L'éthique du mensonge

De
Publié par

Du mensonge prédateur au mensonge protecteur, en passant par celui par faiblesse ou par frime, le mensonge présente de nombreux visages. Si certains contextes peuvent rendre le mensonge légitime, nécessiter l'effacement d'une certaine vérité au profit de l'éthique, il s'agit avant tout de comprendre l'intérêt psychologique, social et surtout spirituel à entrer dans une démarche d'évitement du mensonge. Quels sont les ressorts du mensonge? Quels en sont les effets sur autrui et sur soi ?

Publié le : samedi 15 septembre 2012
Lecture(s) : 22
EAN13 : 9782296504776
Nombre de pages : 124
Voir plus Voir moins
Cette publication est uniquement disponible à l'achat

É t h i q u e a u q u o t i d i e n
É t h i q u e a u q u o t i d i e nL’éthique du mensonge





































© L’Harmattan, 2012
5-7, rue de l’Ecole-Polytechnique, 75005 Paris

http://www.librairieharmattan.com
diffusion.harmattan@wanadoo.fr
harmattan1@wanadoo.fr

ISBN : 978-2-296-99643-4
EAN: 9782296996434 Dominique Ducerf
L’éthique du mensongeÉthique au quotidien
une collection de la Fondation Ostad Elahi
– éthique et solidarité humaine
reconnue d’utilité publique
Si l’éthique suscite aujourd’hui toutes sortes de recherches
philosophiques, sociologiques et juridiques, il est encore rare
que la question des modalités concrètes de l’action éthique soit
abordée de front. Comment l’éthique peut effectivement se
pratiquer sur un plan individuel, dans la multiplicité des contextes
du quotidien, tel est justement l’objet de la collection « Éthique
au quotidien ». Des traits de caractère et des comportements
humains - qu’ils soient éthiques (la compassion, la générosité,
l’abnégation, le respect des droits d’autrui, etc.) ou à l’inverse
non éthiques (le mensonge, le préjugé concernant autrui, la
médisance, l’égoïsme, etc.) – seront analysés à partir de cas
précis, en donnant chaque fois des outils pour en repérer en
soimême les manifestations, en comprendre les nuisances pour
soimême et pour autrui et apprendre à les contrer.
Chaque ouvrage de la collection correspond à l’étude d’un ou
plusieurs traits de caractère distincts ou d’un couple de caractères
opposés (par exemple, courage/lâcheté, bonté/méchanceté, etc.)
et peut se présenter sous plusieurs aspects : un outil méthodique
GH Up?H[LRQ HW G?DQDO\VH j OD IRLV FRQFLV SUpFLV HW FRQoX GH
manière attrayante à la manière d’un « manuel de l’étudiant
en pratique éthique », ou bien un recueil de textes courts, sous
forme de témoignages ou de conseils parfois anonymes, parfois
émanant de personnalités du monde des arts, des lettres ou des
VFLHQFHV GRQW OHV UHFKHUFKHV OH SDUFRXUV GH YLH RX OD ?QHVVH
psychologique sont susceptibles d’inciter à la pratique d’un
principe éthique, d’en faciliter la mise en œuvre et d’en enrichir
l’expression.
5Sommaire
Avant-propos ....................................................................................... 9
Introduction ....................................................................................... 11
De quoi parlons-nous ? .....................................................................15
Premiers mensonges, première approche ....................................15
L’intention mensongère ............................................................... 18
Quelques types de mensonges ..................................................... 21
Les mensonges « prédateurs » ...............................................21
Les mensonges « protecteurs » ..............................................28
Pourquoi éviter de mentir ? ...............................................................43
Le rejet du mensonge ..................................................................44
Les conséquences du mensonge .................................................. 50
Des conséquences pour le menteur ........................................ 50
Des conséquences pour les autres .......................................... 58
Des bons et des mauvais mensonges ................................................63
Les contextes légitimes ...............................................................63
« Toute vérité n’est pas bonne à dire. » .................................64
Moralement, à qui devons-nous la vérité ? ............................66
Mon mensonge va-t-il nuire à autrui ? ...................................73
Qu’ai-je à craindre si je dis la vérité ? 79
