Cette publication ne fait pas partie de la bibliothèque YouScribe
Elle est disponible uniquement à l'achat (la librairie de YouScribe)
Achetez pour : 20,99 € Lire un extrait

Lecture en ligne (cet ouvrage ne se télécharge pas)

GRANDIR AVEC DES PARENTS EN SOUFFRANCE PSYCHIQUE

De
252 pages
L'ouvrage aborde le vécu des enfants qui grandissent avec des parents en souffrance psychique. Premiers témoins de la vie familiale, ils peinent pourtant à être entendus dans leurs difficultés spécifiques et dans les pistes de réflexion qu'ils proposent. Le regard très fin et souvent nuancé qu'ils portent sur leurs parents élargit également notre compréhension de la maladie mentale.
Voir plus Voir moins
9HSMIKG*badeca+
Cathy Cauîer et Frédérîque Van Leuven
PASSEURS DE MONDES ETHNOGRAPHIES CLINIQUES
2
GRANDIR AVEC DES PARENTS EN SOUFFRANCE PSYCHIQUE
Préface de Isabelle Duret et Siegi Hirsh
GRANDIR AVEC DES PARENTS EN SOUFFRANCE PSYCHIQUE
Collection « Passeurs de mondes. Ethnographies cliniques »
L’ethnographîe cînîque des mondes contemporaîns tente de ressaîsîr, au pus près de ’expérîence vécue, es ééments es pus vîfs des mutatîons socîaes, cuturees, psychîques d’aujourd’huî. Ee décoîsonne es dîscîpînes et es professîons pour appréhender es effets de ces mutatîons sur es reatîons socîaes, es parcours de vîe, es subjectîvîtés, es dynamîques famîîaes et communautaîres. Grâce à des enquêtes de terraîn de ongue durée, des pra-tîcîens-chercheurs décrîvent, formuent, anaysent es boueversements des contextes de vîe, es souffrances et es trouvaîes des sujets et des coectîfs, eurs capacîtés d’actîon, d’înventîon, de recréatîon.
En modernîté însécurîsée, a vîoence peut devenîr structuree. En déréguant es systèmes de protectîon tradîtîonnee et ceux des États-natîons, a goba-îsatîon expose de arges pans des popuatîons aux exîs, aux précarîsatîons socîaes, aux chocs întercutures et aux atteîntes psychîques. Entre socîocu-tures ocaes et înjonctîons gobaes, es sujets se brîcoent dans ’încertîtude et ’ambîvaence. Les mîses au ban, a peur, a méiance, a jaousîe peuvent marquer es îens socîaux. Des traumatîsmes coectîfs produîsent des effets dévastateurs sur pusîeurs génératîons. Cependant, des transmîssîons créa-trîces préservent, reancent et apaîsent es sujets, des communautés recréent des îens quî es sécurîsent, de nouvees formes de socîaîté se cherchent et se tîssent sur fond d’întercuturaîté.
Pour décrypter es transformatîons des subjectîvîtés, des vîes de famîes et des îens socîaux, des cînîcîens-chercheurs se mettent à ’écoute des dîvers savoîrs en présence : ceux qu’éaborent personnes et cutures, ceux quî émanent des professîonnes împîqués, ceux quî émergent des démarches de recherche en scîences humaînes. Is exporent es ressources des sujets et des groupes, maîs aussî es modes d’înterventîon es pus adaptés aux codes, sensîbîîtés, aspîra-tîons des personnes. Comme cînîcîens et comme chercheurs, îs înterrogent, au pus près des parcours bîographîques, ’împact des poîtîques pubîques et es condîtîons de a cîtoyenneté.
Dîrectîon de coectîon :Jean-Luc Brackeaîre, Pascae Jamoue et Oîvîer Servaîs
Déjàparus: Yoande Verbîst,Le trauma comme processus. Vécus et expériences de la lésion cérébrale, ISBN : 978-2-8061-0255-3, 2015.
PASSEURS DE MONDES ETHNOGRAPHIES CLINIQUES
Cathy CaulIer et FrédérIque Van Leuven
GRANDIR AVEC DES PARENTS EN SOUFFRANCE PSYCHIQUE
Photo de couverture : Archives des auteures
Les sîtuaïons des personnes concernées dans ce lîvre ont été suisam-ment modîfées pour respecter leur anonymat.
D/2017/4910/26
© Academia-L’Harmatan s.a. Grand’Place, 29
B-1348 Louvain-la-Neuve
ISBN : 978-2-8061-0342-0
TOUs drOIts dE rEprOdUcîO, d’àdàptàîO OU dE tràdUcîO, pàr qUELqUE prOcédé qUE cE sOIt, résErVés pOUr tOUs pàys sàs L’àUtOrIsàîO dE L’édItEUr OU dE sEs àyàts drOIt.
www.editions-academia.be
Nous dédions cet ouvrage aux enfants, aux parents et aux profes-sionnels qui ont partagé leurs expériences et nous ont accordé leur confiance.
Préface
Préface
Par Isabelle Duret et Sîegî Hîrsh
Ce îvre, remarquabe par son orîgînaîté, sa voonté întégratrîce et son accessîbîîté à un très arge pubîc est, d’abord et avant tout, conçu comme une boïte à outîs.
I nous învîte à un voyage unîque au cœur d’une détresse în-vîsîbe et souvent méconnue, y comprîs par es professîonnes eux-mêmes, cee des enfants éevés par des parents en souffrance psychîque.
Au i des témoîgnages rîches et nuancés recueîîs auprès des enfants, à travers e regard porté par ceux-cî sur a maadîe de eur parent, nous nous surprenons à changer de regard sur a foîe. Nous devenons sensîbes à nos taches aveuges, nos manquements, nos ratés. Certaîns récîts nous font voîr, par exempe, qu’envoyer es enfants en psychothérapîe rîsque de es stîgmatîser encore davan-tage sî ’on ne réussît pas à créer des ponts entre es soîgnants des parents et ceux des enfants ou sî ’on n’a pas prîs en compte eurs compétences, nî eur éventue statut d’aîdant.
