Historien public

De
Publié par

'Après avoir édité quelque sept cents livres, je me suis résolu à m'éditer moi-même.
Cet ouvrage-ci mêle autobiographie intellectuelle et portrait d'époque à travers les interventions, polémiques et prises de position que j'ai été amené à provoquer ou à soutenir depuis cinquante ans.
C'est au croisement de mon activité d'éditeur d'une intelligentsia encore au sommet de son rayonnement mondial et d'historien de la France contemporaine et de sa mémoire nationale que je me suis retrouvé historien public.
Depuis Archives, cette collection de poche qui mettait les bibliothèques dans la rue et les archives dans la poche, jusqu'à Liberté pour l'histoire, qui défend l'indépendance du travail de l'esprit, en passant par la revue Le Débat et Les Lieux de mémoire, qui réconcilient l'histoire de pointe avec la mémoire collective, une même volonté se dégage de tant d'engagements sans rapport apparent : mettre l'histoire au cœur de la culture et de l'identité françaises.'
Pierre Nora.
Publié le : jeudi 17 novembre 2011
Lecture(s) : 38
Licence : Tous droits réservés
EAN13 : 9782072443633
Nombre de pages : 535
Voir plus Voir moins
Cette publication est uniquement disponible à l'achat
D U M Ê M E A U T E U R
L E S F R A N Ç A I S D ’ A L G É R I E ,préface de CharlesAndré Julien, Julliard, 1961. D I S C O U R S D E R É C E P T I O N À L ’ A C A D É M I E F R A N Ç A I S E E T R É P O N S E D E R E N É R É M O N D ,suivis des allocutions prononcées à l’occasion de la remise de l’épée, collection blanche, Gallimard, 2002. P R É S E N T , N A T I O N , M É M O I R E ,Gallimard, collection « Bibliothèque des histoires », 2011. R E C H E R C H E S D E L A F R A N C E ,Gallimard, collection « Bibliothèque des histoires », à paraître.
Direction d’ouvrage
L E S L I E U X D E M É M O I R E ,tome I,O N U — M R É P U B L I Q U E  L A Y M B O L E S : S M E N T S — P É D A G O G I E — C O M M É M O R A T I O N S — C O N T R E  M É M O I R E ,Galli mard, collection « Bibliothèque illustrée des histoires », 1984. —, tome II,N A T I O N , L A volume 1,A Y S A — P I S T O R I O G R A P H I E — H  H É R I T A G E G E S ,volume 2, L E T E R R I T O I R E — L ’ É T A T — L E P A T R I M O I N E ,volume 3, L A G L O I R E — L E S M O T S ,Gallimard, collection « Bibliothèque illustrée des histoires », 1986. —, tome III,F R A N C E , L E S volume 1,P A R T A G E S , C O N F L I T S E T volume 2, T R A D I  T I O N S ,volume 3,L ’ A R C H I V E  D E ’ E M B L È M E ,À L Gallimard, collection « Biblio thèque illustrée des histoires », 1993. L E M Ê M E O U V R A G E ,nouvelle édition en trois volumes, Gallimard, collection « Quarto », 1997. E S S A I S D ’ E G O  H I S T O I R E ,Maurice Agulhon, Pierre Chaunu, Georges Duby, Raoul Girardet, Jacques Le Goff, Michelle Perrot et René Rémond, Gallimard, collection « Bibliothèque des histoires », 1987. Avec Jacques Ozouf,J O U R N A L A U R I O L . N C E N T  V I 19471954,S E P T E N N A T , D U 7 vol., Armand Colin, 19701979 ; tome IV, 1950, avec CD, Tallandier, 2003. —, V I N C E N T A U R I O L . M O N S E P T E N N A T , 19471954 : N O T E S D E J O U R N A L ,Gal limard, collection « Témoins », 1970. Avec Jacques Le Goff, F A I R E L ’ H I S T O I R E ,D E tome I;, N P R O B L È M E S O U V E A U X tome II, N O U V E L L E S A P P R O C H E S ;tome III,N O U V E A U X O B J E T S ,Gallimard, collection « Bibliothèque des histoires », 1974.
H I S T O R I E NP U B L I C
P I E R R E N O R A de l’Académie française
H I S T O R I E N P U B L I C
G A L L I M A R D
© Éditions Gallimard, 2011.
Pour Gabrielle toujours là
P R É S E N T A T I O N
