//img.uscri.be/pth/067f4f02168ec2dbc55c60182d31cd559ebac4c1
Cette publication ne fait pas partie de la bibliothèque YouScribe
Elle est disponible uniquement à l'achat (la librairie de YouScribe)
Achetez pour : 11,63 € Lire un extrait

Lecture en ligne (cet ouvrage ne se télécharge pas)

Kutsa

De
158 pages
Certains pans des mythologies anciennes nous échappent. L'auteur nous fait entrevoir une double difficulté : les informations que le Rgveda et le Samaveda nous apportent concernant Kutsa, une figure importante mais énigmatique de la mythologie védique, en plus d'être fragmentaires ou indigentes, ne coïncident que rarement. L'examen systématique et exhaustif des données permet de mieux cerner ce personnage.
Voir plus Voir moins








KUTSA
Étude d’un cas de discontinuité
de la mythologie védique
























Reproductions de la couverture :
la déesse KUBABA de Vladimir Tchernychev
Aquarelle de Jean-Michel Lartigaud




Directeur de publication : Michel Mazoyer
Directeur scientifique : Jorge Pérez Rey


Comité de rédaction

Trésorière : Christine Gaulme
Colloques : Jesús Martínez Dorronsorro
Relations publiques : Annie Tchernychev, Sylvie Garreau
Directrice du Comité de lecture : Annick Touchard

Comité scientifique
Sydney Aufrère, Sébastien Barbara, Marielle de Béchillon, Pierre Bordreuil,
Nathalie Bosson, Dominique Briquel, Sylvain Brocquet,
Gérard Capdeville, Jacques Freu, Charles Guittard, Jean-Pierre Levet, Michel
Mazoyer, Paul Mirault, Dennis Pardee, Eric Pirart, Jean-Michel Renaud,
Nicolas Richer, Bernard Sergent, Claude Sterckx,
Patrick Voisin, Paul Wathelet

Ingénieur informatique
Patrick Habersack (macpaddy@free.fr)


Avec la collaboration artistique de Jean-Michel Lartigaud,
et de Vladimir Tchernychev


Ce volume a été imprimé par

© Association KUBABA, Paris

© L’Harmattan, 2011
5-7, rue de l’Ecole polytechnique ; 75005 Paris
http://www.librairieharmattan.com
diffusion.harmattan@wanadoo.fr
harmattan1@wanadoo.fr

ISBN : 978-2-296-56465-7
EAN : 9782296564657
Collection KUBABA
Série Antiquité








Éric PIRART



KUTSA
Étude d’un cas de discontinuité
de la mythologie védique










Association KUBABA, Université de Paris I,
Panthéon – Sorbonne,
12 Place du Panthéon 75231 Paris CEDEX 05

L’Harmattan


Bibliothèque Kubaba (sélection)
http://kubaba.univ-paris1.fr/

CAHIERS KUBABA
Barbares et civilisés dans l’Antiquité.
Monstres et Monstruosités.
Histoires de monstres à l’époque moderne et contemporaine.

COLLECTION KUBABA
1. Série Antiquité
Dominique BRIQUEL, Le Forum brûle.
Jacques FREU, Histoire politique d’Ugarit.
——, Histoire du Mitanni.
——, Suppiliuliuma et la veuve du pharaon.
Éric PIRART, L’Aphrodite iranienne.
——, L’éloge mazdéen de l’ivresse.
——, L’Aphrodite iranienne.
——, Guerriers d’Iran.
——, Georges Dumézil face aux démons iraniens.
——, La naissance d’Indra
Michel MAZOYER, Télipinu, le dieu du marécage.
Bernard SERGENT, L’Atlantide et la mythologie grecque.
Claude STERKX, Les mutilations des ennemis chez les Celtes préchrétiens.
——, Mythes et Dieux Celtes
Les Hittites et leur histoire en quatre volumes :
Vol. 1 : Jacques FREU et Michel MAZOYER, en collaboration avec
Isabelle KLOCK-FONTANILLE, Des origines à la fin de l’Ancien
Royaume Hittite.
Vol. 2 : Jacques FREU et Michel MAZOYER, Les débuts du Nouvel
Empire Hittite.
Vol. 3 : Jacques FREU et Michel MAZOYER, L’apogée du Nouvel
Empire Hittite.
Vol. 4 : Jacques FREU et Michel MAZOYER, Le déclin et la chute du
Nouvel Empire Hittite.

