Cette publication ne fait pas partie de la bibliothèque YouScribe
Elle est disponible uniquement à l'achat (la librairie de YouScribe)
Achetez pour : 6,49 € Lire un extrait

Téléchargement

Format(s) : EPUB

avec DRM

L'occident mondialisé

De
336 pages
« La civilisation occidentale est unique et universelle, même si tout en elle, à l’évidence, n’est pas universel. » Le mode de vie occidental s’exporte, jusque dans son besoin de consommation frénétique auquel la culture n’échappe pas. Cette culture devient culture-monde, abondante, éphémère, monnayable. La gloire éternelle n’est plus de mise mais la reconnaissance immédiate qui passe par la valeur marchande. Pour la première fois donc, culture et globalisation coexistent, de façon déstabilisante, inquiétante peut-être. Dans un univers hypermoderne dominé par la logique de l’excès, qu’en est-il du capitalisme culturel ? Doit-on parler d’uniformisation à l’occidentale ou de réinvention de la différence ? La culture-monde signe-t-elle la fin de l’originalité ? Dans un langage clair et accessible, les deux auteurs abordent des questions aussi variées que l’art business, les marques, le cinéma, ou la Haute Culture. Un essai polémique et vivifiant.
Voir plus Voir moins

Vous aimerez aussi

Définition et synonyme de : POSTMODERNISME

de Encyclopaedia-Universalis

Avant le genre

de editions-de-l-ecole-des-hautes-etudes-en-sciences-sociales

Edward W. Said, l'humaniste radical

de editions-du-cerf14760

« La civilisation occidentale est unique et universelle, même si tout en elle, à l’évidence, n’est pas universel. » Le mode de vie occidental s’exporte, jusque dans son besoin de consommation frénétique auquel la culture n’échappe pas. Cette culture devient culture-monde, abondante, éphémère, monnayable. La gloire éternelle n’est plus de mise mais la reconnaissance immédiate qui passe par la valeur marchande. Pour la première fois donc, culture et globalisation coexistent, de façon déstabilisante, inquiétante peut-être. Dans un univers hypermoderne dominé par la logique de l’excès, qu’en est-il du capitalisme culturel ? Doit-on parler d’uniformisation à l’occidentale ou de réinvention de la différence ? La culture-monde signe-t-elle la fin de l’originalité ? Dans un langage clair et accessible, les deux auteurs abordent des questions aussi variées que l’art business, les marques, le cinéma, ou la Haute Culture. Un essai polémique et vivifiant.
Un pour Un
Permettre à tous d'accéder à la lecture
Pour chaque accès à la bibliothèque, YouScribe donne un accès à une personne dans le besoin