Cette publication ne fait pas partie de la bibliothèque YouScribe
Elle est disponible uniquement à l'achat (la librairie de YouScribe)
Achetez pour : 22,99 € Lire un extrait

Lecture en ligne (cet ouvrage ne se télécharge pas)

Genre et jouissance

De
338 pages
Cet ouvrage propose au lecteur une réflexion approfondie et interdisciplinaire sur la jouissance et les différentes représentations culturelles que nous en font parvenir les arts et toutes les formes de création. La jouissance renvoie à la sexualité, à la pulsion, au désir, à toute l'économie corporelle, mais aussi à l'affectif, au fantasmatique, au sensoriel et au cérébral. Le thème de la jouissance ouvre sur des problématiques centrales d'ordre politique et esthétique : il reste un excellent vecteur pour aborder autrement la question du masculin et du féminin.
Voir plus Voir moins
Sous la direction deCatherine Flepp et Nadia MékouarHertzberg
Genre et Jouissance
ÉTUDES
Genre et Jouissance
Créations au féminin Collection dirigée par Michèle Ramond La nouvelle collection accueille des essais valeureux sur ce « féminin » que les créations des femmes comme celles des hommes construisent dans le secret de leur fabrique imaginaire, au-delà des stéréotypes et des assignations liées au sexe. Nous ne nous limitons pas, même si en principe nous les favorisons, aux écrivains et aux créateurs « femmes », et nous sommes attentifs, dans tous les domaines de la création, à l'émergence d'une pensée du féminin libérée des impositions culturelles, comme des autres contraintes et tabous. Penser le féminin, le supposer productif et actif, le repérer, l'imaginer, le théoriser est une entreprise sans doute risquée ; nous savons bien cependant que l'universel est une catégorie trompeuse et partiale (et partielle) et qu'il nous faut constamment exorciser la peur, le mépris ou l'indifférence qu'inspire la notion de féminin, même lorsqu'elle concerne l'art et les créations. Malgré les déformations simplistes ou les préjugés qui le minent, le féminin insiste comme notion philosophique dont on peut difficilement se passer. Cette collection a pour but d'en offrir les lectures les plus variées, imprévues ou même polémiques ; elle prévoit aussi des livres d'artistes (photographes, plasticiens...) qui montreront des expériences artistiques personnelles, susceptibles de faire bouger les cadres et les canons, et qui paraîtront sous forme de e-books. Dernières parutions Evelyne ACCAD,Blessures des mots. Journal de Tunisie. Wounding Words. A Woman’s journal in Tunisia(édition bilingue), 2016. Clara JANÉS,Tu gardes la maison et tu te tais. Autour de la femme et de la littérature, 2016. Joe CLÉMENT,À corps perdu. Récit de vie, 2016. Pascale AURAIX-JONCHIÈRE,L’opéra fabuleux d’Aloïse, figure de l’Art Brut. Fantaisie biographique, 2016. Patricia GODI,Anne Sexton. Poète de la vie, 2016. Laurine ROUSSELET,Syrie, ce proche ailleurs, 