//img.uscri.be/pth/99b3e19ac4931fde3e907da6a8348812313a35ae
Cette publication ne fait pas partie de la bibliothèque YouScribe
Elle est disponible uniquement à l'achat (la librairie de YouScribe)
Achetez pour : 13,99 € Lire un extrait

Téléchargement

Format(s) : EPUB

sans DRM

Jours de fête

De
392 pages
Si, dans notre esprit, 14 Juillet rime avec défilé militaire et bals des pompiers, et 1er Mai avec manifestations et brin de muguet, que savons-nous véritablement des onze jours fériés qui rythment l’année ? Plus précisément, dans quel but ont-ils été institués et de quel sens sont-ils porteurs, y compris de nos jours ?
Loin d’être anodine, la question des jours fériés a toujours fait naître de nombreux débats, en témoigne la récente polémique sur le lundi de Pentecôte, de même que les vives réactions que suscite régulièrement toute remise en question d’une de ces fêtes. Alors que certains s’interrogent sur la légitimité de maintenir ces journées chômées en temps de crise, d’autres sont favorables à la suppression des fêtes religieuses dans une société largement laïcisée. Et tandis que le nombre des anciens combattants des deux guerres mondiales ne cesse de diminuer, nous sommes invités à repenser notre rapport à la mémoire et à l’histoire, notamment à propos des commémorations du 8 Mai et du 11 Novembre.
Jours fériés, mais fêtes également, ils ont été conçus pour ménager un temps de répit dans la vie quotidienne et sont souvent l’occasion de jeux et de divertissements. Plus encore, c’est la notion de vivre ensemble et d’adhésion à la République qui est chaque fois mobilisée.
De leur lente élaboration aux pratiques festives actuelles, en passant par des fêtes aujourd’hui révolues, telle la Saint- Napoléon, Jacqueline Lalouette relate deux siècles d’histoire de jours de fêtes, nous donnant à voir la société française sous un autre jour.
Voir plus Voir moins
Jacqueline Lalouette
JOURS DE FÊTE Jours fériés et fêtes légales dans la France contemporaine
JOURS DE FÊTE
DU MÊME AUTEUR
La LibrePensée en France, 18481940, préface Maurice Agulhon, Paris, Albin Michel, 1997. Femmes dans la cité : 18151871, sous la direction d'Alain Corbin, Jacqueline Lalouette, Michèle RiotSarcey, préface Michelle Perrot, Grâne (Drôme), Créaphis, 1997. e e La République anticléricale :XIXXXsiècleL'Univers, Paris, Le Seuil, coll. « historique », 2002. er Les Congrégations hors la loi ? : autour de la loi du 1 juillet 1901, sous la direction de Jacqueline Lalouette, JeanPierre Machelon, préface Alain Boyer, Paris, Letouzey et Ané, 2002. L'État et les cultes : 178919052005, Paris, La Découverte, coll. « Repè res », 2005. La Séparation des Églises et de l'État : genèse et développement d'une idée (17891905)», 2005., Paris, Le Seuil, coll. « L'Univers historique La République et l'Église : images d'une querelle, par Michel Dixmier, Jacqueline Lalouette et Didier Pasamonik, Paris, La Martinière, 2005. L'Hôpital entre religions et laïcité : du Moyen Âge à nos jours, sous la direc tion de Jacqueline Lalouette, Paris, Letouzey et Ané, 2006. Bibleexpress, illustrée par Gabby, manuscrit édité, introduit et commenté par Jacqueline Lalouette, Paris, La Martinière, 2007. Les Lieux de culte en France, 19052008, sous la direction de Jacqueline Lalouette et Christian Sorrel, Paris, Letouzey et Ané, 2008. Les Mots de 1848, Toulouse, Presses universitaires du Mirail, 2008.
JACQUELINELALOUETTE
JOURS DE FÊTE
Fêtes légales et jours fériés dans la France contemporaine
TALLANDIER
© Éditions Tallandier, 2010. 2, rue Rotrou75006 Paris www.tallandier.com
SOMMAIRE
INTRODUCTION. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . CHAPITRE PREMIER.Préliminaires historiques et juridiques . . . Le Consulat et l'Empire : une période fondatrice . . . . . . . . . . De 1814 à 1880 : la valse des fêtes . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . La Troisième République (18801914) . . . . . . . . . . . . . . . . . e LeXXsiècle et le combat entre jours fériés et jours ouvrables Les journées nationales . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Un calendrier aux rythmes irréguliers . . . . . . . . . . . . . . . . . . Les jours fériés et le droit . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Considérations théoriques . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Les conséquences légales attachées aux jours fériés . . . . . . . . Les jours fériés doiventils être chômés ? . . . . . . . . . . . . . . . . Problèmes contemporains . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
CHAPITRE II.. . . . . . . . . . . . . . . . . . . .Les fêtes chrétiennes La signification des fêtes religieuses (la Nativité, l'Ascension, l'Assomption et la Toussaint) . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Religion et traditions, un équilibre délicat . . . . . . . . . . . . . . . er Le 1 novembre : du jour des Saints au jour des Morts . . . . . Halloween . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Noël . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Noël déchristianisé . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . CHAPITRE III.Les fêtes civiques . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Les fêtes disparues. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . La fête des monarques . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Les fêtes de fondation . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Les fêtes funéraires . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
7
11 19 20 25 32 37 48 50 52 52 56 58 64 75
76 82 84 95 101 115
125 126 126 138 141
Les fêtes vivantes. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Le 14 Juillet . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Le 11 Novembre . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Le 8 Mai . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . er Le 1 Mai . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
er CHAPITRE IV.Une fête sociétale, le 1 . . . . . . . . . . .janvier . Le moment des bilans et des résolutions . . . . . . . . . . . . . . . . La nuit de la SaintSylvestre . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Visites et souhaits . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Les étrennes . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Le Nouvel An, un rite contesté . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
CHAPITRE V.La fonction caritative et philanthropique des jours fériés . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Les fêtes à caractère national . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Les secours . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . er Le 1 Mai . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Le 11 Novembre et le 8 Mai . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Les dons de Noël et du Nouvel An . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
CHAPITRE VI.Des jours de réjouissances et de divertissements Quelques traits généraux . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Divertissements traditionnels . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Nouvelles activités sportives . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Le mât de cocagne . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Les jeux de natation, les joutes et les fêtes nautiques . . . . . . . Les danses et les bals . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Ballons libres et ballons captifs . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Les spectacles et les concerts . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Feux d'artifice et illuminations . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Le plaisir des hommes et le calvaire des animaux . . . . . . . . .
CONCLUSION.? . .Vers une libre interprétation des jours fériés
NOTES. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .. . . . . . . . . . . . BIBLIOGRAPHIE SOMMAIRE. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . REMERCIEMENTS. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . INDEX DES NOMS DE PERSONNES. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
146 146 161 170 174
181 182 190 196 207 216
221 222 224 237 238 239
255 255 261 263 264 267 270 274 276 281 284
291
299 373 377 379
À la mémoire de ma mère, Madeleine Lalouette, née Girardot (19182008), fille posthume de Julien Girardot (18801918) et pupille de la Nation