Cette publication est uniquement disponible à l'achat
Achetez pour : 18,75 €

Lecture en ligne

 
  
             
      
    
L ESSENCE DU C AMEROUNAIS  
 
 
 
 La Collection « Théories et Critique » dirigée par le Professeur Jean-Claude MBARGA  En cette ère de globalisation, véritable rendez-vous du donner et du recevoir, où lon observe en plein continent africain la contribution considérable des chercheurs au progrès de lépistémologie dans diverses disciplines (la sémiotique, la narratologie, la sociocritique, lherméneutique, etc.), la nécessité dun support cadré et spécifique dexpression simpose en termes de création dune nouvelle collection aux Editions LHarmattan. Ainsi, la collection « Théories et Critique » a pour missions spécifiques dassurer la publication et la diffusion des contributions diverses au progrès de lépistémologie, à travers lélaboration et lexpérimentation de nouveaux axes théoriques, et des études critiques, dans les disciplines des Lettres, des Arts et des Sciences Humaines.  
COMITE SCIENTIFIQUE INTERNATIONAL Cet ouvrage a été réalisé sous les auspices du comité scientifique international de la collection « Théories et Critique » et du Cercle Africain de Sémiotique et Sociocritique (CASS) constitué des membres ci-après : Eero Aarne Pekka Tarasti , Professeur des Universités, Président de lAssociation Internationale de Sémiotique, Directeur de lInstitut International de Sémiotique dImatra (Finlande), enseignant à lUniversité de Helsinki (Finlande) ; Paul Bouissac , Professeur des Universités, membre du comité exécutif de lAssociation Internationale de Sémiotique, enseignant à lUniversité de Toronto (Canada) ; José María Paz Gago , Professeur des Universités, Secrétaire Général de lAssociation Internationale de Sémiotique, enseignant à lUniversité de La Coruña (Espagne) ; Richard L. Lanigan , Professeur des Universités, Southern Illinois University Carbondale, Directeur de l International Communicology Institute  (USA) ; André Helbo , Professeur des Universités, membre du comité exécutif de lAssociation Internationale de Sémiotique, enseignant à l Université Libre de Bruxelles (Belgique).   
 
 
 
                              
 
Jean-Claude Mbarga         L ESSENCE DU C AMEROUNAIS    
 Préface dEero Tarasti
Du même auteur   Traité de sémiotique vestimentaire , Paris, LHarmattan, 2010. Manuel dingrédients culturels camerounais , Paris, LHarmattan, 2011.                                  © LHarmattan, 2012 5-7, rue de lEcole-Polytechnique, 75005 Paris  http://www.librairieharmattan.com diffusion.harmattan@wanadoo.fr harmattan1@wanadoo.fr  ISBN : 978-2-296-99090-6 EAN : 9782296990906  
 
  
      
A ma fille, Sandrine-Lucie Mbarga, avec toute mon affection, et dans un sursaut despoir
 
A tous les Camerounais vertueux, certainement les premiers malheureux de voir certains de leurs compatriotes se comporter dune certaine manière  
  
