//img.uscri.be/pth/7532ac731eaf57c2a5093efcc0ccb702bbe2f21f
Cet ouvrage fait partie de la bibliothèque YouScribe
Obtenez un accès à la bibliothèque pour le lire en ligne
En savoir plus

Imaginaire interculturel

De
166 pages
Entre les expériences sociales et interculturelles vécues et les représentations forgées et véhiculées sur ces expériences, cet essai tente de comprendre les dérivations et les dérives qui structurent l'imaginaire du "vivre avec" dans les temps contemporains. L'ouvrage met le doigt sur un dilemme sociétal : d'une part, une réalité sociale ne pouvant échapper à la dérivation interculturelle qui la travaille, dans le double contexte de l'Europe et de la "mondialité" et, d'autre part, des imaginaires qui résistent défensivement à cette dérivation.
Voir plus Voir moins

Imaginaire

interculturel

CECTI
«echerche et trnsformtonsocle »
drgéeprnuelBCHE

productonetlvlorstondelrecherche dnslechmpsocl
lorsu’ellescomnentdesdmensonspoltuessoclesetdéontologues
génèrentpluseurseffets
•uneproductionautonome etauto-réflexive desconnaissancesàpartir, d’une
prtdesvleurshumnesrespectdel’ndvduconsdérécommecteur
cple detrnsformtondémocrtueset répulcnescroynce endes
ctonsdesoldrté etdejustcesocleetd’utreprtdesntérêtspropres
uchmpsocl;
•unchngementdes rpportsentrelemondecdémue etlescteursde
l’nterventonsocle;
•unevlorstondesorgnsmesdelformtonetdelrecherche dns
letrvlsoclcplesdeprodured’échngeretde développerdes
coopértons réellesderecherche etde formton;
•une capacité d’influencer lamise en œuvre des politiques publiques.
Dnscetteperspectvelcollecton«recherche et trnsformtonsocle »
prvlégelpulctond’ouvrgesvlorsntdes résulttsderecherche
produtsprdeschercheursdesorgnsmesdelformtonetdel’nterventon
sociales pouvantcontribueràlatransformation sociale.

AbdellatifCAUTE

maginaire intercltrel

Dérivations et dérives

réface
atrickCASEAU

Collection « Recherche et transformation sociale »

Dans la même collection

Penser les questions sociales et culturelles contemporaines Quels enjeux
pour l’intervention sociale ManuelBoucher Paris éd L’Harmattan  p

Les Internés du ghetto Ethnographie des confrontations violentes dans
une cité impopulaireManuelBoucher Paris éd L’Harmattan  p

© ’AAA 
 rue de l’Écoleolytechnique   aris
httpwwwlibrairieharmattancom
diffusionharmattanwanadoofr
harmattanwanadoofr
B  
EA  

Rrcits

Un merciàAchour pour sa complicité
et ses suggestions toutau longde cetravail.

Dumêmeuteur

1987Efacsaghrébis,A.
Afrique-Orient.

Chaouite

& M.Dernouny,Casablanca,

Écartsd’idtité,A.Chaouite &A.Begag, Paris, éd.duSeuil.

dvivrL’Ha

2007’itrculturlcoartd

A.Chaouite, Paris, éd.L’Harmattan.

our

Berndette

ll

et

Younès

réfce

rère endérvtons

C’estdans les paysagesd’une exigeantevisiondu mondequenousentraîne,
avecforce, élégance etaudace, M.AbdellatifChaouite.Lamodernité
contempornesecrctérsepr un processusd’ndvduton unouséjecte
des prédéterminationscommunautaires.Àsonapogée, ceprocessus incite
chacundenousà élaborer sonarchitecture deprincipesetdevaleurs,son
éthuesngulèreselon lpercepton u’ldumonde et«l’usge»ue
son imaginaire est susceptible d’en soutenir.Celase confirmeici, au filde
ces pagesétonnantes.Nous ydécouvrons,non pas l’exposé d’uneidée,le
relevé d’uneumltntsmemslechemnementptentctfmplué
sincère, d’une conscience confrontant les mutationsencours.Enclair:le
cheminementd’un humanisme.

J’ai rencontré M.AbdellatifChaouitelorsd’uncolloqueorganisépar la
Maisondes passagesde Lyon,sur l’interculturel.J’avaisalorsétéséduit
pr sonpproche delueston mondleet surtoutprlesmpltudesde
spensée etdesesuestonnementsulerpprochentdeceuej’vs
pu vivresi loin, et sidifféremment, dans laCaraïbe.J’aime ces proximités
inattenduesdans lescintillementdesdifférences.Elles nous montrentàquel
point leprocessus relationnel, en œuvre dans lemondefaisant monde,fait que
selon notre degré d’mplctonleslertésdenotrevsonnousnous récréons
desfrterntésneuvesdesllncesnédtesdesfmllesd’un nouveugenre
des peuples intimes,qui outrepassent les vieux marqueurs identitairesdela
race, del’histoire, delalangue, delareligion oudu paysdans lequel onest né.
J’avais reconnuen lui un frère enRelation.

