//img.uscri.be/pth/a29cc35e17f95eb95dc5deeb7373b3edfa7645ef
Cette publication ne fait pas partie de la bibliothèque YouScribe
Elle est disponible uniquement à l'achat (la librairie de YouScribe)
Achetez pour : 19,50 € Lire un extrait

Lecture en ligne (cet ouvrage ne se télécharge pas)

Fraternités, emprises, esclavages

De
260 pages
Cet ouvrage envisage la fraternité et l'esclavage dans leurs antinomies et dans leurs conflictualités étayées sur l'emprise. Les auteurs interrogent comme voie d'accès, l'emprise, condition du lien social, avec ses différentes attaches et aliénations. La tentation primordiale de l'humain n'est-elle pas de reproduire de l'inhumain au détriment d'une possible fraternité dans le groupe et entre les individus ?
Voir plus Voir moins
26 ISBN : 978--292-69947-48TARFINRESERI ES,S,TÉMP EhcnaPSysAVEGCSALhrop Ante etalysAeuqitirc eigoloe  dntmeseoicru  ed nalorhtolop plachsyalane,ysioer ,ec tuorvgagie et de lhistl tse eu tiurf eit taue oqar brebétased-agin  roeux de dontrRencatrnnaioe ègteIn el lloCseésrap nthropole et dAhcnalasy ledP ysec rteet cdeé itlanigiroL .eigola fagé nvisir eaovtsd ehe ehcrtians ur eesminol snad tnoc sruernitrate leé etavegcsal seld na. se rLaheice ssl teid asrev éti ictualités étaéyses rul epmiros sneil sel nozéstutinscox aucitaoinuciocmmed shoriour nt pns onretsétied sarf tuvis dede, er srogini,e ,èd sl élément sur lestnl ucaldnvisei lantsembarti et atnolovnsar seriaintlovo iets reoregtnc moemv ioes auteurs inter à tc alutluL.erusidu  aciso ealfére dif sesavecla ,osicei nudl n ioitndco, seripmel ,sèccad ee chosiltimes dofmrseu ri ees snsiovo, li aaténehcate ssetntta u, aes octivollel iane,tllmetceu l àunaccht enssil sroh ,egram ades être cation doiuestn suq irpseroins es dév n selc teividleud tdnoe amin-auhon. satientaLa tirp noitelaidromhule  de ninmaimet.sC  euq iédvoile les mouvemstneysp qihc seu ddehuésnimatisate epuorg el sna dténieratfre blald uo s? S disundives ire l ented eil orperiuds pa rde-este llenp soisemtnd uau détrinhumain anmm Et,etDil ue-ennA ,seiD esiLBernmon,et Card ir-e ,aM eiDaLruLae-e urmoDi: n cerinoit ed iraMta, May DesbordevaceM cieh lrBuoHes-y nrCh, leared staL darPelleLouis Moé Kaës, eBlliagneruad  eio Gnetiishr Ce,neR ,eirenurB ajray,n DopcióonceivllD uoivreO ilreB-dranelK V.niOOTUVVVSQUTQycPsnod  eocvureuter : photo de Jean ,zleS e segroeGIla.mrZitirastluJ aeuo,rebtr-noRache Ragniqu, Mo
Sous la direction de  Marie-Laure DIMON L ES « RENCONTRES -DÉBAT » DU CIPA
LA
Psychanalyse et Anthropologie critique
FRATERNITÉS, EMPRISES, ESCLAVAGES
naeJDAN e gér pa »nsriditaoilisic vi etealyschan PsyION«TCELLOCsnoitasilvicit  eselynaha
FRATERNITÉS, EMPRISES, ESCLAVAGES  
Psychanalyse et Anthropologie critique
Psychanalyse et Civilisations Collection dirigée par Jean Nadal   L'histoire de la découverte de la psychanalyse témoigne que démarche clinique et théorie issues de champs voisins ont concouru, par étayage réciproque à élaborer le concept d'inconscient, à éclairer les rapports entre pathologie et société et à reconsidérer les liens entre le malaise du sujet singulier et celui de la civilisation.  Dans cette perspective, la collection Psychanalyse et Civilisations  tend à promouvoir cette ouverture nécessaire pour maintenir en éveil la créativité que Freud y a trouvée pour étayer, repenser et élargir la théorie. Ouverture indispensable aussi pour éviter l'enfermement dans une attitude solipsiste, qui en voulant protéger un territoire et préserver une identité, coupe en réalité la recherche psychanalytique de ses racines les plus profondes.  Dernières parutions  Louis MOREAU DE BELLAING, Laccès au social, Légitimation V, 2012.  Dominique GLOPPE, Idéologie et religion : une passion amoureuse. Mémoires, Histoire, Inconscient , 2011. Vincent MAZERAN et Silvana OLINDO-WEBER, La psychanalyse au travail. Lefficacité en question , 2011. Alain COCHET, Le scriptal. Lacan et linstance de la Lettre , 2011. Nicole BERRY, La « Terre-mère », suivi de Études sur John Cowper Powys et Joseph Conrad , 2011. Claude PIGOTT, Jade et la quête des origines (par deux psychanalystes) 2011. Guy LAVAL, Un crépuscule pour Onfray , 2011. Jean-Michel PORRET, Les modes dorganisation du transfert , 2011. Richard ABIBON, Scène Primitive, 2011. Marie-Noël GODET, De la réglementation du titre de psychothérapeute. La santé mentale, une affaire dÉtat , 2011. M.-L. DIMON, Psychanalyse et empathie , 2011. Roland BRUNNER, Freud et Rome , 2011. Renaud DE PORTZAMPARC, La Folie dArtaud , 2011. Harry STROEKEN, Rêves et rêveries , 2010 Madeleine GUIFFES, Lier, délier, la parole et lécrit , 2010. Prado de OLIVEIRA, Les meilleurs amis de la psychanalyse , 2010. J.-L. SUDRES (dir.), Exclusions et art-thérapie , 2010. Albert LE DORZE, Humanisme et psy : la rupture ?, 2010.
Sous la direction de Marie-Laure DIMON LES « RENCONTRES-DÉBAT » DU CIPA
FRATERNITÉS, EMPRISES, ESCLAVAGES   
Psychanalyse et Anthropologie critique   Michel BROUTA May DESBORDES Anne-Lise DIET Emmanuel DIET Marie-Laure DIMON Bernard et Concepción DORAY Olivier DOUVILLE Christine GIOJA BRUNERIE René KAËS Louis MOREAU de BELLAING Charles-Henri PRADELLES de LATOUR Jean-Robert RAGACHE Monique SELZ Georges ZIMRA  
 
