//img.uscri.be/pth/90b0b5e63c2c77e6dced54f3b78e0bf17e61388f
Cette publication ne fait pas partie de la bibliothèque YouScribe
Elle est disponible uniquement à l'achat (la librairie de YouScribe)
Achetez pour : 18,00 € Lire un extrait

Lecture en ligne (cet ouvrage ne se télécharge pas)

Ingénieure au féminin

De
234 pages
L'ouvrage interroge la mixité scolaire, dans le contexte des grandes écoles d'ingénieurs, en particulier de l'École Arts et Métiers ParisTech. C'est à partir du croisement entre l'histoire de la scolarisation des filles, l'histoire des écoles d'ingénieurs,et les stratégies des filles que seront exposés les facteurs qui ralentissent la progression de la mixité dans le domaine des sciences de l'ingénieur. Le concept de genre servira de point d'appui à l'interrogation qui sera le fil rouge de cette recherche.
Voir plus Voir moins
Jacqueline Fontaine
Ingénieure au féminin
L’École Arts et Métiers ParisTech
Préface de Nicole Mosconi
Série Genre et Éducation
INGÉNIEURE AU FÉMININ
L’École Arts et Métiers ParisTech
Collection « Savoir et formation » sérieGenre et éducation’ dirigée par Nicole MosconiLes recherches se développent aujourd’hui sur les pratiques éducatives différenciées selon le sexe, sur les relations entre filles et garçons, sur les effets du sexisme et des stéréotypes de sexe en éducation, sur la division socio-sexuée des savoirs. La sérieGenre et éducationpropose de publier se des travaux réalisés sur ces thèmes et, en général, toute recherche en éducation et formationqui prend en compte la perspective du genre, c’est-à-dire, la construction sociale de la différence des sexes et de la hiérarchie entre les sexes. Dernières parutions Christine MORIN-MESSABEL, Muriel SALLE,À l’école des stéréotypes,2013Marie-Gaëlle THOLÉ,Les filles à l’école au Mali. Langage, Représentations et Interactions, 2013 Claude RENOTON-LÉPINE,construction identitaire des adolescentes La face au genre, 2012.Marlaine CACOUAULT-BITAUD et Frédéric Charles,Quelle mixité dans les formations et les groupes profession-nels? Enquêtessur les frontières et le ménage des genres, 2011.Isabelle COLLET,L’informatique a-t-elle un sexe ?, 2006. Edmée OLLAGNIER et Claudie SOLAR, (sous la dir.),Parcours de femmes à l’Université : perspectives internatio-nales, 2006. Nicole MOSCONI, Biljana STEVANOVIC,Genre et avenir. Les représentations des métiers chez les adolescentes et les adolescents, 2007. Léo THIERS-VIDAL,aux prin-cipaux ennemis.Principal »« L’Ennemi De Position vécue, subjectivité et consciences masculines de domination, 2010. Jacqueline FONTAINE,La scolarisation et la formation professionnelle des filles au pays de SCHNEIDER (1844-1942), 2010. Sabine THOREL-HALLEZ,De la mixité à la co-éducation en danse contemporaine au collège, 2011. Jacqueline FONTAINE, Bénédicte Gendron :La retraite au regard du genre. 2011
Jacqueline Fontaine INGÉNIEURE AU FÉMININ
L’École Arts et Métiers ParisTech Préface de Nicole Mosconi
© L’Harmattan, 2014 5-7, rue de l’Ecole-Polytechnique, 75005 Paris http://www.harmattan.fr diffusion.harmattan@wanadoo.fr ISBN : 978-2-343-02922-1 EAN : 9782343029221
¬ PHV SHWLWVILOV
Sommaire