Après avoir édité quelque sept cents livres, je me suis résolu à m’éditer moimême. Il m’avait été souvent demandé de réunir mes articles, dispersés aux quatre coins d’une existence partagée entre l’édition et l’ensei gnement, Gallimard et l’École des hautes études en sciences sociales, la production personnelle et celle des autres. Des articles, donc, de nature et de facture si diverses qu’il me paraissait impossible d’y mettre un ordre ou d’y trouver un sens. C’est à François Dosse que je dois de m’y être décidé. Il m’avait poussé à publier, à l’appui de la biographie qu’il était en train de me consacrer, un recueil des interventions qu’il avait exhumées, ou rencontrées au cours de son enquête. Et, pour me convaincre, il m’avait même envoyé un pre mier canevas, assorti de présentations destinées à les remettre en contexte. J’ai repris le tout, pour aboutir à une répartition en trois ouvrages distincts possédant chacun sa cohérence et son individualité, bien qu’ils se répondent les uns les autres, croisent souvent les mêmes idées, les mêmes sujets, et parfois se recoupent, sinon se répètent. Le premier, que voici, est un mélange d’autobiographie intellec tuelle et de portrait d’époque, à travers les interventions, polé miques et prises de position que j’ai été amené à provoquer, ou à soutenir. Tous engagements qui n’impliquaient aucune forme de
12
Présentation
militance d’ordre politique ou idéologique et, au contraire, s’inspi raient de la volonté d’assurer l’autonomie de l’activité intellec tuelle et du travail de la pensée. Cet ouvrage est accompagné d’un autre,Présent,nation,mémoire, fait des approches et prolonge ments desLieux de mémoire, que j’ai dirigés de 1984 à 1992 ; il est destiné à mettre en évidence la constellation historique qui a vu le jour entre 1970 et 1980, permettant et justifiant cette entreprise collective en sept volumes. Il est donc à la fois une introduction auxLieux de mémoireet la toile de fond des interventions d’Histo rien public; c’est pourquoi j’ai souhaité qu’il paraisse en même temps. Un troisième ouvrage suivra prochainement,Recherches de la France; il réunira les principaux essais que, sur une cinquan taine d’années, j’ai consacrés à la culture, aux traditions politiques, à la République et à l’identité françaises.
Historien public: tous les textes ici rassemblés sont de circons tance. Ils sont, par leur longueur et par leur ton, adaptés à l’occa sion qui les a vus naître. D’où leur disparate et leurs dénivellations. Je les ai regroupés par thèmes, en les disposant chronologiquement et en faisant précéder chacun de quelques lignes qui les remettent en situation. L’ensemble peut donc se lire de plusieurs manières. Comme un parcours de génération intellectuelle depuis la guerre d’Algérie, qui a été, ellemême, la grande affaire non seulement militaire, mais aussi politique, idéologique et nationale de notre jeunesse. Ou comme un itinéraire personnel, de la khâgne des années 1950 à la défense de la « liberté pour l’histoire», en passant parLes Lieux de mémoire. Il peut aussi être lu comme un témoi gnage d’époque et sur l’époque, celle qui restera dans les annales comme « la belle époque des sciences humaines », au centre de laquelle m’a placé mon activité de directeur de collections, pendant près d’un demisiècle, dans la plus prestigieuse des maisons d’édi tion. Il peut, à ce titre, être considéré comme une galerie de por traits de personnalités majeures, ou moins connues, d’une e intelligentsia dont le rayonnement, en ce dernier tiers duXXsiècle, était encore mondial. Il peut encore être lu de bout en bout — ce
Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.

Diffusez cette publication

Vous aimerez aussi

2084. La fin du monde

de editions-gallimard

Le nouveau nom

de editions-gallimard

La sœur

de editions-gallimard

suivant