Fureurs de ville

De
Publié par

"L'air de la ville rend libre", disait Hegel. C'était compter sans les avatars de la métropole des temps modernes, la multiplication des banlieues et la prolifération des ghettos où sont parqués tous les exclus du règne de la marchandise. Que faire donc de la ville, que faire dans la ville ? Y déambuler, s'enchanter de ses infinies ouvertures sur le monde, l'aimer pour ce qu'elle recèle de plaisir et d'occasions de se rassembler ? S'y révolter, s'insurger, la brûler même, ou y rêver ? Pourquoi pas ! C'est aussi cela le désir de ville, désirer sa perte ou plutôt, comme Fellini, désirer s'y reposer pour contempler la chute de l'Empire, l'Empire du monde, de ses signes et de ses simulacres. Mais, dans la ville, on peut aussi instaurer la citoyenneté, inventer une nouvelle manière de vivre l'autre, de côtoyer l'étranger, d'énoncer les nouveaux édits et bâtir les contours d'un monde à découvrir. Une nouvelle civilisation, la civilisation urbaine. J.-P.D.
Publié le : mercredi 7 février 1990
Lecture(s) : 32
Tags :
Licence : Tous droits réservés
EAN13 : 9782246429890
Nombre de pages : 238
Voir plus Voir moins
Cette publication est uniquement disponible à l'achat
"L'air de la ville rend libre", disait Hegel. C'était compter sans les avatars de la métropole des temps modernes, la multiplication des banlieues et la prolifération des ghettos où sont parqués tous les exclus du règne de la marchandise. Que faire donc de la ville, que faire dans la ville ? Y déambuler, s'enchanter de ses infinies ouvertures sur le monde, l'aimer pour ce qu'elle recèle de plaisir et d'occasions de se rassembler ? S'y révolter, s'insurger, la brûler même, ou y rêver ? Pourquoi pas ! C'est aussi cela le désir de ville, désirer sa perte ou plutôt, comme Fellini, désirer s'y reposer pour contempler la chute de l'Empire, l'Empire du monde, de ses signes et de ses simulacres. Mais, dans la ville, on peut aussi instaurer la citoyenneté, inventer une nouvelle manière de vivre l'autre, de côtoyer l'étranger, d'énoncer les nouveaux édits et bâtir les contours d'un monde à découvrir. Une nouvelle civilisation, la civilisation urbaine. J.-P.D.
Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.