//img.uscri.be/pth/63211e12f6f0c99a7287139b0d0fb06f6c9fffa5
Cette publication ne fait pas partie de la bibliothèque YouScribe
Elle est disponible uniquement à l'achat (la librairie de YouScribe)
Achetez pour : 20,99 € Lire un extrait

Lecture en ligne (cet ouvrage ne se télécharge pas)

Expertes en genre et connaissances féministes sur le développement

De
269 pages
Quatorze spécialistes en études féministes s'interrogent sur l'hégémonie universelle des pensées et savoirs occidentaux sur les questions féministes.
Cet ouvrage permet de découvrir les mouvements sociaux et les initiatives citoyennes émergentes pour contourner les différents rapports de domination mondiaux régissant la pensée féministe. Les différentes contributions sont publiées dans leur langue originale (articles en français, anglais, portugais et espagnol).
Voir plus Voir moins
forte augmentaîon du nombre de personnes expertes en genre. Celles-ci circulent, tout comme les praîques, les idées, les théories et les textes féministes qui voyagent sont interprétés, resignifiés. Des inégalités existent dans les processus d’élaboraîon, la circulaîon et la traducîon des savoirs. Le champ social consîtué par les expertes en genre est ainsi traversé par des rapports de pouvoir. La noîon de permet d’interroger l’hégémonie et l’autorité universelle des discours et des savoirs occidentaux. Les contribuîons des études féministes pour revisiter le développement sont soulignées dans cet ouvrage. Ces apports, énoncés depuis diverses perspecîves, s’inscrivent dans des espaces de contestaîon de l’ordre mondial, sont nourris de la prise de conscience des mulîples rapports de dominaîon et de l’émergence de nouveaux mouvements sociaux. Ils parîcipent d’un processus de décolonisaîon de la pensée féministe. Avec la collecîon « Genre et développement. Rencontres », nous poursuivons le dialogue de savoirs sur les quesîons féministes et de genre, la construcîon d’alliances et de ponts entre chercheur-es, organisaîons féministes et de recherche, ONG, organisaîons de coopéraîon, expertes, aux Nords et aux Suds. Les textes, écrits par des chercheur-es ou personnes acîves dans ces iniîaîves sont publiés dans leur langue originale.
Direcîon scienîfique : Chrisîne Verschuur
ChrisIne �
En couverture : lithographie de Ngwenya Malantagana, peintre mozambicain.
Dirigé par Christine VERSCHUUR
Expertes en genre et connaissances féministes sur le développement Qui sait ?
G e n r e e t d é v e l o p p e m e n t R E N C O N T R E S
N ° 2 2 0 1 7
Expertes en genre et connaissances féministes sur le développement Qui sait ?
Genre et Développement.Rencontres Direction scientifique : Christine Verschuur La collection « Genre et Développement. Rencontres » constitue un espace où les idées se croisent, sont débattues, s’enrichissent mutuellement sans déserter les lieux où se développent les initiatives, les luttes et les actions. Ces ouvrages font suite à des rencontres organisées autour d’une thématique par le Pôle genre et développement de l’Institut de hautes études internationales et de développement. Les textes, écrits par des chercheur-es ou personnes actives dans ces initiatives, de diverses provenances, sont publiés dans leur langue originale, en français, anglais ou espagnol. La collection « Genre et Développement. Rencontres »renforce la constitution d’un champ de connaissances en genre et développement débuté avec la collection « Les Cahiers Genre et Développement », qui paraissent depuis 2000 chez L’Harmattan, dirigée par Christine Verschuur, avec l’assistance d’Emmanuelle Chauvet. . Déjà paru Christine VERSCHUUR,Isabelle GUÉRIN, Isabelle HILLENKAMP (dir.), Une économie solidaire peut-elle être féministe ?,Homo œconomicus, mulier solidaria, 2015. © L’Harmattan, 2017 5-7, rue de l’École-Polytechnique, 75005 Paris http://www.editions-harmattan.fr ISBN : 978-2-343-13104-7 EAN : 9782343131047
Dirigé parChristine VERSCHUUR
Expertes en genre et connaissances féministes sur le développement Qui sait ?
