Cette publication ne fait pas partie de la bibliothèque YouScribe
Elle est disponible uniquement à l'achat (la librairie de YouScribe)
Achetez pour : 7,90 € Lire un extrait

Lecture en ligne + Téléchargement

Format(s) : PDF

sans DRM

Partagez cette publication

Publications similaires

Hors les murs

de atelier-des-cahiers

1
B I O G R A P H I E D E D E N I S E T O R O S-M A R T E R
2
J’avais seize ans à Pitchipoï
3
B I O G R A P H I E D E D E N I S E T O R O S-M A R T E R
4
E R I C H A L T M A N N
Denise Toros-Marter
J’avais seize ans à Pitchipoï
Préface de Christian Oppetit
COLLECTIONTÉMOIGNAGES DE LASHOAH
Éditions Le Manuscrit
5
B I O G R A P H I E D E D E N I S E T O R O S-M A R T E R
© Éditions Le Manuscrit, 2008 20 rue des Petits-Champs 75002 Paris Téléphone : 01 48 07 50 00 Télécopie : 01 48 07 50 10 www.manuscrit.com communication@manuscrit.com ISBN : 978-2-304-01504-1(livre imprimé) ISBN 13 : 9782304015041 (livre imprimé) ISBN : 978-2-304-01505-8 (livre numérique) ISBN 13 : 9782304015058 (livre numérique) 6
B I O G R A P H I E D E D E N I S E T O R O S-M A R T E R
Présentation de la collection « Témoignages de la Shoah » de la Fondation pour la Mémoire de la Shoah En lançant sa collection « Témoignages de la Shoah » avec les éditions Le Manuscrit, et grâce aux nouvelles technolo-gies de communication, la Fondation souhaite conserver et transmettre vers un large public la mémoire des victi-mes et des témoins des années noires des persécutions an-tisémites, de 1933 à 1945. Aux nombreux ouvrages déjà parus, la Fondation es-père ainsi ajouter les récits de celles et ceux dont les voix sont restées jusqu’ici sans écho : souvenirs souvent en-fouis au plus profond des mémoires individuelles ou fami-liales, récits parfois écrits mais jamais diffusés, témoigna-ges publiés au sortir de l’enfer des camps, mais disparus depuis trop longtemps des rayons des bibliothèques. Si quelqu’un seul ne peut décrire l’indicible, la multi-plicité des récits peut s’en approcher. En tout cas, c’est l’objectif que s’assigne cette collec-tion à laquelle la Fondation, grâce à son Comité de lec-ture composé d’historiens et de témoins, apporte sa caution morale et historique. Face à une actualité où l’instrumentalisation des conflits divers tend à obscurcir, confondre et banaliser ce que fut la Shoah, cette collection permettra aux lec-teurs, chercheurs et étudiants de mesurer la spécificité d’une persécution extrême dont les uns furent acteurs, les autres complices, et face à laquelle certains restèrent indifférents et les autres héroïques. Puissent ces ouvrages inspirer à leurs lecteurs le rejet de l’antisémitisme et de toute autre forme d’exclusion, et l’esprit de fraternité. Consultez le site Internet de la FMS : www.fondationshoah.org
7
B I O G R A P H I E D E D E N I S E T O R O S-M A R T E R
Comité de lecture de la collection Président : Serge Klarsfeld. Membres : Isabelle Choko, Olivier Coquard, Gérard Gobitz, Katy Hazan (OSE), Dominique Missika, Denis Peschanski, Paul Schaffer. Responsable de la collection : Philippe Weyl. Dans la même collection Murmures d’enfants dans la nuit, de Rachel Chetrit-Benaudis. Auschwitz, le 16 mars 1945, d’Alex Mayer. Dernière Portesuivi de50 ans après, une journée à Auschwitz, de Claude Zlotzisty. À la vie ! Les enfants de Buchenwald, du shtetl à l’OSE, de Katy Hazan et Éric Ghozlan. J’ai eu douze ans à Bergen-Belsen, d’Albert Bigielman. Matricule A-16689. Souvenirs de déportation d’un enfant de treize ans (mai 1944-mai 1945), de Claude Hirsch. Jamais je n’aurai quatorze ans, de François Lecomte. Sali, de Salomon Malmed. Journal d’un interné. Compiègne, Drancy, Pithiviers.12 décembre 1941-23 septembre 1942, de Benjamin Schatzman. Volume I :Journal; volume II :Souvenirs et lettres. Trois mois dura notre bonheur. Mémoires 1943-1944, de Jacques Salon. Vies interdites, de Mireille Boccara. Retour d’Auschwitz. Souvenirs du déporté 174949, de Guy Kohen. Le Camp de la mort lente, Compiègne 1941-1942, de Jean-Jacques Bernard. Mille jours de la vie d’un déporté qui a eu de la chance, de Théodore Woda. Évadée du Vél’ d’Hiv’, d’Anna Traube. Journal de route, 14 mars-9 mai 1945, de Jean Oppenheimer. Mes vingt ans à l’OSE, 1941-1961, de Jenny Masour-Ratner. J’avais promis à ma mère de revenir, de Moniek Baumzecer. Aux frontières de l’espoir, de Georges Loinger, avec le concours de Katy Hazan. De Drancy à Bergen-Belsen 1944-1945. Souvenirs rassemblés d’un enfant déporté, de Jacques Saurel. Entre les mots, de Thérèse Malachy-Krol. Le Sang et l’Or. Souvenirs de camps allemands, de Julien Unger. C’est leur histoire, 1939-1943, d’André-Lilian Mossé et Réjane Mossé. Discours 2002-2007, de Simone Veil. Sans droit à la vie, de Simon Grunwald. Combats de vies, d’Éliezer Lewinsohn. Étoile jaune et croix gammée. Les Juifs de Tunisie face aux nazis, de Robert Borgel.Le Camp juif de Royallieu-Compiègne 1941-1943, collectif. La Mémoire dans la chair, d’Adèle Grossman. Face à la mort. Auschwitz-Buchenwald-Oranienburg, d’Erich Altmann. Souvenirs d’une période trouble, de Pierre Auer Bacher. Souvenirs d’un médecin d’enfants à l’OSE en France occupée et en Suisse, 1940-1945, r du D Gaston Lévy.
8
B I O G R A P H I E D E D E N I S E T O R O S-M A R T E R
Denise (à gauche) avec ses deux grands frères, André (au centre) et René, vers 1930.
9
B I O G R A P H I E D E D E N I S E T O R O S-M A R T E R
Denise à six ans.
10