L'Ecole et les Enfants de l'immigration. Essais critiques

De
Publié par

Connu pour ses travaux sur les immigrés, Abdelmalek Sayad s'est également intéressé à la place de leurs enfants dans l'école française. Écrits entre la fin des années 1970, à un moment où les enseignants voient arriver de nouveaux publics issus des regroupements familiaux, et la fin des années 1990, alors que la problématique de leur échec scolaire est devenue prégnante dans les débats publics, ces textes étaient restés jusqu'à présent inédits ou cantonnés à une diffusion confidentielle.


Sayad saisit cette question dans sa genèse et montre comment les dispositifs et les pédagogies mis en œuvre pour réconcilier ces élèves avec l'école en valorisant ce que l'on suppose être " leur " culture engendrent des mécanismes de relégation dont les effets se révèlent désastreux. À célébrer la diversité en occultant le poids des facteurs sociaux, nombre d'enseignants en sont venus à oublier que la mission première de l'école républicaine est bien d'inclure ces enfants dans la société à laquelle la trajectoire migratoire de leurs parents les destine, et non de maintenir à toute force un lien avec leurs " origines " – au risque de les y enfermer.


Présentés par Benoit Falaize (Université de Cergy) et Smaïn Laacher (Université de Strasbourg), ces textes révèlent avec une remarquable acuité les malentendus d'une politique scolaire qu'il est urgent, à partir de Sayad, de repenser.



Sociologue, directeur de recherche au CNRS, Abdelmalek Sayad (1933-1998) est notamment l'auteur de La Double Absence (Seuil, 1999) et, avec Pierre Bourdieu, du Déracinement (Minuit, 1977).