 N°2 2017
Responsable de la publication Christine Verschuur Institut de hautes études internationales et du développement (IHEID), Centre genre
Coordination éditoriale Emmanuelle Chauvet Institut de hautes études internationales et du développement, Centre genre
Relecture Aurélie Cailleaud, Emmanuelle Chauvet, Yira Lazala, Laís Meneguello Bressan, Kristen Noto
Mise en pages Atelier Françoise Ujhazi, Genève
Couverture Tableau de Malangatana
Collaboration Espace Femmes International (EFI) : 2 rue de la Tannerie, 1227 Carouge (Suisse)
Financement Direction du développement et de la coopération suisse (DDC) Institut de hautes études internationales et du développement
Contact Institut de hautes études internationales et du développement/Centre genre Chemin Eugène-Rigot, 2 ; Case postale 1672 1211 Genève 1 (Suisse) http://graduateinstitute.ch/genre
Cet ouvrage est disponible en ligne sur OpenEdition Books : http://books.openedition.org/iheid/5192
Cet ouvrage prolonge le colloque international « Qui sait ? Circulation des savoirs féministes en développement et expert-es genre » qui s’est tenu les 19 et 20 novem-bre 2015 à l’Institut de hautes études internationales et du développement (IHEID) à Genève grâce au soutien logistique et financier de la Direction pour le développe-ment et la coopération du Département fédéral des affaires étrangères (DDC) et de l’Institut de hautes études internationales et du développement (IHEID). Qu’ils soient ici remerciés ainsi que toutes les personnes qui ont participé à la réussite de ce colloque. Ce colloque a également été l’occasion de présenter les résultats d’un projet de recherche mené à l’IHEID de 2013 à 2016 sur le thème « Gender Experts and Gender Expertise » avec le soutien du Fonds national de la recherche scientifique suisse (FNS, projet 100017_143174). L’équipe du projet se composait de : Elisabeth Prügl (IHEID), Françoise Grange Omokaro (IHEID), Rahel Kunz (université de Lausanne), Hayley Thompson (IHEID), Christine Verschuur (IHEID).
Comité scientifique du colloque :
Blandine Destremau, Centre national de la recherche scientifique, France Ursula Keller, Direction pour le développement et la coopération suisse Suzanne Lerch, Espace Femmes International, Suisse Maitrayee Mukhopadhyay, Royal Tropival Institute, Pays-Bas Elisabeth Prügl, Institut de hautes études internationales et du développement (IHEID), Centre genre, Suisse Fenneke Reysoo, Institut de hautes études internationales et du développement (IHEID), Centre genre, Suisse Christine Verschuur, Institut de hautes études internationales et du développe-ment (IHEID), Centre genre, Suisse.
Autres ouvrages de la collection (publiés sous le titreActes des colloques genrepuisGenre et développement. Rencontres) :
Une économie solidaire peut-elle être féministe ? « Homo œconomicus, mulier soli-daria ».Dirigé par Christine Verschuur, Isabelle Guérin et Isabelle Hillenkamp. Collection « Genre et développement. Rencontres ». Paris : L’Harmattan. 2015. Chic, chèque, choc. Transactions autour des corps et stratégies amoureuses contem-poraines. Dirigé par Françoise Grange Omokaro et Fenneke Reysoo. Coll. Yvonne Preiswerk. Genève : IHEID/DDC/UNESCO. 2013. Du grain à moudre. Genre, développement rural et alimentation. Dirigé par Christine Verschuur. Coll. Yvonne Preiswerk. Genève : IHEID/DDC/UNESCO. 2011. Vents d’Est, vents d’Ouest. Mouvements de femmes et féminismes anticoloniaux. Dirigé par Christine Verschuur. Coll. Yvonne Preiswerk. Genève : IHEID/DDC/ UNESCO. 2009. Des brèches dans la ville. Organisations urbaines, environnement et transformation des rapports de genre. Dirigé par Christine Verschuur et François Hainard. Coll. Yvonne Preiswerk. Genève : IUED/DDC/UNESCO. 2006. Femmes en mouvement. Genre, migrations et nouvelle division internationale du travail. Dirigé par Fenneke Reysoo et Christine Verschuur. Coll. Yvonne Preiswerk. Genève : IUED/DDC/UNESCO. 2004. On m’appelle à régner. Mondialisation, pouvoirs et rapports de genre. Dirigé par Fenneke Reysoo et Christine Verschuur. Coll. Yvonne Preiswerk. Genève : IUED/DDC/UNESCO. 2003. Économie mondialisée et identités de genre. Dirigé par Fenneke Reysoo. Coll. Yvonne Preiswerk. Genève : IUED/DDC/UNESCO. 2002. Hommes armés, femmes aguerries. Rapports de genre en situations de conflit armé. Dirigé par Fenneke Reysoo. Coll. Yvonne Preiswerk. Genève : IUED/DDC/ UNESCO. 2001. Quel genre d’homme ? Construction sociale de la masculinité, relations de genre et développement. Dirigé par Christine Verschuur, coll. Yvonne Preiswerk, Genève : iued/ddc/unesco. 2000. Tant qu’on a la santé. Les déterminants socio-économiques et culturels de la santé dans les relations sociales entre les femmes et les hommes. Dirigé par Yvonne Preiswerk, avec la collaboration de Mary-Josée Burnier. Genève : IUED/DDC/ UNESCO. 1999. Les silences pudiques de l’économie. Economie et rapports sociaux entre hommes et femmes. Dirigé par Yvonne Preiswerk, avec la collaboration de Anne Zwahlen. Genève : IUED/DDC/UNESCO. 1998 Créativité, femmes et développement. Dirigé par Yvonne Preiswerk, avec la collabo-ration de Marie Thorndahl. Genève : IUED/DDC/UNESCO. 1997. Femmes, villes et environnement. Dirigé par Yvonne Preiswerk et Isabelle Milbert. Genève : IUED/DDC/UNESCO. 1995.
