L'industrialisation raisonnée de l'agriculture africaine

De
Publié par

A l'horizon 2050, l'Afrique subsaharienne comptera près de 2 milliards de personnes. Pour nourrir cette population en croissance continue et dépendante des denrées alimentaires importées, l'Afrique subsaharienne doit "secondariser" son agriculture, c'est-à-dire passer de l'agriculture traditionnelle à l'agriculture industrielle, à haute productivité. L'auteur considère cette industrialisation agricole raisonnée comme un outil de progrès, une condition nécessaire au développement économique et humain de l'Afrique tropicale.
Publié le : jeudi 1 octobre 2015
Lecture(s) : 5
EAN13 : 9782336392271
Nombre de pages : 224
Voir plus Voir moins
Cette publication est uniquement disponible à l'achat
Etudes africaines
Désiré N
L’industrialisation raisonnée de l’agriculture africaine Une clé pour l’émergence
L’industrialisation raisonnée de l’agriculture africaine : une clé pour l’émergence
Collection « Études africaines » dirigée par Denis Pryen et son équipe
Forte de plus de mille titres publiés à ce jour, la collection « Études africaines » fait peau neuve. Elle présentera toujours les essais généraux qui ont fait son succès, mais se déclinera désormais également par séries thématiques : droit, économie, politique, sociologie, etc.
Dernières parutions
KIYINDOU Alain, ANATE Kouméalo, CAPO-CHICHI Alain (Dir.),Quand l’Afrique réinvente la téléphonie mobile,2015 FAME NDONGO (Jacques),Essai sur la sémiotique d’une civilisation en mutation. Le génie africain est de retour, 2015. TCHAKOTEU MESSABIEM (Liliane),Droit OHADA - Droit français. La protection des créanciers dans les procédures collectives d’apurement du passif, 2015. AMBOULOU (Hygin Didace),Le Droit des entreprises en difficulté dans l’espace OHADA, 2015. AMBOULOU (Hygin Didace),Le Droit de l’arbitrage et des institutions de médiation dans l’espace OHADA, 2015. BASSÈNE (René Capain),Casamance. Récit d’un conflit oublié (1982-2014), 2015. DOSSI (Faloukou),L’universalisation de la démocratie, Vers la théorie habermassienne de la démocratie, 2015. NDOMBET (Wilson-André, dir.),Processus électoraux et immobilisme politique au Gabon (1990-2009), 2015. ANGOULA(Jean-Claude),L’Église et l’État au Sénégal, Acteurs de développement ?,2015. MOUCKAGA (Hugues), OWAYE (Jean-François) WANYAKA (Virginie),Démocratie et/ou démocrature en Afrique Noire ?, 2015. TOPPÉ (Gilbert),Éducation aux archives. Théorie, pratique et valorization, 2015. Ces dix derniers titres de la collection sont classés par ordre chronologique en commençant par le plus récent. La liste complète des parutions, avec une courte présentation
Désiré Ngalieu L’industrialisation raisonnée de l’agriculture africaine : une clé pour l’émergence
© L'HARMATTAN, 2015 5-7, rue de l'École-Polytechnique ; 75005 Paris
http://www.librairieharmattan.com diffusion.harmattan@wanadoo.fr harmattan1@wanadoo.fr
ISBN : 978-2-343-06537-3 EAN : 9782343065373
Remerciements Je remercie mon épouse, Mirlène, pour sa présence quotidienne à mes côtés, ses encouragements incessants et sa grande implication dans l’organisation informatique du manuscrit. J’adresse un merci particulier à mes enfants, Bèsi, Tiéméni, Kouèni et Kouessi, pour leur soutien affectif invariable tout au long de la rédaction de cet ouvrage. Toute ma gratitude va également à l’endroit de ceux et cellesqui, de près ou de loin, m’ont apporté leurs conseils ainsi que leurs soutiens matériel et moral dans l’achèvement de ce livre.
7
Introduction Depuis des millénaires, l’homme tire les ressources de sa subsistance de la terre. Ainsi, pour se nourrir, se vêtir, s’abriter et se soigner, l’homme recourt aux ressources de la nature telleque le bois, le coton, le caoutchouc, l’eau, le soleil, les ressources minérales du sol (minerais de fer, charbon, etc.), les espèces végétales et animales, qu’il transforme en vêtements, habitats, nourritures, médicaments, etc. L’agriculture est née du besoin primaire des hommes de pourvoir à leur subsistance. Les besoins de l’homme sont de nature et d’importance diverses: psychologiques (besoins d’amitié et besoins religieux) et physiologiques (la chaleur, la soif, la faim). De cette confrontation entre les besoins de l’homme et la rareté des ressources naturelles est né ce qu’on appelle «activité économique », c’est-à-dire l’activité déployée par l’homme en vue d’obtenir des biens.L’agriculture, activité dont l’origine est la plus ancienne, a été à la base de la subsistance de l’humanité tout au long de l’histoire. Pour J.J. Rousseau [1712-1778], «l’agriculture est le premier métier de l’homme, c’est le plus honnête, le plus utile et par conséquent, le plus noble qu’il puisse exercer». François Quesnay [1694-1794] et les physiocrates la considèrent comme « la seule source des richesses des nations ». L’agriculture est l’art de cultiver laterre, de la fertiliser ou de la faire produire. Elle a pour mission principale de fournir à l’homme la nourriture nécessaire à sa subsistance. Dans sa phase originelle ou primaire, l’agriculture s’appuie sur les facteurs naturels qui donnent des rendements limités face à une démographie en croissance continue. L’utilisation de la chimie, de la
9
Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.