Familles et fortunes à Damas

De
Publié par

L'analyse d'un large échantillon d'inventaires après décès a permis de proposer quelques conclusions sur l'état de la famille et de la société damascène vers 1700. Malgré un apport extérieur à la ville, Damas n'a pu connaître de réelle expansion à cette époque : les familles largement monogames, contrairement à ce que les voyageurs imaginaient, composées de deux à trois enfants, n'autorisent guère l'accroissement naturel. La hiérarchie et la structure des patrimoines suggèrent l'existence d'une société inégalitaire, dominée par le groupe des grands commerçants, étroitement uni, par les liens de la famille et les relations d'intérêt, au milieu des grands ‘ulamā’ et à celui des militaires qui, en dépit de leur mise au pas par le pouvoir central, conservent une importance économique et sociale. Dans cette société, le poids de l'héritage familial dans le destin des individus, à tous les niveaux, est considérable, mais la promotion sociale n'est pas totalement absente ; de plus, les facteurs de cohésion, d'ordre strictement masculin, existent, constitués par la participation de tous au pèlerinage, et la dispersion des Šayḫ transmetteurs du patrimoine culturel et religieux dans toutes les strates de la société.


Publié le : mercredi 11 mars 2015
Lecture(s) : 1
Licence : Tous droits réservés
EAN13 : 9782351595114
Nombre de pages : 226
Voir plus Voir moins
Cette publication est uniquement disponible à l'achat
Familles et fortunes à Damas
Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.

Diffusez cette publication

Vous aimerez aussi

Au Bonheur des Dames

de cdbf-creative-digital-book-factory

Les Rougon-Macquart

de cdbf-creative-digital-book-factory

Les Pagès

de pygmalion