Cette publication ne fait pas partie de la bibliothèque YouScribe
Elle est disponible uniquement à l'achat (la librairie de YouScribe)
Achetez pour : 13,99 € Lire un extrait

Téléchargement

Format(s) : EPUB

avec DRM

Histoire vagabonde (Tome 2) - Idéologies et politique dans la France du XIXe siècle

De
328 pages
'La politique vue du côté de la réception, c'est notre problème, en somme...' Cette phrase de Maurice Agulhon, en forme de constat, pourrait bien couvrir ces trois volumes d''histoire vagabonde' : articles, essais, préfaces et communications qui, rédigés au hasard de la recherche et au caprice de la commande, ont fini par creuser, dans le champ des mentalités politiques de la France contemporaine, un sillon bien précis, celui de la pénétration en profondeur de la culture démocratique et républicaine.
Non point, donc, la politique républicaine dans les textes et les lois, les événements et les institutions, mais la République dans les têtes et les comportements, dans les cercles, les associations, les villages et les familles. La République au coin des rues chez les ouvriers, les paysans et les bourgeois, dans ses idées et dans son vécu.
L'ensemble débouche sur une forme d'engagement où l'historien court au service du citoyen pour éclairer les questions qui n'ont cessé d'habiter l'un et l'autre : 'que faire de la patrie ?' , 'que faire de la République ?', 'que faire de la gauche ?'
Voir plus Voir moins
©ÉditionsGallimard,1988.
RÉFÉRENCES
Portalis,adversairedeMirabeau
Pourl'ensembledesFrançais,Portalisestunéminentcol-laborateurdeNapoléon.Conseillerd'État,ilaétél'undes principauxauteursduCodecivil;ministredesCultes,ila présidéàlamiseenapplicationduConcordat.Maispourles Aixoisilestquelquechosedeplussonnomestliéàcette époquedeLouisXVIquiavu,sansnuldoute,l'apogéede leurville.Alors,eneffet,commeavocat,Portalisaétél'une desgloiresdel'ancienbarreauprovençal,etcommeassesseur 2,l'undesbonsadministrateursdel'ancien«Paysde d'Aix Provence». C'estdanscettepartiedesaviequ'ilaaffrontéMirabeau, puisqu'ilaétéleprincipalavocatdelacomtessequiplaidait pourobtenirledroitdevivreséparéedesonmari.Ceprocès (1782-1783),danslequelMirabeauplaidalui-mêmesacause, aétébiensouventraconté,etnousn'enreferonspaslerécit3. Ilimporteseulementànotreproposderetenird'abordla rudessedelalutte.OnputentendrePortalisdiredeMira-
1.LabibliographiedePortalisseraexaminéetoutaulongdelapremière partiedecetteétude. Jean-Étienne-MariePortalisestauBeausset(Var) en1746,etmortàParisen1807. 2.L'assesseurassistaitlesConsulsdansl'administrationdelaville,etles administrateursd'Aixparticipaientèsqualitésaugouvernementdelapro-vince,àcôtédel'intendantetdel'archevêque.Surancienneadministration 1 provençale,onsereporteraauxétudesdeRaoulBusQUETdansl'Encyclopédie desBouches-du-Rhône,Marseille,1920,t.III. 3.VoirendernierlieulabiographiedeMirabeauparleducDECASTRIES dansMirabeauoul'échecdudestin,Paris,Fayard,1961.
PubliédansLesMirabeauetleurtemps,ActesduColloqued'Aix-en-Pro-vence,décembre1966,Paris,Clavreuil,1968.
Histoirevagabonde,II beau«ilaétémauvaisfils,mauvaisépoux,mauvaispère, mauvaiscitoyen,sujetdangereux»,etMirabeaudePortalis 1 «l'hommequiabusedel'immunitéaccordéeetdueàune professiondontl'indépendanceestl'âme(.),Martiall'a nommépourmoic'estunmarchanddeparoles,demen-songesetd'injures2». Mais,dèscettepremièrerencontre,l'antagonismedessitua-tionsrévélaituncontrastecompletdestempéraments;ainsi devaitnaître,quelquejour,latentationdel'antithèsegéné-ralisée.Laplusbelle expressionenseradonnéeparunavocat généralàlaCourdecassation,Hello3,dansl'undeceséloges dePortalisdontlesjuristesduxixesiècleserontprodigues «. LarencontredeMirabeauetdePortalisnemettait passeulementenprésencedeuxintérêtsdeplaideurs, maisdeuxpuissances,auxquelleslaRévolutionfrançaise allaitdonnerunefonctiondifférentel'hommepolitique etl'hommesocial,l'éloquencequirenverseetl'éloquence quiédifie,lalibertélégalechezleplébéienetlafougue démocratiquechezlepraticien;l'unfaitpourlapremière moitiédelaréforme,l'autrepourlaseconde.NiPortalis n'eûtabattul'AncienRégime,niMirabeaun'eûtfaitle Codecivil.Maiscommelamissiondel'unétaitplus urgenteetsonutilitéplusimmédiatequecelledel'autre, puisqu'ilfautdéblayerlesolavantd'yconstruire,l'homme politiques'ouvritlepremierunpassage,etl'hommesocial, serangeantdevantlui,réservapourd'autrestempsson instinctréparateur».
Cetteantithèseentrelesdeuxhommesserasibiensentie auxixesièclequ'elledonneralieuàunincidentpolitique.Le 8novembre1847,surleperronduPalaisdejusticed'Aix, sontinauguréesdeuxstatuessymétriquesdePortalisetde Siméon(sonconfrère,beau-frèreetami,magistrat,ministre sousLouisXVIII.).Lacérémoniecoïncideaveclarentrée solennelledelacourRoyale,etleschefsdelamagistrature
1.Tiradecitée,parexemple,parCharlesDERIBBEdanssonPascaliset lafindelaconstitution provençale,Paris,1854,p.301. 2.CASTRIES,op.cit.,p.185. 3.Revuedelégislationetdejurisprudence,IX(octobre1838-mars1839), p.11.