La Magie de Noël

De
Publié par

Le charme puéril de Gaspard puis, le réel et l'imaginaire.
Deux mondes dans lesquels Emma (femme insensible et égoïste) va se trouver emportée et qui vont la « déshabiller », doucement, de cette carapace qu'une morne existence a posé sur elle jour après jour. C'est cependant avec l'aide d'Amélie, sa voisine et bras droit d'un personnage mythique, qu'Emma deviendra une femme sereine et ouverte aux autres.
Deux contes pour garder son âme d'enfant.


Publié le : jeudi 12 mai 2016
Lecture(s) : 4
Licence : Tous droits réservés
EAN13 : 9782334133715
Nombre de pages : 44
Voir plus Voir moins
Cette publication est uniquement disponible à l'achat
Couverture
Copyright
Cet ouvrage a été composé par Edilivre
175, boulevard Anatole France – 93200 Saint-Denis
Tél. : 01 41 62 14 40 – Fax : 01 41 62 14 50
Mail : client@edilivre.com
www.edilivre.com
Tous droits de reproduction, d’adaptation et de traduction, intégrale ou partielle réservés pour tous pays.
ISBN numérique : 978-2-334-13369-2
© Edilivre, 2016
Histoire courte
Lanuit de l’espoir pour Gaspard
Plus que deux semaines avant Noël. Gaspard est excité. Sa maman lui a expliqué qu’un monsieur à barbe blanche et tout de rouge vêtu, se promenait le soir de Noël en laissant tomber des jouets dans les maisons des enfants sages. Depuis, tous les jours, Gaspard demande si le monsieur qui a de la barbe, a fait tomber des cadeaux. Il est triste quand sa mère lui dit que : non ! Il n’est pas passé. Pourtant, à chacune de ses demandes, maman lui répond que ce n’est pas la nuit de Noël, qu’il doit encore faire plusieurs dodos avant que le vieux monsieur ne passe. Gaspard ne comprend pas bien et est désespéré de ne rien trouver. Mais maman a trouvé une astuce pour que son petit garçon prenne patience. – On va décorer le sapin jour après jour lui explique-t-elle, on met des guirlandes un jour, des boules un autre, tout un tas d’autres choses à mettre pour que notre sapin soit le plus beau de tout le village, et quand on prendra l’étoile pour l’accrocher tout en haut de ce beau sapin, cela voudra dire que c’est la nuit où le père Noël passera. – Il viendra chez nous aussi ! hein maman ? – Bien sûr ! Pourquoi ne viendrait-il pas ? Tu es un gentil petit garçon. – Il va m’apporter quoi ? – Des jouets… des bonbons peut-être, mais pour qu’il vienne tu dois obéir à maman, et quand je dis, on se couche, il faut aller au lit… et sans rouspétance. – Si je me couche tout de suite il va venir ? – Non ! Ça ne marche pas comme ça… Et puis on doit d’abord décorer notre bel arbre, tu t’en souviens ? – Oui ! On le fait quand ? – Demain. Cet après-midi tu vas aller chez Nina, ton copain y sera aussi. Je dois faire quelques courses et je te reprends après. Gaspard ne pose plus de questions. Il va s’asseoir, pensif, sur le canapé. Dans sa petite tête, ce sont des images féeriques qui défilent. Sa maman lui a parlé d’un monsieur, vieux, avec de la barbe, et qui jette des paquets dans les maisons. Est-ce qu’il jette aussi des papas ce monsieur ? Il en voudrait bien un pour lui. Julien, son copain de maternelle a eu le sien voici plusieurs mois. Un monsieur est venu habité chez sa maman et elle lui a dit qu’il serait comme son père. Quand Julien lui raconte qu’il sort avec son presque papa pour jouer au foot ou qu’il lui raconte des histoires le soir, Gaspard devient mélancolique. Lui aussi voudrait bien un papa. Il y pense souvent. Il y pense tellement que pendant une séance d’écriture, il a quitté sa chaise et est allé demander à Julien qui est assis deux tables plus loin, dans quel magasin sa maman avait acheté son presque papa. Comme ça, il n’aurait plus qu’à dire à sa mère d’aller en chercher un. C’était si simple. Mais voilà, même en maternelle il y a des règles à respecter et la maîtresse, après lui avoir demandé la raison de son déplacement, l’a gentiment renvoyé à sa place. Julien est chez Nina. Les garçons s’amusent bien. Le presque papa est toujours dans l’esprit de Gaspard. Depuis la réprimande de la maîtresse, il n’avait plus osé lui demander le nom du magasin. Mais aujourd’hui, à l’approche de Noël, la question tombe brutalement. – C’est quoi le magasin pour acheter un papa ? Julien regarde son pote, hausse les épaules et continue son puzzle. Gaspard n’a plus le cœur pour s’amuser. Il était si heureux de pouvoir aller acheter un papa avec sa mère. Mais dans sa tristesse, l’espoir renaît : Le père Noël. Lui, il va lui en faire tomber un à la maison,
c’est sûr. C’est le grand jour. L’étoile est posée sur le haut du sapin. Je vais avoir mon papa se dit Gaspard qui est allongé dans son lit. Il appelle sa mère et celle-ci vient s’asseoir au bord du lit. – Maman ? Il vient bientôt le père Noël ? – Oui ! C’est cette nuit, pendant ton sommeil. Si tu cherche à le voir il va s’enfuir… Dors. Il embrasse alors tendrement sa maman et s’endort, enveloppé dans son espoir naïf et merveilleux… Qu’un papa va lui tomber du ciel.
Fin
Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.

Diffusez cette publication

Vous aimerez aussi

Les 12 portes du Kaama

de editions-edilivre

Le Prix des choses

de editions-edilivre

Le Chant de Marie

de editions-edilivre

suivant