Cette publication ne fait pas partie de la bibliothèque YouScribe
Elle est disponible uniquement à l'achat (la librairie de YouScribe)
Achetez pour : 18,75 € Lire un extrait

Lecture en ligne (cet ouvrage ne se télécharge pas)

Itinéraires des victimes d'agressions sexuelles

De
280 pages
Cet ouvrage concerne les victimes d'agressions sexuelles. Les différents propos sont regroupés en trois chapitres pour aborder des aspects psycho-médicaux, psycho-techniques et expertaux, psychothérapeutiques. Tous les auteurs de cet ouvrage ont montré une écoute attentive des victimes d'agressions sexuelles, qu'ils ont rencontrées, afin d'améliorer la prise en charge des personnes traumatisées.
Voir plus Voir moins
TD
NAEGRRAESRSESODNESSSVEXCUTEMLLEESS

rue
de
© ’armattan  l’Ecole polytechnique 

hpwwwlibrairieharmaancom diffusionharmaanwanadoofr harmaanwanadoofr
B   EA  
aris
E
MadyFernagt YolandeGovindama Christiane Rosenblat
AEDECE
DAGE EEE
L’armattan
sychologiques Collection fondée par hilippeBrenot et dirigée parAlainBrun
Sans exclsives ni frontières les logiqes président a fonctionnement psychiqe comme à la vie relationnelle Totes les pratiqes totes les écoles ont ler place dans Psycho  logiqes
Déjà parus
Loise Tassées oripeaux des ados  Anick LASALMONEDu procès social à l’eugénisme moral eanMaxFEREYarents à louer pour enfants fous écits des «Familleshérapeutiques »  Patrick PPETauter une classeEntre mythe social et faille narcissique  eanCASSANASes descriptions du processus thérapeutique Michel LEMONNERe sychologue du travail Un agent du changement dans la société  SamelGONZALESPUELLApproche thérapeutique des déficiences intellectuelles sévères et profondes erspectives institutionnelles  getteCAGLARes familles monoparentales  FrédéricBRSSAUDour un renouveau de la psychothérapie utations  AhmedCANNOUFes freins invisibles à l’égalité des chances PascalCOULONes groupes d’entraide Une thérapie contemporaine  SamelGONZALES PUELLComprendre les déficiences intellectuelles sévères et profondesApproche diagnostique et évolutive à l’âge adulte  Claire METZAbsence du père et séparations 
orhurreuellssexsiongreselasperaqoéurpvocolsneonsiesofprselzehceticsusseronfésntxvautiic,semsseditnetnemsparfoiscontraditcioer:snertpeuersvedirses
uzanneGuillard
et identifitionsomplexes, l’oinhenspprédes réalités est parfois rendue difficile. Par contre coup, le psychologue est également proche du trou noir évoqué plus loin.Entre stupeur et sidération, il ne sait plus comment ni quoi voir ou entendre. Malgré les débats publics, - et oh combien médiatisés -, les prises de conscience successives des réalités et des actes, les essais divers de prévention, les victimes demeurent mystère et énigme pour les professionnels pour qui cette violence - qui ne peut se dire -peut n’être qu’une représenttion. omp cet « un-agnement est alors difficile : supportable » là crée troubles et chaos. La parole ne permet que diffiilement l’èsàl’ojetivité néessire. C’est ene sens que lSociétéFrançaise de Psychologiependant plusieurs années, a organisé les rencontres dont est issu cet ouvrage. Accéder à un savoir plus authentique, partagé et pluridisiplinire est l’mition première pourtteindre une efficacité dans le quotidien. Aujourdhui,’est leomportement des vitimes qui nous éclaire sur les souffrances dites ou non en premier lieu, mais également sur la façon dont nos réactions, nos comportements, nos paroles et nos outils sont opérants dans ce domaine.
AA
*Secrétaire générale puis trésorière de la SociétéFrançaise de Psychologie.
En quoi une telle expérience - que quelque part nous partageons - peut-elle engager un processus de conceptualisation, peut-elle enrichir notre perception et notre pratique ?
Les auteurs, qui se succèdent ici, cherchent à élaborer leur prtique dns l onstrution d’un svoiràprtir de leur quotidien.
Merci à tous ces professionnels engagés, qui ont permis la listion dees journées en 1996,insi qu’ux différents ministères concernés, même si les communications paraissent veretrd dnset ouvrge, elles n’en sont ps pourutnt obsolètes.
Merci aussi à SylvieFortin, qui a pris le temps de relire tous les textesve euoup d’ttention.
8
reoiavd'ciélitnvrimenisièteredaluJsticeàexposersaptiloeuqiamnerèit'aedeaidviuximctbesovonsousaes.Ntueredasussnniels.
*Psychologue clinicienne au bureau de la protection des victimes et de la prévention aous tenonsàpréiser que les données,itées dnset ouvrge, n’ont ps été réactualisées depuis 1996.
M Ignorant le degré de votre information quant à l'institution judiciaire, je vais viser l'essentiel qui puisse vous faire découvrir un visage peut-être inconnu ou mal connu de la justice.
Ma mission consiste à accompagner, sur le terrain, la mise en œuvre des orienttions définies pr leGrde deseux dns les domaines de la prévention et de l'aide aux victimes d'infractions pénales. Mon souci constant est de repérer les ajustements nécessaires entre les politiques élaborées par l'administration centrale et les réalités régionales.
Mon objectif n'est pas de soigner l'image de l'institution au service de laquelle j'interviens, mais de veiller à l'intérêt des justiciables, ce qui suppose que nous nous connaissions mieux.
ontivité s’insritu sein duureu de lprotetion des victimes et de la prévention créé en septembre 1982 par MonsieurBadinter, alorsGarde des Sceaux.
ayaBartolucci
EABEC
Cde favoriser entre les divers acteurs locaux la'est aussi création de liens qui fassent sens et permettent d'inscrire les actions dans la durée.
En effet, les richesses portées individuellement par chacun sont inefficaces si elles restent morcelées au lieu d'être intégrées dans des ensembles articulés de façon cohérente et dynamique.
Lévolution de linstitution judiciaire
Si l'on ne peut pas parler de changement radical ou instantané, néanmoins, la justice se transforme depuis plusieurs années.
-D'abord, elle sort progressivement d'un « enfermement » sur elle-même pour s'ouvrir sur l'extérieur. Les modifications profondes de la société et des modalités du « vivre-ensemble » se répercutant sur l'individu ou sur les groupes, la justice devient plus perméable, plus attentive aux divers éclairages apportés par les autres professionnels qui l'aident à rendre des décisions plus adaptées.
- L'ouverture de la justice se traduit aussi très concrètement par son inscription dans la politique de la ville menée dans les quartiers les plus défavorisés cumulant les handicaps sociaux, économiques, et culturels, et les problèmes d'insécurité.Dans les zones les plus touchées par les phénomènes d'exclusion et de délinquance urbaine, la participation de l'institution judiciaire aux instances communales et départementales où s'élaborent les politiques publiques, a pour buts essentiels de restaurer l'Etat de droit là où il s'effrite, d'apporter une réponse effective et adaptée aux attentes des victimes d'infractions, de faciliter l'accès au droit des plus démunis et de prévenir la récidive des actes délictueux.
- La justice se transforme aussi de l'intérieur, par une évolution qui fait passer peu à peu des modes de réponses très classiques et souvent longs à intervenir (ce qui fait perdre
10