Sydney H. AUFRÈRE, Thot Hermès l’Égyptien. De l’infiniment grand à
l’infiniment petit.
Michel MAZOYER (éd.), Homère et l’Anatolie

Richard-Alain Jean et Anne-Marie Loyrette, La mère, l’enfant et le lait en
Egypte ancienne.
Daniel Gricourt et Dominique Hollard, Cernunnos, le dioscure sauvage.
Michel MAZOYER et Olivier CASABONNE (éd.), Mélanges en l’honneur du
Professeur René Lebrun :
Vol. 1 : Antiquus Oriens.
Vol. 2 : Studia Anatolica et Varia.





SOMMAIRE



0. Introduction 13


1. Étymologie 15

1.1 Les poètes védiques 15
1.2. Naighantuka 16
1.3. Y ska et Aupamanyava 18
1.4. S yana 20
1.5. CUD 22
1.6. Kutsa austro-asiatique? 23
1.7. kutsáyati 24
1.8. 0*& 25


2. Les mythes br hmaniques de Kutsa 27

2.1. Kutsa contre D rghajihv 27
2.1.1. Dans le Jaimin yabr hmana 27
2.1.2. Dans le Pañcavim abr hmana 29
2.1.3. Dans les Krsnayajurvedasamhit 30
et dans l’Aitareyabr hmana
2.1.4. S yana ad RS 1.97.0 30
2.1.5. Dans le Kaus takibr hmana 31
et dans l’Atharvavedasamhit
2.1.6. Dans la Rgvedasamhit 33
et dans le Mah bh rata
2.1.7. Les descendants de Kutsa 37

2.2. Indra prisonnier de Kutsa 39

2.2.1. Dans le Jaimin yabr hmana 39









??????????????????? 2.2.2. Dans les autres Br hmana du S maveda 42
2.2.3. Dans la Rgvedasamhit 43
2.2.4. Dans le Mah bh rata 44

2.3. Kutsa sosie d’Indra 45

2.3.1. Dans le Jaimin yabr hmana 45
2.3.2. Dans la Rgvedasamhit 46

2.4. Kutsa meurtrier d’Upagu 49

2.4.1. Dans le Jaimin yabr hmana 49
2.4.2. Dans le Pañcavim abr hmana 51
2.4.3. Dans la Rgvedasamhit 51

2.5. Kutsa séparateur de deux liquides 53

2.5.1. Dans le Jaimin yabr hmana 53
2.5.2. Dans le Pañcavim abr hmana 54
2.5.3. Dans la Rgvedasamhit 55
2.5.4. Dans le atapathabr hmana 56


3. Analyse d’ensemble 59
des mythes s mavédiques

3.1. Indr kutsa 59

3.1.1. Kutsa, l’associé 59
3.1.2. Kutsa, le protégé 60
3.1.3. Le dieu Kutsa? 61

3.2. L’alternative ou la confusion 64

3.2.1. Les épaules et la poussière 64
3.2.2. Les origines multiples de l’inspiration 69
3.2.3. L’ambiguïté de Mitra 71

10








???????????????????
3.3. rjuneya 73

3.3.1. Les Arjuna des strophes 73
3.3.2. Les Arjun des strophes 76
3.3.3. rjún 78
3.3.4. Le tandem Krsna + Arjuna 79
3.3.5. Féminité d’Indra? 81
3.3.5.1. BrhannaD 81
3.3.5.2. vòsana vasya mene 82
3.3.5.3. Sahasramuska 91


