L'ordre et les jeux

De
Publié par

Le positivisme logique ? La France l'ignore à peu près totalement. Pourtant, son histoire se confond avec celle de la philosophie contemporaine. Tout commence vers les années 30 avec un petit groupe de scientifiques - le "Cercle de Vienne" - qui rêvaient de révolutionner la philosophie, de libérer la science et de délivrer l'humanité de ses démons fratricides. Leur doctrine s'est vite muée en philosophie du fait accompli ; elle est à présent dans un état de crise ouverte. Deux personnages tiennent ici les premiers rôles : Karl Popper et Ludwig Wittgenstein. A partir d'une interprétation inédite de Wittgenstein, qu'il arrache à son enterrement "analytique", Dominique Lecourt dénoue le destin du positivisme logique et démontre les défaillances de l'alternative poppérienne. Les garanties épistémologiques des sciences humaines sont, une à une, récusées et un diagnostic de leur malaise actuel esquissé. A leur tour les bases philosophiques matérialistes du marxisme sont soumises à un réexamen radical... C'est notre présent philosophique qui est, dans ce livre, mis en jeu. Contre toute pensée d'Ordre, est inaugurée une nouvelle pratique : le "surmatérialisme".

Publié le : mercredi 25 février 1981
Lecture(s) : 174
Tags :
Licence : Tous droits réservés
EAN13 : 9782246791935
Nombre de pages : 348
Voir plus Voir moins
Cette publication est uniquement disponible à l'achat
Le positivisme logique ? La France l'ignore à peu près totalement. Pourtant, son histoire se confond avec celle de la philosophie contemporaine. Tout commence vers les années 30 avec un petit groupe de scientifiques - le "Cercle de Vienne" - qui rêvaient de révolutionner la philosophie, de libérer la science et de délivrer l'humanité de ses démons fratricides. Leur doctrine s'est vite muée en philosophie du fait accompli ; elle est à présent dans un état de crise ouverte. Deux personnages tiennent ici les premiers rôles : Karl Popper et Ludwig Wittgenstein. A partir d'une interprétation inédite de Wittgenstein, qu'il arrache à son enterrement "analytique", Dominique Lecourt dénoue le destin du positivisme logique et démontre les défaillances de l'alternative poppérienne. Les garanties épistémologiques des sciences humaines sont, une à une, récusées et un diagnostic de leur malaise actuel esquissé. A leur tour les bases philosophiques matérialistes du marxisme sont soumises à un réexamen radical... C'est notre présent philosophique qui est, dans ce livre, mis en jeu. Contre toute pensée d'Ordre, est inaugurée une nouvelle pratique : le "surmatérialisme".


Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.