//img.uscri.be/pth/c0ebb64a9e4271525d628b56b8efdb0201859090
Cet ouvrage fait partie de la bibliothèque YouScribe
Obtenez un accès à la bibliothèque pour le lire en ligne
En savoir plus

Expression et socialisation dans les contes gouro de Côte d'Ivoire Tome 3

De
282 pages
Le conte a pour vocation d'être l'un des supports fondamentaux de l'éducation dans les sociétés gouro où l'apprentissage et l'initiation à la vie se font par le biais de la parole. Le conte participe à la cristallisation de toutes les énergies sur des questions touchant à l'intérêt supérieur du groupe social, la société crée en son sein une énergie capable de phagocyter toutes les formes d'adversité et montre la nécessité de la vie communautaire.
Voir plus Voir moins
Tououi Bi Iré Ernest
Expr EssionEt socialisa dans lEs contEs gou dE côtE d’ivoirE Tome 3
EXPRESSION ET SOCIALISATIONDANS LES CONTES GOURODECÔTE D’IVOIRE_ Tome 3
© L’Harmattan, 2014 5-7, rue de l’École-polytechnique ; 75005 Paris http://www.harmattan.fr diffusion.harmattan@wanadoo.fr harmattan1@wanadoo.fr ISBN : 978-2-336-29337-0 EAN : 9782336293370
TOUOUI BI Irié Ernest EXPRESSION ET SOCIALISATIONDANS LES CONTES GOURODECÔTE D’IVOIRE_ Tome 3
LE POUVOIR D’ANTHROPO-SOCIALISATION DES CONTES GOURO A TRAVERS LEUR THEMATIQUE
INTRODUCTION Les champs d’application du conte sont généralement orientés dans la perspective de l’éducation, du jeu, de la sociologie et bien d’autres domaines encore explorés par l’ethnosociologie, la littérature, bref, par la plupart des sciences humaines et les arts. A propos de ces fonctions du conte, Vladimir PROPP, savant russe qui, le premier systématisa véritablement l’étude structurale des contes écrit ceci : «Par fonction, nous entendons l’action d’un personnage définie du point de vue de sa signification dans le déroulement de l’intrigue… Les éléments constants, permanents du conte sont les fonctions des personnages, quels que soient ces personnages et quelle que soit la manière dont ces fonctions sont remplies. Les fonctions sont les parties constitutives fondamentales du 1 conte.» Pour PROPP, les fonctions du conte sont déterminées par le rôle spécifique que joue chaque personnage dans le conte. Selon cette vision proppienne, la fonction et le personnage s’identifient parfaitement. Mais en réalité, du personnage à la fonction, il y a un pas. Le personnage du conte est l’acteur qui conduit la mission qui lui est assignée selon le statut qu’il a dans le récit. Le statut peut être perçu positivement comme négativement en fonction de la catégorie de personnages à laquelle tel ou tel personnage appartient. En général, il y a deux grands groupes: ceux qui incarnent les valeurs cardinales du groupe social et ceux colportant les anti-valeurs. Chacun d’eux joue pleinement ce rôle et l’assume avec une totale responsabilité. Le résultat de cette responsabilité assumée à divers niveaux est de donner à l’ensemble des récits toute la trame d’un art ancré dans les tréfonds de l’idéologie villageoise. En procédant de la sorte, le conteur présente à la fois des modèles de vie mais 1 Vladimir PROPP :Morphologie du conte, Paris, Seuil, 1973, p. 31.
9