Familles et éducation dans l'océan Indien

De
Publié par

La question de la diversité et de l'identité culturelles, enjeu majeur dans un grand nombre de sociétés, est désormais omniprésente dans les sciences humaines et sociales.À partir de recherches internationales menées dans la région du sud-ouest de l'océan Indien : Madagascar, Maurice, Mayotte, Réunion, ce nouveau dossier, coordonné par Thierry Malbert et Gérard Pithon, interroge la transmission intergénérationnelle des valeurs et modèles éducatifs intrafamiliaux dans les sociétés où se croisent sur un même sol différents apports biologiques, culturels et cultuels.
Publié le : dimanche 15 mai 2016
Lecture(s) : 9
EAN13 : 9782140010224
Nombre de pages : 164
Voir plus Voir moins
Cette publication est uniquement disponible à l'achat
a revue internationale L de l’éducation familiale
Familles et éducation dans l’océan Indien
Dossier coordonné par Thierry Malbert et Gérard Pithon
Familles et éducation dans l'océan Indien
La Revue Internationale de l’Éducation Familiale N°38, 2015 Familles et éducation dans l'océan Indien Dossier coordonné par Thierry Malbert et Gérard Pithon
© L’Harmattan, 2016 5-7, rue de l’Ecole-Polytechnique, 75005 Paris http://www.harmattan.fr diffusion.harmattan@wanadoo.fr ISBN : 978-2-343-09190-7 EAN : 9782343091907
La Revue Internationale de l’Éducation Familiale N°38, 2015 Familles et éducation dans l'océan Indien Sommaire
Éditorial :Monique Robin………………...………...……….............….Page 7
Dossier Présentation du dossier : La transmission des valeurs sociales et familiales dans l'océan Indien Thierry Malbert et Gérard Pithon..……..……...…….…..…..…Page 11 La transmission des langues et cultures à Mayotte Enjeux identitaires pour la famille et l’école Foued Laroussi………….………………………..………..….……Page 27 Cultures familiales et scolaires : réalités locales de familles défavorisées à Madagascar Gil Dany Randriamasitiana……..…………..………...………….Page 49 Transmission des valeurs à La Réunion sur trois générations d’hommes ou de femmes, catholiques ou hindoues Gérard Pithon et Randjani Ponin……..……...…….……………Page 73Les défis de la valorisation personnelle d'adolescents mauriciens grâce à des formations artistiques Emilie Carosin……………………..…………………….…………Page 99
La revue internationale de l’éducation familiale,n°38 5
Varia
Services de soutien utilisés par les parents migrants d’un enfant en situation de handicap Carine Bétrisey, Sylvie Tétreault, Geneviève Piérart et Chantal Desmarais……………...……………….……….Page 121
Note de lecture École, famille, Cité.Pour une coéducation démocratique…………...…..Page 145 A. Chauvenet, Y. Guillaud, F. Le Clère, M.-P. Mackiewicz (2014).
Liste des précedents numéros.……………….……………...…Page 151
Note aux auteurs………….………………………..…........…...Page 152
La revue internationale de l’éducation familiale fait partie : - du catalogue de prêt numérique del’Harmathèque (e-books) www.harmatheque.com/ - du portail de revues électroniques en Sciences humaines et sociales CAIRN http://www.cairn.info/revue-la-revue-internationale-de-l-education-familiale.htm
La revue internationale de l’éducation familiale,n°38 6
Éditorial
Cette nouvelle livraison de la Revue internationale de l’éducation familiale aborde une thématique interculturelle encore jamais explorée précédemment, celle des questions d'éducation familiale dans les territoires ultramarins, qui touchent aussi de nombreuses familles vivant en France métropolitaine. Rappelons que la publication en 2012 (N°31) d’un dossier sur les enjeux et défis desScolarités des jeunes migrants avait déjà permis d’aborder les défis liés à l’éducation familiale dans les contacts de langues et de cultures.
