Cette publication est uniquement disponible à l'achat
L
AFABRIQUEDESSAISTSÉ
’action sociale et médicosociale
dans
la
modernité
S
Collection Institut de la Ville et duDéveloppement IVDciences humaines et sociales dirigée parBéatrice Muller Cettecollection estcréée pourdonner laparoleauxacteurs et intervenantsdes politiques publiques et sociales.Elle s’appuie sur un partenariat fort d’acteurs du champ politiquesocial et économique et sur le réseaudesanciensduDE Développement social urbain (création 1992) aujourd’hui Master de sociologie "Développement social urbain".L’IDpartant d’une définition très large de la ville, commechampd’appréciation des rapports sociaux et des relations sociales de l’action publique et socialeil se fixe parcettecollection trois objectifs
'Créer un espace de diffusion des manifestations (colloques, journées d’études thématiques conférences débats) contributions pluridisciplinairespublications où se répondent savoir et savoir-faire. 'Valoriserdes travaux de recherche d’étudiants de master  et thèses sur des problèmes actuels ;cette production se centrera sur l’articulation entre un travail théorique et empirique. 'Favoriser une dynamique ;l’objectif de cette collection"nstitutde la ille etduDéveloppement" estde proposer un espacedediffusionde travaux de réflexionsde recherches ouvertauxchercheurs aux professionnels etauxacteurs des politiques publiques et sociales travaillant et réfléchissant surce qui est et/ou défait le tissu urbain.
L
AF
LionelBoutetCiv
ABRIQUEDES
alleri
ASSISTÉ
’action sociale et médicosociale
dans la modernité
L’HARMATTAN
S

rue
de
RAAMTTAN
© LH   lÉcolePolytechnique ; 
http:wwwlibrairieharmattancom diffusionharmattan@wanadoofr harmattan1@wanadoofr
ISBN : 9782296966017 EAN : 9782296966017
Paris
emerciements
e tiensàexprimer toute mareconnaissanceà onsieurFrederik ispelblom-Beyer pour l’attention, lesoutien et lescommentaires qu’il m’a apportéstout au long du processus d’écriture.
oute magratitudeà adameBéatriceuller età adame FdériqueBocquentin pour lesconseils et le soutien sans faille qu’elles m’ont témoignés et qui ontpermis lapublicationdece travail.
Un très grand merci à Madame SylvieCélérier pour m’avoir donné l’envie d’observer et de comprendre l’arrière-scènedes théâtres d’ombres.
Je remercie également les professionnels et bénévoles que j’ai eu l’occasion de croiser (trop rapidement)pour leurconfiance et la richessede leur travail.
ne infinie reconnaissanceàmafamille àmes proches età aya pour leur patienceleur écoute et leursconseils.
Sommaire emerciements...................................................................................................... 7 ommaire.............................................................................................................. 9 Introduction......................................................................................................... 11 Controverseautourdesassistés............................................................................. 11 De la désacralisation de l’homme…......................................................................12 ...aux tentativesde réd 17emption politique.............................................................. acralisation/désacralisationpitié / répressionpetitecompara 20ison historique ui sont lesassistés ?............................................................................................ 22 umainhumanitéespèce humaine de quoi parle-t-on ?.................................... 27 Première partie L’assisté source de richesse de l’homme «moderne »……………………… ntroduction…………………………………………………………………...…35 arationalisation……………………………………………………………...…36 a condition moderne……………………………………………………………38 a différenciation sociale……………………………………………………..…39 Cadre d’analyse………………………………………………………………….40 Chapitre I :a place actuelle de l’action sociale au regard de l’histoire....... 45 -'action sociale dans l’histoire : au chemin du politique et de l’économie....... 46 amodernitéentrecontextes géopolitiques spécifiques et volontés politiques.. 46 L’Etat moderne et l’action sociale……………………………………………….49 De larichessedes nations et des pauvres nationaux…………………………….55 -'action socialecontemporaineentre universalisme et individualisationdes politiques sociales………………………………………………………………..60 a dimensionassurancielle des politiques sociales……………………………...60 L’institutionnalisation des politiques sociales…………………………………...63 Conclusion……………………………………………………………………….71 Chapitre II : Richesse et paupérisme : deux facettes d’une même pièce?.... 73 -Bénéfices secondairesde lapauvreté ou quandladite pauvreté participeàla cationde richesse………………………………………………………….…...74 De la richesse…………………………………………………………………….74 Du paupérisme…………………………………………………………………...76 acrisetourde passe-passe des modernes…………………………………….78 a différenciation socialecomme objetdesmodernes……………………….….83 -'Etatle marché et le socialdans lamodernité……………………………..84 olitiques économiques et différenciation sociale………………………………84 Démocratie etcapitalismequels liens pour quel intérêt général ?...................... 86 L’action sociale et médico-sociale dimension incontournablede lamodernité.. 90 Capitalisme et politique deux réalitésdissociables ?.......................................... 95 Deuxième partie Grande pauvreté et handicap Deux mondes dans une seule controverse ntroduction........................................................................................................... 107 Le cheminement de l’histoire................................................................................107 Critique de l’humanisme....................................................................................... 107
- 9 -
CLa gestion institutionnelle de la grande pauvreté à travers unehapitre I: structure d’hébergement pour sans domicile fixe............................................ 111 -De l’institutionnalisation civilisatrice…………………………………………115 Les maisons relais comme revendication politique d’un nouveau mode d’hébergement…………………………………………………………………...115 es résidentsentre hétérogénéité et similitude d’existence……………………118 étérogénéité et prise en charge………………………………………………...127 -àl’échec de l’humanisme institutionnel…………………………………..128 Des hommesirrécupérables?............................................................................... 128 aresponsabilisation…………………………………………………………….134 Entre rapports de domination et l’éthos travail, une troisième voie possible?.... 137 Chapitre II: Les assistés, entre innocence et responsabilisation……………145 -es institutions pourassistés innocents……………………………………….146 Les lieux de vie…………………………………………………………………..146 es professionnelsprenant en charge les assistés……………………………….148 Les assistés innocents……………………………………………………………151 -rojet institutionnel et volontéde sacralisation politique………………….…154 Le cercle des bonnes paroles…………………………………………………….154 Le projet de sacralisation………………………………………………………...157 -L’impossible sacralisation dans les relations de service…………………….160 e travail sur lecorps ou lesA commeAide Merde Pipi……………………160 L’erreur au travail………………………………………………………………..165 -Desassistésinnocentsàlaperversitédesanges…………………………....171 a culpabilisation des polyhandicapés…………………………………………..171 aresponsabilisationcomme preuve d’absence de chosification………………174 Chapitre III : Humanisme et déqualification dans les relations de service... 179 -es relationsde servicelamodernité utopique……………………………...182 La fiction deAet deA’………………………………………………………….183 «maginez-vous à la place de l’autre! »fondement illusoirede larelation de service…........………………………………………………………...............185 -es relationsde serviceau seinde laréalitéinstitutionnelle………………..190 L’organisation formelle du travail……………………………………………….190 L’urgenceet laroutine dans la modernité……………………………………….195 rocessusdedéqualification et différenciation sociale………………………….200 Conclusion générale L’antihumanisme est un humanisme………………………………………… Bibliographie……………………………………………………………………219
- 10 -