Etcequejelis iciconfirme cetteproximitéqui, avecnosdifférences,nous
place dans un rapport semblable au monde.
Etdonc dans lemêmemonde.

Son troubleinitial,prisentre deuxcultures, de France etduMaroc, danscet
emmêlementdetrjectoresu’utorseujourd’hulmédterrnéeressemle
àma condition initiale, créole américain,filsd’un peuple composite, aux



origines multiplesdont l’unesoumise à damnation.D’unesortesimilaire,nous
nous sommes retrouvés inaptesauxcertitudes identitaires monolithiquesetaux
modalités tranchantesdelaracineunique.Nousavonsconnu l’obligationde
setenirdeboutdans la dynamique d’unefluiditénouvelle : celle del’identité
ouverte, endevenir toujoursdans unTout-mondeimprévisible.
Demêmesplongéemltnte etconceptuelle dnslesprolémtuesdes
mgrtonsetdesmmgrtonspusdnscellesdel’nterculturellond’être
unefinen soi, a étél’amorce d’une complexificationconstante detousces
phénomènes, allant jusqu’àfaire del’interculturel non pas lelieudefrottement
dequelquesabsolus,mais lepossible d’unartdevivre––c’està dire :la
saisie d’une complexitéinouïequidébouchetoujours surdela création, du
bouleversementd’imaginaire, du renouvellementdes vieux fondamentaux.
Toute choses quenousavons vécues,nousauxAntilles, depar lesAmériques,
et qui sontexploréesdans l’œuvre de M.Édouard Glissant.
Latrajectoire de M.AbdellatifChaouitel’asitué d’emblée danscequ’il
nommeldérvtondéeurejontprmlle fcetteslrenforçntutnt
ceque Glissantappellela Relation: celieuderencontresdes imaginaires,
desculturesdesvsonsdumondeusetrouve en nousunouschnge
dnsl’échngeplusoumonsvolontreetdnslesprolfértonsduuel
nousdevonsdésormais nous penser, et penser nos rapportsaux mutationsdu
monde.
Cet ouvragenous illustre combien l’expériencesingulière,l’expérience
personnelle, estdésormaisdéterminante.C’estdésormais noscheminements
quenousavonsàpartager, etchacune denosexpériences seprésentenon
pscommeun modèledoctrneouvértémscommeletremlementd’un
possible-à-vivreoffertà d’autres possibles-à-vivre.
Dessous sesdénominations infinies, dela Dérivationàla Relation,l’âme du
mondereliénouschahute dans un incertainet un imprévisible à chevaucher,
unmpensleu’l nousftdésormsendurerdnsceuenouspouvons
tenterd’imaginer, d’agir oude créer.L’incertain,l’imprévisible,l’impensable
–– letout-possible dont parle M.EdgarMorin –– sontdésormais les seuls
nvrntsuenouspussonsdmettre dnsnos rpportsumonde etdns
nosalchimies refondatricesànous-mêmes.Notre éthiquequi les nourrit,qui
déterminenosactions, et qui nousaide àvivre,nenousconfèrepas un sens
inespéré àl’existence,ni mêmeunappareillage devaleurs quiconstitueraient
desaprioriauxquels nousdevrions nousconformer.L’éthiquerelationnelle
nous précipitesimplementdans lefluxdela Relation, dans lesdisséminations
delDérvtonetc’estdnscette dynmueprceu’ellesupposecomme
exigencevers l’Autre, etcommefécondité del’Autre en soi,quenousdevons
maginaire intercuture

trouver nos plusdignesaccomplissementsdans l’humanisation.Dès lors,
l’expérience de chacun,sagénérosité,lalargeurdeses vues,lapuissance des
ailesdeson imaginaire,nouscommuniquelesoufflequi maintient pour tous,
et par tous,lescintillementdesespérances.

Jemesens mieuxd’envisagercemondeque M.AbdellatifChaouitenous
explore avecsavie et sesexpériences.Mêmes’il nous précipite en face de
tntd’nttendusdetntd’nconforttntd’nstltésdynmuesl nous
offre en mêmetempscettejeunesse decroreuecesmssesndéchffrles
unouscernentetunousdésespèrentprfospourront un jourêtre
trnsforméesselon leslosnsondlesduvvnten ueluechose d’utre
quenousauronscontribué à engendrer.

Merci,frère endérivations,pour toutesces «Traces » qui nousappellent.
Mercidenous rappeler quelemonden’est pas seulementàhabiter:qu’ilest
surtoutàinventerdetouteles poétiques inattenduesdont nous seronscapables.