 
 
 
   L’organisation de cet ouvrage  a été réalisée par Marie-Laure Dimon en collaboration avec Christine Gioja Brunerie avec le concours de Michel Brouta Anne-Lise Diet Emmanuel Diet Louis Moreau de Bellaing                   © L'Harmattan, 2012 5-7, rue de l'École-Polytechnique ; 75005 Paris   http://www.librairieharmattan.com diffusion.harmattan@wanadoo.fr harmattan1@wanadoo.fr  ISBN : 978-2-296-99744-8 EAN  :  9782296997448
Sommaire
 
INTRODUCTION Parcours dans deux R encontres-débat ............................................ 9 Marie-Laure Dimon  STRUCTURES ET DESTRUCTURATIONS DE LA FRATERNITE  Spécificité du complexe et des liens fraternels.............................. 25  René Kaës  Frères ou beaux-frères. Les deux modalités de l’interdit de l’inceste qui font acte subjectivement et socialement......................... 41  Charles-Henry Pradelles de Latour  Fraternité ...................................................................................... 51  Jean-Robert Ragache  Une fraternité paradoxale : le lien sectaire .................................. 61  Emmanuel Diet  AUX FRONTIERES DU MATERNEL ET DU FRATERNEL Le meurtre du frère à l’origine du lien social ............................... 75  Monique Selz  La fraternité entre hommes et femmes : un élément constituant du lien social ............................................ 97  Marie-Laure Dimon  Au cœur du matriciel : le couple sous emprise ........................... 115  Christine Gioja Brunerie  
SERVITUDES Pourquoi les hommes libres deviennent-ils esclaves ? ............... 131  Georges Zimra  « Soyez donc résolus à ne plus servir et vous serez libres »................. 149  May Desbordes  Management libéral et souffrance au travail .............................. 157  Anne-Lise Diet  ESCLAVAGES ET RESISTANCES  Préambule pour un travail en resymbolisation  avec des femmes de Santa Cruz, Cap-Vert.................................. 181  Bernard Doray, Concepción Doray  Le vodou. Entre liberté et aliénation........................................... 211  Michel Brouta  Le corps esclave et les mémoires résistantes .............................. 227  Olivier Douville  CONCLUSION Fraternités, esclavages : surmonter les antinomies ?................. 245  Louis Moreau de Bellaing
6
Introduction  
Parcours dans deux Rencontres-débat… Marie-Laure Di * mon
Le Collège International de Psychanalyse et d’Anthropologie, inscrit dans la filiation freudienne, développe sa recherche en interrogeant la présence du social et ses formes d’archaïcité dans le moi ainsi que la vie psychique individuelle à l’intérieur du social. Cette topologie de l’intrication et de la désintrication pulsionnelle donne une ouverture indispensable à la pensée de la dimension du pulsionnel permettant à l’individu et au social de s’unir pour mieux se différencier et au sujet parlant de se poser comme inséparable du social-historique. En effet, la psychanalyse est une  anthropologie où invention de soi et invention du monde se situent à l’émergence de la pulsionnalité de l’autre ; ainsi les mythes, les rêves, permettront-ils de mettre en forme, en scène et en sens le soi/monde. Cependant, le dialogue entre la psyché singulière et le social ne peut être que conflictuel puisqu’il est confronté aux différents niveaux de leurs constructions et à la dimension d’extériorité du social. Ce présent ouvrage ne se limite pas à la notion de fraternité du côté de la religion ou du politique, il ouvre sur une fraternité qui structure la psyché individuelle dès l’enracinement du pulsionnel dans la mère des origines. Ce paradoxe lie en effet le sujet de la singularité au social, et cette origine si singulière est bien partagée par chacun. Dans ce contexte, la pulsion d’emprise joue un rôle essentiel dans la constitution inaugurale du sujet, d’une part, avec le plaisir, l’adhésivité et l’agrippement à l’autre-semblable, d’autre part, avec le déplaisir et un rejet féroce quand cet autre ne le
* Présidente du CIPA, Psychanalyste et Thérapeute de Couple.