Ces ouvrages sont peuvent être consultés et téléchargés gratuitement sur le plate-forme OpenEdition Books à l’adresse : http://books.openedition.org/iheid/5192
Présentation des auteures/List of contributors
Angeloff, Tania Tania Angeloff est professeure en sociologie à l’Institut d’études économiques et de développement social (IEDES) à l’Université Paris 1 – Panthéon-Sorbonne, et cher-cheure associée en sociologie à l’École normale supérieure (Centre de recherche ETT – Enquêtes, terrains, théories et Centre Maurice Halbwachs, CMH, UMR 8097). Elle est co-rédactrice en chef de laRevue Tiers Monde, membre du réseau MAGE (Marché du travail et genre) et du comité de rédaction de son journal, Travail, genre et sociétés: le travail et le, depuis 2000. Ses thèmes de recherche sont genre, les questions de genre et développement en Chine, le marché du travail chi-nois, la sexualité et le genre en Chine, le genre et lecareen France et en Argentine.
Tania Angeloff is Professor of Sociology at the Institute of Economic and Social Development Studies (IEDES) at the University Paris 1 – Panthéon-Sorbonne and research associate in sociology at École Normale Supérieure (Research centre : ETT, Enquêtes, Terrains, Théories at Maurice Halbwachs Research Centre, CMH, UMR 8097). She has been co-editor of the journal Revue Tiers Monde, a member of the MAGE (Marché du travail et genre) network and of the editorial board of its jour-nal,Travail, genre et sociétés, since 2000. Her current research topics are : gender and labour, gender and development issues in China, Chinese labour market, sexu-ality and gender in China, gender and care in France and Argentina.
Dasgupta, Jashodhara Jashodhara Dasgupta travaille en faveur des droits des femmes dans l’Uttar Pradesh, en Inde, depuis près de 30 ans et elle est actuellement une militante et chercheure en politiques publiques pour le droit à la santé, avec un accent particulier sur la santé et les droits sexuels et reproductifs. En 1992, Jashodhara Dasgupta a co-fondé l’ONG indienne Sahayog dont elle dirige, depuis 12 ans, les activités en faveur de la santé des femmes et de l’égalité de genre en utilisant des cadres relatifs aux droits humains. Jashodhara Dasgupta a siégé dans diverses commissions universitaires et gouver-nementales sur la santé, y compris, récemment, la Commission Lancet-Université d’Oslo sur la gouvernance mondiale pour la santé. Depuis les cinq dernières années, elle dirige l’International Initiative on Maternal Mortality and Human Rights, un programme de la société civile.
Jashodhara Dasgupta has been working with issues of women’s rights in Uttar Pradesh, India for almost 30 years and is currently a policy advocate and researcher on the right to health, with a specific focus on sexual and reproductive health and rights. She was one of the founders of the Indian NGO SAHAYOG in 1992, and for the last 12 years has been heading its work with women’s health and gender equality using human rights frameworks. Jashodhara Dasgupta has served on various academic and government committees on health including most recently the Lancet-University of Oslo Commission on Global Governance for Health. She has been anchoring the civil society platform, International Initiative on Maternal Mortality and Human Rights for the last five years.
8
Destremau, Blandine
Présentation des auteures/List of contributors
Blandine Destremau est sociologue, directrice de recherche au CNRS, membre de l’Institut de recherche interdisciplinaire sur les enjeux sociaux (IRIS/EHESS). Ses recherches portent sur les configurations entre politiques sociales, solidarités, famille et genre, et leurs adaptations et transformations. Ses terrains sont le Yémen, la Palestine, et plus largement le monde arabe, et Cuba.
Blandine Destremau is a sociologist and director of research at CNRS, a member of the interdisciplinary research institute on social issues (IRIS/EHESS). Her research interests focus on the configurations between social policies, solidarity, family and gender, and their adaptations and transformations. Her territories are Yemen, Palestine, and the wider Arab world ; and Cuba.