13Préface

PatrickCHAMOISEAU
Écrivain

/////////Avant-propos

Il m’estarrivé, dès 1996, demeposercettequestion:«Comment parler
ujourd’hu del’nterculturel Commenten prler snsmolserforcément
lesdverses représenttons sédmentéesdnscettenoton prlesprtueset
lesdscoursdecesvngtdernèresnnées? »Ellemerelançaitdéjàsous une
formeperplexe :il restaità endiremaisceresterésistaitàse dire.
Cetessprèsd’utrescoups lsurenchértmons souslforme d’une
tentative de cernerdenouveau lafigure de cequiest nommé ainsi que de celle
d’une explorationdel’imaginairequi faitdel’interculturel uneinterpellation
incessante.Undétour ? (Le détour,on leverra,fait partie aussibiendel’objet
que delaquestion).Plutôt uneimmersionautrementdans lesenjeuxde cet
objet.Autrement, c’est-à-direposeret seposercettequestiondifféremment.
En l’espcetempsdeplusd’unetrentne d’nnéesdevid’mmgré etde
trvlsurl’immigration -d’actiondans lesecteur socialetderéflexiondans
les secteursdelformtonetdel’édtonj’connueneffetetchemné
vecdfférentesdérvtonsdesmodèlesdepenséedesdscoursdes
représenttonsdespoltuesetdes réltésconstrutesdontce ft socl
fut l’objet.L’« interculturel » yest fut tantôt présent voiresynonyme de
l’« immigration »,tantôtabsent ou périphériqueouencore, au pireobjetd’une
dénégationetau mieux horizond’uneidéalité.Repenser l’interculturelàpartir
decelpsdetemps c’est repenserles trnsformtonsdel’mgnresocl
durantcettepériode : entre celles notamment,insuffléesdans lesannées 1960-
70 par les mouvementsde décolonisationet leséisme demai 68, etcelles qui
ont installé cet imaginaire dans laglobalisationducapitalisme actuel.
Aujourd’hui,il mesembleque cequ’oncontinue ànommer, demanière
sansdouteimpropre,« immigration » telleune expérience autonome et
undrectonnelledeplusen pluscependntlesvocles«mgrton»ou
« mobilité»en profilentautrement laportée),fut surtoutet resteundes
révélatursu sensmême d’unecompostonchmue lesplus sophstués
desdérivationsetdesdérivesderéalitésanthropologiques plus larges.Une
expérience éclairanten quelquesorteles nouvelles manièresd’être-au-monde,
des manières interculturelles justement.

1A.Chaouite,«Variations sur l’interculturel »,inPassrllsn°12, automne1996.


Arrivé enFrance au milieudesannées 1970,jen’échappais probablement pas
àlavagueouàlavogue contagieuse del’imaginaire desdécenniesd’après-
guerrelemythesocldel’émgrtonmmgrtoncommefarwstà
l’européenne.Maisdéjàl’effetd’une césure,pensée alorsessentiellementdans
leregistre économique,s’éprouvait: dérivant les vécus,migratoireset sociaux
plus globalement,versdesdevenirsetdes problématiquesalors imprévues.
esnnéesenrévélerontlespremers sgnesun nouveulnggede
nouveaux rapports sociaux, denouvelles figures, denouveauxenjeuxetde
nouvellespoltues recomposentlepysge etlesdscourslésuft socl
migratoire.Trente ans plus tard, certains observateurs n’hésitent plusàparler
d’«unvértleprocessusdesusttutondémogrphue »dnsdesendrots
où lapopulation issue del’immigrationa été concentrée enFrance.Lafigure
dela« substitution » peut s’entendre dansce contexte comme engageant plus
u’unectonderemplcementellenommelerecuelen l’«sence » de
légtresd’undon oud’unhértge etprendcte d’unecommutton oud’un
transfert.Ceci fait signe del’émergence d’un imaginaire autreque celuid’une
immigrationauxcommodités purement pratiqueset fonctionnelles.
Aucœurde cette commutation,les présencesdites « maghrébines » -etcequi
hstoruement culturellementsoclementetpoltuement s’yrpporte se
sontavérées les plus significatives (au niveaudes réalitésdémographiques,
desdiscoursetdes représentations).Par leur nombretleurhstore ces
présences sesont trouvéesdonatairesetdonatrices.Elles ontchangé, durant
celapsdetemps, deformes, degénérations, devisibilitésetd’expressions
maisaussicontribuéfortementàposer laquestionduchangementdes regards
etdes imaginaires sur les phénomènes migratoiresenFrance.Elles n’ont pas
smplement recuellundon–ceu estleplus souvent rppelé  ellesont
donné-cequi parcontre est plusdifficilementadmis – uneimpulsion nouvelle
à cequeêtre-Français veutdire aujourd’hui.
Cejeudesculeftéchopourlesghrénsémgrntenrnceounés
danscepays lorsdesdécennies 1960-70, àunautre,moins visible.Ilsavaient
pour laplupart un profil particulier:ilsconstituaient la dernièregénération
uvécu, directement oudemanière àpeine différée,lepassage entrela
réalité dela colonisationdes paysduMaghrebpar la France et l’expérience
migratoireou lanaissance danscette« même»France.La dernièrequia
baigné,lorsdesonenfance, aussibiendans lafraîcheurdes indépendances
ue dnsllngue frnçsenormlsée dnslespysdughrepr une
scolarisationbilingue).Cettegénération futainsidoublement héritière : d’une
mgereltvementdécolonsée d’ellemême etd’uneorenttonmvlente
oud’uneoccidtalisatiovers unecertne dée delrncenon plus

2M.Tribalat,«Hétérogénéité ethnoculturelle etcohésion sociale»,inuturibls,n°332,juillet-août
2007.

16maginaire intercuture