARIN,Fascinant/Fascisant. Une esthétique d’extrême droite, 2012. Marcelo BIDINOST,La ville comme paysage du sentiment, Le sentiment e e urbain à Bueno Aires aux XIX et XX siècles, 2012. Gérard SAINSAULIEU,Les trottoirs de la liberté. Les rues, espace de la République, 2012. Jean-Christophe TORRES,Les enseignants. Quelle reconnaissance pour un métier en crise ?,2012. Gérard LEFEBVRE,Les chemins du silence, 2012. Hubert LEVY-LAMBERT et Laurent DANIEL (dir),Les douze travaux d’Hercule du nouveau Président, 2012. Tony FERRI,? Du châtiment à l’hypersurveillanceQu’est-ce que punir , 2012. Abou-Bakr Abelard MASHIMANGO,La dimension sacrificielle de la guerre. Essai sur la martyrologie politique, 2012. Jordane ARLETTAZ, Séverine NICOT (dir.),Le cadre juridique de la campagne présidentielle, 2012. Alain BÉNÉTEAU, Louis MALLET, Michel CATLLA,Les régions françaises au milieu du gué, Plaidoyer pour accéder à l’autre rive, 2012. Jean BRILMAN,Réconcilier démocratie et gestion, 2012. André PRONE et Maurice RICHAUD,Pour sortir du capitalisme. Éco-partage ou communisme ?, 2012.Christophe du PAYRAT,Pourquoi avoir fait de Mayotte le e 101 département français ?,2012. Jean-Michel VINCENT,L’invention de la maîtrise d’œuvre urbaine.De la ville nouvelle aux ateliers, 2012. Simon DOLAN, Martine GUIDONI, Succès et valeurs. Les valeurs pour un mieux-être professionnel et personnel, 2012 François-Gabriel ROUSSEL,Les mondes virtuels. Panorama et perspectives, 2012.
Grégory CARTEAUXEva Joly et les affaires financières Analyse du discours télévisuel
© L'Harmattan, 20125-7, rue de l'École-Polytechnique ; 75005 Parishttp://www.librairieharmattan.com diffusion.harmattan@wanadoo.fr harmattan1@wanadoo.fr ISBN : 978-2-336-00655-0 EAN : 9782336006550
AVERTISSEMENT Les faits, noms, chiffres, dates, et plus généralement toutes les indications concernant les affaires financières reprises dans cet essai sont issues de la télévision. Cette réalité médiatique ne reflète pas nécessairement la réalité judiciaire.
SOMMAIRE INTRODUCTION ................................................................................................................ 11 PARTIE I // AFFAIRE TAPIE (1994) :L’INSTRUCTION D’EVAJOLY DONNÉE EN SPECTACLE ................................................................................................................. 15 A.LINSTRUCTION D’EVAJOLY DONNEE EN SPECTACLE........61..........................................1.Demande de levée d’immunité parlementaire16: Tapie est une victime.... 2.Commission des immunités : Eva Joly « ne parle pas comme il se doit ». 203.La levée de l’immunité parlementaire23: Le Cas Tapie au Soir 3................ B.L’INTERPELLATION-SPECTACLE DEBERNARDTAPIE................................................... 281.28Une interpellation-spectacle qui provoque le scandale ........................... 2.................................................... 32La scénarisation de la justice-spectacle 3.A l’origine de la justice-spectacle :le grand bluff de l’interpellation....... 36C.LA TELEVISION INSTRUIT LAFFAIRETAPIE............................................................... 391.Ladéfense vient à la télévision s’exprimer sur un procès imaginaire...... 392.Bernard Tapie fait confiance à la Justice… à la télévision! ..................... 443.48Eva Joly, faire-valoir du feuilleton Tapie .................................................. PARTIE II // TAPIE,ELF, DUMAS… (1994LA TÉLÉVISION MET EN-2001) : SCÈNE LES INSTRUCTIONS ........................................................................................... 53 A.LE CASTING DES AFFAIRES FINANCIERES.................................................................. 531.53Elf, une simple affaire privée ................................................................... 2.Incarcération et portrait bienveillant de Loïk Le Floch-Prigent................ 55B.LES SEQUENCES DE LA JUSTICE-SPECTACLE:LE GOUT DU SECRET................................. 581.L’interpellation......................................................................................... 582.60La convocation chez Eva Joly ................................................................... 3.Les perquisitions d’Eva Joly...................................................................... 62C.ET LE SUSPENSE SINSTALLE.............................................................................. 65D.LA TELEVISION,JUGE ET PARTIE............................................................................ 701.70Lorsque la télévision joue au détective .................................................... 2.Pièces à conviction : la Justice évaluée par les journalistes ..................... 72E.EVAJOLY AVANT LENTREE EN SCENE DEROLANDDUMAS......................................... 751.Les rares images d’Eva Joly...................................................................... 762.Les premiers portraits d’Eva Joly en juge insignifiante............................ 783.Eva Joly, invitée de l’émission Capital (M6)............................................. 814.Eva Joly poursuit sa dénonciation du manque de moyens de la Justice .. 855.Eva Joly après l’instruction: le procès Tapie............................................ 87
