La maltraitance des personnes âgées

De
Publié par

Ce livre interroge les causes de la maltraitance des personnes âgées. L'auteur cible les responsabilités de l'Etat et la faiblesse des moyens mis au service des personnes âgées. Il offre ainsi une réflexion sur le jeunisme, l'âgisme et la société marchande. Fort de son expérience du milieu médico-social, l'auteur apporte un éclairage original sur l'envers du décor, les personnels maltraités. De nombreux témoignages illustrent son propos.
Publié le : jeudi 15 octobre 2015
Lecture(s) : 19
EAN13 : 9782336393575
Nombre de pages : 188
Voir plus Voir moins
Cette publication est uniquement disponible à l'achat
L’envers du décor
visible ?
ersonnes ien, leur uoi cette ur de la
a faiblesse t auprès ment qui serait maltraitante envers ses vieux ? Une réflexion intéressante sur rchande.
t vivante.
auveur
A D-PA).
r apporte s maltraités. nt à une
t docteur t actif au teurs au
uveur
Yannick Sauveur
LA MALTRAITANCE DES PERSONNES ÂGÉES L’envers du décor
Posface de Pascal Lardellier
LA MALTRAITANCEDES PERSONNES ÂGÉES
© L’Harmattan, 2015 5-7, rue de l’École-Polytechnique, 75005 Pariswww.harmattan.com diffusion.harmattan@wanadoo.fr harmattan1@wanadoo.fr ISBN : 978-2-343-07283-8 EAN : 9782343072838
Yannick SAUVEURLa maltraitance des personnes âgées L’envers du décor
Du même auteur
Images de la vieillesse dans la France contemporaine : Ambiguïtés des discours et réalités sociales, Editions Universitaires de Dijon, CollectionSociétés, 2013
A François qui nous a quitté trop tôt
Remerciements
Ils s’adressent en premier lieu à toutes celles et ceux qui ont bien voulu témoigner leur détresse, leur mal vivre, la maltraitance qu’ils ont vue ou vécue. Sans eux, ce livre n’aurait pas vu le jour, Mes remerciements vont également aux collègues et amis de l’AD-PA et à son président, Pascal Champvert, Merci encore à celles et ceux qui m’ont apporté leur aide, aussi modeste fut elle, elle fut très précieuse.
ϳ
Préface
Ce livre, ou plus exactement la réflexion qui en est à l’origine, doit beaucoup à la rencontre avec le Professeur Pierre Pfitzenmeyer, Professeur des Universités, Praticien hospitalier, co-fondateur de l’espace Ethique Bourgogne/Franche-Comté (EEBFC) et président de 2009 jusqu’à son décès survenu brutalement le 8 juillet 2011.
J’avais rencontré Pierre Pfitzenmeyer à plusieurs reprises tant à Dijon au Centre Gériatrique de Champmaillot que dans l’établissement que je dirigeais à Rougemont-le-Château (Territoire-de-Belfort) où il était venu en février 2009 exposer ses vues en matière de gérontologie. Mon ami Pascal Lardellier avait fait également le déplacement.
De l’hommage rendu par le Pôle Interrégional Bourgogne Franche-Comté (PGI), je retiens que
Le professeur Pierre Pfitzenmeyer était un homme courageux et sincère très investi dans le combat pour améliorer les conditions d’accès aux soins pour les personnes très âgées. Il travaillait sans relâche et fourmillait d’idées novatrices dans tous les champs de la gériatrie qu’il aimait tant.
Il n’avait pas hésité à démissionner en 2004 de son poste de Chef de service et à envoyer une lettre ouverte au Ministère de la Santé où il dénonçait la dégradation des conditions d’accueil des personnes très âgées.« Les conditions de soins des patients qui nous sont confiés ne sont plus admissibles et nous sommes à l’évidence dans un défaut de soins que j’ose qualifier de maltraitance vis-à-vis de ces personnes très âgées ».
Alors qu’il devait participer à mon jury de thèse, Pierre Pfitzenmeyer m’écrivait :
ϵ
Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.