Harcourt, Wendy Wendy Harcourt est professeure associée en études critiques du développement et études féministes à l’International Institute of Social Studies, Erasmus University (ISS/EUR) de la Haye. Wendy Harcourt a rejoint l’ISS en novembre 2011 après avoir travaillé pendant 20 ans à la Société de Développement Internationale (SID) à Rome comme directrice de la revueDevelopmentet directrice des programmes. À l’ISS, elle est membre de l’équipe de gestion de la Civic in innovation research ini-tiative et coordonne le projet de recherche sur la sexualité. Elle a édité 10 livres et sa monographie: Critical Debates in Gender andBody Politics in Development Development,publiée par Zed Books en 2009, a reçu en 2010 le prix de la Feminist Women Studies Association. Elle est la directrice scientifique de la série de Palgrave « Gender, Development and Social Change » et participe à plusieurs comités de jour-naux et réseaux de développement.
Wendy Harcourt is Associate Professor in Critical Development and Feminist Studies at the International Institute of Social Studies, Erasmus University (ISS/ EUR) in The Hague, The Netherlands. She joined ISS in November 2011 after 20 years at the Society for International Development, Rome as editor of the journal Developmentand Director of programmes. At ISS she is a member of the Civic in innovation research initiative management team and co-coordinates the Sexuality Research Initiative. She has edited 10 books and her monographBody Politics in Development : Critical Debates in Gender and Developmentpublished by Zed Books in 2009, received the 2010 Feminist Women Studies Association Book Prize. She is series editor of the Palgrave “Gender, Development and Social Change” book series and is actively involved in several journal boards and gender and develop-ment networks.
Keller, Ursula Ursula Keller est conseillère en politique de genre à la Direction pour le développe-ment et la coopération suisse (DDC) du Département fédéral des affaires étrangères. Dans sa fonction, elle apporte des conseils et un soutien au siège et aux bureaux sur le terrain pour la mise en œuvre de la politique de genre de la DDC et dirige le réseau
Qui sait ? Expertes en genre et connaissances féministes sur le développement
9
mondial de points focaux genre de la DDC. Ursula Keller est une experte en genre et droits des femmes dans les contextes de développement et de construction de la paix et a une grande expérience de travail au Proche-Orient et en Afrique. Dans ses missions précédentes, Ursula Keller a dirigé le projet de Centre de consolidation de la paix à Swisspeace et a travaillé pour le cfd, une organisation féministe pour la paix travaillant pour la coopération au développement et la paix et les politiques migratoires. Elle est titulaire d’un Master en anthropologie sociale de l’Université de Zurich.
Ursula Keller is the Senior Gender Policy Advisor of the Swiss Agency for Development and Cooperation (SDC)/ Swiss Federal Department of Foreign Affairs. In her function, she provides guidance and support to headquarter and field offices for the implementation of SDC’s gender policy and leads the global network of SDC’s gender focal points. Ursula Keller is an expert in gender and women’s rights in development and peacebuilding contexts and has extensive working experiences in the Middle East and Africa. In her prior assignments Ursula Keller was project director of the Center for Peacebuilding at Swisspeace and worked for cfd, a femi-nist peace organization working in development cooperation and peace and migra-tion policies. She holds a Masters degree in Social Anthropology from the University of Zurich.
Kunz, Rahel Rahel Kunz est maîtresse d’enseignement à l’Institut d’études politiques et interna-tionales de l’Université de Lausanne (Suisse). Ses recherches portent sur la produc-tion de connaissances dans les relations internationales, les questions de genre dans le cadre de la migration et du développement, les études féministes sur la sécurité et les théories féministes poststructuralistes et postcoloniales. Elle travaille actuelle-ment sur un projet de recherche portant sur les expert-es genre, plus spécifiquement dans les contextes du Népal et du Libéria. Rahel Kunz a publié dans les revues sui-vantes :International Political Sociology, leJournal of European Integration, Migration Studies, laReview of International Political EconomyetThird World Quarterly. Elle est l’auteure deThe Political Economy of Global Remittances : Gender, Governmentality and Neoliberalism(Routledge 2011).
Rahel Kunz is a lecturer at the Institute of Political and International Studies of the University of Lausanne, Switzerland. Her research interests are knowledge produc-tion in international relations, gender issues in migration and development, feminist security studies, and feminist, poststructuralist and postcolonial theories. She is cur-rently working on a research project on gender experts, focusing on the context of Nepal and Liberia. Rahel Kunz has published inInternational Political Sociology, theJournal of European Integration,Migration Studies, theReview of International Political EconomyandThird World Quarterly. She is the author ofThe Political Economy of Global Remittances : Gender, Governmentality and Neoliberalism (Routledge 2011).