//img.uscri.be/pth/6ae69becc5513a2c6520486981c2e447a4f459b9
Cette publication ne fait pas partie de la bibliothèque YouScribe
Elle est disponible uniquement à l'achat (la librairie de YouScribe)
Achetez pour : 8,25 € Lire un extrait

Lecture en ligne (cet ouvrage ne se télécharge pas)

L'Action sociale pour un changement de société

De
92 pages
Adaptation à la réalité et dépassement de cette réalité, telles sont les exigences fondamentales qui caractérisent tout être humain. Assistance, animation, développement social, ces trois aspects de l'action sociale correspondent à des pratiques qui favorisent l'adaptation. L'épanouissement de la personne et l'avènement d'une communauté humaine harmonieuse, est selon l'auteur l'idéal vers lequel il faut tendre, tel est le projet qui doit pouvoir s'incarner et devenir réalité grâce à l'action sociale.
Voir plus Voir moins

L'Action sociale pour un changement de société

Du même auteur: - L'Univers des instituteurs (en collaboration avec Ida Berger), Ed. de Minuit, 1964. - L'Education du couple et des parents (en collaboration avec Claudine Mordrel), Ed. du Centurion, 1966. - L'Univers des marins, Etude sociologique sur les pêcheurs et les marins de commerce français (~n collaboration avec Hervé Drouard, Jean Volot et alii), Ed. de la Fondation pour la Recherche Sociale, 1970. - Notion de personne et personnalisme chrétien, Ed. Mouton, 1971. - Délinquance juvénile et société anomique, Ed. du Centre National de la Recherche Scientifique, 1971. - Le Jeune Enfant et ses besoins fondamentaux (en collaboration avec Simone Benjamin), Ed. de la Caisse Nationale des Allocations Familiales, 1975.

Grandir de sept à quatorzeans (en collaboration avec Carmen Aguayo de Sota, Pierre Badin, Laurence Benjamin), Ed. de la Caisse Nationale des Allocations Familiales, 1977.
- Nature et avenir de la religion, Ed. L'Harmattan, - Humanisme et classes sociales, Ed. L'Harmattan, - Guerre de religions ou conflit de civilisations, tan,2005. 2001. 2003.

Ed. L'Harmat-

- Ségolène Royal et le Socialisme, Ed. L'Harmattan,

2007.

Roger Benjamin

L' Action sociale pour un changement de société

L' Harmattan

@ L'HARMATTAN, 2007 5-7, rue de l'École-Polytechnique, 75005

Paris

http://www.librairieharmattan.com diffusion.harmattan@wanadoo.fr harmattan 1@wanadoo.fr

ISBN: 978-2-296-04455-5 EAN : 9782296044555

Sommaire

1. Action sociale: définition sommaire et cadre d'une réflexion sur le mot et la chose
2. Intégration sociale et abolition de la division sociale du travail 3. Dynamisation de la vie sociale et déréification 4. Articulation locale de l'économique et du social et mode de production autosolidariste

9

29 49

71

5. Adaptation et dépassement, concertation et contestation: personnalisation et constitution d'une humanité socialisée

79

1. Action sociale: définition sommaire et cadre d'une réflexion sur le mot et la chose

Adaptation à la réalité et dépassement de cette réalité, telles sont les exigences fondamentales qui caractérisent tout être humain. Cette remarque faite par Pascal et d'autres philosophes après lui, ou par des sociologues, tel Lucien Goldmann, constitue le soubassement de la réflexion que nous proposons. Nous partons de l'idée que tout ce qui touche à l'homme et à ses rapports avec les autres hommes, par conséquent tout ce qui a trait à la vie sociale, se comprend grâce à ce principe. L'être humain s'adapte, il est donc celui qui dit oui; il refuse en même temps que cette adaptation soit pure acceptation de sa condition, il est également celui qui dit non. Qu'est-ce à dire, sinon que l'homme a une
conSCIence.

La conscience humaine est soumise à la nécessité, nécessité biologique et sociale; elle se présente en même temps comme le lieu du surgissement de la liberté. Elle se trouve donc traversée en permanence par deux courants contradictoires, ce que traduisent les observations précédentes. Adaptation à la réalité: toute l'éducation que l'homme reçoit dès sa naissance et qui, en quelque sorte, se poursuit jusqu'à sa mort par l'intermédiaire de nombreuses instances (les mass media n'étant pas forcément la plus importante; pensons en effet à l'importance de phénomènes tels que l'imitation, à l'influence de certains facteurs, tels l'entourage professionnel, l'environnement familial) le conduit à cela: s'adapter, sinon être mis à l'écart et périr. Cette adaptation est en quelque sorte une reconnaissance implicite de la nécessité qui nous contraint et de notre caractère d'être déterminé. Mais la recherche d'un dépassement signifie le refus de la nécessité et de notre condition ou plus précisément de notre conditionnement. Il