Grâce aux dîsposîtîfs qu’ees înventent pour permettre aux en-fants d’exprîmer es dîficutés rencontrées par eur parent et eux-mêmes, Cathy Cauîer et Frédérîque Van Leuven nous proposent des outîs quî rassembent, décoîsonnent, créent une autre réa-îté quî prend en compte et mobîîse es ressources des enfants. Ees aîdent ceux-cî à exprîmer ce qu’îs ont gardé sous sîence, à métaphorîser certaîns traumatîsmes à travers a mîse en mots, e partage et a créatîon. I s’agît notamment de es décupabîîser, de es « mettre en congé » de a prîse en charge de a souffrance de eur parent, sans es déposséder. Maîs î s’agît aussî d’aîder eurs parents, grands-parents, frères et sœurs, éducateurs à se vîvre comme ressources car c’est en redonnant de a égîtîmîté aux uns et aux autres que ’enfant pourra se trouver renforcé dans sa dîgnîté d’appartenance.
7
GRANDIR AVEC DES PARENTS EN SOUFFRANCE PSYCHIQUE
Ce îvre profond, touchant, éégant, subtî possède à nos yeux une quaîté précîeuse : î pose a questîon de ’éthîque de notre mé-tîer de cînîcîens. La démarche des deux cînîcîennes chercheuses consîste, en effet, à mettre à jour es compréhensîons des enfants et de eurs parents, à partîr de eurs propres dîscours. Les enfants qu’ees ont înterrogés, par ’expérîence « hors du commun » quî est a eur, sont consîdérés comme es experts es pus autorîsés pour a compréhensîon de eur vécu. Les înterprétatîons de eur souffrance et es moyens d’y remédîer, notamment vîa des supports artîstîques, sont une œuvre coectîve, accompîe en commun, par es enfants, es famîes et eur psychothérapeute, dans une am-bîance chaeureuse de co-créatîon et de convîvîaîté. Stîmués par eur rélexîon, nous sommes învîtés à notre tour (qu’on soît pa-rents, aîdants, professîonnes, membres de a famîe ou amîs de a famîe) à créer des nouveaux outîs pour enrîchîr a boïte à outîs.
On peut consîdérer qu’î y a troîs types d’întervenants : ceuî quî est devant et tîre ’autre, ceuî quî est derrîère et pousse et ceuî quî est avec e patîent. Cathy Cauîer et Frédérîque Van Leuven sont caîrement de cees quî sont « avec » es enfants et eur famîe. Le respect de ’autre et a responsabîîté reatîonnee sont au cœur de eur démarche. Ees aîent prudence, nuance et inesse dans e ma-nîement des înterprétatîons psychoogîques, profondeur et méthode dans eur rélexîon, modestîe et ambîtîon pour e déi à reever.
Ce îvre est ’œuvre d’artîsans créateurs quî transmettent eur pratîque et eur expérîence en învîtant es ecteurs à réaîser qu’î n’y a pas de recettes toutes faîtes, qu’î n’y a pas de démarche pres-crîptîve et que chacun d’entre nous, de a pace qu’î occupe, peut agîr pour que ’avenîr de ces enfants soît non pas ce quî arrîvera maîs ce que ’on va es aîder à en faîre.
8
Introduction
Introduction
Maman est folle On n’y peut rien Mais c’qui nous console C’est qu’elle nous aime bien.
Cette courte rîtournee chantée par Wîîam Sheer en 1983, dont nous ne savons quî ’înspîra, traduît avec beaucoup de inesse es vécus des enfants quî grandîssent avec des parents en souffrance psychîque.
De nombreux artîstes ont tenté d’exprîmer eurs réaîtés au tra-vers de ’écrîture, de a peînture, de a photographîe ou du cînéma. Notre ouvrage, basé sur notre travaî cînîque et une ongue enquête de terraîn, procède de a même tentatîve. En nous appuyant sur eurs témoîgnages et dans e respect des nuances de eurs paroes, nous avons exporé eurs expérîences et eurs vécus. Nous avons recueîî eurs récîts de vîe maîs aussî eurs œuvres pastîques, eurs coages îssus du travaî cînîque, eurs écrîts autobîographîques après-coup. Ces productîons font trace de eurs ressentîs et de eurs connaîssances de proxîmîté des maadîes mentaes. Grâce à a ren-contre de nombreux enfants et de eurs parents, nous reaterons eurs îens de famîe évoutîfs, eurs constructîons subjectîves et es ressources qu’îs trouvent (ou non) chez es professîonnes.
Comme cînîcîennes et comme chercheuses, nous montrerons que nombre d’enfants confrontés à a souffrance psychîque de eur parent ne grandîssent « nî mîeux, nî moîns bîen » que d’autres. La reconnaîssance accordée au vécu de ’enfant par un adute, et pus argement, par a socîété, est essentîee dans eur devenîr. Écouter eurs récîts nous a ouvert es yeux sur es mécanîsmes de défense fréquents dans notre monde professîonne. Is apportent des ouver-tures întéressantes aux dîficutés que nous éprouvons à aborder ces questîons avec eux. Is offrent des pîstes permettant d’amé-
9
Un pour Un
Permettre à tous d'accéder à la lecture
Pour chaque accès à la bibliothèque, YouScribe donne un accès à une personne dans le besoin