Comment rester sincère lorsqu’on est contraint de cacher la
vérité ? ...................................................................................83
Le rôle central de la bienveillance.........................................86
Comment se dupe-t-on soi-même ? .............................................89
Comment lutter contre le mensonge à soi-même ? ................96
Conclusion ......................................................................................101
Programme pratique pour lutter contre le mensonge ......................105
Le mensonge en dix points ............................................................. 111
Quelques lectures ............................................................................113
Autres publications de, ou sous l’égide de la Fondation
Ostad Elahi aux éditions L’Harmattan ............................................ 115
7Avant-propos
Les ouvrages publiés dans la collection « Éthique au quotidien »
de recherche en éthique individuelle appliquée) sous l’égide de
1la Fondation Ostad Elahi – éthique et solidarité humaine . Ils
ont pour auteurs des personnes de tous horizons – enseignants,
médecins, ingénieurs, juristes, journalistes, fonctionnaires,
FKHIV G?HQWUHSULVH?? TXL RQW FKDFXQ j OHXU IDoRQ HQWUHSULV XQ H
recherche structurée dans le domaine de l’éthique individuelle.
Leur motivation est de mettre en évidence les enjeux et les
possibilités de pratique de l’éthique au quotidien, qui contribuent
à une meilleure connaissance de soi, à notre perfectionnement
éthique et spirituel et, au-delà, au progrès social. Sortir donc
l’éthique d’une perspective moralisatrice étroite, pour l’inscrire
dans une démarche rationnelle, humaine et concrète.
Chaque volume de la collection « Éthique au quotidien »,
publié sous le nom générique de Dominique Ducerf, propose
XQH Up?H[LRQ DXWRXU G?XQ FDUDFWqUH pWKLTXH RX j O?LQYHUVH DQW L
éthique. Y sont abordés les symptômes de ce trait, ses causes, ses
ressorts, ses effets, de même que les moyens de le développer ou
de le neutraliser. Il s’agit à chaque fois de comprendre comment
certaines de nos attitudes – devenues si habituelles qu’elles
semblent faire partie intégrante de notre être – se dressent devant
nous comme d’invisibles barrières qui nous empêchent de
progresser dans notre humanité.
1 ?( oZ]X ? ?}v}? }v ( X ???
9
GpYHORSSHQWUp?H[LRQVPHQpHV*5(,$*URXSHGXDXVHLQGHVL’éthique du mensonge
Les auteurs s’inspirent de certaines analyses développées
2par Ostad Elahi , qui intègrent la dimension spirituelle de l’être
humain ainsi que la référence à une transcendance divine. Ils
puisent également leurs références théoriques à diverses sources
philosophiques, juridiques, psychologiques, religieuses et
VFLHQWL?TXHV /HV LOOXVWUDWLRQV FRQFUqWHV TX?LOV SURSRVHQW VRQW OH
fruit à la fois de leur travail d’enquête et de recherche et de leur
expérience personnelle.
2
U }?]P]vo ?u}?vU
v???}v?????!?}? ?o[???P?}?]P]v ?}v?[?vo?
?? }( }v??.vo]? X
]v ?? ?}v Z?u]vU ?
??( ? yy ?P ?Z]o}?}?Z]? ^ ?]oX ?}vvuv ??]?]??o ?
?v o?] ( ]?v ? ]}vU ?? }( ?? ? ? o o? P uv ? ??? o[ ?Z]?? ??? ? G ?]}v
o }v ? uP]? ?? ? ? Z? ?v ???] (?? oZ] K? ? u??]]vU ? ?Z]o}?}?Z ( }]? o Avant-propos
Introduction
La logique mathématique prévoit qu’une proposition, une
assertion, peut être soit vraie soit fausse. Mais notre expérience
pratique de la vérité et de la fausseté est bien éloignée de cette
théorie binaire. Petits mensonges, demi-vérités, jugements
de valeurs, suppositions et incertitudes… Plusieurs notions
à cette opposition entre le vrai et le faux.
Notre libre arbitre nous rend capable de décider d’énoncer ou
non la vérité, de la masquer, de la travestir, de la nier même. Et
c’est ainsi qu’apparaît le mensonge. Un acte, volontaire, décidé,
est la vérité alors que nous savons que ce n’est pas le cas.
RLFL GHX[ Gp?QLWLRQV GX PHQVRQJH WHOOHV TX?RQ OHV WURXYH
dans le dictionnaire :
- Donner pour vrai ce que l’on sait être faux, ou nier ce que
3l’on sait être vrai ;
- Assertion sciemment contraire à la vérité, faite dans
4l’intention de tromper .
de la valeur que nous attribuons à un mensonge donné, et donc de
la valeur que nous attribuons à la vérité dans une même situation.
3 Larousse
4
11
9RQVFRQWUDGLFWRLUHVpQRQoFRQIURQWHQWQRXVUp?pFKLVVRQTXH'p?QLWLRQGXFH'p?QLWLRQGXTXHUFURLUH??ZjQRXVWYRLUjVHGRQQRQVQRXVHQOHTXHOQRXVSDUORUVTXH}??
&HV Gp?QLWLRQV GX PHQVRQJH VRQW FODLUHV 0DLV HOOHV QH GLVHQW LHQ
V

Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.