//img.uscri.be/pth/2c6769a0244f096963bbe4da1dce838871147dea
Cet ouvrage fait partie de la bibliothèque YouScribe
Obtenez un accès à la bibliothèque pour le lire en ligne
En savoir plus

Je hais le développement personnel

De
226 pages

Ni victime, ni bourreau, ni spectateur
Avons-nous besoin de tuteurs, de techniques et de recettes, de gourous, de guides, de guide-âne, pour nous dire qui nous sommes ? Avons-nous besoin de gardiens, de conseillers, d'accompagnateurs, de


Ni victime, ni bourreau, ni spectateur



Avons-nous besoin de tuteurs, de techniques et de recettes, de gourous, de guides, de guide-âne, pour nous dire qui nous sommes ? Avons-nous besoin de gardiens, de conseillers, d'accompagnateurs, de bergers, de cicérones, de mentors pour "positiver" ?



Polémique mais résolument positif :




  • Un livre qui dénonce le formatage des esprits et les manipulations des artisans du conformisme.


  • Un livre qui permet d'échapper à la philosophie "banc de poissons" !


  • Un livre qui encourage à aller à la reconquête de soi et à devenir l'acteur de sa vie.




"On ne commence à vivre vraiment qu'en sortant des limites de son ego conditionné par le regard des autres, pour apprendre à être soi, en toute indépendance, au milieu des autres."





  • Les failles de l'identité : les fêlures où s'engouffre le développement personnel


  • Le coaching ou le réalisme capitaliste : je suis une marchandise et j'aime ça


  • Les médias coach : de la télé-réalité au télé-coaching


  • Pour échapper à l'emprise des artisans du conformisme : l'égotopie, l'élection de Soi

Voir plus Voir moins
  R o b e rt Ebguy haisle dévelop-pemenpersonnel !
Ni victime,ni bourreau,ni spectateur
Avons-nous besoin de tuteurs, de techniques et de recettes, de gourous, de guides, de guide-âne, pour nous dire qui nous sommes ? Avons-nous besoin de gardiens, de conseillers, d’accompagnateurs, de bergers, de cicérones, de mentors pour « positiver » ?
Polémique mais résolument posif : 8Un livre qui dénonce le formatage des esprits et les manipulaons des arsans du conformisme. 8Un livre qui permet d’échapper à la philosophie « banc de poissons » ! 8Un livre qui encourage à aller à la reconquête de soi et à devenir l’acteur de sa vie. « On ne commence à vivre vraiment qu’en sortant des limites de son ego conditionné par le regard des autres, pour apprendre à être soi, en toute indépendance, au milieu des autres. »
RobertEBGUYetrudeerhcrehcociologue,direcestsertneCuase deCommunicationAvancéeinternational.  
Je hais le développement personnel
Groupe Eyrolles 61, bd Saint-Germain 75240 Paris cedex 05
www.editions-eyrolles.com
er Le Code de la propriété intellectuelle du 1juillet 1992 interdit en effet expressément la photocopie à usage collectif sans autorisation des ayants droit. Or, cette pratique s’est généralisée notamment dans l’enseignement, provoquant une baisse brutale des achats de livres, au point que la possi-bilité même pour les auteurs de créer des œuvres nouvelles et de les faire éditer correctement est aujourd’hui menacée. En application de la loi du 11 mars 1957, il est interdit de reproduire intégrale-ment ou partiellement le présent ouvrage, sur quelque support que ce soit, sans autorisation de l’Éditeur ou du Centre Français d’Exploitation du Droit de copie, 20, rue des Grands-Augustins, 75006 Paris.
© Groupe Eyrolles, 2008 ISBN : 978-2-212-54217-2
Robert EBGUY
Je hais le développement personnel
À Bernard, Jean et Mike, mes éternels complices du CCA.
« On ne comprend rien à notre civilisation si on ne pose pas d’abord qu’elle est une conspiration contre toute espèce de vie intérieure. » Georges Bernanos, La France contre les robots, inEssais et écrits de combat.
Définition du « développement personnel » trouvée dansWiki-pédia: « On nomme développement personnel, épanouissement per-sonnel ou croissance personnelle un ensemble de pratiques ayant pour finalité la redécouverte de soi pour mieux vivre, s’épanouir dans les différents domaines de l’existence, réaliser son potentiel, etc. Il n’existe pas une méthode unique de déve-loppement personnel, mais une multitude d’approches et de pratiques qui s’attachent à cet objectif. Divers enseignants de développement personnel se réclament de la psychologie, ou encore du bouddhisme zen. Il y a donc une large variété de disciplines qui lui sont liées, dont certaines à vocation indivi-dualistes ou encore spirituelles. » Le secteur du « développement personnel » fait souvent l’objet d’une certaine méfiance de la part des médias et des pouvoirs publics. La méthodologie est parfois jugée nébuleuse et des
VII
Je hais le développement personnel
groupes sectaires comme la scientologie sont parfois accusés de s’en servir pour recruter de nouveaux adeptes. Certaines promesses et certains idéaux seraient susceptibles d’abuser la vulnérabilité de quelques-uns et de les attirer dans des prati-ques non reconnues qui pourraient présenter un danger pour la santé. Le développement personnel ne s’appuie sur aucune base scientifique, ses méthodes s’inspirent des spiritualités et des pseudosciences, et il se distingue des thérapies psychologi-ques conventionnelles.
VIII