Préface---------------------------------------------------------------------------------- 9Introduction --------------------------------------------------------------------------13PARTIE I GENRE ET INGÉNIERIECHAPITRE 1 : Genre -------------------------------------------------------------- 19CHAPITRE 2 : Histoire de la scolarisation des filles au miroir du genre : d’hier à aujourd’hui----------------------------------------------------------------- 29ème CHAPITRE 3 : La scolarisation des filles aux XX ème et XXIsiècles--------------------------------------------------------------------- 59PARTIE II LA RÉVOLUTION INDUSTRIELLECHAPITRE 4 : La Révolution Industrielle et le métier d’ingénieur ---------------------------------------------------------------------------93CHAPITRE 5 : Le métier d’ingénieur et les écoles d’ingénieurs -----------109PARTIE III L’ÉCOLE DES ARTS ET MÉTIERSCHAPITRE 6 : L’Histoire de l’École des Arts et Métiers ème au XIXsiècle -------------------------------------------------------------------- 121CHAPITRE 7 : De l’École des Arts et Métiers à l’École Arts et Métiers ParisTech--------------------------------------------------------- 141 PARTIE IV FILLES ET GARÇONS AUJOURD’HUI À L’ÉCOLE ARTS ET MÉTIERS PARISTECH CHAPITRE 8 : “Lorsque ingénieure Arts et Métiers ParisTech se conjugue au féminin” ----------------------------------------------------------165CHAPITRE 9 : Le genre à l’École Arts et Métiers ParisTech---------------209Conclusion générale ---------------------------------------------------------------219Table des matières -----------------------------------------------------------------225
7
3UpIDFH
3RXUTXRL \ DWLO VL SHX GH ILOOHV DXMRXUG¶KXL HQFRUH GDQV OHV SURIHVVLRQV G¶LQJpQLHXUV HW SRXUTXRL HQFRUH PRLQV j O¶eFROH $UWV HW 0pWLHUV 3DULV7HFK " 7HOOHV VRQW OHV TXHVWLRQV TXH VH SRVH -DFTXHOLQH )RQWDLQH GDQV FH OLYUH 4XDQG RQ SDUOH GH O¶eFROH GHV $UWV HW 0pWLHUV XQH SUHPLqUH LPDJH YLHQW j O¶HVSULW  FHV EL]XWDJHV YLROHQWV SRXU © XVLQHU OH FRQVFULW ª FHV © JDG]DUWV ª j OD YLULOLWp DJUHVVLYH TXL VH SUpSDUHQW j GHYHQLU LQJpQLHXUV PDLV GH IDEULFDWLRQ /¶LQWpUrW GX OLYUH GH -DFTXHOLQH )RQWDLQH HVW GH IDLUH MXVWLFH GH FHV UHSUpVHQWDWLRQV VRPPDLUHV HW GH PRQWUHU TX¶HOOHV FRPSRUWHQW XQH ERQQH SDUW GH FDULFDWXUH &DU GH PrPH TX¶LO \ D GHV VWpUpRW\SHV GH VH[H LO \ D DXVVL GHV VWpUpRW\SHV TXL V¶DWWDFKHQW DX[ JUDQGHV LQVWLWXWLRQV TXL IRUPHQW OHV FDGUHV GH GHPDLQ GDQV WRXV OHV VHFWHXUV GH OD YLH pFRQRPLTXH 7RXW G¶DERUG LO VXIILW FRPPH OH IRQW OHV GHX[ SUHPLqUHV SDUWLHV GH FH OLYUH GH SDUFRXULU HQ SDUDOOqOH O¶KLVWRLUH GH O¶pGXFDWLRQ HW GH OD VFRODULVDWLRQ GHV ILOOHV G¶XQH SDUW HW O¶KLVWRLUH GH OD IRUPDWLRQ GH OD SURIHVVLRQ G¶LQJpQLHXU G¶DXWUH SDUW SRXU FRPSUHQGUH TXH VL OHV GHX[ KLVWRLUHV FRQWHPSRUDLQHV GX GpYHORSSHPHQW GH O¶LQGXVWULDOLVDWLRQ HW GX FDSLWDOLVPH YX HQ SDUWLFXOLHU j WUDYHUV O¶KLVWRLUH HPEOpPDWLTXH GH OD FRPSDJQLH 6FKQHLGHU  VXLYHQW GHV WUDMHFWRLUHV SDUDOOqOHV FRPPH WRXWHV OHV SDUDOOqOHV SDU GpILQLWLRQ FHV KLVWRLUHV QH VH UHQFRQWUHQW SDV DYDQW O¶pSRTXH WUqV FRQWHPSRUDLQH 2Q FRQVWDWH HQ HIIHW TXH PrPH ORUVTXH OHV ILOOHV RQW FRPPHQFp j UDWWUDSHU OHXU UHWDUG VXU OHV JDUoRQV SRXU O¶LQVWUXFWLRQ HW ORUVTXH OHV ILOOHV GH OD ERXUJHRLVLH RQW SX DFFpGHU j XQ HQVHLJQHPHQW VHFRQGDLUH j OD ILQ GX qPH ;,; VLqFOHFHW HQVHLJQHPHQW Q¶pWDLW SDV FHQVp OHV SUpSDUHU j XQH SURIHVVLRQ  H[FOXHV GH OD VSKqUH SXEOLTXH OHV IHPPHV UHVWDLHQW © GHVWLQpHV ª DX FHUFOH pWURLW GH O¶LQWLPLWp IDPLOLDOH /¶LQVWUXFWLRQ OLPLWpH TXL OHXU pWDLW GLVSHQVpH O¶pWDLW WRXW SDUWLFXOLqUHPHQW HQ PDWLqUH GH VFLHQFHV FDU GLVDLWRQ © HOOHVQ¶DXUDLHQW TXH IDLUH GH PDWKpPDWLTXHV DSSOLTXpHV SXLVTX¶HOOHV QH  GHYLHQGURQW SDV LQJpQLHXUVª 2Q YRLW TXH SRXU OHV 5pSXEOLFDLQV GH OD 7URLVLqPH 5pSXEOLTXH OD SURIHVVLRQ G¶LQJpQLHXU pWDLW XQH SURIHVVLRQ TXH OHV KRPPHV HQWHQGDLHQW VH UpVHUYHU WRXW SDUWLFXOLqUHPHQW
  )UDQoRLVH0D\HXU /¶HQVHLJQHPHQW VHFRQGDLUH GHV MHXQHV ILOOHV VRXV OD 7URLVLqPH 5pSXEOLTXH3DULV 3UHVVHV GH OD )RQGDWLRQ 1DWLRQDOH GHV 6FLHQFHV 3ROLWLTXHV S