Hypnose et contrôle des habitudes

De
Publié par

Tendance bien ancrée à agir d'une certaine manière, l'habitude est acquise par la répétition fréquente d'une même action. Si elle est indésirable, une habitude peut être difficile à éliminer par un effort conscient. L'hypnose clinique permet d'accéder aux ressources de l'inconscient pour se libérer plus facilement des habitudes problématiques. L'hypnothérapie peut y contribuer efficacement.
Publié le : jeudi 1 décembre 2011
Lecture(s) : 39
EAN13 : 9782296474499
Nombre de pages : 160
Voir plus Voir moins
Cette publication est uniquement disponible à l'achat
HYPNOSE ET CONTRÔLE DES HABITUDES
© LHarmattan, 2011 5-7, rue de lEcole polytechnique ; 75005 Paris http://www.librairieharmattan.com diffusion.harmattan@wanadoo.fr harmattan1@wanadoo.fr ISBN : 978-2-296-56496-1 EAN : 9782296564961
Actes du quatrième Congrès de l'Association Européenne des Praticiens d'Hypnose Sous la direction de Djayabala Varma HYPNOSE ET CONTRÔLE DES HABITUDES
LHarmattan
INTRODUCTION
Une habitude peut être considérée comme un comportement répété d'une manière inconsciente qui est donc maintenu à un niveau inconscient. C'est pourquoi l'hypnose constitue une manière efficace pour aider la personne à regagner le contrôle de soi. La liste des habitudes considérées comme gênantes ou problématiques est longue. Quand on parle d'habitude indésirable, les gens pensent généralement aux choses suivantes : tabac, alcool, drogue, habitudes alimentaires inadéquates, jeux pathologiques, télévision, téléphone portable, Internet ou ordinateur. Or certaines personnes souffrent de comportement répétitif négatif sur le plan affectif par un attachement à des partenaires qui ne conviennent pas ou qui ont des difficultés à développer une vie sentimentale stable. On peut également repérer de mauvaises habitudes dans la relation à l'argent : certains dépensent trop, d'autres ont du mal à dépenser. Les intervenants à ce congrès vont vous parler d'addiction à l'image pornographique, du bégaiement, de la trichotillo-manie et des rituels de vérification, du bruxisme, de la boulimie et de la procrastination et même de certaines habitudes gênantes du corps. Tous ces problèmes ont été traités efficacement par des techniques hypnotiques. Pour ma part, je vais vous parler du déficit de l'attention/hyperactivité.
DÉFICITDE NETTNOITA'LVITITÉYP/HACERDjayabala VARMA Le Trouble Déficit de l'Attention/Hyperactivité (TDAH) constitue une pathologie de plus en plus fréquente de nos jours. Au cours des vingt dernières années, on a constaté une augmentation de400 %de cas de TDAH dans les pays développés. Auparavant, on croyait que les enfants avec TDAH en seraient libérés en grandissant. Or les recherches effectuées sur le long terme prouvent qu'environ80 %des enfants avec TDAH souffrent de ce problème pendant l'adolescence et au début de la vie adulte. Ce problème concerne8à10 %des enfants en âge scolaire,2à6 %des adolescents et environ2 %des adultes. Je vous exposerai d'abord les symptômes de cette patho-logie. Ensuite, j'aborderai les causes de ce problème. Et dans un troisième temps, je vous présenterai un modèle efficace de traitement pluridisciplinaire pour le TDAH. J'illustrerai cette approche à l'aide d'un exemple clinique. I. SYMPTOMATOLOGIE A présent, nous pouvons distinguer trois types de TDAH : TDAH, type mixte ; TDAH, type inattention prédominante ; TDAH, type hyperactivité/impulsivité prédomi-nante.
Selon le DSM-IV(1), nous pouvons diagnostiquer un déficit de l'attention six des neuf symptômes quand suivants d'inattention ont persisté pendant plus de six mois : le sujet souffrant de TDAH ne parvient pas àsouvent, prêter attention aux détails ou fait des fautes d'étourderie dans les devoirs scolaires, dans le travail ou dans d'autres activités ; il a souvent du mal à soutenir son attention au travail ou dans les jeux ; pas écouter quand on lui parleil semble souvent ne personnellement ; souvent, il ne se conforme pas aux consignes et il ne parvient pas à mener à terme ses devoirs scolaires, ses tâches domestiques ou ses obligations professionnelles (cela n'est pas dû à un comportement d'opposition, ni à une incapacité à comprendre les consignes) ; il a du mal à organiser ses travaux ou ses activités ; souvent, il évite ou fait à contrecur les tâches qui nécessitent un effort mental soutenu (comme le travail scolaire ou les devoirs à la maison) ; il perd souvent les objets nécessaires à son travail ou à ses activités (par exemple : cahiers de devoirs, crayons, livres ou outils) ; il se laisse facilement distraire par des stimuli externes ; il a des oublis fréquents dans la vie quotidienne. L'hyperactivité/impulsivité se caractérise par la présence d'au moins six des symptômes suivants durant au moins six mois :
10
Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.