Cette publication ne fait pas partie de la bibliothèque YouScribe
Elle est disponible uniquement à l'achat (la librairie de YouScribe)
Achetez pour : 2,49 € Lire un extrait

Téléchargement

Format(s) : EPUB - MOBI

sans DRM

Gabriel Du Moulin, curé de Menneval : un historien normand

De
33 pages

CURÉ DE MENNEVAL

A côté de l’histoire des institutions politiques et religieuses, dans un rang plus humble mais non moins honorable, se tient la biographie qui concentre ses recherches et ses appréciations sur des personnalités célèbres ou dignes de l’être : étude pleine d’attrait, mais difficile quand elle se propose de remettre en relief la physionomie d’un écrivain, d’un artiste dont le nom modeste a peu retenti dans le siècle où il a vécu.

Fruit d’une sélection réalisée au sein des fonds de la Bibliothèque nationale de France, Collection XIX a pour ambition de faire découvrir des textes classiques et moins classiques dans les meilleures éditions du XIXe siècle.


Voir plus Voir moins
Illustration

À propos de Collection XIX

Collection XIX est éditée par BnF-Partenariats, filiale de la Bibliothèque nationale de France.

Fruit d’une sélection réalisée au sein des prestigieux fonds de la BnF, Collection XIX a pour ambition de faire découvrir des textes classiques et moins classiques de la littérature, mais aussi des livres d’histoire, récits de voyage, portraits et mémoires ou livres pour la jeunesse…

Édités dans la meilleure qualité possible, eu égard au caractère patrimonial de ces fonds publiés au XIXe, les ebooks de Collection XIX sont proposés dans le format ePub3 pour rendre ces ouvrages accessibles au plus grand nombre, sur tous les supports de lecture.

Illustration

Adolphe-André Porée

Gabriel Du Moulin, curé de Menneval : un historien normand

UN HISTORIEN NORMAND

GABRIEL DU MOULIN

CURÉ DE MENNEVAL

 

A côté de l’histoire des institutions politiques et religieuses, dans un rang plus humble mais non moins honorable, se tient la biographie qui concentre ses recherches et ses appréciations sur des personnalités célèbres ou dignes de l’être : étude pleine d’attrait, mais difficile quand elle se propose de remettre en relief la physionomie d’un écrivain, d’un artiste dont le nom modeste a peu retenti dans le siècle où il a vécu. Il est de ces hommes qui ne méritent pas de demeurer ensevelis sous la poussière du temps. Gabriel Du Moulin est de ce nombre. La position obscure qu’il occupa toute sa vie ne permit pas que le bruit se fît autour de son nom. Pourtant, ce n’était pas un esprit vulgaire, et les ouvrages qu’il a laissés témoignent de la fécondité de son travail, de son goût littéraire, de son talent d’historien, et il est permis de s’étonner que l’on soit parvenu jusqu’à notre époque sans qu’un effort sérieux ait été tenté pour remettre en lumière la figure de Gabriel Du Moulin, le vieil historien normand.

Cependant, pour être juste, il faut attribuer cette quasi-indifférence au très petit nombre de renseignements biographiques qui nous restent sur notre compatriote. Cette pénurie de documents est à peu près toujours la même, et nous reconnaissons d’avance que ceux que nous apportons sont loin d’être complets et qu’ils ne satisferont pas de tout point la louable curiosité des amis de l’histoire normande. Il est donc nécessaire de justifier la tentative que nous faisons. Le motif que nous alléguons pourra, au besoin, nous servir d’excuse.

Il y a quelques mois, à la Bibliothèque Nationale, nous eûmes la bonne fortune de rencontrer un opuscule inédit de Gabriel Du Moulin. C’était un petit traité théologique intitulé : La Curiosité sainte envers la Mère de Dieu, l’une des rares épaves, la seule peut-être qui subsistât des nombreux manuscrits du laborieux curé. Il nous sembla que cette découverte valait la peine d’être signalée, et qu’elle serait accueillie avec quelque plaisir par les compatriotes de Du Moulin. C’est ce qui nous a décidé à rédiger une notice biographique sur cet écrivain dont le nom est beaucoup plus connu que la personne.

Gabriel Du Moulin est né à Bernay. Il nous le dit lui-même à la fin de ses Conquestes des Norman-François1, et, en tête de ce même ouvrage, il a pris soin d’ajouter sa qualité de Bernayen à son titre de curé de Menneval.

Sa famille habitait la paroisse de Notre-Dame-de-la-Couture2. Les registres de catholicité de cette église, conservés aux Archives municipales, ne remontent pas au-delà des premières années du XVIIe siècle ; il nous a donc été impossible de retrouver l’acte de baptême de Gabriel Du Moulin ; mais on rencontre en si grand nombre, dans ces mêmes registres, les membres d’une famille Du Moulin, qu’il nous semble impossible de ne pas admettre que ce soit celle de notre historien. On le voit, du reste, le 15 février 1642, parrain de l’un des enfants de Michel Du Moulin et d’Isabeau Corbelin, auquel il donna le nom d’Ange-Gabriel3.

Un pour Un
Permettre à tous d'accéder à la lecture
Pour chaque accès à la bibliothèque, YouScribe donne un accès à une personne dans le besoin