2015. Nathalie LUDEC,Ecritures du féminisme mexicain, Esperanza Brito, Elena Urrutia, Marta Lamas (1963-1978), 2015. Milagros EZQUERRO,L’écriture dans le miroir de l’autre, 2015. Maria Graciete BESSE,Lídia Jorge et le sol du monde. Une étude de l’éthique au féminin, 2015. Michèle RAMOND,La Mer Rouge ou l’épreuve du Deux, 2014. Nadia SETTIet Maria Graciete BESSE,Clarice Lispector : une pensée en écriture pour notre temps, 2014. Annie COHEN,Mademoiselle Clara. Théâtre rêvé, 2013. AdélaïdeDECHATELLUSMilagros E y ZQUERRO(dir.),Alejandra Pizarnik: el lugar donde todo sucede, 2013.
Sous la direction de Catherine FLEPPet Nadia MÉKOUAR-HERTZBERG
Genre et Jouissance
É
TUDESUNIV. DE PAU & DES PAYS DE L’ADOUR Laboratoire LANGUES, LITTÉRATURES ET CIVILISATIONS DE L’ARC ATLANTIQUE (EA1925) – 64000 PAU, FRANCE GRADIVA – CRÉATIONS AU FÉMININ
© L’Harmattan, 2017 5-7, rue de l’Ecole-Polytechnique, 75005 Paris http://www.harmattan.fr ISBN : 978-2-343-11628-0 EAN : 9782343116280
lV3 ¥‘›3› ›”zž
gVa3\ ›\a¡V”% ”Va3\ €3›a¡aš\ \a ”Va3\ ›šS¡3›a¡V” \”Š\3ž ¥‘›3› ›”zž% y¡ ›VS ›€”\ ›Š\ ]¡\”Š\¡‘‘›”\ ‘\ž ›ž š\ ‘_›žžV¡›a¡V” (3›š¡Š›“¥3z›a¡V”ž › zS¡”¡”% š\ ¡ž š\ ”VS]3\ž\ž ›””z\žU
9e@5h @n5e
;e; ;@ F5 nllie ; N ;eF; ` 5bn@nT ;l ;@ ;l@#U@nT ;l
r5elnhUi@n5el YUeUib;l
|½¹Ï½ Ë}™ ’ž±²·*±zJ*±, ’³Ï¦k:ÆÏy• ¹k …½ ky ¹kÆ …½ZÆ ¹k ­qž¹e:
ž²¹k­B ¹k ­½ ¹Ï_k³ÆÏe³ ¦½›k_k³y Æ­:kÆk ”qe³ ­Ï ½yy:Ïlk) ­k yA _k ¹k ­½ + €eÏÆƽ³k Ã) eÆk ¹kÆ :el­•_½yϔkÆ k³y:½­kÆ ¹qe:¹:k e­Ïyϔk ky kÆyA•yϔka i­ ³k Æq½›Ïy ½Æ ­B ¹q½_eϳ¹:Ï: ƽ e:y•k A½:³k­­k k­­k²­B _;_k ”Ï k³›k³¹:k kyyk ϳyÏyÏe³ ¹k ¹ÏÆ:ky ƽ³¹½­kE) Æe³ Ï__•¹Ï½yky•) ƽ ½:y ¹qϳeU ky ¹qϳ¹ÏÏl­k) ¹k ›e__k: ­½ ½:y ¹qϳyÏ_Ïy• ¹k yey B A½³kE ”qÏ__½³”½l­k_k³y k­­k Æe­­ÏÏyka i­ Æq½›Ïy ­y3y ¹q½e:yk: ³k e³y:ÏlyÏe³ ¬ ÆÏ _e¹kÆyk ÆeÏy²k­­k ¬ B ³k :•A½lÏ­Ïy½yÏe³ ¹ e:Æ ky ¹kÆ yA•_½yϔkÆ :k­½yϦkÆ ½« Æk³Æ) ½ ¹•ÆÏ:) B ­½ Æk³ÆÏlÏ­Ïy•) ½« ½kyÆ) ½« •_eyÏe³Æ :›k³ykÆ ky ›ÏyϦkÆ) B k + Ï­ Z ½ :•½­½l­k à ”k ˽:Ïk Ëk:­k½²…e³yZ :eeÆk ¹k :kÆy½:k: ¹½³Æ ­k A½_ ¹k ­½ k³Æ•k) + X ¹½³Æ ­k ÆÏyk) Æ: ­k Æe­ ¹ _e³¹k Æk³ÆÏl­k ky ¹ _e³¹k e¦:• yk­Æ ”qÏ­Æ Æe³y ¹½³Æ ³ey:k ¦Ïk) e: ³ey:k e:Æ) ³e³ ½Æ k e:Æ Æk³ÆÏl­k ¹e³y Ï­ kÆy ­eÏÆÏl­k ¹k Æeyk³Ï: ”qÏ­ kÆy ³k _½Aϳk B ϳe:_½yÏe³Æ) _½ÏÆ k e:Æ ½yk­ ”k €q½k­­k _Ïk³) ­½ Æk³yϳk­­k ”Ï Æk yÏk³y ÆÏ­k³ÏkÆk_k³y ÆeÆ _kÆ ½:e­kÆ ky ÆeÆ _kÆ ½ykÆa à Ëk:­k½²…e³yZ) 9Ê) a 9˜E Ók e:Æ ”k ³eÆ ³eÆ :eeÆe³Æ ¹qk³¦Ïƽ›k: Æk:½) k³ kky) ³e³ ½Æ ³ + e:Æ Æk³ÆÏl­k Ã) ¹½³Æ ­k Æk³Æ _•½³Ï”k ky _•¹Ï½­ ¹ yk:_k) _½ÏÆ ³ + e:Æ ½yk­ Ã) Æϳ›­Ïk:) ³ e:Æ e_eƽ³y ½¦k ³ + Ï­ Z ½ :•½­½l­k Ã) ”qÏ­ ÆeÏy ¹qe:¹:k ³½y:k­ e ÆeÏe­y:k­ 0 ³ e:Æ + k³ ½ykÆ Ã) kkyÏ) ¹½³Æ ³ e³yk«yk ¹e³³•) :•Æk³y ½ _e³¹k ky ½« ½y:kÆ ¹k ½fe³ Ï__•¹Ï½yka ž€eye³Æ B kyyk k:ÆkyϦk A•³e_•³e­e›Ï”k ³k ¹Ï_k³ÆÏe³ ”Ï ½ 9 •y• k :ÏÆk k³ e_yk ½: ­½ A•³e_•³e­e›Ïk k­­k²_;_k ‹ k e:Æ) ky k k³ ½:½Ïyk e³e:_Ïy• ½¦k ³k :•½­Ïy• ”eyϹÏk³³k ¹kÆ kƽkÆ ky ¹kÆ
9 8eÏ: B k :eeÆ ­qe¦:½›k ¹k Ó½_Ï­­k ˆ:eϹk¦½«²Ëkyyk:Ïk)9› 3zŠV‘a¡V” š zS¡”¡”) …½:ÏÆ ‹ ,½­­Ï_½:¹) ˜“9{) k³ ½:yÏ­Ïk: ­kÆ ½›kÆ ˜?²?ªa