Publié le : jeudi 25 septembre 2014
Lecture(s) : 15
Licence : Tous droits réservés
EAN13 : 9782021112993
Nombre de pages : 240
Voir plus Voir moins
Cette publication est uniquement disponible à l'achat
L’ÉCOLE ET LES ENFANTS DE L’IMMIGRATION
Du même auteur
Le Déracinement La crise de l’agriculture traditionnelle en Algérie (avec Pierre Bourdieu) Éditions de Minuit, 1977
L’Immigration algérienne en France (avec Alain Gilette) Entente, 1984
Un Nanterre algérien, terre de bidonvilles (avec la collaboration d’Éliane Dupuy) Autrement,1995
Histoire et recherche identitaire Éditions Bouchène, 2002
L’Immigration, ou les Paradoxes de l’altérité vol. 1, L’illusion du provisoire (préface de Pierre Bourdieu) vol. 2, Les enfants illégitimes (avantpropos d’Alexis Spire) vol. 3, La fabrication des identités culturelles Raisons d’agir éditions, 2006, 2014
ABDELMALEK SAYAD
L’ÉCOLE ET LES ENFANTS DE L’IMMIGRATION
ESSAIS CRITIQUES
Édition établie, présentée et annotée par Benoit Falaize et Smaïn Laacher
ÉDITIONS DU SEUIL e 25, bd RomainRolland, Paris XIV
Cet ouvrage est publié dans la collection « La couleur des idées »
Les éditeurs remercient Rebecca Sayad, Christiane Jolivet, Stéphane Baciocchi, Nicolas Montlahuc et Bruno Auerbach de l’aide qu’ils ont bien voulu apporter, chacun à leur façon, à l’édition de ce volume.
ISBN9782021112955
© ÉDITIONS DU SEUIL, SEPTEMBRE 2014
Le Code de la propriété intellectuelle interdit les copies ou reproductions destinées à une utilisation collective. Toute représentation ou reproduction intégrale ou partielle faite par quelque procédé que ce soit, sans le consentement de l’auteur ou de ses ayants cause, est illicite et constitue une contrefaçon sanctionnée par les articles L. 335-2 et suivants du Code de la propriété intellectuelle.
www.seuil.com
Note des éditeurs
1 En 2004, cinq ans après la publication deLa Double Absence, 2 Rebecca Sayad avait demandé à l’association Génériques de s’occuper des archives d’Abdelmalek Sayad, son mari, décédé en 1998. Son souhait, ainsi que celui de ses proches, était que cellesci soient confiées à la Cité nationale de l’histoire de l’im migration (CNHI), alors en cours de constitution, afin que soit réunie dans ce lieu symbolique la somme des notes de travail, des rapports, des articles publiés et des nombreux textes inédits, des sources et des matériaux de recherches, des correspondances et des comptes rendus de lecture rassemblés par Sayad au cours de sa carrière intellectuelle. Les archives ont donc été déposées le 17 mai 2006 au Palais de la Porte Dorée, grâce à l’action de l’association Génériques qui a permis de collecter (et de sau 3 ver ) une partie considérable de ce qui constitue aujourd’hui le fonds Sayad. Depuis 2009, elles sont conservées au sein de la médiathèque de la CNHI qui porte son nom. Elles ont bénéfi cié d’un premier classement (444 cartons et plus de 30 heures d’enregistrements sonores désormais numérisés), effectué par
1. Abdelmalek Sayad,La Double Absence. Des illusions de l’émigré aux souf frances de l’immigré1999.Liber », , préface de Pierre Bourdieu, Paris, Seuil, « 2. Créé en 1987, Génériques a pour objectif la sauvegarde de la mémoire et de l’histoire de l’immigration à travers la conservation et la valorisation de fonds d’ar chives privées et publiques, la mise à disposition de ressources documentaires auprès des chercheurs et du public, la promotion d’événements culturels et la publication de travaux relatifs à l’histoire de l’immigration en France et en Europe. 3. Notamment avec l’aide de Karim Abboub, Said Bouziri, Patrick Veglia et Virginie Beaujouan.
7
L ’ É C O L E E T L E S E N F A N T S D E L ’ I M M I G R AT I O N
l’Association de protection du site de La Villette (APSV) au cours de l’année universitaire 20082009. En octobre 2011, une équipe de chercheurs a été réunie par 1 la CNHI afin de réfléchir à la valorisation de ces archives et d’élaborer un véritable inventaire scientifique. C’est au cours de ce travail qu’est apparu un ensemble de textes qu’il a semblé par ticulièrement pertinent de regrouper dans ce volume, en raison de leur unité, de leur intérêt et de leur caractère majoritairement inédit. Parmi les thèmes abordés par Sayad, on connaissait les enquêtes menées avec Pierre Bourdieu sur l’Algérie coloniale comme ses recherches personnelles portant sur l’émigration et l’immigration, et notamment sur la vie quotidienne des travail leurs immigrés en France. Beaucoup moins connus sont ses tra vaux sur l’institution scolaire. Les textes sur l’école et les enfants d’immigrés n’ont, pour la plupart, jamais été publiés, sinon, pour quelquesuns d’entre eux, dans des revues confidentielles ou professionnelles qui rendent très difficile, aujourd’hui encore, leur accès. Les dix textes que nous reproduisons ici par ordre chrono logique (seul le premier rompt ce principe, pour une raison qui apparaîtra à la lecture) ont été écrits entre 1977 et 1997, au fur et à mesure des sollicitations que recevait Sayad pour intervenir dans tel lieu de formation des maîtres, telle instance gouverne mentale ou association. Ces textes se présentaient soit sous forme manuscrite, soit sous forme dactylographiée ; il pouvait en exister dans ce dernier cas plusieurs versions, légèrement divergentes, qu’il a été nécessaire de collationner, certaines ayant été corri gées, amendées ou augmentées à la main dans les marges. Ils sont souvent écrits d’un jet, au fil de la plume, dans un investissement « à corps perdu » que décrivait Pierre Bourdieu dans la préface deLa Double Absence. Pour cette raison, nous avons parfois dû améliorer leur lisibilité, en nous gardant cepen dant d’altérer le style si singulier de Sayad et en veillant à ne pas « couper » des raisonnements et des enchaînements logiques de
1. Cette équipe était constituée de Marianne Amar, Stéphane Baciocchi, Sabah Chaïb, Benoit Falaize, Smaïn Laacher, Amín Pérez et Tatiana Sagatni.
8
N O T E D E S É D I T E U R S
sa pensée. Pour plus de clarté, nous avons toutefois jugé utile, à plusieurs moments, de placer en note de bas de page des incises au milieu d’autres parenthèses, spécialité d’écriture de l’auteur, qui aboutit parfois à des phrases très longues. Les titres des chapitres sont pour la plupart des éditeurs. Des intertitres ont également été ajoutés quand ils aidaient à souligner la structure des textes. Les notes de bas de page sont de Sayad luimême, sauf celles spécifiquement indiquées comme étant les nôtres, destinées à éclairer son texte autant que nous pouvions le faire par un appareil critique que nous avons voulu à la fois discret et précis.
Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.