//img.uscri.be/pth/53b79e8fae79d7abb5dc295a4a09d192fc0ae7d2
Cet ouvrage fait partie de la bibliothèque YouScribe
Obtenez un accès à la bibliothèque pour le lire en ligne
En savoir plus

La mobilité ethnique au Rwanda

De
90 pages
Les "ethnies" Hutu, Twa, Tusti, aujourd'hui réalité existentielle des Rwandais ne sont qu'une pure construction sociale. L'auteur constate que l'ethnisme ou l'identité ethnique se fonde sur la "profession" et non sur l'appartenance collective (clanique). Le pouvoir colonial n'a pas inventé les ethnies au Rwanda, il les a plutôt reprises de la hiérarchie traditionnelles des classes sociales, ou mieux encore des "castes", pour les figer en ethnies.
Voir plus Voir moins
Tharcisse Semana
La mobilité ethnique au Rwanda
La mobilité ethnique au Rwanda
Études africaines Collection dirigée par Denis Pryen Dernières parutions Paul MALUMBA (dir.),Gestion durable des agro-systèmes en milieu tropical humide, 2013. Anne-Marie KOFFI KOUADIO BLA,La Côte d’Ivoire en crise face au droit international, 2013. Mwamba TSHIBANGU, Alexis KABAMBI,Étienne Tshisekedi, la trajectoire vers la présidence, 2013. Barthélémy NTOMA MENGOME,La Bataille de Libreville. De Gaulle contre Pétain : 50 morts, 2013.Alfa Oumar DIALLO,Bien enseigner en Afrique, oui, mais avec qui et comment ?, 2013. Régine NGONO BOUNOUNGOU,La réforme du système pé-nitentiaire camerounais. Entre héritage colonial et traditions coloniales, 2013. Augustin TCHAMENI,Évolutions contemporaines du régiona-lisme africain, 2013. Antoine NGAKOSSO,Réformes fiscales en Afrique. Le mana-gement du changement, 2013. Jean-Baptiste NKULIYINGOMA,Rwanda :le pouvoir à tout prix, 2013. Alain Laurent ABOA, Hilaire DE PRINCE POKAM et Abou-bakr TANDIA,Démocratie et développement en Afrique: perspectives des jeunes chercheurs africains, 2 volumes, 2013.Fidèle BEKALE B’EYEGHE,Souveraineté alimentaire en Afrique subsaharienne. Le cas du Gabon,2013. Patrice MOUNDOUNGA MOUITY,Le NEPAD. Histoire, dé-fis et bilan 10 ans après,2013. Prudent Victor TOPANOU,Introduction à la sociologie poli-tique du Bénin, 2013. Fidèle ALLOGHO-NKOGHE,Quartiers informels et politiques de la ville, 2013. Sadio CAMARA, La longue marche pour l’indépendance et les libertés démocratiques au Sénégal,2013.
Tharcisse SEMANALa mobilité ethnique au Rwanda
© L’Harmattan, 2013 5-7, rue de l’Ecole-Polytechnique, 75005 Paris http://www.librairieharmattan.com diffusion.harmattan@wanadoo.fr harmattan1@wanadoo.fr ISBN : 978-2-336-00736-6 EAN : 9782336007366
INTRODUCTION
La présente réflexion a pour but principal d’exposer ce qu’est la mobilité ethnique au Rwanda: avant, pendant et après la mission coloniale notamment allemande et belge.
Elle s’articule autour de quelques questions-clés de l’anthropologie sociale à savoir les caractéristiques et cri-tères pour dire que dans tel ou tel endroit les notions d’« ethnisme »,d’identité ou de «groupe ethnique» s’y appliquent. Le cas examiné étant celui du Rwanda où l’existence ou la non-existence des « ethnies » pose un pro-blème récurrent et engage, parfois, un débat vif et passion-nant entre les anthropologues et les historiens.
Notre réflexion se veut donc avant tout un aperçu non exhaustif de ce qu’est l’«ethnisme »et les «ethnies »au Rwanda. Elle s’articule autour de quatre chapitres d’inégale longueur qui, eux aussi, se subdivisent en différents sous-chapitres et sous-points.
Le premier chapitre traitera d’abord, des notions ou con-cepts d’ethnisme et « ethnicité », de « groupe ethnique » ou « identité ethnique » ;puis, l’usage de ceux-ci dans le con-texte socio-politico-culturel du Rwanda.
Ce premier chapitre examinera – mais sans trop s’y attarder – la question cruciale des «ethnies » Hutu/Tutsi/Twa :leur origine et fondement méta-socio-politique où nous évoquerons sommairement les enjeux de
lutte politique et de domination, voire donc les rapports de force qui ont caractérisé la société rwandaise avant, pendant et après la mission coloniale on pense souvent qu’elle a travesti la réalité sociale du Rwanda et y a imposé l’ethnisme.
Nous verrons d’abord, dans un premier temps, comment la mission coloniale a affaibli les institutions locales ; puis, dans un deuxième temps, comment elle a essayé de se dé-barrasser du pouvoir des autochtones et balayer complète-ment leur système politique de gouvernance. Nous verrons enfin comment elle a essayé d’implanter et imposer sa phi-losophie politique. On y exposera très simplement et suc-cinctement comment ce qui étaient des classes ou identités sociales est devenue ensuite des «ethnies »et «groupes ethniques ». On y notera, mais en passant, le fait que, durant la période coloniale, les missionnaires religieux et premiers anthropologues occidentaux collaboraient étroitement avec le colon.
Le second chapitre décrira synthétiquement la manière dont l’ethnisme et l’ethnicité ont été introduits et justifiés au Rwanda. Nous essayerons d’exposer d’abordplus honnê-tement possible la doctrine de certains chantres de l’« ethnisme » et del’« ethnicité » en Afrique ; puis,dere-lever la problématique des «identités ethniques» Hutu, Twa et Tutsi: comment elles ont été rationnellement et idéologiquement construites et imposées jusqu’à devenir même une «réalité politico-sociale». Nous examinerons, enfin, le débat que cette réalité politico-sociale soulève.
Après avoir décrit et exposé schématiquement le con-texte socio-géo-historique dans lequel s’inscrit le débat sur l’origine et la justification de l’existence des ethnies dans les pays colonisés, en général, nous aborderons dans le troi-sième chapitre la question de la faiblesse de la typologie ethnique. Nous citerons et évoquerons le cas du Rwanda.
8