L'Ille-et-Vilaine, 1918-1958

De

Politiquement, l'Ille-et-Vilaine est un marais, vraie région de transition, sans pentes et sans courants. C'est ainsi que le politologue André Siegfried décrivait en 1913 le département. Jugement peu engageant, sévère même ! En fait, et on le voit bien dans les quarante années suivantes qu'a étudiées Jacqueline Sainclivier, l'Ille-et-Vilaine se révèle surtout un département modéré et ennemi des extrêmes. Entre 1918 et 1958, sa vie politique et sociale n'est pourtant pas sans connaître des transformations en profondeur. Si les deux guerres mondiales ne sont pas étrangères à ces évolutions (elles ont joué un rôle d'accélérateur), l'action des hommes et des institutions – Église, partis ou syndicats – y est bien évidemment essentielle. Encore très traditionalistes dans leur mode de vie et de pensée dans les années vingt, les habitants effectuent une lente marche vers la modernité dont les éléments sont en place à la fin des années cinquante. Ces mutations se font dans la diversité : citadins et ruraux, Rennais et Malouins, Fougerais et Redonnais réagissent avec leur tempérament propre et à leur rythme. Par-delà cette diversité souvent réaffirmée, ils contribuent à composer un nouveau visage du département.


Publié le : jeudi 9 juillet 2015
Lecture(s) : 0
Licence : Tous droits réservés
EAN13 : 9782753523968
Nombre de pages : 484
Voir plus Voir moins
Cette publication est uniquement disponible à l'achat
L'Ille-et-Vilaine, 1918-1958
Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.

Diffusez cette publication

Vous aimerez aussi

L'évaluation des compétences scolaires

de presses-universitaires-de-rennes

Paysans des Alpes

de presses-universitaires-de-rennes

Profusion et pénurie

de presses-universitaires-de-rennes

suivant