Cette publication ne fait pas partie de la bibliothèque YouScribe
Elle est disponible uniquement à l'achat (la librairie de YouScribe)
Achetez pour : 16,99 € Lire un extrait

Lecture en ligne (cet ouvrage ne se télécharge pas)

L'entreprise émotionnelle

De
208 pages
Cet ouvrage est consacré à la gestion du capital émotionnel constitué par l'ensemble des collaborateurs de l'entreprise, quelle que soit sa taille. Le management doit prendre en compte ce facteur incontournable d'efficacité et de pérennité. Le rôle de leader d'une organisation du travail est essentiel. D'un statut de chef hierarchique il va devenir le coach qui détiendra son autorité par sa capacité à fédérer.L'habileté émotionnelle du chef d'entreprise devient une qualité stratégique. L'intelligence émotionnelle montre une voie d'espoir pour l'entreprise de demain.
Voir plus Voir moins
Didier GAILLIEGUE
L’entreprise émotionnelle
Une mutation incontournable
LENTREPRISE ÉMOTIONNELLE
Didier Gailliegue L’entreprise émotionnelle Une mutation incontournable L’HARMATTAN
© L’HARMATTAN, 2017 5-7, rue de l’École-Polytechnique ; 75005 Paris
http://www.editions-harmattan.fr/
ISBN : 978-2-343-12075-1 EAN : 9782343120751
PREAMBULE
 Si vous découvrez ces lignes, c’est que vous éprouvez au minimum une curiosité pour le sujet annoncé ou un intérêt réel, ce que je ne peux qu’espérer.
 L’entreprise, ou plus globalement toute organisation accueillant une collectivité de travail, constitue la base des évolutions individuelles et collectives. L’histoire des civilisations a prouvé l’importance de ce vecteur même si les structures et modes de fonctionnement ont fortement évolué au cours du temps. L’homme a très vite constaté et compris qu’il avait besoin d’autrui pour améliorer sa propre activité d’où ma devise que « l’on n’est jamais intelligent tout seul ».
 Peut-être avez-vous déjà lu mon premier livre intitulé L’intelligence émotionnelle. Dans ce cas, vous cheminerez dans la continuité de vos recherches et de votre évolution. Si tel n’est pas le cas, soyez rassurés : le présent livre a été conçu pour être compris sans qu’il soit nécessaire de maîtriser tous les aspects du précédent ouvrage. Bien évidemment, je ne peux que vous conseiller de le lire pour plusieurs raisons :
- L’entreprise de demain se transformera en fonction de la richesse de son capital humain, de son capital émotionnel,
- Cette collectivité de travail est constituée par un ensemble d’individualités dont la performance est directement liée au niveau de cette compétence majeure qu’est l’intelligence émotionnelle,
- Cette compétence, il appartient à chacune et à chacun de la développer et l’ambition de cette première publication était d’y aider.
7
En dehors d’une logique de continuité conduisant à cette deuxième publication, le contexte général dans lequel nous vivons renforce ma motivation à poursuivre avec vous ma réflexion en y adjoignant outils et méthodes pour optimiser la vision et le potentiel d’adaptation à un monde dont tous s’accordent à dire que sa mutation va être d’une ampleur sans précédent sous de nombreux aspects.
Vous commencez à être inquiet avec ces propos ? Ne le soyez pas car ces transformations et ces ruptures sont aussi une source d’opportunités individuelles et collectives. L’important est de s’y préparer. Cela suppose une prise de conscience accompagnée d’une vision pertinente étant entendu que « l’avenir, vous n’avez pas à le prévoir mais à le rendre possible » comme le précisait Antoine de SAINT-EXUPERY.
Une autre question vous vient sans doute à l’esprit : pourquoi associer l’émotion à l’entreprise ? Les raisons sont multiples :
- La collectivité de travail constitue un théâtre d’opération majeur pour l’intelligence émotionnelle,
- La performance de l’entreprise est directement conditionnée par une gestion optimale du capital émotionnel constitué par l’ensemble de ses salariés,
- Toute organisation du travail nécessite l’existence d’un leadership et, donc, la présence d’un leader. L’habileté émotionnelle de ce dernier est essentielle pour poser l’entreprise sur un parcours de pérennité,
- L’évolution des civilisations a toujours reposé sur la création de richesses. L’entreprise, en tant qu’organisation collective du travail, en demeure une source incontournable,
- Outil de mobilisation et de cohésion des intelligences, l’entreprise représente un potentiel d’évolution pour chacune et chacun,
8
- Historiquement, les gestionnaires ont porté leur attention sur les ressources matérielles, l’économie du système, son organisation. L’humain a souvent été ramené au niveau d’un moyen. Or les femmes et les hommes de l’entreprise sont bien plus que cela : elles et ils ont leurs propres existences appelant des besoins spécifiques, un environnement adapté, un sens à donner à leurs actions. Un autre schéma doit prendre place pour permettre à cette ressource d’exprimer pleinement ses potentialités,
- La synthèse des comportements individuels s’illustre, positivement ou négativement, par le capital émotionnel de la collectivité de travail. Le bien-être ressenti n’est plus une question de confort mais un facteur essentiel de productivité, d’adaptation aux marchés et, par conséquent, de réussite dont la seule preuve demeure la pérennité.
Vous l’avez compris : l’émotion conduit au sentiment qui détermine « l’humeur », cette dernière représentant le terreau d’un développement s’inscrivant dans la durée. C’est ce parcours d’analyse et d’orientations que je souhaite partager avec vous dans ce livre.
Nous conserverons le principe d’une démarche transdisciplinaire qui, en dehors de la détente et de l’intérêt de la variété qu’elle procure, rappellera que la vie est interactive et décloisonnée. Ainsi, nous aborderons ensemble des domaines très diversifiés : psychologie, santé, médecine, management, économie, prospective, philosophie, …le tout à un niveau facilement accessible mais en donnant les références nécessaires pour celles et ceux qui souhaitent approfondir un domaine particulier.
Bien évidemment, un de mes souhaits est de susciter votre intérêt mais la véritable ambition est de permettre à chacune et à chacun d’élaborer des axes de progression vers un mieux-être individuel forcément conditionné par la bonne tenue de cette collectivité de travail qu’est l’entreprise. Le premier devoir que nous avons vis-à-vis de l’acquisition d’une connaissance est de la partager. Merci de me le permettre par votre lecture. 9
Un pour Un
Permettre à tous d'accéder à la lecture
Pour chaque accès à la bibliothèque, YouScribe donne un accès à une personne dans le besoin