4. Kutsa dans la Rgvedasamhit 95

4.1. Kutsa frappe usna 95

4.1.1. Généralités 95
4.1.2. Connexions 99
4.1.3. Dans le K thaka 103
4.1.4. Qui est usna? 104

4.2. Kutsa arrache une roue du char solaire 107

4.2.1. Généralités 107
4.2.2. L’organisation du temps 110
4.2.3. Les vaches et les chevaux 112
4.2.4. Connexions 114

4.3. Les Vetasu tombés au pouvoir de Kutsa 115

4.3.1. Généralités 115
4.3.2. Dyotana 117
4.3.3. Connexions 118




11








??????
4.4. Divers autres mythes 121

4.4.1. Kutsa livré à T rvay na 121
4.4.2. Kutsa dans la fosse 123
4.4.3. Kutsa Ngirasa 123


5. Conclusions 125

Index locorum 127
verborum139
Références 149



















12








???


Kutsa
Étude d’un cas de discontinuité
de la mythologie védique


0. Introduction
1Kutsa est une figure assez importante, mais énigmatique de
2la mythologie védique dont il n’est question que dans la Rg-
vedasamhit et dans les Br hmana du S maveda, mais peu de
ponts le concernant ont pu être jetés entre ces deux strates de la
littérature védique. La présente étude a pour but de mieux
cerner ce personnage en recherchant ou en précisant les rela-
tions devant exister entre les vieilles strophes qui parlent de lui
et les mythes s mavédiques qui le mettent en scène.
Une fois discutées les étymologies du nom de Kutsa, nous
commencerons par l’examen des données br hmaniques qui
présentent l’avantage d’être explicites ou de type discursif : les
strophes de la Rgvedasamhit pratiquent trop souvent l’allusion
tout en recourant à des procédés verbaux mal identifiés. Certes
l’angle d’attaque est dangereux puisque les Br hmana ne par-
lent de Kutsa que pour les besoins de l’épexégèse rituelle, mais,
prévenus, nous resterons attentifs.



1 Avertissements. Les conventions graphiques sont identiques à celles adop-
tées dans La naissance d’Indra (Pirart 2010a : 27). Pour l’explicitation des
sigles et des références bibliographiques, voir en fin de volume.
2 Voir Macdonell & Keith (1912 : I 161-162) ; Neisser (1924-1930 : II 60-61).
Jamison (2007 : 35, 131) : «the shadowy hero Kutsa» ; «the [...] mysterious
Kutsa [...] regularly travels on the same chariot with Indra, and they are
involved in the destruction of the demon usna and in a totally opaque contest
or chariot race with and/or for the sun».
???????































1. Étymologie
Comme les traditions anciennes se sont penchées sur elle,
l’étymologie du nom de Kutsa non seulement devra être déter-
minée, mais les opinions traditionnelles, pour ce qu’elles véhi-
culent en fait d’informations mythiques ou idéologiques, valent
sans doute aussi la peine d’être examinées de près.

1.1. Les poètes védiques
3En tant que cocher , Kutsa peut devoir son nom au fait de
conduire un char, la mention de ce dernier entrant avec la racine
4CUD dans un syntagme. En voici deux exemples (RS 1.175.
3b ; 8.12.3b) :

codáyo mánuso rátham
(Indra,) tu as donné de l’élan au char de Manus ;
ráth M iva pracodáyah
(Indra,) tu as donné bon élan (aux rivières) comme à des
chars.

À moins d’une paronomase ou d’un jeu de mots, l’auteur de
RS 8.24.25 paraît connaître cet étymon du nom de Kutsa :

V tad indráva á bhara yén damsistha kòtvane | dvitá
kúts ya i natho ní codaya
Dieselbe Hilfe bring, Indra, mit, der du größter Meister dem
Unternehmenden (beistandest). Stoß nochmals für Kutsa zu,
5treib (die Rosse) an!

Et, si nous savons que le Kutsa s mavédique était un cocher,
les premiers vers du premier s kta dont Kutsa Ngirasa, au dire
de la Sarv nukraman , serait l’auteur prennent un relief parti-
culier (RS 1.94.1ab) :

3 Sur Kutsa cocher, voir 2.3.1.
4 Voir 1.5.
5 Traduction Geldner 1951 : II 333.









????????