//img.uscri.be/pth/a99f8c46a6461f9a9f52afcab2a72e8a8a988811
Cette publication ne fait pas partie de la bibliothèque YouScribe
Elle est disponible uniquement à l'achat (la librairie de YouScribe)
Achetez pour : 24,99 € Lire un extrait

Lecture en ligne (cet ouvrage ne se télécharge pas)

L'être sexuel

De
322 pages
Qu'est-ce que la sexualité ? Qu'est-ce que la jouissance ? Cette part de l'homme est considérée depuis les débuts de l'humanité comme la partie obscure, sale, condamnable de son être. Il est presque impossible d'identifier l'origine de la morale, celle d'un tel idéal de pureté. Ces interrogations hantent depuis toujours les civilisations. Les différentes croyances, religieuses, politiques ou autres, ont fait du sexuel leur axe central depuis le commencement du monde.
Voir plus Voir moins
CeTe part de l’homme, voire l’homme lui-même, est considérée depuis les débuts de l’humanité comme la parîe obscure, sale, totalement condamnable de son être. Celle pour laquelle il a acquis son droit d’entrée en enfer. Comme sur un tapis rouge, elle lui ouvre le chemin de la damnaîon éternelle. Il est presque impossible d’idenîfier l’origine de la morale, celle d’un tel idéal de pureté. De ce qui consîtue le déni, voire la dénégaîon des fondements même de la biologie de l’organisme, de tous les organes, des organes génitaux entre autres, au nom desquels chaque Sujet devrait être châtré à jamais. Ces interrogaîons hantent depuis toujours les civilisaîons. Les différentes croyances, religieuses, poliîques ou autres, ont fait du sexuel leur axe central depuis le commencement du monde.
�
 psychothérapeute sexologue et coach cerIfiée. Elle a fondé et dirige
Angel Echazù Catherine de Loeper
L’être sexuel ou du rapport sexé
L’être sexuelou du rapport sexé
Angel Echazù Catherine de Loeper L’êtresexuel ou du rapport sexé *
Du même auteur Loeper (de) C.,Vivre et travailler avec les Russes. Petites idées pour approcher un grand peuple,Paris, L’Harmattan, 2012. © L’Harmattan, 2015 5-7, rue de l’Ecole-Polytechnique, 75005 Paris http://www.harmattan.fr diffusion.harmattan@wanadoo.fr harmattan1@wanadoo.fr ISBN : 978-2-343-08000-0 EAN : 9782343080000
« La Pulsion, c’est l'insistance du Verbe à marquer la chair qu’il hante et qu'il habite en éternel étranger... » Jacques Lacan
« Et le Verbe s’est fait chair… » Qu’est-ce donc que la sexualité ?Qu’est-ce que la jouissance ? Qu’est-ce que cette part de l’homme, voire l’homme lui-même, considéré depuis le début de l’humanité comme étant la part obscure, sale, totalement condamnable ? Celle pour laquelle l’être humain a acquis son droit d’entrée en enfer ? Comme sur un tapis rouge, elle ouvre ainsi le chemin de la damnation éternelle. Quelle est l’origine de la morale ? De la naissance d’un tel idéal de pureté ? Quel est ce déni, voire cette dénégation des fondements même de la biologie de l’organisme, de ses organes, des organes génitaux entre autres, au nom desquels chaque sujet devrait être châtré à jamais ? Ces interrogations hantent depuis toujours les civilisations. Les différentes croyances, religieuses, politiques ou autres, ont fait du sexuel leur axe central depuis le commencement du monde. On y voit surgir la force des symboles et des signifiants qui ont organisé et structuré l’esprit des êtres humains depuis des siècles.Le christianisme n’a pas échappé, entre autre, au dualisme du corps et de l’esprit, à celui du pur et de l’impur, très prégnants dans toutes les religions. Les premières pages des Saintes-Écritures sont une illustration de ce qui représente un Surmoi moral religieux. Il est extrêmement difficile d’échapper à cet inconscient collectif. L’écriture et le langage de la Bible sont fondateurs. Ils véhiculent toutes les règles normatives inspirées par l’influence de la loi divine. Même l’État n’a pas pu s’en écarter. Ils inspirent et construisent la Constitution, le Code civil, le Code pénal, qui organisent et dirigent la conduite des citoyens. Il n’existe pas de constitution athée ou agnostique. Aujourd’hui, des États sont dirigés par des représentants religieux qui appliquent de façon stricte leurs normes et leurs valeurs religieuses. Nous voilà confrontés à une guerre de croyances devenue géopolitique. Ainsi, l’effet foudroyant de ces signifiants religieux emporte les hommes à la guerre totale. 9