L'inconscient sort de la bouche des enfants

De
Publié par

Que peut être la psychanalyse avec les enfants ? Rares sont les ouvrages de psychanalystes qui osent rendre compte d'aussi près de leur pratique. La psychanalyse ne se délivre pas sur ordonnance ! Cet ouvrage rend hommage au courage et à l'invention dont font preuve les jeunes patients quand ils rencontrent l'analyste qui a su se faire partenaire de leur inconscient. Pas de psychanalyse sans que vienne se nouer au désir de l'analyste celui du sujet.
Publié le : mercredi 15 juin 2016
Lecture(s) : 3
EAN13 : 9782140011818
Nombre de pages : 178
Voir plus Voir moins
Cette publication est uniquement disponible à l'achat
déI de rendre compte d’aussi près de leur pratique. Chaque cas
d’enfants, sujets à part entière. Ce livre est l’occasion de rendre
la féminité de sa mère
Élisabeth LeclercRazavet
L’INCONSCIENT SORTDE LA BOUCHE DES ENFANTS
Préface de Georges Haberberg Postface de Dominique Wintrebert
Études psychanalytiques
L’inconscient sort de la bouche des enfants
Études Psychanalytiques Collection dirigée par Alain Brun et Joël Bernat  La collectionEtudes Psychanalytiques veut proposer un pas de côté et non de plus, en invitant tous ceux que la praxis (théorie et pratique) pousse à écrire, ce, « hors chapelle », « hors école », dans la psychanalyse. Dernières parutions Jean-Marie BOYER,Psychanalyse et architecture. Un regard insolite sur Louis Kahn et Le Corbusier, 2016. Claude BRUERE-DAWSON et Marie-Laure ROMAN,Le psychodrame psychanalytique. Une méthode et une praxis aux confins de l’acte analytique, 2016 Philippe COLLINET,Je est un autre, 2016. Joseph ROUZEL (dir.),Psychanalyse et écriture, Rencontre avec Pascal Quignard, 2015. Élisabeth LECLERC-RAZAVET, Georges HABERBERG, Dominique WINTREBERT,L’enfant et la féminité de sa mère, 2015. Laurent SOULAYROL,LesMémoires d’une aliénée d’Hersilie Rouy. Vers de nouvelles perspectives, 2015. Peggy DAVAIN-BERGEOT,La question de Dieu en psychanalyse. Naissance et mort de Dieu, 2015. Claude-Raphaël SAMAMA,Le Spirituel et la psychanalyse, 2015. Jean GODEBSKI,Le tout dernier enseignement de Lacan. Un renouvellement de la clinique?, 2015. Daniel LYSEK (dir.),Les maux du corps sur le divan. Perspective psychosomatique,2015.J. GAVELLO,Freud, l’inavouable secret, 2015. Lucien TENENBAUM,D’autres psychotiques que moi. Images de la psychose ordinaire en thérapie (et ailleurs), 2015.Catherine BRONNIMANN,La robe de psyché. Essai de lien entre psychanalyse et vêtement, 2015. Henri MIALOCQ,La trajectoire du désir. De Jacques Lacan à Thérèse d’Avila, 2015. Éric CHAMP, Anne FRAISSE, Marc TOCQUET,L’analyse psycho-organique. Les voies corporelles d’une psychanalyse, 2015.
Élisabeth LECLERC-RAZAVET
L’inconscient sort de la bouche des enfants
Préface de Georges Haberberg
Postface de Dominique Wintrebert
Illustration de couverture : Siméon Vuillard,Ma famille d’avant.
re 1 éditionEditions nouvelles Cécile Defaut, 2013. © L’Harmattan, 2016 5-7, rue de l’Ecole-Polytechnique, 75005 Paris http://www.harmattan.fr diffusion.harmattan@wanadoo.fr ISBN : 978-2-343-09553-0 EAN : 9782343095530
À Téodule, Siméon et Tom
PrÉface
GEoRgEs haBERBERg
Une psychanalyse n’est pas un long euve tranquille qui suit paisible-mEnT son coURs sUR Un aIR dE « doRmEz, doRmEz lEs pETITs EnfanTs… », commE lE pRomEUT VolonTIERs UnE cERTaInE caRIcaTURE dU psycHanalysTE qui ronronne dans son fauteuil. Il est vrai que nous sommes bien loin du temps où la psychanalyse faisait scandale dans le public parce qu’elle découvrait, grâce aux hystériques, que le corps des êtres parlants que nous sommes est affecté par le langage. On l’accusait d’avoir levé le lIèVRE dE la caUsalITé sExUEllE dEs sympTômEs ET d’En aVoIR éTEndU l’Em-pire jusqu’aux enfants. Aujourd’hui dans notre civilisation performative lE psycHanalysTE n’EsT plUs scandalEUx, maIs Il EsT RaValé aU Rang d’UnE solution parmi d’autres, et il doit plus que jamais témoigner de la valeur de son acte.
En effet – et c’est une afrmation vériable – La psychanalyse telle que nous l’ont transmise Freud et Lacan est une pratique du réveil qui comporte toujours une part d’effraction douloureuse. Les enfants en souffrance, en particulier parce qu’ils font résonner directement chez lEs adUlTEs l’énIgmE dE l’in-fansqu’ils portent en eux, nous indiquent la nécessité urgente de ce réveil. L’étymologie latine d’in-fansVEUT dIRE : « celui qui ne parle pas », que nous traduirions volontiers en psychana-lyse par : « ce qui ne parle pas ». Les psychanalystes en savent en prin-cipe « un bout », conquis dans leur propre psychanalyse sur « ce qui ne parle pas ». Ils savent aussi qu’ils n’ont qu’un choix valable s’ils veulent inciter les enfants qu’ils reçoivent à dénouer le nœud du symptôme qui les contraint : « mouiller leur chemise ». Le désir de l’analyste est là convoqué : « pas de temps à perdre ! », mais attention, pas n’importe comment car il n’est recevable par l’enfant qu’à la condition que le pra-
Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.