//img.uscri.be/pth/5814d813036e632965c2f784401486bf5396f82a
Cette publication ne fait pas partie de la bibliothèque YouScribe
Elle est disponible uniquement à l'achat (la librairie de YouScribe)
Achetez pour : 16,50 € Lire un extrait

Lecture en ligne (cet ouvrage ne se télécharge pas)

L'ordre idéologique

De
230 pages
Cet ouvrage traite des thèmes de l'idéologie politique - sécuritaire, identitaire, ethnicisante et nationaliste - à travers ses définitions et les usages intégrés aux pratiques du discours. En tant qu'essai analytique, il rend compte de différents événements majeurs de la vie politique française : campagnes électorales de 2002, 2007 et 2012 et émeutes urbaines de 2005 et 2007. Le corpus est composé de discours médiatiques de la presse écrite et numérique et de discours des personnels politiques.
Voir plus Voir moins
L’ORDRE IDÉOLOGIQUE
Éléments de cognition politique
Préface de G.-E. Sarfati
L ’ord reid éolog iq u e
Logiques sociales Collection dirigée par Bruno Péquignot En réunissant des chercheurs, des praticiens et des essayistes, même si la dominante reste universitaire, la collection « Logiques Sociales » entend favoriser les liens entre la recherche non finalisée et l'action sociale. En laissant toute liberté théorique aux auteurs, elle cherche à promouvoir les recherches qui partent d'un terrain, d'une enquête ou d'une expérience qui augmentent la connaissance empirique des phénomènes sociaux ou qui proposent une innovation méthodologique ou théorique, voire une réévaluation de méthodes ou de systèmes conceptuels classiques. Dernières parutions Daniel BERTAUX,Catherine DELCROIX,Roland PFEFFERKORN(dir.), Précarités : contraintes et résistances,2014. PÕnar SELEK,Service militaire en Turquie et construction de la classe de sexe dominante. Devenir homme en rampant,2014. Caroline MARCHAL,L'hommage politique aux soldats français morts en Afghanistan, une analyse sociologique, 2013. Roland GUILLON,Rapports sociaux et globalisation, réflexions sociologiques, 2013. Benjamin COIGNET,Sport et innovation sociale, 2013. Norbert AMSELLEM,Le travail et ses dehors. Porosité des temps, pluralité des vies. Un débat sociologique, 2013. Taha ALAZZAWI,: un miroir aux alouettes,Image de la surfeuse 2013.Alessandro BERGAMASCHI,Jeunes Français et Italiens face à la diversité. Les deux facettes d’un même préjugé, 2013.Jimmy BENOUMEUR,La pluridisciplinaire en santé / travail, freins et leviers, 2013 Jean-Michel BESSETTE,Anthropologie du crime, 2013. Claude GIRAUD,De la suspicion. Sociologie des liens négatifs, 2013.Franck DUBOST,De l’oubli par la sociologie contemporaine du concept d’anomie, 2013. DEGUISE-LEROY, Éric LETONTURIER, Sylvie PFLIEGER, Bernard VALADE(dir.),La générosité, 2013 Stefania PONTRANDOLFO,La dissolution identitaire d’une communauté rom. Ethnographie d’une disparition, 2013. YANG Xiaominet ZHENG Lihua,㠖 ▥ 咖 丰 䚕Culture et management,2013. Suzie GUTH(dir.),Saul Alinsky, Conflit et démocratie locale, 2013. Yamina MEZIANIPierre V etENDASSI (coord.)VOCATION SOCIOLOGUE,Les politiques à l’épreuve des sociologues, 2013.
)UHG +DLORQ
L ’ord reid éolog iq u e
E léme nt sde cognit io npo lit i que
Préface G.-E. Sarfati
A Léo et Juliette A Pat
$%5(9,$7,216  $EUpYLDWLRQV GH WKpRULHV DQDO\WLTXHV GX GLVFRXUV  $'$'):© (FROH IUDQoDLVH ª$QDO\VH GX GLVFRXUV &'$:&ULWLFDO GLVFRXUVH DQDO\VLV  &'6 &ULWLFDO GLVFRXUVH VWXGLHV'+$  'LVFRXUVH KLVWRULFDO DSSURDFK  $EUpYLDWLRQV GH WHUPHV DQDO\WLTXHV   '' GLVFRXUV GLUHFW +&  KpWpURJpQpLWp FRQVWLWXWLYH +0  KpWpURJpQpLWp PRQWUpH /  /RFXWHXU FLWDQW  O  ORFXWHXU FLWp 0$  PRGDOLVDWLRQ DXWRQ\PLTXH  $EUpYLDWLRQV GHV SDUWLV SROLWLTXHV   )1 )URQW QDWLRQDO  36 3DUWL VRFLDOLVWH  535 5DVVHPEOHPHQW SRXU OD 5pSXEOLTXH  8') 8QLRQ SRXU OD GpPRFUDWLH IUDQoDLVH 803  8QLRQ SRXU OD PDMRULWp SUpVLGHQWLHOOH /2  /XWWH RXYULqUH 3&)  3DUWL FRPPXQLVWH IUDQoDLV 02'(0  0RXYHPHQW GpPRFUDWH  $EUpYLDWLRQV UHODWLYHV j OD SUHVVH   15 /D 1RXYHOOH 5pSXEOLTXH GX &HQWUH2XHVW  $)3 $JHQFH )UDQFH 3UHVVH 341  3UHVVH TXRWLGLHQQH QDWLRQDOH 345  3UHVVH TXRWLHQQH UpJLRQDOH 3+1  3UHVVH KHEGRPDGDLUH QDWLRQDOH
L’ordre politique repose sur un artifice humain, dont l’objet est de maîtriser les passions naturelles des hommes, afin de garantir la sécurité des individus grâce à la puissance du corps politique. 9LFR
La conquête de l’idéologie requiert une révolution copernicienne, c’est-à-dire un décentrage systématique des représentations spontanément évidentes )RVVDHUW Ce que nous devons essayer de comprendre est comment l’usage du langage peut être, par certains côtés, aussi systématique et prédictible et en même temps, d’une autremanière, aussi imprévisible et novateur. %RXYHUHVVH Nous pouvons inventer une certaine façon de considérer et de représenter les choses: nous n’inventons pas ce qui est à considérer et à représenter. %RXYHUHVVH Pour conserver une chose, on changera les termes ; surd’autres articles on conservera les mots pour déguiser le changement de la chose. S’agit-il de liberté de la presse ? Prévenir aura la même acception que réprimer. Celle du mot amnistie pourra s’assouplir au point d’équivaloir à proscription, exil, bannissement.  /¶DEEp*UpJRLUH Penser, c’est manier les signes de la langue. %HQYHQLVWH