Ce nouveau dossierFamilles et éducation dans l'Océan Indien coordonné parThierry Malbert et Gérard Pithon reprend la question des spécificités culturelles et de la transmission intergénérationnelle des valeurs sociales et des modèles socioéducatifs en proposant au lecteur une réflexion sur des familles vivant dans l’océan indien. Les territoires étudiés – Madagascar, Maurice, Mayotte, Réunion – se caractérisent tous par une très forte diversité culturelle, linguistique et religieuse et par la prégnance de la situation postcoloniale ; deux de ces territoires, Mayotte et La Réunion, faisant partie des départements français d’outre-mer. Alors que les démographes et les économistes renseignent sur les enjeux liés à la forte croissance démographique et à l’importance des difficultés sociales et économiques de ces populations, les travaux sur la diversité linguistique questionnent l’adaptation du système éducatif aux réalités linguistiques et culturelles locales. Dans ce contexte, Thierry Malbert et Gérard Pithon ont rassemblé des textes permettant de mieux comprendre les stratégies éducatives multiples mises en œuvre par les familles pour assurer la transmission de leurs valeurs culturelles.Gageons que ce numéro sur des îles de l'ouest de l'océan indien stimulera l’intérêt des lecteurs sur des problématiques liées à d’autres territoires insulaires, par exemple ceux des Caraïbes…. Ces territoires ont leurs spécificités et aussi des points communs tels que l'esclavage ou 1 l’engagisme , dont les histoires doivent être transmises pour apporter des repères identitaires et communautaires, pour comprendre les conséquences
1 Voir à ce sujet le prochain colloque internationalL’engagisme dans les colonies européennes, Résistances et mémoire(s), XIXe-XXIe siècles, 20 et 21 octobre 2016, Université de Nantes, France. http://www.crhia.fr/actu.php?num_actu=555#bloc
La revue internationale de l’éducation familiale,n°38 7
de la pauvreté souvent extrême sur l'héritage de traditions et de valeurs éducatives ancestrales, pour aborder les questions linguistiques et l’existence de conflits entre langues familiales et langues scolaires... L'Éducation familiale avec les apports interdisciplinaires qu'elle développe peut éclairer ces questions complexes et les évolutions en cours selon les différents contextes. À la suite du dossier, un article est proposé en varia parCarine Bétrisey, Sylvie Tétreault, Geneviève Piérart et Chantal Desmaraisportant également sur une problématique interculturelle. Il croise, pour des parents vivant au Canada, les vulnérabilités liées à leur parcours migratoire aux difficultés provoquées par l’éducation d’un enfant en situation de handicap. C’est sous l’angle de l’efficacité du soutien offert par les services spécialisés que cette question est abordée par les chercheures. L’analyse des entretiens de 28 parents montrent que si ceux-ci recourent bien aux services de soutien pour accroitre leur information et être accompagnés lors des étapes du parcours médical et social de leur enfant, ils utilisent peu les ressources disponibles destinées à leur propre bien-être, montrant ainsi l’inadéquation entre l’offre de service et les besoins personnels des parents. La note de lecture rédigée par Véronique Francis sur l’ouvrage riche et denseÉcole, famille, Cité. Pour une coéducation démocratique (Chauvenet, Guillaud, Le Clère et Mackiewicz (2014) clôt ce numéro. L’analyse approfondie de cette expérimentation intéressera tous les chercheurs en éducation familiale qui étudient les relations famille-école dans des contextes difficiles, mais aussi les professionnels intervenant en France dans les Programmes de Réussite Éducative.
Quelques informations sur le processus de refondation de la RIEF
Comme nous l’avions annoncé dans nos précédents numéros, le processus de refondation de la Revue internationale de l’éducation familiale (RIEF), amorcé en 2013 au congrès de l’association internationale de formation et de recherche en éducation familiale (AIFREF) à Patras, s’est poursuivi depuis deux ans par des échanges entre les responsables de la RIEF et des collègues proches susceptibles de s'impliquer dans une dynamique éditoriale collective. Nous remercions très vivement celles et ceux qui ont consacré du temps et de l’énergie pour faire évoluer la RIEF vers un fonctionnement susceptible d’assurer une pérennité plus solide à la revue. Lors du dernier congrès AIFREF de Bilbao en juin 2015, une large concertation des membres de l’association a permis d’avancer dans
La revue internationale de l’éducation familiale,n°38 8
l’élaboration d’un nouveau modèle des instances de la RIEF, lesquelles n'avaient pas été modifiées depuis 1997, date de la création de la revue. Un nouveau partage des tâches et des responsabilités a été défini et le renouvellement des membres du comité éditorial a été acté. C’est ainsi que Véronique Francis, actuelle rédactrice en chef, a accepté de prendre la responsabilité de la RIEF en devenant Directrice de publication à partir de 2016. En ce qui me concerne, j’allégerai mes tâches, comme cela avait été annoncé lors des précédents congrès de l’AIFREF. J’accompagnerai la transition en continuant à assumer le secrétariat scientifique de la RIEF et en développant plus spécifiquement la politique de diffusion et de promotion de la revue. Je remercie très chaleureusement Véronique Francis qui a accepté de mettre son énergie, son expérience et ses compétences éditoriales acquises depuis plus de huit ans au service de cette double responsabilité. Par ailleurs, nous avons le plaisir d’accueillir dès 2016 notre collègue Diane Dubeau de l'Université du Québec en Outaouais qui a accepté de s'impliquer comme co-rédactrice en chef au côté de Véronique Francis. Nous nous réjouissons de cette nouvelle collaboration avec nos ami.e.s québécois.e.s qui offre à la RIEF des perspectives de développement très stimulantes. Par ailleurs, un nouveau comité éditorial a été constitué dont les lecteurs pourront trouver la liste dans la dernière page de ce numéro et sur le sitewww.aifref.org. Le comité éditorial est composé de chercheuses et chercheurs relevant de l’ensemble des disciplines dont les travaux s’inscrivent dans le champ thématique de l'éducation familiale. Nous avons veillé en particulier à diversifier à la fois les disciplines, les nationalités et les thématiques de recherche de ses membres afin d'être au plus près des différentes dimensions de l’Éducation Familiale : protection de l’enfance, soutien à la parentalité et interventions auprès des familles, relations familles-structures éducatives, parentalité et processus éducatifs au sein de la famille. Le rôle des membres du comité éditorial est de proposer à l'équipe de rédaction des orientations pour la revue, en fonction notamment de l’évolution des problématiques de recherche dans le champ. Ils/elles proposent des thèmes et des directeurs/directrices pour les dossiers thématiques et valident les appels à contribution correspondants. Les membres du comité éditorial ont une participation active également dans le comité de lecture. Ils assurent anonymement une partie de l’évaluation des articles reçus par le comité de rédaction chaque fois que leurs compétences thématiques et disciplinaires le permettent ou proposent d’autres lecteurs ou lectrices. Nous rappelons que la RIEF a choisi de travailler avec un comité de lecture « ouvert » afin d’élargir son réseau
La revue internationale de l’éducation familiale,n°38 9
Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.