L'école gabonaise en questions

De
Publié par

L'école gabonaise est confrontée à une crise multidimensionnelle. Partant de ce constat, l'ouvrage présente une analyse sociologique compréhensive des rapports entre l'école et la société. Quels rapports existe-t-il entre société et école au Gabon ? Comment la société gabonaise conçoit-elle son école et dans quelle mesure cette conception de l'école est-elle tributaire du système de pensée dominant ?
Publié le : mardi 1 janvier 2013
Lecture(s) : 11
EAN13 : 9782296513990
Nombre de pages : 160
Voir plus Voir moins
Cette publication est uniquement disponible à l'achat
Lécole gabonaiese tsc norfnoétà e e uniscrmue ditlneminoisllenartae. Pe cent dtstac nouorv ,léspre agne uteenesylana oloicos pmérehsniguq eocrapportsive des océe eltne l ertéiéQu. lat oc se ixrostarpple sre s enttilste elocé te étéicomeom  onab auanob esiçnoctio lntsoa étcigaé  tadsnq eull eemelle son école eed noitpelocél et cresuceon cted  uiaermè eystsell estibute trenimonsi nt dLaod eanimp edésnecorps somble du  elneesa otend e uttoe que déil erugiférp laice. écolà lose oppéts coéials à e ié ls oi flaibma xuae sétïugmeuru de cetant,tiauets e tsitnoe  dnspe déeinom tnal edos atéict aux tergiversaitno suds syètemitamrof ed te no pste ncie. onnem si eoban éagcatiédure datiè uael edua ,vin enemset nsegneiocsnqéeusas na s exemplence. Parl oategd ubteu faiveaavanit diab al ,n ud essreaindcoalérén gcseitnfiqieua éve démonstration icos ela euqnud cnestonctrun ioiemelbutx bar aucaehartt t à tseai fdet ta éet c,sruellia .eérà sorgae tarde l qaeulll cola,ecaduontie ch éener arehc stnl edfonde redunvue ètems sy nudtaoide, onticadué ded te noitamrof ous certniser. dntioisniaen socibssitilde, pos tner ne d séuemerue coeteicn ncse les datioéducoitpo( nloicos ne  dieogatucédlr ceehcreha  uabon... Romaric FcnarUQ kITNEED NON MRYGA eAS dst ua ruecreC )ESAM(Ct anstsiasé ud enerecerc de oirera-tlaoaciPeidrétis ed unlerivn)ioe  dm îart-eeisn )teerne (Am Jules-VlecoÉ llemaor nudél edà noitacle nÉcole sormaréeis puà l rue eil esteinsangnitac( noEA ) et de sciences  teds cooiolg-eimarie ircoÉ pleriadua es tenoceeville)go (irti eedL À l  ausniu l àete unino ram étisrev lee deieurupéretcne tngmesniedno vuaregaM enimri )irate gnsil cosen sono(  baloalnec tionorac e aveUTED-SFAseitnoEsse en qu gabonaiéLeLoc619 05,036240578 932NB: SI2:1
en questions
Quel système de pensée, pour quelle société ?
Romaric Franck QUENTIN DE MONGARYAS
L’écoLe gabonaise
11  21/7 21/61  STIO-QUEndd NS.iELG-E_OCIAESBANO-MDEN-TIASRYGAONSENIACIRNEUQ_FP_
     L’ECOLE GABONAISE EN QUESTIONS
Études africaines Collection dirigée par Denis Pryen et François Manga Akoa
Dernières parutions
Djibril DEBOUROU, La société baatonnu du Nord-Bénin , 2012. Félix NTEP et Lambert LIPOUBOU (dir.), Repenser le marché de lAfrique à partir du culturel , 2012. Dianguina TOUNKARA, Lémancipation de la femme malienne. La famille, les normes, lÉtat , 2012 Philippe MEGUELLE, Chefferie coloniale et égalitarisme diola, Les difficultés de la politique indigène de la France en Basse-Casamance (Sénégal), 1828-1923 , 2012. Hassane GANDAH NABI, Commerçants et entrepreneurs du Niger (1922-2006) , 2012 Alphonse MAKENGO NKUTU, Droit constitutionnel et pouvoir exécutif en RDC (1 re et 3 e Républiques) , 2012. Alphonse NKOUKA-TSULUBI, 50 ans de politique extérieure du Congo-Brazzaville , 2012. Dingamtoudji MAIKOUBOU, Les noms de personnes chez les Ngwabayes du Tchad , 2012 Abderrahmane NGAÏDÉ, Lesclave, le colon et le marabout. Le royaume peul du Fuladu de 1867 à 1936 , 2012. Casimir Alain NDHONG MBA, Sur la piste des Fang. Racines, us et coutumes , 2012. Boubakari GANSONRE, Archives dAfrique et communication pour le développement , 2012. Angelo INZOLI, Le développement économique du Burundi et ses acteurs, xixe-xxe siècle , 2012. Djibril DIOP, Les régions à lépreuve de la régionalisation au Sénégal. État des lieux et perspectives , 2012 Vitaly TCHIRKOV, La Guinée face au handicap. La problématique des déficiences motrices à Conakry , 2012 Mohamed Lamine MANGA, La Casamance dans lhistoire contemporaine du Sénégal , 2012. Roda NNO et Alice ATERIANUS-OWANGA, Akamayong-Nkemeyong. Recueil de textes de rap en langue fang nzaman , 2012. Théodore Nicoué GAYIBOR (dir.), Cinquante ans dindépen-dance en Afrique subsaharienne et au Togo , 2012.
        
Romaric Franck QUENTIN DE MONGARYAS     L’ECOLE GABONAISE EN QUESTIONS  Quel système de pensée, pour quelle société ?
      
 
Du même auteur   École primaire et secondaire au Gabon. État des lieux , Paris, LHarmattan, 2011 (collection « Études Africaines »), (en collaboration avec Hermine Matari).                           © L'H ARMATTAN , 2012 5-7, rue de l'École-Polytechnique ; 75005 Paris   http://www.librairieharmattan.com diffusion.harmattan@wanadoo.fr harmattan1@wanadoo.fr  ISBN : 978-2-336-00524-9 EAN : 9782336005249
  
 
À mes grands-parents,
Feue Charlotte NKOLO GIBSON (1922-1995)
Feu Léonard ANOTHO MBURU (1927-1992)
Feue Georgette ANANDI ANGUEKO (1925-2012)
   
    
 
« L’éducation telle qu’elle existe actuellement est une ‘‘éduca-tion antidéveloppement’’ » (KI-ZERBO, 2003, p.174).
« Dans certains pays, bien que la tenue de grandes rencontres nationales telles que les états généraux de l’éducation, aient permis d’identifier les problèmes du système éducatif et de formuler des stratégies de d éveloppement appropriées, à partir d’un large consensus entre les différents acteurs de l’école, les recommandations issues de ces assises ont rarement été suivies d’application, au prétexte d’une insuffisance de ressources » (SYLLA, 2004, p.234).
« Tant que ceux qui ont la charge d’élaborer la politique éducative n’ont pas eux-mêmes une idée précise de leurs intentions, ils demeurent incapables de choisir des éléments de contrôle qui puissent refléter clai rement l’aptitude des citoyens scolarisés à effectuer les activités désirées ou leur réussite, démontrant qu’ils ont acquis les informations et la formulation voulues » (NZIENGUI DOUKAGA, 2008, p.246).
Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.