//img.uscri.be/pth/a1401b0520765e6ebb4cb5fc48c76f42be6372f5
Cette publication ne fait pas partie de la bibliothèque YouScribe
Elle est disponible uniquement à l'achat (la librairie de YouScribe)
Achetez pour : 12,75 € Lire un extrait

Lecture en ligne (cet ouvrage ne se télécharge pas)

L'identité berrichonne en question(s)

De
180 pages
Le Berry, territoire souvent méconnu, parfois méprisé et moqué, parfois revendiqué et affirmé, le Berry n'existe plus. Autrefois province du royaume de France, il est aujourd'hui plus ou moins morcelé en deux départements, l'Indre et le Cher. Pourtant, il existe bien une identité berrichonne, un rapport particulier des habitants à leur territoire. De la grande Histoire, aux histoires des individus, l'identité berrichonne se fait et se défait.
Voir plus Voir moins
Liedtnti éebrrciohe nnn  eesquontiT)s(irreriotos et méuvenu, pconnsim raofése péiré,qumot isfoar pidnever a te éuq eeBrr yfmr,él  plus. Anexisteorp cnivertusiofmeaue  ddue oy rtsa lie ec ,rFnalus ui prdhujouélecrom sniom uotearép duxden  eel tehC oP.ratruntme ls,ndI ereneu eni edtnti ént, il existe bi tropparlucitraphoicrrben  ue,nnelru s àirott redes ier tanthabi, rellceHie oistg aldnar.eri eD s et les mémoireqreul se euq iammpteon cntmeneonitcnof ed sedom s deoirehisttes epitua xsn ,roiaioatntseidl, nsb étitnenohcirredivis in empdus,et sernipeéredr s deatprueiqqus ditonneie seed tne se fait et sed féia,ta  urg éY ,eigoloicos neavtru io Rdeanolreiregt cnarl aeur Doctal. toriitse snoel ruq sioptten indriscupsip uliall eednnées susieurs arpvied séi .ligéerraon tétuin dnoc yrres eutitsiaoritrr BLe. leonP qéiungtonEc »dirigée par BruuqigS seaico selol Cctlen ioLo« autde lhie grapohot,ip duhojruaudt  eerhidy rreB : erutrevuo-294 1736-305-09 : 2-87.rueNBSIENTIU_ID_RIOS_PFENi.HCNOREIRETB-2 /1120/11  d nd
ne
identité berrichon en question(s)
L’
05:12  COS-ELAIIGOLSEUQ
 
 
 
 
 
 L’identité berrichonne en question(s)
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
     
                     
© L’Harmattan, 2012 5-7, rue de l’École-polytechnique ; 75005 Paris  http://www.librairieharmattan.com diffusion.harmattan@wanadoo.fr harmattan1@wanadoo.fr  ISBN : 978-2-336-00594-2 EAN : 9782336005942
Yolande R IOU      L’identité berrichonne en question(s)  De l’Histoire aux histoires            
 
Logiques sociales Collection dirigée par Bruno Péquignot  En réunissant des chercheurs, des praticiens et des essayistes, même si la dominante reste universitaire, la collection « Logiques Sociales » entend favoriser les liens entre la recherche non finalisée et l'action sociale. En laissant toute liberté théorique aux auteurs, elle cherche à promouvoir les recherches qui partent d'un terrain, d'une enquête ou d'une expérience qui augmentent la connaissance empirique des phénomènes sociaux ou qui proposent une innovation méthodologique ou théorique, voire une réévaluation de méthodes ou de systèmes conceptuels classiques.  Dernières parutions  Pierre VENDASSI, Diagnostic et évaluation : la boîte à outils du sociologue , 2012. Isabel GEORGES, Les nouvelles configurations du travail et léconomie sociale et solidaire au Brésil , 2012. Pascal BRUNETEAUX et Norah BENARROSH-ORSONI, Intégrer les Rroms ?  Travail militant et mobilisation sociale auprès des familles de Saint-Maur , 2012.  Mélody JAN-RÉ (dir.), Représentations. Le genre à luvre, volume 3 , 2012. Mélody JAN-RÉ (dir.), Créations. Le genre à luvre, volume 2 , 2012. Mélody JAN-RÉ (dir.), Réceptions. Le genre à luvre, volume 1 , 2012. Bruno LEFEBVRE, Ethnographie des travailleurs en déplacement, Voyages en Europe sociale , 2012. Christophe DARGERE, Lobservation incognito en sociologie. Notions théoriques, démarche réflexive, approche pratique et exemples concrets , 2012. Dominique JACQUES-JOUVENOT, Gilles VIEILLE-MARCHISET (dir.), Socio-anthropologie de la transmission , 2012. Barbara LEBRUN (éd.),  Chanson et performance. Mise en scène du corps dans la chanson française et francophone , 2012.  
            « Le Berry, ça pourrait être finalement larchétype de la campagne française rêvée : un clocher au milieu dun bocage, et puis la vie paisible qui peut aller autour. Le Berry, cest plein de régions, cest une frontière, donc on est à la limite de plein de choses. On peut être parfaitement en plaine, on peut être au milieu de collines, on peut être au milieu de rien et entouré dusines. Cest un peu une métaphore de la France, le Berry. Le Berry, cest peut-être la France, finalement. On pourrait peut-être enlever toute la France autour du Berry, mais il resterait finalement un résumé de ce quest notre pays. Est-ce quil y a plus français que le Berry ? Ce nest pas sûr ». (rédacteur en chef dun magazine local)  
 
Introduction
Aujourdhui plus que jamais, le territoire est en perpétuel questionnement de la part des sciences humaines. « Fin des territoires », mouvement de « mobilité généralisée », de « territorialisation », voire de « re-territorialisation », les débats sont nombreux et en renouvellement constant. Et certaines interrogations restent parfois sans réponse. Pourquoi et comment habite-t-on sur un territoire de manière générale ? Quest-ce qui fait que lon se sente dun territoire plutôt que dun autre ? Et quest-ce quun territoire ? Ces dernières années, le vocable de « territoire » a été abondamment utilisé. Entre « territoire de projet », « aménagement du territoire », « développement des territoires », les expressions ne cessent de fleurir, sans que le territoire ne soit franchement défini, du moins en sociologie, et surtout, sans quil soit appréhendé du point de vue de ses habitants. Or, il est de plus en plus indispensable déclairer les ressorts de cette interaction. En effet, du territoire habité dépend souvent les modes de vie adoptés, surtout en termes de pratiques et de représentations. Par ailleurs, à un moment donné, des choix de vie peut aussi dépendre le choix dun territoire en particulier. Plutôt que détudier un territoire ou les acteurs occupant celui-ci, il paraît plus pertinent détudier conjointement les deux termes de léquation. Car cest bien linteraction, ou plutôt la construction réciproque et permanente entre acteurs et territoires qui est essentielle à prendre en considération (figure 1). Du côté des acteurs, différentes données sont à prendre en considération : quelles sont les représentations du territoire ? Quelles pratiques sy développent ? Quelles interactions sociales se nouent entre les divers acteurs dun espace donné ? Ces différentes données dépendent en partie du territoire considéré, de ses caractéristiques naturelles, sociales, historiques, mais également de ses ressources plus immatérielles, comme sa culture, sa langue, ses traditions Le territoire influence donc considérablement les formes sociales existantes. Mais ces dernières participent également au façonnement du territoire.
 
9