//img.uscri.be/pth/93c16c27d54b74972e4b07f2d6960f48a389f59d
Cet ouvrage fait partie de la bibliothèque YouScribe
Obtenez un accès à la bibliothèque pour le lire en ligne
En savoir plus

Images de l'étranger

De
200 pages
Dans les sociétés de l'hémisphère Nord, on assiste à un brouillage des frontières de l'altérité. Le développement de mouvements d'émigration et de diaspora contribue à une redéfinition des identités. La multiplication des voyages professionnels et touristiques ainsi que l'internationalisation des médias provoquent comme une mondialisation des imaginaires et de nouvelles formes de proximité.
Voir plus Voir moins
IMAGES DE LÉTRANGER
© L'HARMATTAN, 2012 5-7, rue de l'École-Polytechnique ; 75005 Parishttp://www.librairieharmattan.com diffusion.harmattan@wanadoo.fr harmattan1@wanadoo.fr ISBN : 978-2-296-96410-5 EAN : 9782296964105
Sous la direction de Guy Lochard & Marie-Dominique Popelard
IMAGES DE LÉTRANGER
Nous adressons nos remerciements à lUniversité Sorbonne Nouvelle-Paris 3 et à lInstitut National de lAudiovisuel pour laccueil quils ont réservé au colloque dont ce livre est issu. Jamais le colloque naurait pu avoir lieu sans laide généreuse, patiente et souriante de Sirin Dilli. Quelle trouve ici notre reconnaissance. Le soutien matériel assuré par lEA 1484 (Communication, Information, Médias) fut précieux.
Sommaire
Présentation 9------------------- ------------------------------------Patrick Imbert :Létranger et les images végétales et animales actives---------------- ---- 15 --------------------------------PREMIÈRE PARTIE I. Des médias dits anciens----------------------------------- 33 Anthony Wall :Les têtes de Turcs de Jean-Etienne Liotard et des Lumières ------------------------------------------------------ 35Catherine Bertho Lavenir :La fabrique de létranger : les murs, la règle, le regard------------------------------------------ 49Lydie Dalmais Haine :Littérature, peinture et photographie : influence et confluence dans la construction de limage de lautre au Maghreb---------------------------------------------------------- 69Bruno Nassim Aboudrar : Duhaïkà laburqa ---------------- 85 Noel Barbe et Emile Nottengem :Trois images de limmigré : par similitude, par charité et par irréductibilité----10-3---------------DEUXIÈME PARTIE II. aux « nouveaux » médias-------------------------------612 Charo Lacalle :La construction de létranger à la télévision espagnole ---------------------------------------------------------127 Kristian Feigelson, -----------------------Russie : létrange étranger143 Jérémie Nicey,De létrange à létranger : les journalistes de télévision français et suédois, victimes ou acteurs des stéréotypes ? 159. ----------------------------------------------------Juliana Santos Botelho,Laltérité à lépreuve de la critique post-colonialiste. Analyse comparative du débat public autour de publicités Benetton (France et Brésil) ----------------173 Présentation des auteurs------------------------------------ 191 Table des matières5----19----------------------------------------
7
Présentation
Impossible aujourdhui de parler dimage de létranger autrement quau pluriel. Surtout peut-être dans les sociétés des pays de lhémisphère Nord, on assiste à un brouillage des frontières de laltérité, dû essentiellement à deux processus réciproques. Dune part, le développement de mouvements démigration et dediaspora à une redéfinition des contribue identités, de plus en plus marquées par lhybridité et la fluidité. Dautre part, la multiplication des voyages professionnels et touristiques ainsi que linternationalisation des médias provoquent comme une mondialisation des imaginaires et de nouvelles formes de proximité (le tourisme quon dit solidaire, les programmes artistiques à visée interculturelle) entre des groupes humains inscrits dans des espaces géographiques éloignés. Ces situations engendrent et sous-tendent une littérature plus ou moins lénifiante où dialogue rencontre valent métaphoriquement entre les cultures en déniant pourtant que cest bien souvent par la médiation dimages matérielles que ces rencontres ont lieu : des images péjoratives lors de certaines crises événementielles comme celle déclenchée en 2004 par la publication en Europe de caricatures de Mahomet ; des images euphorisantes et à volonté dexotisme engendrées tant par certaines productions médiatiques (principalement les magazines écrits et audiovisuels de voyages et/ou daventures) que par les supports de communication touristique ; des images traumatisantes telles que celles des catastrophes naturelles qui placent un spectateur à distance face à des populations démunies ; ou les images du surgissement, sur les côtés italiennes ou espagnoles, de groupes de migrants en perdition ; des images
9
plus ambivalentes encore de solidarité entre des nantis et des étrangers en situation de détresse (le soutien de vedettes du spectacle aux luttes des « sans-logis »). Ainsi, dans une oscillation entre des effets de différence et dassimilation, dexclusion et didéalisation, cest à un ensemble de plus en plus hétérogène et diversifié dimages de létranger que les sociétés du Nord sont confrontées. À lorigine de cet ouvrage, un colloque organisé en octobre 2010 à lUniversité Sorbonne Nouvelle-Paris 3 par quatre responsables (Guy Lochard, Eric Maigret, Michael Palmer, Marie-Dominique Popelard) déquipes de recherches du CIM (Communication, Information, Médias). Conçu dans un esprit trandisciplinaire, il ne sagit pas seulement de questionner les logiques de stéréotypie négative portant sur la figure de létranger étayées par certains discours médiatiques ordinaires. Prenant en compte tant les images de létranger « du dedans » que celles « du dehors », on se propose dinterroger dans leur complexité et leur historicité les processus de construction et de circulation de ces images contradictoires et ambivalentes en se plaçant tant sur un axe diachronique que synchronique et en ouvrant le champ dobservation aux images artistiques autant que médiatiques. Le texte douverture de Patrick Imbert aide à prendre une distance salutaire avec une vision trop focalisée sur le vieux continent où, à partir du XVIIIesiècle, la figure de létranger sest définie négativement par rapport au modèle normatif du citoyen. Nous invitant à déporter notre regard sur les Amériques, il oppose à ce rapport dualiste entreinsiders et outsiders, modèle politique et culturel plus fluide un caractérisé au plan artistique par un processus de « caméléonage ». Cest à ce type dimages que sont pour lessentiel consacrés un premier ensemble de textes. Avec Anthony Wall, on regarde des portraits dus à un peintre des Lumières, Jean-Étienne Liotard, qui peint des Turcs mais aussi  cest la mode à lépoque  des Occidentaux et lui-même « en
10