7
PARTIE III // AFFAIRE ROLAND DUMAS (1998-1999) : COMMENT EVA JOLY EST DEVENUE LA SUSPECTE N°1................................................................................. 93 A.PERQUISITIONS CHEZDUMAS:UNE ARRESTATION MEDIATIQUE................................. 931.A l’origine des perquisitions, les frégates de Taïwan et Christine Deviers-Joncour..................................................................................................... 942.95Le jour où la télévision a constitué Roland Dumas prisonnier ................. 3.97Les perquisitions revues (et corrigées) les jours suivants......................... B.DU TELEFILM POLICIER AU MELODRAME............................................................... 1001.Convocation de Dumas chez Eva Joly et retour de la justice-spectacle . 1002.Le spectacle de la mise en examen ........................................................ 1033.Janvier 1998octobre 1999. Le mélodrame Roland DumasChristine Deviers-Joncour éclipse l’affaire financière........................................... 1084.Mise en congé de Roland Dumas et suspicion portée sur Eva Joly ........ 116PARTIE IV // LE PROCES ROLAND DUMAS (1999-2001) : LA TÉLÉVISION JUGE EVA JOLY .............................................................................................................. 127 A.EVAJOLY SEXPRIME SUR LE ROLE DU JUGE DINSTRUCTION..................................... 1271.Un portrait partial d’Eva Joly................................................................. 1272..................................................... 129Le petit procès truqué de Ruth Elkrief B.AVANT LE PROCESDUMAS,LES AFFAIRES FINANCIERES RACONTEES PARCHRISTINEDEVIERS-JONCOUR..................................................................................................... 132C.AVANT LE PROCESDUMAS,LES AFFAIRES FINANCIERES EXPLIQUEES PAREVAJOLY........ 137D.LE PROCESDUMAS A LA TELEVISION: HAROSUREVAJOLY..................................... 1421.Démission de Roland Dumas ................................................................. 1422.144Le feuilleton du procès Dumas (janvier-avril 2001) ............................... 3.154Un procès pour les enfants ?.................................................................. 4............................ 156Le verdict du palais de justice et celui de la télévision PARTIE V // 2002-2003, EVA JOLY S’IMPOSE FACE A SA DOUBLURE TÉLÉ .. 171 A.LE PROCESDUMAS EN APPEL: EVAJOLY SUR LE BANC DES ACCUSES.......................... 1711.Avant le procès Dumas en appel : Eva Joly, entre juge toute-puissante et Justice démunie...................................................................................... 1712.Novembre 2002. Le procès Dumas en appel.......................................... 180B.PROCESELF:LA LUTTE ENTRE DEUX“EVAJOLY................................................... 1911.L’Epreuve, les preuves ou la figure de Roland Dumas en martyr........... 1922.Mars197juillet 2003 : Le procès Elf à la télévision ................................... 3.Suspension du livre d’Eva Joly et Déclaration de Paris........................... 202
8
PARTIE VI // APRES LES PROCES (2003-2009): LE COMBAT D’EVA JOLY..... 211 A.DU PROCESDUMAS EN APPEL A LENTREE EN POLITIQUE D’EVAJOLY,LES CONDAMNES PRENNENT LA PAROLE..................................................................................... 211B.2006-2007 :LORSQU’EVAJOLY EST DEVENUE UN PERSONNAGE DE FILMS................ 2221.Deux films s’emparent du personnage Eva Joly..................................... 2222.La réception du personnage Eva Joly par la télévision........................... 2243.L’image d’Eva Joly et de l’affaire Elf...................................................... 2274.De la télévision au cinéma, du cinéma à la télévision............................ 230C.LE COMBAT D’EVAJOLY................................................................................... 2331.Un combat d’ordre politique.................................................................. 2332.Le combat d’une femme........................................................................ 239CONCLUSION ................................................................................................................... 245
Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.