La monnaie des ducs de Bretagne

De

De l’an mil à la fin du Moyen Âge, la monnaie reflète parfaitement l’évolution du duché de Bretagne. Les pièces sortent de l’anonymat au début du deuxième millénaire et s’imposent rapidement comme un moyen d’échange primordial. Leur diffusion montre la monétarisation de plus en plus forte de la société, l’élargissement de la sphère économique du duché et l’intégration de la Bretagne dans l’économie de l’Occident. Après la guerre de Succession (1341-1364), la dynastie des Montforts fait de cet outil économique un élément primordial de sa politique. La frappe de l’or, l’exclusion des autres monnaies et le message politique très net que reflètent les types et les légendes monétaires, associés au développement d’une administration efficace et compétente, permettent aux ducs d’affirmer leur indépendance. Cet ensemble ne survit pas aux défaites militaires des années 1487-1491, à l’exception d’une série de monnaies d’or et d’argent émises pendant le veuvage de la duchesse et reine Anne (1498-1499), apogée et chant du cygne de la numismatique ducale. Pour pouvoir dresser un tableau le plus complet possible, l’auteur a bien sûr étudié les pièces mais aussi les archives et les chroniques sans oublier les trésors. Il s’est efforcé de ne négliger aucun aspect du sujet ce livre aborde aussi bien la circulation monétaire que la vie des monnayeurs, sans oublier la façon de compter et même de cacher ses économies.


Publié le : mardi 21 juillet 2015
Lecture(s) : 7
Licence : Tous droits réservés
EAN13 : 9782753531871
Nombre de pages : 462
Voir plus Voir moins
Cette publication est uniquement disponible à l'achat
La monnaie des ducs de Bretagne
Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.

Diffusez cette publication

Vous aimerez aussi

L'évaluation des compétences scolaires

de presses-universitaires-de-rennes

Paysans des Alpes

de presses-universitaires-de-rennes

Profusion et pénurie

de presses-universitaires-de-rennes

suivant