//img.uscri.be/pth/8b137f66334642ec185296bc4f8df4005906a191
Cette publication ne fait pas partie de la bibliothèque YouScribe
Elle est disponible uniquement à l'achat (la librairie de YouScribe)
Achetez pour : 2,49 € Lire un extrait

Téléchargement

Format(s) : MOBI - EPUB

sans DRM

L'Enseignement secondaire et la République

De
40 pages

PAR
A. AULARD
Membre du Conseil général de la Ligue
Professeur à l’Université de Paris

SUR
l’Enseignement secondaire et la République

MESSIEURS,

Vous savez que le dernier Congrès de la Ligue de l’Enseignement, tenu en 1898 à Rennes, a adopté à l’unanimité le vœu suivant

« Le Congrès fait appel à l’activité de propagande des sociétés fédérées pour parer aux graves atteintes portées à l’union morale et sociale de la France par l’enseignement secondaire congréganiste, et signale à l’attention du Gouvernement le danger de recruter ses fonctionnaires parmi des jeunes gens qui ne sortent pas des établissements de l’État.

Fruit d’une sélection réalisée au sein des fonds de la Bibliothèque nationale de France, Collection XIX a pour ambition de faire découvrir des textes classiques et moins classiques dans les meilleures éditions du XIXe siècle.


Voir plus Voir moins
Illustration

À propos de Collection XIX

Collection XIX est éditée par BnF-Partenariats, filiale de la Bibliothèque nationale de France.

Fruit d’une sélection réalisée au sein des prestigieux fonds de la BnF, Collection XIX a pour ambition de faire découvrir des textes classiques et moins classiques de la littérature, mais aussi des livres d’histoire, récits de voyage, portraits et mémoires ou livres pour la jeunesse…

Édités dans la meilleure qualité possible, eu égard au caractère patrimonial de ces fonds publiés au XIXe, les ebooks de Collection XIX sont proposés dans le format ePub3 pour rendre ces ouvrages accessibles au plus grand nombre, sur tous les supports de lecture.

François-Alphonse Aulard

L'Enseignement secondaire et la République

Conférence faite à la Sorbonne, le 15 avril 1899

MEMBRES DU CONSEIL GÉNÉRAL DE LA LIGUE

Président : JACQUIN (Etienne), conseiller d’Etat, 55, boulevard Beauséjour, Paris.

Vice-Présidents : CAVÉ (J.-C.), ancien juge au Tribunal de commerce de la Seine, 54, rue du Ranelagh, Paris ; — LANGLET (D’ J.-B.), ancien député, professeur à l’Ecole de médecine, 24, rue Buirette. à Reims : — GUIEYSSE (Paul), député du Morbihan, 42, rue des Ecoles, Paris ; — VIGUIER (Paul), conseiller municipal de Paris, 9, avenue Carnot,’ Paris.

Secrétaire général : CHARAVAY (Etienne), archiviste-paléographe, 3, rue Furstenberg, Paris.

Secrétaires : COMTE (Félix), directeur d’école communale, à Paris, membre du Conseil de l’Instruction publique, 154, faubourg Saint-Honoré, Paris ; — DUVAND (Adrien), publiciste, 3, place Vintimille, Paris ; — BORDIER (Edgar), avocat à la Cour d’appel, 21, rue du Vieux-Colombier, Paris.

Trésorier : WICKHAM (Georges), maire-adjoint du IIe Arrondissement, 16, rue de la Banque, Paris.

Censeurs : CLEIFTIE (Georges), ancien préfet, 93, rue Jouffroy, Paris ; — DESSOYE (Arthur), publiciste, à Breuvannes (Haute-Marne) ; — ROBELIN (Léon), président de la Société d’encouragement à l’instruction en Seine-et-Oise, maire de Longjumeau.

Membres : AULARD (Alphonse), professeur à l’Université de Paris, 1, place de l’Ecole, Paris ; — AUSSEL (Antoine), expert-comptable, 11, rue des Halles, Paris ; — BOURGEOIS (J.-B.), député du Jura, 23, rue de Marignan, Paris ; — BOURGEOIS (Léon), député de la Marne, 50, rue Pierre-Charron, Paris ; — BOURGUIGNON (Léon). directeur de la Gazette du Village, 26, rue Jacob, Paris ; — BUISSON (Ferdinand), directeur honoraire de l’Enseignement primaire, 166, boulevard Montparnasse, Paris ; — DEPASSE (Hector), publiciste, 52, rue de Sablonville, Neuilly-sur-Seine ; — DRON (Gustave), député du Nord, 12, rue Notre-Dame des Champs, à Paris ; — FAURE (Fernand), ancien député, professeur de la Faculté de droit, directeur général de l’Enseignement, 79, rue Mozart, Paris ; — GILLOT (Henri), président de la Société oranaise d’enseignement par l’aspect, à Oran (Algérie ; — GLEY (D’), agrégé de la Faculté de médecine, 14, rue Monsieur-le-Prince ; — JAVAL (Dr Emile), ancien député, vice-président du Cercle Parisien, membre de l’Académie de médecine, 5, boulevard de la Tour-Maubourg, Paris ; — JEANVROT (Victor), conseiller à la Cour d’appel, à Angers ; — JULIET (Gaston), préfet de la Vienne ; — LABEYRIE (Henri), gouverneur du Crédit Foncier de France ; — LAYA (G.), avocat, 20, boulevard Saint-Michel, Paris ; — LEBLANC (René), inspecteur général de l’Instruction publique, 112 bis, rue de Rennes, Paris ; — NEY (Napoléon). 4, place Wagram, Paris ; — PETIT (Edouard), inspecteur général de l’Instruction publique, 92, avenue Victor-Hugo, Paris ; — RAVEAUD (Gustave), président honoraire de Cour d’appel, président du Cercle Girondin, à Bordeaux ; — RICARD (Louis), député de la Seine-Inférieure, 4, rue Edouard-Detaille, Paris ; — SARDOU (Fernand), négociant, rue Gambetta, à Pons (Charente-Inférieure ; — SCHRADER (F.J.D.). publiciste, 75, rue Madame, Paris.

*
**

Chef du Secrétariat : CAYSSAC (Henry), publiciste, 14, rue Jean-Jacques-Rousseau, Paris.

CONFÉRENCE FAITE A LA SORBONNE

le 15 Avril 1899

PAR
A. AULARD
Membre du Conseil général de la Ligue
Professeur à l’Université de Paris

SUR
l’Enseignement secondaire et la République

*
**

 

 

MESSIEURS,

 

Vous savez que le dernier Congrès de la Ligue de l’Enseignement, tenu en 1898 à Rennes, a adopté à l’unanimité le vœu suivant

« Le Congrès fait appel à l’activité de propagande des sociétés fédérées pour parer aux graves atteintes portées à l’union morale et sociale de la France par l’enseignement secondaire congréganiste, et signale à l’attention du Gouvernement le danger de recruter ses fonctionnaires parmi des jeunes gens qui ne sortent pas des établissements de l’État. »