PREFACE
Non sans raison, daucuns pourraient se demander pourquoi on saventurerait encore à préfacer un livre qui parle de lui-même de par son contenu. Javoue que je nai pas du tout la prétention dapporter grand-chose au décryptage du contenu de cet ouvrage abyssal qui, pour moi, est un autre vade-mecum de lidiosyncrasie quotidienne des Camerounais, après un premier Manuel à nous déjà servi par cet auteur. Mais malgré ce constat, pourquoi ne pas céder à lhonneur que me fait un ami en me sollicitant comme préfacier de son ouvrage ? Un ami de longue date, avec qui je chemine au comité directeur de lAssociation Internationale de Sémiotique depuis 2004, lui au poste de Vice-Président, et moi en qualité de Président de ladite association. Oui, je suis ravi de confesser publiquement que pour des raisons dadmiration pour cet auteur dont lexpertise académique est avérée au plan international, je nai pas pu ne pas répondre à cet appel amical. Ainsi donc, ceux qui pensent que je suis éloigné du Cameroun se trompent de bout en bout, et ils nont quà se raviser. Le monde étant désormais un grand village, je ne me sens pas du tout confiné à des milliers de kilomètres du Cameroun. Bien au contraire, moralement et affectivement je me sens très rapproché de ce pays qui fait des envieux à travers le monde, en tant quil est une véritable synthèse du Continent Africain, ou comme qui dirait, lAfrique en miniature. Faisant suite à un premier travail de même nature, voici un ouvrage qui vient à point nommé continuer à combler un manque et à créer un besoin. En effet, si pour certains, il vient répondre aux attentes de tous ceux qui aimeraient connaître le Camerounais dans ses divers agissements quotidiens, pour dautres il vient tout simplement aiguiser de plus belle la curiosité du lecteur en laissant celui-ci sur sa faim. Jobserve que les divers diagnostics posés dans ce livre, parfois avec des propositions de thérapeutique appropriées, suscitent davantage de questions qui mériteraient dêtre lobjet de tout un autre ouvrage. Mais lincomplétude est la caractéristique essentielle de la recherche, qui, comme on le sait, ne finit jamais. Le contenu de ce livre est original, dans la mesure où il convoque des phénomènes apparemment anodins, mais qui pourtant constituent la
quintessence de la vie des Camerounais, avec des répercussions latentes ou manifestes dans le fonctionnement du pays tout entier à divers niveaux. Cet ouvrage relève du domaine de la sémiotique idiosyncrasique du quotidien. Je précise que la sémiotique en tant que science des signes, sintéresse à tous les phénomènes soumis à lépreuve de production du sens, indépendamment de limportance que les uns et les autres leur accordent. Mais lauteur de manière judicieuse a bien voulu le dépouiller de tous les assujettissements théoriques susceptibles daboutir à une lecture indigeste. Par conséquent, ce livre sadresse à tous et est le livre de tous.  Il est constitué de six chapitres à la thématique alléchante et minutieusement choisie. Le premier chapitre est une présentation de lespace public camerounais comme théâtre dostentation de lidiosyncrasie camerounaise du quotidien. Le deuxième chapitre est une analyse de la mort comme événement heureux dostentation de la théâtrocratie des Camerounais. Le troisième chapitre est une étude du phénomène de la mendicité comme nétant pas lapanage des seuls invalides, question de montrer que la plupart des Camerounais valides sont des mendiants qui signorent ou qui se reconnaissent comme tels. Le quatrième chapitre est un recentrage sémantique du terme friperie , que lauteur examine de manière bi-dimensionnelle, à travers les notions de friperie matérielleet  de friperie humaine quil situe respectivement dans le cadre de limportation forcée et de limmigration subie. Le cinquième chapitre met en exergue la vision, à la fois positive et négative, du sexe comme objet de valeur, et comme instrument de dégradation morale de lêtre humain. Le sixième chapitre traite de la dimension sociosémiotique des tontines. En tant que la deuxième parution dune série, ce livre laisse entrevoir dautres productions qui apporteront aux éventuels lecteurs des connaissances qui vont alimenter et stimuler leur réflexion sur les us et coutumes, et le fonctionnement au quotidien des Camerounais. Je reste persuadé que ce livre est, comme le tout premier du genre, un véritable manuel déducation à la citoyenneté qui trouvera un écho favorable auprès de ses éventuels destinataires, qui sont tout dabord les Camerounais et tous les camerounophiles. Plutôt que de voir en son
8
auteur un traître de la nation, ceux-ci devraient considérer lauteur comme un véritable exorciste de livraie comportementale, un édificateur passionné de son pays. Je leur recommande vivement de bien simprégner de ce deuxième volume du Manuel dingrédients culturels camerounais ; ils se rendront compte de ce que les phénomènes apparemment anodins sont ceux dont nous sommes totalement le plus ignorants, et qui pourtant constituent parfois le fil conducteur de nos vies.  
 
 
Helsinki, le 20 janvier 2012   Eero Tarasti Full Professor , Université de Helsinki Président de lAssociation Internationale de Sémiotique, AIS-IASS Directeur de lInstitut International de Sémiotique dImatra
9